Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2016 5 25 /03 /mars /2016 07:53

Une fois n'est pas coutume, mais la patience a ses limites.

Vous êtes nombreux à connaître des problèmes de facturation, d'expédition, de non livraison d'articles issus de la collection des autorails et automotrices ATLAS. Bref, une pagaille indescriptible dans la gestion des Editions Atlas depuis bientôt un an. Il suffit de parcourir le forum de LOCO REVUE pour se faire une idée des problèmes rencontrés et exposés par de nombreux collectionneurs désemparés!!!

Je n'ai pas échappé à cette situation, malgré de nombreuses interventions par fil, par mail, aux termes desquelles on me répond invariablement que le nécessaire va être fait, et j'attends toujours depuis septembre et octobre 2015 deux modèles payés par prélèvement automatique et qui ne m'ont jamais été livrés par Colis Privé, leur très lamentable prestataire de service!!!

motrice de tête Budd ZRAB 15101

motrice de queue Budd ZR15100

Lorsque je vais sur mon espace client, je retrouve la trace de ces deux colis qui ont été tout bonnement retournés à l'expéditeur, sans aucune explication!! Bien entendu, j'ai suspendu la collection depuis la fin de l'année 2015 pour mettre un terme à la collection des automotrices, non sans un certain regret. En effet, j'avais enregistré un parcours presque sans faute de la part d'Atlas lors de la collection des Michelines et Autorails, dont de nombreux modèles ont été motorisés.

Fatigué, j'ai tenté une dernière intervention par lettre recommandée adressée directement au directeur des collections Atlas le 04 février dernier, sans la moindre réponse depuis. Bref, découragé, j'abandonne, mais je tenais à faire la publicité "méritée" de cette société qui court à la catastrophe. Lorsqu'on fait de la VPC, il faut être irréprochable, et là, on est loin du compte!!!

Repost 0
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 18:22
144

144

un petit transformateur EDF issu d'un kit Artitec en résine dont la reproduction HO est très réaliste, notamment avec un crépi "fatigué" qui laisse apparaître quelques parpaings.  

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
13 mars 2016 7 13 /03 /mars /2016 18:49
131

131

Dernière maquette qui prendra place sur le futur diorama, j'ai retenu un alignement de maisons de style IDF produit par Régions et Compagnies. Il s'agit d'un kit regroupant trois constructions à usage de commerce avec des arrière cours. Ce type de maquette est assez caractéristique de ce que l'on peut trouver sur notre hexagone et prend peu de place sur un réseau. Les différents éléments sont en carton finement découpés au laser, le fabricant fournissant un kit d'éclairage complet qui mettra en valeur les aménagements intérieurs également fournis. La photo ci dessus montre la maquette quasiment terminée sur laquelle j'ai réalisé quelques améliorations. 

construction de maisons de style IDF avec commerces R et C

Vue sur l'arrière cour intérieure 

049

049

L'assemblage se fait par collage, mais nécessite prélablement de préparer les éléments dont les tranches sont brunies par la découpe laser. 

051

051

La plus grosse difficulté est de trouver la couleur la plus proche de celle des encadrements de fenêtres et angles de murs qui doivent être repeints dans le ton des façades.  

052

052

Là, trouver le bleu adéquat est parfois un coup de chance, mais il reste toujours la possibilité de s'en rapprocher avec des mélanges appropriés. 

053

053

Les huisseries de portes et fenêtres doivent être collées avant assemblage, il n'est pas prévu de rideaux, mais il est facile d'en créer avec du papier canson de couleur

058

058

Un aménagement intérieur succint est prévu dans le kit, il est recommandé de l'installer avant la pose du premier bâtiment qui est un hôtel restaurant. Quelques personnages ont été ajoutés pour créer une animation.

057

057

Les stores extérieurs en position repliée sont préparés et repeints avant leur pose. 

060

060

C'est fait, on peut passer à autre chose

061

061

Le rez de chaussée est surmonté d'un plafond sur lequel le fabricant a prévu un éclairage par 3 leds ton chaud montées en série

063

063

Détail du branchement des leds, le câble devra également alimenter le 1er étage avec 3 autres leds pour les chambres

064

064

deux chambres avec leur équipement sont prévues avec un éclairage spécifique par led. 

068

068

J'ai ajouté une poutre pour fixer l'éclairage central par led sur le reste du bâtiment 

074

074

laquelle permet de créer une cloison sur le dernier étage

075

075

Le fabricant recommande de chanfreiner les pans de toiture avant collage en fonction de leur inclinaison (j'ai utilisé une cale à poncer) Pour une plus grande solidité, j'ai ajouté des bandes de carton fin pour maintenir les trois pans.

076

076

A ce stade, on peut coller définitivement la toiture, et positionner la structure des chiens assis.

077

077

Afin d'améliorer le relief des toitures, j'ai ajouté des plaques de tuiles autocollantes Rotamagus, ainsi que des gouttières Décapod, lesquelles apportent une touche plus réaliste aux constructions.  

083

083

La construction du premier bâtiment est bien avancée, les bacs de fleurs sont installés. 

085

085

zoom sur la terrasse 

088

088

L'hôtel est accolé à un autre bâtiment via un porche donnant accès à un petit parking client situé sur la cour intérieure. Le passage est un peu étroit, seules les petites voitures y ont accès, ici une vieille juva quatre.

102

102

l'assemblage des deux autres immeubles accolés ne pose pas de problème particulier. J'ai ajouté des cloisons pour consolider la structure

124

124

quelques accessoires (sacs, fût) ont été ajoutés sur le trottoir devant le commerce. 

138

138

Vue nocturne avec éclairage des bâtiments. Reste encore quelques détails à améliorer 

 

140

140

Les toitures ont été patinées avec de la terre à décor, après ajouts des faitières fournies dans le kit qui ont été repeintes couleur tuile. 

141

141

Une dernière vue nocturne côté cour intérieure. Le plus dur est fait. Je vais pouvoir attaquer la construction du diorama maintenant que je dispose de toutes les maquettes qui y figureront.

Comme certains lecteurs l'auront constaté, la planification du futur réseau est passée d'abord par une phase de collecte et assemblage des principaux équipements avant la construction de l'infrastructure qui est généralement la première étape d'un projet. Ainsi, j'aurai une vision exacte de l'emprise de chaque bâtiment sur une surface où chaque cm2 est compté!!!

A + 

 

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 08:31

vidéo 181 circulation automotrice Z3800 Atlas sur réseau LUZY

Cette vidéo regroupe des séquences filmées par Renaud YVER sur son réseau LUZY. Nous voyons dans un premier temps quelques séquences caméra embarquée puis une série d'images dédiées à l'automotrice de ramassage Z3800 ATLAS que j'avais motorisée et digitalisée.

Remerciements chaleureux à notre ami Renaud YVER pour sa collaboration et la qualité des prises de vue. Nous aurons l'occasion de découvrir dans de prochaines vidéos d'autres modèles ATLAS évoluant sur le réseau LUZY associés à des séquences caméra embarquée, l'occasion d'admirer les détails réalistes de ce réseau digitalisé qui pour moi est la référence absolue.

 

Repost 0
Published by piouls - dans reportage vidéo
commenter cet article
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 06:40

En langage cheminot, les patachons étaient des petits trains peu rapides affectés essentiellement au trafic marchandise. A la demande d'un amateur passionné de ces anciennes machines, j'ai entrepris la restauration de plusieurs locos vapeur qui ne fonctionnaient plus. Elles sont donc passées dans les ateliers "biscatrain" pour restauration et digitalisation.

030

030

Sur cette photo, nous voyons deux Tigerli Liliput et une bourbonnais Rivarossi en phase finale de travaux. A l'origine, aucune de ces locos ne fonctionnait, alors que les moteurs testés étaient en état de marche. En fait, la transmission bloquait et les contacts rails/moteur étaient défaillants. Une révision s'imposait, avec dépose et examen de tous les organes.   

022

022

la bourbonnais rivarossi a été restaurée sans gros problèmes, la transmission via le tender moteur nécessitait un graissage des organes de roulement et une amélioration de la prise de courant transmise par la loco avec un nouveau câblage. Le décodeur a pu être logé à l'intérieur de la chaudière, après ouverture de la porte de la boîte à fumée et remplacement de l'ampoule par une led éclairant le fanal avant. Les bas de châssis et roues rouges ont été repeints en noir mat en vue de la franciser, cette loco étant d'origine FS, un peu de véritable charbon dans le tender, un mécanicien dans la cabine et la loco a pu reprendre du service avec une qualité de roulement excellente.

024

024

L'éclairage du fanal avant est plus efficace avec une led directement installée sur le couvercle de la boîte à fumée

026

026

Concernant les deux Tigerli Liliput, les contacts électriques roues/moteur sont assurés par deux demi châssis isolés et un jeu de micro ressorts chargés d'alimenter les balais du moteur. Vu leur état, j'ai préféré relancer un câblage en soudant les cosses du moteur, d'ailleurs la digitalisation imposait d'isoler ces contacts du châssis métallique des locos. Autre problème, les roues sont isolées par des bagues en plastique dont certaines étaient cassées. J'ai pu recoller ces pièces en m'assurant au remontage que l'embiellage et les roues tournaient librement. Sur ces locos, peu de place pour loger un décodeur, la cabine restant le seul endroit disponible, même en utilisant des micro décodeurs.

028

028

l'éclairage des feux AV a été maintenu sur l'une des locos en remplaçant l'ampoule par une micro led CMS, sur l'autre, j'ai dû réinstaller deux micro leds CMS dans chaque lanterne, le conduit lumineux étant cassé. Peu de place pour faire circuler deux fils jusqu'à la cabine! Pour les feux AR, j'ai également remplacé l'ampoule par une led. L'ensemble des câbles à connecter au décodeur est concentré dans la cabine. 

033

033

Sur cette photo, les travaux sont bien avancés. les connexions au décodeur sont facilités par l'ouverture du toit de la cabine qui est escamotable. l'éclairage des feux AV est OK

034

034

A l'arrière, l'éclairage est assuré par un conduit lumineux dont l'efficacité n'est pas au top, je l'ai maintenu en l'état, difficile de lancer un nouveau câblage à cet endroit, le corps métallique de la loco prenant toute la place. 

036

036

Dernière intervention, remplacement des mains montoires en plastique (toutes cassées) par des modèles en laiton (5 dixième) mis en forme et collés, et refixation des sifflets sur la toiture

037

037

De nombreuses pièces à consolider et à coller, marchepieds, tampons, etc...c'est terminé, les "patachons" peuvent reprendre du service. 

A +

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article
22 février 2016 1 22 /02 /février /2016 19:22
011

011

La planification d'un réseau est l'une des étapes essentielles que l'on doit aborder avant d'entamer sa construction. C'est d'autant plus vrai lorsque le projet est confiné sur une petite surface où chaque cm2 est compté. 

Mon futur diorama ayant pour thème un dépôt vapeur ancien sera construit sur deux modules totalisant 240 x 60 cm, c'est dire que le choix des maquettes qui y seront installées doit tenir compte de cet élément, tout en respectant un type d'architecture le plus cohérent possible.

Ayant prévu une ligne à voie unique située au premier plan à un niveau inférieur par rapport aux voies du dépôt vapeur, j'ai retenu la petite gare de Mauzens Miremont dont la taille réduite (11,5 x 7 cm) est parfaitement adaptée.

La photo ci dessus montre la maquette terminée rebaptisée pour la circonstance Saint-Jean.

  

964

964

Comme toutes les maquettes produites par Artitec, les éléments sont en résine et laiton photo découpé. Un détourage précis au cutter est nécessaire, notamment tous les contours de vitrage dont il faut éliminer les restes de résine issus du moulage. Pour l'assemblage des murs et de la toiture, j'utilise la colle cyanolit 21

966

966

Après assemblage, les murs ont reçu deux couches de peinture acrylique Pébéo blanc antique.

968

968

Les aménagements intérieurs ne sont pas prévus par le fabricant, j'ai souhaité en créer dans la mesure où cette maquette sera équipée d'un éclairage. Dans un premier temps, la toiture est simplement posée et a reçu deux couches de peinture acrylique Pébéo rouge brique. Les cheminées ont été traitées séparément avant collage, leur base peinte couleur zinc, les colonnes couleur brique souillées par la suie (noir mat dilué)

970

970

Lorsque la peinture murale est bien sèche, il faut appliquer une couche de blanc mat (Pébéo) sur toutes les arêtes des murs, les parements, les sous bassements. Les huisseries de portes et fenêtres, les appuis en laiton seront peints séparément à l'aérographe en gris vert

972

972

Concernant l'aménagement intérieur, j'ai trouvé ce kit de type ancien produit par SAI avec lequel je vais essayer de créer un guichet au RDC. Les éléments en bois (découpe au laser) sont à assembler par collage

974

974

Le mobilier est assemblé, voyons ce que l'on peut faire avec le reste du kit

983

983

La planche du kit SAI a été recyclée pour créer un semblant de guichet, avec ajout d'une porte d'accès récupérée dans mes tiroirs....l'important étant de créer un agencement et une animation plausible lorsque la maquette sera éclairée.

980

980

Dans le même esprit, une petite salle d'attente a été confectionnée en carton avec une banquette pour les voyageurs.  

989

989

Une plaque de sol a été rajoutée (médium de 3 mm) supportant l'ensemble des équipements + quelques personnages. J'ai pu également ouvrir une porte en créant deux battants ouverts qui permet de mieux apercevoir l'aménagement intérieur.  

992

992

Et l'indispensable chef de gare qui vient de mettre son nez dehors 

997

997

Un deuxième niveau a été créé dans une plaque de carton peinte en blanc côté plafond RDC et gris côté plancher 1er étage. L'éclairage est réalisé avec une bande de leds CMS + résistance de 1 Kohms

998

998

idem pour le toit dont l'envers a été peint préalablement en gris (deux couches) pour éviter un éclairage par transparence de la résine assez fine sur cette surface. 

004

004

A ce stade, on peut coller les fenêtres et les volets ainsi que les pièces de détaillage, lampadaire extérieur fictif notamment, horloge.

009

009

les panneaux St Jean ont été réalisés sur tableur Excel avec impression en 4 exemplaires (sur chaque face des murs)

007

007

zoom sur l'une des entrées de la gare testée avec l'éclairage. 

017

017

Terminé, le BV a reçu une patine discrète réalisée avec de la terre à décor . Sur cette photo, la gare est positionnée à côté du WC (Maquette Artitec) dont le style architectural et la déco sont très proches.

Désormais, je dispose des principaux éléments qui seront implantés sur le diorama. Reste encore à construire un pâté de maisons anciennes (Régions et Compagnies) dont l'emprise est déjà repérée sur le réseau.

A +  

 

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 18:58
979

979

Mauzens Miremont, une petite gare de passage en cours de construction destinée à figurer sur mon futur diorama. Il s'agit d'une maquette en résine produite par Artitec dont la qualité de reproduction est superbe.  

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 06:00
845

845

Pour la digitalisation, j'ai retenu le décodeur Lenz Silver direct dont l'encombrement est réduit. Il sera enfiché sur une prise femelle collée dont les 8 plots traversent la cloison, ce qui facilitera leur soudure.

846

846

Cette disposition permet si besoin est de remplacer aisément le décodeur en cas de défaillance. 

861

861

J'avais prévu deux roues bandagées sur le bogie moteur, en définitive, j'en ai rajouté deux autres car les séances de tests avec deux remorques montraient des faiblesses d'adhérence. C'est d'autant plus vrai lorsque les roues sont de petite taille!!! 

888

888

De plus, je n'étais pas complétement satisfait du rendement du bogie moteur, je l'ai refait avec des profilés plus épais de 2 mm d'épaisseur, qui ont l'avantage de créer un châssis solide avec des paliers plus précis pour les essieux. Je dois préciser pour les amateurs de mécanique de précision que le moindre flottement dans la transmission vis sans fin/pignon peut devenir très vite une source de blocage du moteur. 

889

889

Evidemment, un important travail de fraisage est nécessaire pour positionner le moteur, la pignonnerie, les volants d'inertie, et la fraiseuse proxxon devient vite un outil indispensable. Un carter a été soudé sous le châssis réalisé dans une plaque de laiton de 5 dixième d'épaisseur. 

 

 

 

892

892

Il ne reste plus qu'à repositionner le moteur sur son nouveau berceau, cette fois-ci, la transmission est parfaite avec quatre roues bandagées.

894

894

C'est fait, çà roule correctement

865

865

Et pour plus de sécurité en matière de traction, j'ai installé un lest généreux sur une plateforme collée sur le cavalier supportant le bogie moteur. N'oublions pas que le train jaune avale dans la réalité des rampes maxi de 6%, et ce sans crémaillère!!!!

847

847

Un conducteur a été installé dans la cabine AV, sur une plateforme aménagée, il faut dégager la place pour positionner des feux fonctionnels  constitués de leds canon bicolores BTC/rouges après perçage 2 mm

850

850

L'intérieur a été peint en noir mat pour éviter la diffusion par transparence. Les cathodes ont reçu une résistance de 4,7 Kohms qui atténue la luminosité trop forte des leds. 

849

849

le sol a été peint en gris moyen, et qq passagers ont pris place dans le compartiment voyageurs.

Les connexions électriques sont faites derrière la cloison. Attention de bien repérer les fils concernés par chaque fonction, sinon bye bye le décodeur!!!

902

902

Je redonne pour mémoire le schéma de câblage de la prise femelle, vue côté plots à souder. 

853

853

Cette fois ci, l'automotrice est au point, je peux attaquer les travaux sur le reste de la rame

851

851

D'emblée, un constat s'impose sur la remorque découverte, l'empattement des bogies ne laisse aucune possibilité de rotation, du fait de l'échelle HO retenue et de la présence de marchepieds métalliques moulés dans la masse du châssis que je ne souhaite pas rogner. Aussi, les flancs de bogies seront sciés et réduits en hauteur, et réinstallés sous les marchepieds où ils seront solidaires de ces derniers, ce qui permettra de maintenir des bogies articulés. En fait, ils sont très peu visibles, largement masqués par les marchepieds, ce qui ne nuit pas trop à l'esthétique de la remorque. 

856

856

le démontage ne pose pas de problème. Les flancs de bogie seront sectionnés de leur support qui seront réutilisés après confection des paliers. 

857

857

Là encore, j'ai dû réaliser des paliers à partir de profilés laiton de 2 mm d'épaisseur, lesquels seront collés de part et d'autre du support de bogie en plastique. la technique est la même, repérage de l'entraxe Atlas, collage des deux profilés dos à dos et perçage 2 mm. Ceux ci sont ensuite séparés, et collés sur leur support. On obtient ainsi l'écartement recherché HO pour loger des essieux de 9 mm. S'assurer que leur rotation se fait sans la moindre résistance et ne pas oublier un point de graissage. 

859

859

c'est fait, il reste suffisament de place pour la rotation des bogies, la faible longueur de la remorque permettant une inscription sur les courbes les plus serrées d'un réseau. De plus, j'ai pu refixer une partie des flancs de bogie collés sous les marchepieds

862

862

Les bogies ont reçu un voile de spray primaire tamiya avant d'installer les essieux. il convient de réhausser leur fixation en intercalant une rondelle de 1 mm environ pour éviter que les roues ne frottent sous le châssis métallique. Des attelages à boucle ont été installés. Leur rotation est limité par un axe vertical en laiton que j'ai introduit dans le châssis entre les deux pattes de fixation de l'attelage.

875

875

il importe en effet que le support d'attelage à boucle (boitier NEM de récup) ne soit pas rigide et permette un léger débattement pour les inscriptions en courbe. 

877

877

installation de quelques voyageurs

869

869

nouveau test de traction avec remorque, c'est OK dans les deux sens

874

874

reste la troisième voiture à équiper de bogies fonctionnels, elle sera traitée de la même manière que l'automotrice, mais sans motorisation. J'ai prévu une prise de courant sur les quatre essieux pour alimenter un décodeur de fonction chargé d'assurer l'éclairage des feux BTC/rouge selon le sens de marche. Elle se fera via les longerons en laiton sur les roues non isolées des essieux conducteurs, ce qui évite l'utilisation de lamelles. 

878

878

Les flancs de bogie seront installés sur des cales d'épaisseur collées entre les essieux. leur fixation sera consolidée par deux tiges en laiton de 5 dixième après perçage au niveau des axes des ressorts de suspension. 

879

879

zoom sur la prise de courant via le longeron en laiton 

880

880

Il ne reste plus qu'à installer le décodeur de fonction qui alimentera les feux bicolores BTC/rouges en fonction du sens de marche de la rame. 

903

903

La voiture de queue sera également équipée d'un conducteur la rame étant réversible. la cabine doit être découpée pour pouvoir loger les leds canon bicolores. La plateforme obtenue sera collée sous les vitrages.

904

904

les leds sont d'abord soudées (montage en parallèle) sur gabarit avec une résistance de 4,7 Kohms sur chaque cathode, alimentées par un micro fil limande. La face interne de l'automotrice est peinte en noir mat, ainsi que le corps des leds. Après séchage, il ne reste plus qu'à les introduire dans les optiques de feux préalablement percés (2 mm) J'ai ajouté des cerclages de feux SMD pour la finition. 

906

906

Sur la voiture de queue, j'ai ajouté un décodeur de fonction (ESU) afin d'obtenir un éclairage des feux réversible selon le sens de marche. La prise de courant étant assurée par les bogies, cette disposition évite d'avoir à installer des micro prises de courant sur toute la rame dont la fiabilité dans le temps n'est pas garantie. Bien entendu, les deux décodeurs seront programmés sur la même adresse

909

909

terminé, les trois éléments vont pouvoir faire leur premier tour de circuit

918

918

Les tests sont concluants, la rame se déplace souplement dans les deux sens, en traction ou en pousse, la tenue sur les rails est excellente, c'était l'objectif à atteindre, mais pas simple la mise au point!!

C'est sans doute l'engin qui m'a posé le plus de problèmes par rapport à tous les modèles Atlas que j'ai motorisés, et si un amateur bricoleur se lance dans l'aventure, je lui conseille vivement de traiter ce train jaune à l'échelle HOm et non à l'écartement HO, ce qui devrait lui faciliter la tâche. 

A + 

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 07:39
869

869

Les travaux progressent lentement sur la rame du train jaune Atlas, les deux premiers éléments sont maintenant au point, reste la voiture de queue à équiper. Article à suivre prochainement 

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
22 janvier 2016 5 22 /01 /janvier /2016 19:27
799

799

Les éditions Atlas ont reproduit une rame du petit train jaune de Cerdagne constituée de trois éléments, composition que l'on peut découvrir sur la ligne transversale des Pyrénées reliant La Tour de Carol à Villefranche de Conflent.

Comme tous les modèles Atlas, cette rame est statique, et son heureux propriétaire m'a demandé d'étudier une possibilité de motorisation pour circuler sur une voie classique HO, bien que l'original circule sur de la voie métrique, écartement qui a d'ailleurs été reproduit conforme sur les modèles Atlas. C'est dire que le challenge est de taille....mais j'aime bien çà!!!  

801

801

Une fois les éléments démontés, j'ai vérifié que l'empattement de bogies à l'écartement HO était conciliable avec la largeur de la caisse de l'automotrice, ce qui nécessite d'adapter les flancs de bogies qu'Atlas a conçu solidaires du châssis par souci de simplification, disposition non conforme.

 

802

802

C'est parti, première intervention, décoller les flancs de bogies maintenus par deux petits têtons sous le châssis, attention pièces très fragiles!!! L'entraxe des bogies est de 23 mm, il n'est pas possible de loger un micro moteur mitsumi, Une chance, j'ai trouvé sur Ebay UK un autre modèle plus petit à double sortie d'arbre dont les dimensions sont parfaites (moteur mashima Réf M16K 5 pôles fonctionnant sous 12V dimensions 16x13,1x9,3)  

803

803

Ce type de moteur fonctionne très bien, mais manque d'inertie vu sa taille, j'ai donc prévu de lui ajouter deux volants. L'original (micro modèle alésage 1,5 mm) a été scié en deux éléments qui ont été usinés au tour à métaux pour ramener leur épaisseur à 4,5 mm.

804

804

il n'est pas possible d'utiliser le bogie Atlas, j'ai confectionné un châssis en profilés laiton mis au gabarit sur une plaque de médium où il est collé provisoirement avant soudure. Préalablement, les longerons ont été perçés collés dos à dos (diamètre 2,1 mm) en respectant un entraxe de 23 mm

(profilés laiton U plat section 4x2mm fourniture L'Octant)

longerons 40 mm, traverses 18 mm

Une fois soudé, le cadre peut être décollé de la plaque de médium et l'on obtient un châssis moteur solide.

Le moteur a été équipé de deux vis sans fin module 0,4 (extraites de moteurs mitsumi) et des deux volants d'inertie ci-dessus

 

807

807

j'ai utilisé des roues aux normes fines RP25 de 9 mm de diamètre (fourniture limousin modélisme train) dont deux ont été usinées pour loger des bandages d'adhérence, car cette automotrice doit pouvoir tracter deux autres éléments. Les pignons sont des modèles Roco de récup équipant de nombreuses locos électriques de la marque.  

811

811

Le positionnement du moteur sur le châssis et sa fixation par collage sont délicats, il faut prévoir des cales d'épaisseur pour parvenir à une assise correcte et une transmission souple. J'utilise la colle UHU méga strong and safe qui laisse qq minutes de manipulation avant la prise définitive.

Ouf, les premiers tests sont OK, l'inertie est excellente.  

812

812

le chasse neige qui était fixé sur le châssis a été décollé et repositionné sur la traverse extrême du bogie moteur. 

813

813

Il faut maintenant repositionner les flancs de bogie. J'ai supprimé une bande supérieure de 2 mm environ qui servait à les fixer sous le châssis. Le support a été confectionné dans un profilé carré Evergreen de 5 mm de section logé entre les deux roues et usiné en L. A la hauteur des attaches des ressorts de suspension, j'ai percé deux trous de 5 dixième pour enfiler une tige de laiton qui consolide la fixation des flancs de bogie sur leur support. Cette disposition peut permettre éventuellement de démonter les flancs pour remplacement des organes de roulement.  

821

821

l'axe de rotation du moteur est réalisé avec une vis à tête fraisée de 2,5 mm collée à l'envers sur une plaque de polystyrène de 2 mm d'épaisseur positionnée sur le corps du moteur. Des lamelles de chrysocal de 3 dixième ont été installées pour prise de courant sur les deux roues opposées non équipées de bandages d'adhérence. 

815

815

l'encombrement réduit du bogie moteur permet de le loger dans la partie de l'automotrice où il sera très peu visible. Il faut maintenant prévoir une découpe du châssis + aménagement intérieur pour la rotation du bogie et sa fixation.  

826

826

le tracé de la découpe à effectuer doit être précis. Vu la faible longueur de l'automotrice, le rayon d'inscription en courbe devrait lui permettre de passer partout!!!

827

827

L'opération est réalisée avec une scie à chantourner Proxxon

828

828

Une petite bride en forme de cavalier a été confectionnée dans une plaque de laiton, sa fixation sur le châssis est réalisée par vissage 1,6 mm après taraudage. 

829

829

A ce stade, je peux vérifier que l'assise sur les rails est bonne, un crochet d'attelage fixe Roco a été installé à la hauteur du chasse neige

830

830

Je peux maintenant me pencher sur le bogie porteur, il n'est pas utilisable en l'état, première intervention, modifier son système de fixation trop court en introduisant un tube de 4 mm de diamètre dans l'axe d'origine Atlas. Les deux pièces doivent être collées (colle 21 cyanolit) et leur surface supportant les essieux aplanies à la lime douce. 

831

831

le bogie sera renforcé par deux longerons en profilé laiton 2 mm d'épaisseur longueur 38 mm collés avant percage exécuté à la perceuse à colonne (diamètre 2,1 mm) en se guidant sur les trous Atlas existants. Cette opération doit être faite en deux temps (premier longeron collé puis percé et ensuite idem sur le second) On obtient ainsi un bogie dont la largeur est adaptée aux essieux HO avec des paliers de roulement bien positionnés et solides!!!

832

832

La bague introduite dans l'axe du bogie permet de loger une vis de 2,5 mm de diamètre. Le châssis sera taraudé en conséquence. 

836

836

même traitement pour fixer les flancs de bogie et le chasse neige. La prise de courant se fait d'un côté par le longeron non isolé des roues, et de l'autre par une lamelle en chrysocal sur les roues isolées. Le bogie est renforcé par une plaque de polystyrène de 1 mm d'épaisseur.  

839

839

Sur cette photo, nous voyons que la rotation des bogies est importante. Les flancs passent sans accrocher la structure latérale du châssis. La garde au sol (rail) a pu être quasiment maintenue à sa valeur d'origine. 

841

841

En définitive, j'ai dû revoir le positionnement des essieux moteurs et modifier la prise de courant pour qu'elle soit effective sur les 4 roues, car le montage des 2 roues bandagées en quinconce n'avaient pas le rendement escompté. En définitive, elles seront placées sur le même côté.  

844

844

Cette fois ci, les tests sont concluants, il ne reste plus qu'à installer le décodeur sur la cloison séparant le compartiment voyageurs de la cabine de conduite. Les marchepieds situés en face du bogie moteur ont été décollés du châssis, et refixés sur les flancs du bogie, car ils gênaient leur rotation. 

834

834

La repose provisoire de la caisse sur le châssis permet de vérifier que les bogies ne débordent pas, malgré l'écartement HO retenu. Le plus dur est fait!!! Il faut replacer maintenant toutes les pièces d'infrastructure situées sous le châssis. 

Les prochains travaux porteront sur l'éclairage de la rame, son équipement intérieur, sa digitalisation, la mise aux normes HO des deux remorques. et les détails de finition.

 

 

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche