Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 06:08
813

813

814

814

transformation d'un autorail ABJ Electrotren échelle HO en ADP à partir d'un kit AMF87, un modèle très peu reproduit. Je diffuserai prochainement toutes les étapes de sa construction ainsi que les travaux d'amélioration portant notamment sur l'éclairage intérieur, la digitalisation sonore et la patine 

Partager cet article
Repost0
27 avril 2021 2 27 /04 /avril /2021 18:10
844

844

845

845

850

850

On avance lentement dans la déco de la zone d'usine de ballast. Deux camions semi remorques Mercedes viennent se ravitailler sous les trémies

Partager cet article
Repost0
27 avril 2021 2 27 /04 /avril /2021 05:12
795

795

796

796

797

797

l'environnement gare avec son quai couvert en cours d'installation sur le module 2 nanotrain. 

Partager cet article
Repost0
22 avril 2021 4 22 /04 /avril /2021 05:38
776

776

757

757

une petite pause sur le réseau nanotrain pour traiter une loco vapeur HO qui vient de m'être confiée en vue de sa digitalisation. Il s'agit d'une ROCO BR44 ÜK Epoque II DRG dans sa livrée grise seyante d'avant guerre.

Niveau mécanique, Roco a amélioré le modèle par rapport aux premières productions de 150 francisées, mais le problème reste identique pour ce type d'opération, à savoir pas de pré équipement pour connecter un décodeur, peu de place à l'intérieur du tender moteur conçu sur la base d'une caisse et  châssis métalliques très compacts. 

746

746

747

747

La caisse maintenue par deux vis se démonte aisément. Seule la hotte à charbon déclipsable est en plastique, ce qui va permettre de pouvoir fraiser la partie supérieure du tender pour loger le décodeur. 

749

749

750

750

751

751

première opération, il faut supprimer les composants (résistances et condensateur sur chaque borne du CI) et isoler un des plots du moteur qui fait contact avec une file de rails. J'ai ajouté une rondelle en plastique et confectionné une lamelle de contact sur le porte charbon du collecteur 

752

752

770

770

771

771

Une partie du moulage métallique de la hotte doit être fraisé pour loger le décodeur, c'est l'endroit le mieux adapté pour le raccordement des différents fils de connexion qui transiteront par un trou percé à l'avant du châssis. J'ai retenu un modèle LENZ silver direct monté sur une platine qui sera installée à l'envers pour faciliter les soudures. 

774

774

Je donne pour mémoire le plan de câblage sachant que les plots repérés sont sur le verso de la platine 

763

763

Je profite de cette intervention pour supprimer l'éclairage des fanaux AR du tender à base d'ampoule sur conduit lumineux. J'ai réalisé un petit circuit imprimé à trois pistes avec deux résistances CMS de 20 Kohms pour alimenter des leds CMS bicolores câblées. 

764

764

Elles sont noyées dans une goutte de résine polymérisable par UV.

765

765

766

766

Tests d'éclairage 

767

767

773

773

Les différents fils sont ensuite soudés sur les files de rails droite et gauche + moteur + éclairage des fanaux, et sont concentrés en sortie sur la hotte où ils seront raccordés au décodeur. Il faut bien vérifier qu'aucun ne fait masse avec le châssis métallique lors de la repose de la caisse du tender.  

782

782

La hotte peut être reposée. Le montage réalisé permet de remplacer aisément si besoin le décodeur. J'ai ajouté du véritable charbon dans la soute et installé des bandages d'adhérence neufs   

778

778

Le démontage de la loco est plus délicat basé sur deux vis qui permettent d'extraire la chaudière du châssis. L'objectif est de remplacer les conduits lumineux par des leds CMS insérées dans chaque lanterne afin de supprimer l'ampoule qui donne un éclairage faiblard. Une résistance de 10 Kohms est ajoutée pour atténuer la luminosité trop forte des leds. Le remontage n'est pas facile, de nombreuses pièces d'infrastructure détachées lors de cette intervention sont présentes sur cette loco et il ne faut pas en oublier. 

779

779

Les lanternes sont collées sur le tablier après avoir noyé les leds CMS câblées dans la cavité existante avec une goutte de résine polymérisable UV 

780

780

On obtient un éclairage efficace qui sera constant, car je n'ai pas souhaité rajouter un câblage supplémentaire entre le tender et la loco programmable avec le décodeur, le système adopté par Roco se limitant à transmettre le courant des roues de la loco au tender via l'attelage

781

781

Les tiges de piston ont été posées en face avant des cylindres, elles acceptent des courbes de rayon 55 cm sans frotter sur le bissel AV, en dessous, il faut les ôter. Les tests sont concluants, cette loco bénéficie d'une motorisation tender très souple et l'inertie est remarquable avec des ralentis exceptionnels en régime digital.

Dommage que Roco n'ait pas adopté la transmission tender/loco par cardan que l'on retrouve sur les 150 Z SNCF une série dont la capacité de traction est supérieure au modèle décrit ci dessus puisque toutes les roues de la loco sont motrices. 

Partager cet article
Repost0
15 avril 2021 4 15 /04 /avril /2021 06:04
551

551

552

552

553

553

J'aborde maintenant la construction du bandeau qui ceinture le module réalisé en CP de 5 mm d'épaisseur. Il supportera le diorama qui servira de fond de décor. A l'instar du premier module, j'ai découpé plusieurs fenêtres en partie inférieure pour faciliter l'accès aux voies souterraines et celle de la rampe hélicoïdale. C'est d'autant plus judicieux dans la mesure où il faut pouvoir identifier le câblage et intervenir sur les moteurs d'aiguillages fixés sous les plateformes.  

602

602

Le diorama d'origine est fixé avec une colle contact aérosol dans la continuité de celui présent sur le premier module. S'agissant d'un paysage campagnard comportant une zone importante de végétation, il faudra la masquer partiellement dans l'environnement immédiat de la gare, je n'ai pas encore d'idée précise mais je pense installer des façades d'immeubles

550

550

549

549

562

562

La déco est une opération longue et laborieuse qu'il convient de traiter par zones pour ne pas se disperser, en l'occurrence, j'ai commencé par le niveau zéro dont l'essentiel se trouve au premier plan. Tout d'abord, il faut confectionner un quai le long du fleuve, à partir d'un kit Artitec dont chaque élément a été adapté au profil existant. J'ai pu insérer un escalier dans un recoin du quai qui plongera dans le fleuve. S'agissant de pièces en résine, elles ont été peintes avant la pose couleur brique avec un filet de brun foncé sur les poutres de renfort et gris ciment sur les margelles supérieures, le tout sérieusement sali avec un lavis de brun/noir très dilué. 

566

566

568

568

La fixation est faite avec une colle contact, car la base doit être hermétique lorsque je coulerai la résine sur le lit du fleuve. J'ai prévu la pose d'une autre péniche à construire sur la base d'un kit résine

660

660

l'habillage d'une des têtes de pont est réalisé avec des plaques de polystyrène extrudé de 4 cm d'épaisseur mises en forme et recouvertes d'enduit MAP.  

479

479

476

476

478

478

En partie centrale du module, j'ai dû aménager une plateforme amovible qui supportera une zone d'immeubles urbains. Elle permettra un accès plus facile au raccordement souterrain de l'EP et de la zone de stationnement des convois. 

700

700

706

706

Comme sur le premier module, le raccordement du bandeau est réalisé sur un arrondi pour casser visuellement l'angle. J'utilise une plaque de plexiglas souple positionnée par collage au néoprène. Le diorama est ensuite collé dans la continuité de celui déjà présent. 

580

580

592

592

606

606

La zone de déco est maintenant bien délimitée. Je peux aborder la construction des différentes maquettes dans leur environnement, notamment l'usine de pierres concassées qui approvisionne par route et par rail le ballast vers l'embranchement portuaire. 

678

678

736

736

737

737

Une petite usine (Pola) trouve sa place en partie supérieure et jouxtera la petite halle marchandises. Elle est ceinturée par une clôture du murs (Faller et Auhagen) mis en peinture couleur brique et patinés

 

738

738

Quelques essais de végétation avec des filets floqués Héki pour masquer les joints entre chaque murs de soutènement.

Comme je l'indiquais plus avant, la déco est une opération laborieuse avec souvent des tentatives qui échouent. A tout moment, il faut accepter de revoir sa copie lorsque le résultat escompté n'est pas au RV. Et lorsque la prise de tête est trop grande, on passe à autre chose!! 

 

Partager cet article
Repost0
11 avril 2021 7 11 /04 /avril /2021 18:57
659

659

A l'Est du module 2, j'ai prévu l'installation d'une usine à ballast reliant la zone portuaire via un EP. j'ai retenu le kit Kibri dont la conception de chargement rail/route via les trémies permet de l'insérer sur la faible surface disponible. La ligne ferroviaire qui la surplombe est ceinturée par des murs de soutènement Noch qui ont été adaptés au tracé. 

658

658

La photo ci dessus présente la maquette terminée dont tous les éléments ont été peints et patinés avant montage pour atténuer l'effet plastique. Un embranchement particulier et une route relie l'usine à la zone portuaire 

596

596

597

597

598

598

607

607

611

611

621

621

Le montage ne pose pas de problème particulier hormis la pose des nombreuses échelles, plateformes, passerelles, rambardes, poutrelles qui ceinturent le bâtiment. 

609

609

633

633

J'ai ajouté un éclairage intérieur sur la tour principale et deux appliques murales extérieures (leds CMS 402 câblées) fixées avec une goutte de résine polymérisable déposée sur une micro rondelle. Les différentes portes, fenêtres, volets ont été peints en brun moyen. 

626

626

628

628

629

629

657

657

la route qui relie l'usine à l'embranchement portuaire traverse la voie unique en impasse qui a été noyée dans du MAP (mortier adhésif placo)   

691

691

L'usine est maintenant en place sur l'emplacement dédié. Les dimensions du module ne permettent pas un recul suffisant, ce qui a imposé un recours massif aux murs de soutènement, je n'avais pas d'autre choix. Toutefois, j'ai pu aménager une petite aire de circulation pour le chargement de camion semi remorque en complément de celui effectué sur wagons tombereau. Il ne reste plus qu'à réaliser la déco dans cette zone. 

714

714

717

717

720

720

Compte tenu du bandeau qui ceinture le module, la difficulté est de créer une zone derrière l'usine qui suggère une carrière d'extraction et de concassage de la roche. Là encore, manque de recul pour créer un fond de décor. J'ai donc aménagé une paroi rocheuse à l'aide d'écorces de liège dont les faces internes ont été découpées et mises en forme pour être collées sur le bandeau en CP . L'avantage de cette formule par rapport à un diorama photographique est que l'on neutralise la ligne d'horizon, ce qui permet des photos/vidéos acceptables quel que soit l'angle des prises de vue. 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 avril 2021 5 09 /04 /avril /2021 05:59
644

644

645

645

usine à ballast (kit kibri) en cours d'installation sur le module nanotrain

Partager cet article
Repost0
26 mars 2021 5 26 /03 /mars /2021 08:57
544

544

Cette semaine, les travaux ont porté sur la restauration de deux locos Piko 040 B confiés par l'ami Philippe. Elles ont subi des dégâts suite à une chute d'une boîte en carton où elles étaient stockées, causant des dommages sur les éléments d'infrastructure. La photo ci dessus présente les locos avant patine qui ont été réparées, équipées de décodeur et de feux leds fonctionnels. 

296

296

298

298

Après examen, je constate qu'il manque certains éléments qui ont dû été perdus dans la chute, notamment un dôme sur l'une des chaudières. 

419

419

420

420

difficile de trouver un élément identique, j'ai donc prélevé un dôme sur une épave de loco qui traînait dans mes tiroirs pour reconstituer cette pièce et l'adapter sur la chaudière. Ce n'est pas très orthodoxe, mais mieux que le trou laissé par cette cheminée, d'autant qu'elle est traversée par une vis qui maintient le corps de la chaudière au châssis qu'il fallait occulter. 

421

421

422

422

Sur l'une des locos, le timon d'attelage cassé en deux lors de la chute a été reconstitué à partir d'un carré creux en laiton usiné. Sur l'autre, j'ai pu le consolider par ajout d'un longeron collé sur le timon d'origine. 

525

525

526

526

524

524

Les lanternes AV et AR sont éclairées par ampoule grain de blé via un conduit lumineux qui diffuse très peu de lumière, je l'ai supprimé, ce qui permet d'introduire des micro leds CMS câblées (402) fixées par une goutte de résine polymérisée avec une lampe UV (type Soliq) Les lanternes sont ensuite reposées sur leur support avec un point de colle cyanolit.  

528

528

529

529

532

532

J'ai confectionné des petites pistes époxy pour faciliter le câblage des feux avec le décodeur en intercalant une résistance de 20 Kohms. Pour le tender moteur constitué d'un bloc métallique très compact, j'ai dû fraiser la base AR pour loger le circuit imprimé. Le décodeur est installé dans la loco, ce qui nécessite de raccorder le tender par 6 fils, le câblage a donc été reconstitué en totalité.

540

540

534

534

tests d'éclairage après installation du décodeur Lenz et paramétrage des CV correspondantes. Pour les feux AR, ils sont programmables avec la touche AUX 1 de la centrale, ce qui permet de les éteindre lorsque la loco est attelée. 

535

535

536

536

Ajout de mécaniciens/chauffeurs REE en cabine

538

538

et de véritable charbon dans les tenders

539

539

Avant les travaux de patine, j'ai dû revoir la fixation des tampons et ajouter des pièces manquantes ou détériorées, notamment les tiges de piston dont certaines étaient cassées. Une chance, j'en avais quelques unes dans mes tiroirs. Sur la traverse de choc, j'ai supprimé l'attelage disgracieux Piko et posé un attelage à choquelles, et des conduites de freins. 

558

558

559

559

561

561

560

560

terminé, les essais en régime digital sont concluants, la motorisation est excellente sur ces machines et le fonctionnement très doux et silencieux.  Elles vont pouvoir reprendre leur service sur le réseau de Philippe 54 que de nombreux internautes connaissent bien au travers du forum LR 

Partager cet article
Repost0
17 mars 2021 3 17 /03 /mars /2021 07:26
489

489

modèle ancien produit par Fleischmann en version analogique, donc sans interface numérique. La motorisation est réalisée dans le tender sur les 4 essieux moteurs dont deux équipés de bandages d'adhérence. La prise de courant se fait uniquement sur les 3 essieux de la loco, j'ai donc prévu un attelage magnétique conducteur sur le tender pour améliorer la captation, après couplage avec un wagon prééquipé.

La caisse du tender clipsée sur le châssis se dégage aisément en écartant les flancs

490

490

La petite platine alimentant les plots du moteur doit être supprimée. 

491

491

492

492

La chaudière de la loco maintenue par une vis est également déposée, elle est reliée au tender par deux fils. L'éclairage des lanternes est réalisé par une ampoule au travers d'un conduit lumineux peu efficace. J'ai prévu de le remplacer par des micro leds câblées qui peuvent être introduites dans chaque lanterne. Sur le tender, rien est prévu, j'essaierai donc d'équiper les lanternes factices de leds, le logement étant existant.

le micro décodeur ESU devrait pouvoir être installé dans le tender entre le lest et le moteur 

493

493

J'ai profité du démontage du châssis pour remplacer les bandages d'adhérence usés. 

494

494

495

495

496

496

La pose de l'attelage magnétique conducteur nécessite qq travaux sur le support métallique qui doit être élargi, percé et traversé par une tige de laiton de 6 dixième sur laquelle s'articule l'attelage. Le lest doit également être usiné pour laisser passer les fils électriques qui seront soudés sur une petite platine époxy constituée de quatre pistes isolées. Le décodeur ESU sera logé dessus.

498

498

Malgré la petite taille du décodeur, la caisse du tender ne peut être reposée. J'ai donc découpé avec un cutter la soute à charbon en plastique, sans importance car j'ai prévu de déposer du véritable à charbon et ajouter une plaque de lest

500

500

Le câblage est facile à réaliser:

fil rouge et noir rails

fil orange et gris moteur

fil bleu commun positif à l'éclairage

fil vert F1 de la centrale éclairage des feux AR du tender

499

499

les optiques de feux factices sur le tender ont été ôtés pour introduire les micro leds dont l'intensité lumineuse est fortement réduite avec une résistance CMS de 20 Kohms

501

501

Pour permettre la dépose de charbon, j'ai découpé dans une feuille de plomb une plaque dont la face en contact avec le décodeur est recouverte de scotch isolant par sécurité. j'améliore ainsi la capacité de traction de la loco qui est assez faible à cette échelle. 

502

502

503

503

l'ampoule dans la loco est remplacée par deux micro leds BTC insérées dans les lanternes, là aussi, une résistance de 20 Kohms atténue leur luminosité. 

507

507

517

517

le charbon peut ensuite être déposé avec qq débordements sur la caisse. 

Avant d'entamer les travaux de patine, j'ai testé le bon fonctionnement de la loco seule, puis attelée à un wagon conducteur, cette dernière option garantissant une prise de courant plus fiable. l'attelage AV a été supprimé et remplacé par un modèle à choquelles en laiton. La traverse de choc loco/tender a été peinte en rouge et je vais essayer de trouver une nouvelle numérotation pour franciser le modèle. 

510

510

513

513

terminé, la loco est légèrement patinée à l'aérographe. Elle peut rejoindre ses congénères vapeur dans le dépôt en attendant une mise en service lorsque le réseau sera fonctionnel.

Partager cet article
Repost0
11 mars 2021 4 11 /03 /mars /2021 19:42
389

389

J'aborde maintenant la pose des voies en zone de gare, j'ai modifié sensiblement le tracé d'origine en fonction de la géométrie des appareils de voie utilisés plus long que prévus (à savoir Peco code 55 et enroulé Trix grand rayon) Préalablement, le verrouillage sur tous les aiguillages Peco a été supprimé et le trix modifié pour permettre une motorisation à partir des moteurs MP1 fixés sous la plateforme

391

391

Nous voyons que l'embranchement vers la halle fret passe au dessus d'une route en tranchée qui dirige vers la ville en contrebas. Il faut donc aménager un pont en courbe

396

396

400

400

Les plateformes supérieures doivent être ajustées avant la pose des voies. Ces dernières sont collées avec une colle à bois sur une semelle de ballast et positionnées avec des punaises. A tout moment, je peux rectifier le tracé car le support en xyltech permet un décollage aisé sans gros dommage. 

403

403

404

404

La motorisation de certaines aiguilles nécessite un aménagement des transmissions car certaines voies passent juste en dessous et ne laissent pas la place aux moteurs MP1. Ils sont donc décalés et une tige de laiton est insérée dans une rainure  sous la plateforme. Le montage et les tests de transmission sont réalisés avant la pose, en même temps que les connexions électriques.  

405

405

406

406

l'utilisation de coupons de travelage en résine époxy cuivrée sur les zones de jonction des modules permet un positionnement précis et solide des rails qui peuvent être soudés, une fois l'alignement obtenu. Sur le premier module, je ne disposais pas de cet accessoire très utile, et j'avais dû réaliser un équipement similaire, mais plus grossier. Lors de la pose du ballast, il devrait être masqué. 

407

407

408

408

détail sur l'infrastructure, deux niveaux en surface avec un renforcement de la plateforme située au dessus de la rampe hélicoïdale. Cela rigidifie le module qui reste cependant assez léger compte tenu du matériau utilisé

410

410

411

411

Une zone critique en souterrain doit pouvoir être accessible car elle raccorde le circuit principal à l'embranchement de l'usine de ballast à la zone portuaire, dont une partie se situe sous tunnel. J'ai donc prévu une plateforme escamotable pour la construction des immeubles urbains en surface

423

423

425

425

Le pont ferroviaire est réalisé avec des bordures de quai mises au gabarit. J'ai retenu des immeubles de ville Faller pour réaliser la zone urbaine qui devront être charcutés pour s'insérer dans le périmètre disponible.  

431

431

habillage du mur de soutènement 

443

443

Le pont routier en façade du module a été équipé de quatre lampadaires, et les trottoirs refaits, ainsi que les garde corps

446

446

448

448

Une partie de l'EP est occulté, la voie passant sous la ligne principale. La sortie de part et d'autre se fait sous tunnels encadrés par des murs de soutènement Noch. je n'ai pas trouvé d'autre solution. 

451

451

Je peux maintenant fixer définitivement le pont routier, j'installerai ultérieurement un PN automatique à semi barrières 

453

453

La petite halle marchandises Auhagen trouve sa place sur l'une des voies en impasse, pour l'autre, j'envisage l'installation d'une usine mais je n'ai pas encore fait le choix de la maquette. 

471

471

472

472

Avant de poser le ballast, j'ai créé un dévers dans la grande courbe qui débouche sur la gare en insérant une bande de carton fin sous le travelage extérieur. 

Les deux modules ont été reliés pour vérifier la circulation des convois sur le circuit bouclé . Quelques mises au point et tout fonctionne désormais parfaitement. L'objectif était de pouvoir faire rouler un convoi de cinq voitures en traction ou en refoulement sans déraillement, ce qui n'était pas gagné lors des premiers essais. 

A suivre

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche