Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mars 2021 4 04 /03 /mars /2021 06:02
405

405

406

406

trouvé sur Ebay un article intéressant pour tous les concepteurs de réseaux modulaires en N. Il s'agit de coupons de raccordement aux normes standardisées réalisés dans des plaques époxy reproduisant le travelage des voies, une fois soudés sur les extrémités des rails, ils garantissent un maintient sans faille des voies qui se jouxtent sur chaque module. Pour info, le vendeur sur Ebay est hfr160

La photo montre les coupons installés sur le module 2 nanotrain en cours de construction. Ils sont plus discrets que ceux "fabrication maison" posés sur le module 1. Un ballastage soigneux devrait masquer ces ajouts disgracieux, mais nécessaires!! 

Partager cet article
Repost0
3 mars 2021 3 03 /03 /mars /2021 19:54
299

299

Privé de connexion Internet durant une semaine, je reprends la plume, car le dépannage n'est pas fiable et je crains de nouvelles coupures.....merci orange!!

Ces jours derniers, j'ai abordé la construction du pont à caisson qui traverse l'autre bras du fleuve. Il est constitué de trois éléments de kit Noch mis bout à bout après collage. La conception en caisson constitué de poutrelles finement découpées au laser facilite l'assemblage et confère à l'ensemble une bonne rigidité

300

300

Les piliers ont été doublés et collés dos à dos afin de leur donner plus de volume. 

301

301

L'assemblage est réalisé sur une surface bien plane, il importe de vérifier que les trois éléments soient rectilignes lors du collage. 

302

302

J'ai utilisé des rambardes en bois finement découpées au laser trouvées sur un site anglais, lesquelles sont plus solides que celles fournies dans le kit et surtout plus faciles à poser car déjà montées sur leur support

303

303

La voie est ensuite collée et raccordée au réseau. Elle contribue à renforcer la rigidité du pont. 

304

304

309

309

Un test de roulement est effectué pour vérifier que les raccordements ne présentent pas de cassure ou de désaxement au niveau de la plateforme. 

332

332

285

285

286

286

Les 3 voies en souterrain sont alignées avec celles du module 1 et sont soudées sur des plaques époxy cuivrées dont les pistes ont été isolées. Idem pour les voies uniques. Là encore, cette opération doit être précise pour éviter les différences de niveau ce qui nécessite de réunir provisoirement les deux modules.   

327

327

Le quai a été tracé pour permettre le passage d'une route qui raccordera l'embranchement portuaire à l'usine de ballast. Il sera décoré avec des rives Artitec en palplanches 

337

337

la route longe le quai et passe sous le pont à caisson et un pont routier Faller qui termine le décor en façade. Il a dû être charcuté pour s'insérer sur la surface réduite du module

347

347

349

349

les murs de soutènement sont mis en forme pour réunir les piliers des deux ponts. Ils sont découpés dans des éléments Noch qui se prêtent assez bien au charcutage avec un cutter. Avant la pose définitive, ils seront repeints et patinés à l'aérographe pour uniformiser les teintes des pierres. 

144

144

J'ai revu le tracé de l'EP qui dirige sur le quai portuaire et l'usine dont une partie sera masquée

361

361

A la sortie du pont, la route traverse un PN et prend deux directions. L'une longe la voie unique en rampe pour déboucher sur la plateforme supérieure où sera installée la gare et ses voies annexes. L'autre dirige vers une ville qui sera positionnée au même niveau que le pont.

385

385

J'ai donc revu la disposition de l'ensemble urbain qui devait se trouver au même niveau que les voies de la gare. Le niveau de la plateforme qui accueillera les immeubles a donc été rabaissé de 4,5 cm, ce qui sera visuellement plus esthétique avec une ville à l'étage inférieur.

Je dois dire qu'à ce stade des travaux, de nombreuses modifications sont nécessaires au niveau de l'infrastructure, mais la découpe des chandelles et tasseaux en xyltech facilite grandement les interventions. J'ajoute que la conception sous forme de caisson rigidifie notablement le module

387

387

Les plateformes sont positionnées, la route est esquissée, je visualise maintenant assez bien la déco que je vais pouvoir mettre en oeuvre lorsque les voies supérieures seront posées. 

L'étape suivante sera la motorisation des aiguillages en souterrain, et leur câblage, préalable à la pose des voies de gare en surface, car une fois les plateformes supérieures installées, l'accès devient difficile, voire impossible pour manier le fer à souder en souterrain. Tout doit être planifié, et  c'est là que je bénis le travail en amont réalisé amicalement par l'ami Thibaut, lequel me guide ponctuellement pour câbler le réseau en vue d'une exploitation totalement informatisée.

A +

Partager cet article
Repost0
21 février 2021 7 21 /02 /février /2021 07:10
366

366

Le stockage du matériel roulant dans un minimum de place est une préoccupation de nombreux modélistes dont je fais partie et je dois dire que l'échelle N facilite grandement les capacités d'accueil de nos chers modèles. C'est aussi un moyen efficace de les protéger de la poussière, notamment en période de construction d'un réseau. 

J'ai donc entrepris la construction d'une vitrine avec pour objectif de loger la totalité du parc actuel qui restait confiné dans un carton peu accessible.

Elle est réalisée à partir de plaques de xyltech de 10 mm et 5 mm d'épaisseur, un matériau très facile à usiner. Ses dimensions sont les suivantes:

longueur 60 cm

hauteur 50 cm

profondeur 5 cm

la photo ci dessus montre les différents éléments qui ont été découpés et rainurés avec une scie circulaire d'établi. Pour obtenir un rainurage de 5 mm, j'ai accolé deux lames de scie identiques côte à côte, pas très orthodoxe, mais j'obtiens un résultat parfait.

Pour les plateformes supportant le matériel roulant, deux traits de scie circulaire de 2,5 mm avec une profondeur de 1,5 mm se substituent aux rails. Bien régler l'écartement pour respecter l'échelle N 

367

367

Le fond de la vitrine est réalisé dans une plaque de 80 x 60 cm (épaisseur 10 mm) rainurée tous les 4 cm. Elle sera ensuite réduite de 60 x 50 cm pour obtenir un rainurage identique sur les deux montants verticaux. J'ai souhaité que les 10 plateformes soient uniquement encastrées dans les rainures sans collage, ce qui permettra éventuellement d'en ôter une pour loger un matériel roulant de gabarit plus conséquent (grue levée par exemple) 

368

368

La vitrine sera fermée en façade avec deux vitrages synthétiques de 50 x 30 cm x 2 mm montées sur glissières (un double rainurage effectué sur les supports horizontaux) Tous les éléments sont testés avant l'assemblage

369

369

Le cadre est fixé par collage et vissage. La rigidité est suffisante vu le faible poids du matériel roulant à l'échelle N, nous voyons que les 10 plateformes peuvent être glissées dans les rainures. Le vitrage les maintient en place. 

370

370

371

371

Terminé ou presque, à l'occasion, je passerai un coup d'aérosol de vernis mat, bien que le matériau utilisé déjà traité peut s'en passer.

372

372

Mais où l'installer? , tous les pans de murs du garage sont encombrés d'armoires ou d'étagères? une seule solution, la porte qui sépare l'atelier du garage. C'est fait avec quatre vis qui plaquent solidement la vitrine sur la porte. Comme je suis le seul occupant, je m'interdirai donc de claquer la porte qui est d'ailleurs le plus souvent ouverte. De toutes façons, la vitrine fermée doit éviter toute chute du matériel. 

 

 

373

373

381

381

382

382

L'avantage, c'est qu'on visualise immédiatement le contenu, ce qui n'est pas le cas des boîtes entassées sur des étagères ou des cartons, en attendant de retrouver tout ce petit monde sur le réseau lorsqu'il sera plus avancé.

A + 

 

Partager cet article
Repost0
18 février 2021 4 18 /02 /février /2021 19:22
photo du jour

la petite dernière, une CC 72008 Minitrix en livrée Fret, il lui tarde de faire ses premiers tours de circuit sur le réseau lorsque le module 2 sera opérationnel. 

Partager cet article
Repost0
13 février 2021 6 13 /02 /février /2021 07:53
303

303

l'autre bras du fleuve sera traversé par un deuxième pont à caisson constitué de trois kits Noch, sur cette photo en cours d'installation. Cet ouvrage permet de boucler désormais le réseau et de faire les premiers essais de roulement. 

Partager cet article
Repost0
10 février 2021 3 10 /02 /février /2021 07:11
268

268

Les travaux progressent, la rampe hélicoïdale est maintenant en place. Elle raccorde les voies souterraines via un aiguillage triple Arnold et un courbe enroulé minitrix qui dirigera vers l'embranchement portuaire. Il faut veiller à ne pas provoquer de cassure en sortie de rampe car le matériel roulant n'aime pas cela, quelques essais de roulement permettent de valider le raccord entre la pente de 3% et la plateforme en palier. 

267

267

La sortie de rampe est parabolique, cela évite un désaxement brutal lors du franchissement des convois, notamment le matériel équipé d'attelages à élongation variable. La voie simplement collée avec de la colle vinylique est maintenue provisoirement par des punaises. Cela permet de rattraper éventuellement et à tout moment un tracé non conforme, le support en xyltech se prêtant bien à ces interventions. 

269

269

La pose de la seconde rampe reliant le pont fluvial à la gare supérieure est plus simple à réaliser car la plateforme est simplement posée sur des piliers collés et vissés sur la périphérie de la rampe hélicoïdale. On passe du niveau 7,2 mm à 11,5 mm soit une rampe de 2,75% qui reste acceptable.

276

276

elle repose sur un support constitué de bandes de 2 mm d'épaisseur découpées dans une mousse qui sert de sous couche pour la pose des parquets flottants. Une fois collée, on peut créer un dévers avec une calle à poncer. 

277

277

Le ballast sera posé ultérieurement

270

270

271

271

J'ai dû modifier le tracé de la voie se raccordant à l'embranchement portuaire et à l'usine de ballast, mais les accès seront les mêmes, ce qui ne devrait pas impacter la programmation informatique déjà réalisée. La voie sera noyée, ce qui nécessite un  fraisage précis de la plateforme afin que les rails soient bien au même niveau. Là encore, le xyltech s'avère un matériaux génial par sa facilité d'usinage.  

287

287

Une partie du raccordement de l'EP sera masqué, ce qui permettra de réaliser une route longeant le fleuve qui reliera le port à l'usine de ballast en passant sous le pont ferroviaire. 

285

285

286

286

Tous les rails situés sur la jonction des deux modules ont été consolidés par un point de soudure réalisé sur une barrette cuivrée époxy collée sur la plateforme. Cela permet d'assurer une jonction précise des rails lorsque les deux modules sont réunis.  

288

288

289

289

Il ne reste plus qu'à poser une plateforme supportant les voies de la gare. Le BV a été préparé en conséquence pour s'inscrire dans l'alignement des voies et de la route qui termine son tracé côté cour en fond de décor. 

290

290

294

294

Dernière étape, préparation de la plateforme qui accueillera les voies de la zone de gare. Elle ne sera posée définitivement que lorsque le câblage des moteurs d'aiguillages MP1 et tous les sectionnements en surface seront réalisés, car il est exclu à cette échelle de pouvoir oeuvrer sous le réseau. C'est ce qui complique un peu les travaux. Reste le pont à caisson Noch à construire qui sera constitué de trois éléments pour franchir le bras du fleuve. 

Partager cet article
Repost0
3 février 2021 3 03 /02 /février /2021 07:09
381

381

Petit retour en arrière où je présentais le tracé du futur réseau constitué de deux modules sur un schéma succint réalisé à l'échelle 1/5 ème . Nous avons vu tout au long de l'année passée les différentes étapes de la construction du premier module qui est aujourd'hui achevé.

Il est temps d'aborder la seconde partie qui verra l'aboutissement du projet et surtout une possibilité d'exploitation via une gestion informatique que j'ai hâte de découvrir.

Bien sûr j'aurais pu différer la phase déco pour gagner du temps mais je reste fidèle au concept que j'ai toujours adopté lors de la construction des nombreux réseaux réalisés au cours des cinquante dernières années. Car chacun sait que l'étape déco est la plus laborieuse et l'on voit trop de projets ambitieux qui sombrent en cours de route par découragement ou faute de moyens devant le travail qui reste à exécuter!    

249

249

245

245

248

248

L'année 2021 sera donc consacrée à la construction du second module. A l'origine du projet, j'avais planifié les différentes étapes et établi un cahier des charges qui a été globalement respecté. Notamment le tracé des voies établi lors de la conception reste d'actualité, de même que la dimension des deux modules qui une fois réunis  représenteront un réseau rectangulaire de 220 x 75 cms.

Par faute de place, je n'ai pas pu le réaliser d'un seul tenant, ce qui aurait simplifié sa construction. Il faut donc prévoir un système de raccordement précis afin que les interfaces soient dans un alignement parfait. Au bout du compte, je ne regrette pas cette disposition qui permet d'oeuvrer plus aisément sur chaque module lors des phases de déco et de câblage, et surtout de pouvoir les déplacer si nécessaire dans une voiture classique, une fois les pieds démontés.

La photo ci dessus présente l'infrastructure de base réalisée à partir de tasseaux de sapin et de xyltech de section 5 x 1 cms. Les pieds escamotables et réglables en hauteur par vérin sont maintenus par une vis de 8 mm dans un carré solide de CP de 15 mm d'épaisseur  collé et vissé sur chaque coin du module

251

251

Le plan a été établi à l'échelle 1/2,5 ce qui permet d'avoir une vision précise du tracé, notamment pour la disposition des tasseaux chargés de renforcer le cadre. Nous voyons que le réseau présente trois niveaux reliés à une rampe hélicoïdale permettant de boucler le circuit, après traversée d'un garage souterrain (niveau 0,5 cm), d'une voie unique longeant le fleuve (niveau 7,2 cm), et de la gare 4 voies (niveau + 12 cm) 

 

253

253

La découpe de l'interface est réalisée à partir d'une plaque de MDF de 3 mm sur la base d'un profil identique au premier module. Elle a été fixée avec une colle contact au néoprène. Une autre plaque de xyltech de 5 mm renforce l'équerrage. J'avais pris soin d'y peindre le fond du fleuve avant la coulée de résine pour obtenir une teinte uniforme sur les deux modules.   

254

254

255

255

257

257

Les deux modules sont réunis provisoirement à l'aide de serre joints pour régler les différents niveaux de plateformes. Celle concernant la suite de la gare souterraine nécessite qq travaux de fraisage pour ramener le niveau + 1 cm à + 0,5 cm au démarrage de la rampe hélicoïdale. Je dois dire qu'à l'échelle N, les calculs doivent être précis car sur une surface relativement réduite, les rampes doivent être supportables pour le matériel moteur chargé de tracter les convois.

202

202

210

210

Un autre point essentiel concerne le positionnement des rails à l'aplomb de chaque module. Leur sectionnement est effectué avec un disque à tronçonner et les traverses d'extrémité sont remplacées par une plaque époxy cuivrée sur laquelle un point de soudure maintiendra solidement les rails. Ne pas oublier d'isoler les pistes. A l'échelle N, l'épaisseur des traverses est sensiblement la même que celle de la plaque époxy. Ce n'est pas esthétique, mais cette section souterraine ne sera plus visible lorsque les modules seront réunis.

233

233

236

236

C'est plus délicat en surface sur la zone de gare où il faut rattraper l'épaisseur du ballast et des traverses; ce qui implique une superposition de deux barrettes époxy. Là, il faudra ensuite masquer la surface avec une couche fine de ballast. 

260

260

261

261

Une fois les deux modules réunis par des serre joints, je perce leur base avec un foret de 10 mm pour insérer à force des tourillons qui seront collés d'un seul côté. J'obtiens ainsi un emboîtement précis et la fixation se fait par plusieurs écrous de 8 mm qui traversent de part en part les deux interfaces

262

262

Une plaque de xyltech de 5 mm est ensuite découpée au cutter après repérage du centre de la rampe hélicoîdale à construire. Elle a été évidée sur sa périphérie afin d'avoir un accès ultérieur sous le réseau pour intervenir en cas de déraillement des trains 

264

264

265

265

La technique de fabrication de la rampe est identique à celle du premier module, à savoir des chandelles positionnées tous les 8 ème de tour qui élèvent le niveau de 0,5 mm, soit 40 mm entre chaque plateforme. Compte tenu du diamètre retenu, cela représente une rampe de 3°  

266

266

Les chandelles sont découpées dans du xyltech de 30x10 mm de section et rainurées sur une profondeur de 5 mm avec la fraiseuse Proxxon. L'étau maintenant les chandelles est fixé sur la table de coordonnées avec un angle de 3° ce qui garanti des rainures ayant la même inclinaison sur toute la rampe. L'assemblage de la plateforme se fait par simple encollage dans les rainures d'abord sur les chandelles intérieures, puis extérieures. Leur base sera ensuite fixée par collage et vissage sur le module.

A suivre 

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2021 6 23 /01 /janvier /2021 07:33
190

190

197

197

J'interviens sur une BB66000 Piko N équipée d'un décodeur Trix à 6 broches pour vérifier entre autre le système d'éclairage défaillant. Le démontage se fait en déclipsant la cabine conducteur, ce qui donne accès à deux vis permettant de déposer la caisse métallique monobloc. Les rambardes latérales très fines se détachent en ôtant les longerons qui les maintiennent 

192

192

L'objectif est d'équiper cette loco d'un attelage magnétique conducteur afin d'obtenir une prise de contact amélioré lors d'un couplage avec un wagon capteur de courant. 

195

195

le raccordement électrique à la platine est aisé, toutefois il est judicieux de percer des trous dans le châssis pour éviter que les fils frottent sur les roues du bogie. Le timon de fixation de cet attelage un peu long sera raccourci.

193

193

L'éclairage d'origine un peu faiblard est constitué de deux barrettes de leds CMS en appui sur un conduit lumineux, l'une d'elle est HS, et vu la taille micro des leds, il est exclu de pouvoir les remplacer. j'ai donc supprimé le système et confectionné de nouveaux feux plus efficaces. 

194

194

Pour ce faire, j'ai utilisé des supports d'essieux en laiton HO que j'ai usinés pour obtenir des lanternes au bon gabarit qui ont été collées après peinture sur la rambarde AV et AR de la loco. Elles ont été équipées de micro leds câblées BTC  

196

196

J'obtiens un éclairage plus efficace. Il ne reste plus qu'à raccorder les fils sur la platine après avoir repéré les anodes et cathodes.

201

201

j'ai supprimé également l'attelage AV et posé un attelage à choquelles plus discret. Les bandages d'adhérence fatigués ont été remplacés. Les flancs de bogies s'extraient assez facilement en faisant levier dans les fentes avec la pointe d'un tournevis.

211

211

Avant de réaliser une patine sur la loco, il faut masquer les fenêtres de la cabine avec un ruban adhésif tamiya. 

216

216

217

217

218

218

221

221

d'abord les voiles de roues qui sont peints en gris moyen avec un pinceau fin (Humbrol) suivi d'un lavis crasse très dilué dans du white spirit (noir, brun, beige) sur les flancs de bogies, les persiennes et le groupe de ventilation, ensuite quand tout est bien sec, quelques voiles de peinture/patine à l'aérographe sur toute la loco (noir sale toiture, poussière, crasse) suivis de traces de rouille déposés avec la pointe d'un cure dent.

Je reconnais qu'à cette échelle, il faut être équipé de lunettes grossissantes pour bien cerner tous les détails. Au bout du compte, on obtient un modèle qui a changé d'allure, bien sûr on ne retrouve pas la finesse de détail de ses homologues à l'échelle HO!

223

223

214

214

215

215

227

227

Les essais en ligne sont OK, les ralentis sont excellents et la capacité de traction est étonnante pour un modèle relativement léger. Par ailleurs, même HLP, le comportement est bon, tous les essieux participant à la prise de courant. Bonne pour le service.  

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2021 4 21 /01 /janvier /2021 06:16
200

200

la petite dernière une BB66049 Piko digitalisée que je viens d'équiper d'un attelage magnétique conducteur, afin d'améliorer la prise de courant lorsqu'elle sera attelée à un wagon capteur. J'ai revu également le système d'éclairage d'origine en adaptant de nouveaux feux à base de micro leds CMS câblées logés dans des lanternes. Son fonctionnement est excellent.   

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2021 1 18 /01 /janvier /2021 19:10
169

169

j'aborde maintenant la dernière phase de la construction de l'automotrice à savoir sa digitalisation. Nous avons vu que le truck moteur était équipé de 6 fils. J'ai prévu de les souder sur une petite platine époxy qui sera installée au dos de la cabine, ce qui permettra de masquer les fils et facilitera la connexion au décodeur:

fil rouge et noir prise de courant sur les roues

fil orange et gris moteur

fil fin rouge et noir feux AV leds CMS

 

170

170

Les fils sont soudés sur les différentes pistes avant de coller la platine au dos de la cabine. J'ai prévu des résistances de 25 Kohms pour atténuer la luminosité des feux leds AV 

171

171

Les fils du décodeur (ESU Lokpilot micro 59826) sont ensuite soudés sur la platine côté CI. Cette disposition permet de loger le décodeur dans la soute à bagages où il sera peu visible, ce qui permet d'envisager son remplacement sans problème en cas de défaillance. Reste les fils bleu, vert et violet qui alimenteront séparément l'éclairage intérieur et le feux rouge AR via les deux touches AUX 1 et 2 de la centrale

165

165

Avant de refermer la toiture, j'ai installé quelques passagers

167

167

La cabine laisse la place pour loger un conducteur (preiser)

166

166

Après qq essais, J'ai rajouté une résistance de 5 Kohms sur la rampe d'éclairage pour atténuer la luminosité

181

181

dernière intervention, la pose des numérotations et inscriptions sur la caisse. La planche de décalcomanie datant d'une vingtaine d'années étant altérée (indécollable) j'ai dû découper les supports qui sont fixés avec Micro Kristal clear, dommage, il sera toujours possible de refaire ces travaux avec une planche de décalcomanies adaptée, ce qui doit pouvoir se trouver.

180

180

la remorque est fixée sur le truck moteur par une vis centrale qui autorise un débattement dans les courbes. Le fonctionnement de l'automotrice est OK avec une vitesse et des ralentis superbes liés à la qualité de la motorisation montée sur réducteur.  

179

179

Une dernière touche de patine sur le truck moteur, qq retouches de peintures çà et là, qq traces de rouille et l'engin va pouvoir retrouver son heureux propriétaire Thierry. 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche