Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2021 7 06 /06 /juin /2021 18:56
177

177

La signalisation lumineuse à l'échelle N a fortement évoluée depuis l'apparition des techniques d'impression 3 D. Elle permet une reproduction assez fidèle et très fine des équipements réels, sous forme d'éléments monobloc dont la structure fragile impose en contrepartie une manipulation délicate. La Sté DRIM 3 D a été un précurseur avec une gamme de signaux qui fait référence couvrant quasiment tous les besoins du modéliste.

J'ai découvert récemment sur le net un nouvel artisan (Eric) qui propose ce type de signaux sur Ebay à des prix avantageux et avec son accord, je propose une présentation de ses produits qui sont actuellement en phase d'amélioration, les premières réalisations étant légèrement surdimensionnées par rapport à l'échelle N.

Sur cette photo, nous voyons une potence équipée de deux nacelles présentant le signal carré, dont les cotes ont été révisées à la baisse, et désormais conformes. Je précise que les modèles sont livrés brut d'impression et qu'il doivent être peints. Compte tenu de la finesse des éléments, l'utilisation d'un aérographe s'impose. 

 

124

124

Sur cette autre photo, nous voyons que la première réalisation (potence et cible) est surdimensionnée, ce qui a conduit l'auteur à corriger les cotes et refaire une nouvelle série plus conforme. 

084

084

087

087

Nous pouvons voir sur ces deux photos que les deux séries de signaux montrent des écarts au niveau des proportions, ceux présents au premier plan étant aux normes. 

103

103

J'ai donc mis en peinture tout un lot de signaux sur nacelles et sur mâts avant d'entreprendre la pose des leds CMS (non fournies par le fabricant) Cette étape est rapide, l'application de la peinture grise étant réalisée à l'aérographe sur la base de plusieurs voiles légers (acrylique à solvant décapod) 

130

130

Le traitement des cibles est plus délicat, elles sont peintes au pinceau fin en noir mat Humbrol en veillant à "mouiller" suffisamment la peinture avec du diluant pour ne pas faire de "pâtés" 

276

276

277

277

Il faut attendre 24 H pour la suite des travaux. En effet, le plus dur est de tracer le liseré blanc sans déborder. Un léger relief sur les cibles permet d'appliquer la pointe d'un stylo à peinture blanc Posca. En fait, j'ai utilisé également un stylo noir Posca pour rattraper quelques écarts, je recommande de travailler sous une loupe ou avec des verres grossissants tant les modèles sont petits. Parfois, la pointe d'un cure dent imprégné de peinture peut résoudre les débordements. 

280

280

281

281

Sur un tableur Excel, j'ai préparé une planche de panneaux Nf (non franchissable) avec le type de cible et leur numérotation (c = carré rouge) et (cv = carré violet) ils sont sans doute légèrement surdimensionnés, mais il est difficile de descendre plus bas au niveau des caractères à imprimer 

283

283

284

284

285

285

287

287

En fait, la réelle difficulté est d'installer des micro leds CMS 402 câblées dans les cibles et surtout de faire cheminer les fils sous la passerelle et le mât de potence. Pour ce faire, je réunis tous les fils émaillés en confectionnant un toron torsadé limité à un seul câble qu'il faut ensuite détorsadé en sortie de la potence pour identifier les anodes et cathodes de chaque feu. Ils sont ensuite ressoudés à un micro câble limande plus consistant en repérant les couleurs. 

J'ai préparé une première cible carré rouge la plus en retrait à l'extérieur pour tester la méthode à mettre en place, sachant que le réseau devra être équipé de trois ou quatre potences.

Le fabricant a modifié le logement des feux qui présentaient à l'origine un orifice de 2 mm sur toute l'épaisseur des cibles, ce qui rendait difficile le blocage de la led. Désormais, l'orifice a été réduit à 1,5 mm et fermé à l'arrière de la cible avec un trou de 2 dixième pour insérer les fils, une goutte de résine polymérisable UV bloque la led et simule un optique de verre sous la visière. 

Une autre amélioration a été portée sur les cibles carré rouge avec une visière plus courte sur le feux supérieur. 

304

304

308

308

312

312

Une première potence est équipée. Elle prendra place sur le module 1 

313

313

314

314

315

315

Pour l'instant les feux ne sont pas fonctionnels, ils sont juste testés pour vérifier que tout est OK. Je verrai ultérieurement comment ils seront gérés lors de l'informatisation du réseau. 

292

292

Le carré violet sur mât est plus simple à réaliser. j'ai juste échangé l'échelle en résine contre un modèle en laiton photodécoupé, qui s'avère plus rigide.

 

299

299

300

300

Il trouve sa place en sortie de l'EP côté Est du module. 

En conclusion, je dirais que la signalisation proposée par Eric est de bonne facture avec un rapport qualité/prix qui devrait intéresser de nombreux modélistes pratiquant l'échelle N. A titre indicatif, la potence livrée avec 2 nacelles est vendue 27 € sur Ebay avec une dégressivité selon le nombre d'articles commandés. (22,95 € pour 3 articles) 

De plus, il est très ouvert à toute suggestion visant à améliorer sa gamme, laquelle devrait s'étoffer pour couvrir à terme l'essentiel des besoins d'équipement de ce type. Je précise que l'on trouve maintenant aisément sur le net des leds CMS  câblées de toutes les couleurs, le choix devant s'opérer sur les plus petits modèles (réf 402). Bien sûr, la fourniture de ces composants serait judicieuse avec la commercialisation des signaux. Je le remercie par avance s'il peut retenir cette suggestion.     

Partager cet article
Repost0
4 juin 2021 5 04 /06 /juin /2021 06:44
195

195

En attendant la fourniture des peintures spécifiques à une version PO-PLM, j'aborde la partie mécanique et électrique de cet autorail.

L'ami Thierry a souhaité qu'il soit équipé de bogies plus conformes, car l'entraxe des équipements d'origine des ABJ est trop faible et par ailleurs, les flancs de bogies n'autorisent aucune rotation dans les courbes. La photo ci dessus présente un bogie porteur plus proche des X2400 issu d'un kit de transformation (marque inconnue? ) qu'il va falloir adapter pour s'articuler sur les traverses/supports de la marque Electrotren  

237

237

L'axe d'articulation supérieur du bogie et les reliefs présents doivent être arasés, une chance, le bogie porteur est conçu à l'identique et permet d'insérer la traverse Electrotren une fois le carter ouvert et les essieux déposés. Par contre, il faut inciser les flancs de bogies dans la partie médiane pour permettre une rotation suffisante des bogies en courbe. 

235

235

236

236

Il faut fraiser légèrement le châssis afin de tenir compte de l'entraxe supérieur des essieux en veillant à ce que les boudins de roues ne frottent pas. Le raccordement électrique sur les lamelles de contact est identique à celui de l'ABJ

230

230

231

231

232

232

Pour le bogie moteur, l'adaptation de la traverse support est plus délicate. Il faut créer un axe en perçant le carter en son centre avec un foret de 3 mm, ce qui permet d'insérer une tige de laiton de même diamètre qui va servir de point de rotation du bogie. 

233

233

234

234

le gabarit du bloc moteur est sensiblement identique à celui d'origine Electrotren, la fixation se fait de la même manière par clipsage de la traverse sur le châssis. 

244

244

Là encore, les flancs de bogie doivent être incisés pour permettre une rotation du bogie moteur. Leur positionnement dans l'axe des roues est mieux adapté au système adopté par Electrotren, car il permet de les conserver une fois la caisse reposée, ce qui n'est pas possible sur les ABJ. Toutefois, il faut reconnaître qu'ils sont très peu visibles et que bon nombre de modélistes ont fait l'impasse. 

243

243

Un petit test sur une portion de voie Roco R5 (rayon 54 cm) permet de vérifier que l'autorail absorbe les courbes correspondantes.

245

245

246

246

Un rapide coup d'oeil permet de vérifier que la platine électronique d'origine ne pourra pas être réinstallée, car il faut loger un décodeur sonore ESU V5 et un HP que j'ai choisi de taille supérieure à celui présent dans le kit.

J'ai repeint le plancher en gris moyen et ajouté deux cloisons aux extrémités du compartiment voyageurs afin de fixer une nouvelle platine que je dois confectionner. Les personnages installés sont des références Preiser. 

 

247

247

248

248

249

249

250

250

j'ai découpé une plaque époxy constituée de plusieurs pistes sur laquelle j'ai collé au verso une bande de leds CMS adhésive et le décodeur sur son enveloppe plastique. Le plafond a été peint en blanc. Sur le recto, j'ai ajouté des résistances de 800 ohms pour l'éclairage des feux et une autre de 2 Kohms pour atténuer l'éclairage intérieur. Le branchement est facilité car toute la partie électrique se trouve en partie supérieure

260

260

261

261

262

262

J'ai conservé le système d'éclairage des feux d'origine à base de leds blanches et rouges que je trouve astucieux, il faudra juste adapter les conduits lumineux lors de la repose de la caisse afin de tenir compte des optiques arasés. 

L'autorail est maintenant bien avancé, j'ai effectué des tests de circulation qui confirment que tout est OK niveau roulement et sonorités. Pas moins de 20 sons différents sont programmés sur le décodeur (fournisseur Mr BASTIANI chez Train-Modélisme) Reste toute la partie déco et patine qui fera l'objet d'un dernier volet, lorsque j'aurai pu me procurer les peintures adéquates. 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2021 3 02 /06 /juin /2021 06:49
783

783

784

784

l'autorail ABJ Electrotren constitue une bonne base pour transformer ce modèle en ADP, moyennant quelques travaux d'adaptation que je vais décrire ci après. Rappelons que Loco Revue a traité il y quelques temps ce sujet dans un reportage très complet où la revue donnait en outre la liste des fournitures et l'outillage nécessaires pour mener à bien cette opération. De nombreuses versions ont été déclinées, cet autorail ayant circulé sur différents réseaux avant son intégration à la SNCF. L'ami Thierry m'a confié le modèle et a  fait le choix d'une version PO-MIDI dans sa livrée seyante bleue et grise.   

997

997

069

069

903

903

Je remercie au passage Mr LESCURE Jean-Pierre, un modéliste talentueux à l'origine de la transformation des autorails présentés ci dessus sur son superbe réseau. Bien documenté sur les ADP ayant circulé sur les différents réseaux, il m'a été d'une aide précieuse dans le choix et la réalisation de la version PO-MIDI retenue

785

785

786

786

Tout d'abord il faut se procurer la coiffe spécifique de l'ADP, ainsi que le conduit de ventilation de la toiture, pièces en résine moulée (fournitures AMF87) Et bien sûr une planche de décalcomanie pour la renumérotation. 

Par ailleurs, l'entraxe des bogies de l'ADP est différend de celui de l'ABJ. Ils seront remplacés par des modèles plus conformes de type X2400 qu'il faudra adapter au châssis d'origine Electrotren. 

787

787

789

789

788

788

Le démontage de l'ABJ Electrotren se fait en ôtant les tampons, ce qui permet d'extraire les deux jupes extrêmes et dégager du même coup la caisse du châssis. L'essentiel du câblage est organisé sous la toiture. Il convient de démonter la platine et le lest maintenus par vissage avant d'entamer les travaux de charcutage de la toiture 

790

790

La coiffe d'origine Electrotren est maintenue par vissage, ce qui permet de l'extraire aisément. 

791

791

Il faut ensuite découper proprement une partie de la toiture en repérant la surface à éliminer en fonction de la pièce en résine qu'il faudra préalablement ajuster. J'ai utilisé une mini scie circulaire montée sur flexible dremel que j'ai utilisée à main levée en veillant à ne pas déborder sur les gouttières de caisse. Afin de limiter l'attaque des dents de scie dans le plastique, j'ai monté la lame à l'envers, ce qui autorise une découpe moins risquée.   

792

792

793

793

Cette opération est longue et délicate, car il faut d'abord dégrossir la coiffe en résine brute issue de moulage et ensuite l'ajuster avec une lime puis des abrasifs fins afin qu'elle affleure sur les gouttières de toiture. Là encore le flexible Dremel avec tous ses accessoires (fraises, disques cylindriques de ponçage) facilite le travail

811

811

812

812

813

813

814

814

Le conduit de ventilation en résine doit également être dégrossi et nécessite de faire sauter délicatement une bande de rivets avec un cutter sur la toiture avant la pose. 

Un jointage est ensuite réalisé avec un enduit cellulosique Railcolor et un ponçage à l'abrasif très fin permet de finaliser l'intervention avant les travaux de peinture. 

509

509

983

983

984

984

Sur cette version, les feux proéminents doivent être arasés, opération réalisée avec une fraise montée sur flexible Dremel, en veillant à ne pas accrocher la caisse. La finition se fait avec une fraise sphérique pour élargir les optiques.

097

097

La coiffe est équipée de feux, il convient de percer deux orifices bien symétriques pour loger des micro leds CMS

 

520

520

Une fois débarrassé de tous ses éléments de détaillage, l'autorail peut recevoir une première couche d'apprêt (acrylique à solvant décapod) réalisée sur la base de plusieurs voiles légers à l'aérographe. La suite des travaux de peinture sera faite ultérieurement. Je peux donc aborder la phase mécanique, car il faut changer les bogies d'origine dont les entraxes ne sont pas conformes. L'ami Thierry m'a fourni un kit de motorisation qu'il faut adapter au système d'articulation de l'ABJ Electrotren. Par ailleurs, le choix d'une digitalisation sonore et d'un éclairage intérieur du compartiment voyageurs ne permet pas de conserver la platine d'origine qui sera supprimée.

Ces différentes étapes seront décrites dans un prochain article.  

 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2021 3 26 /05 /mai /2021 05:56
081

081

Le pont à caisson est constitué de trois éléments issus de kits Noch en carton découpés au laser dont les teintes ne sont pas toujours homogènes. J'ai donc retraité les poutrelles afin d'obtenir un vert de gris délavé sur lequel j'ai ajouté quelques touches de rouille.

070

070

071

071

072

072

Le pont routier a été équipé de nouveaux garde corps issus de kits plus fins en maillechort réalisés à partir de photo découpe. Leur fixation après peinture à l'aérographe est faite avec une goutte de cyanolit sur chaque pied après pré-perçage du trottoir (5 dixième mm)

066

066

062

062

ajout de quelques poteaux de signalisation routière, notamment un stop à l'entrée de la zone portuaire au niveau du passage à niveau non gardé. Je verrai ultérieurement pour installer un feu rouge de protection 

110

110

138

138

139

139

141

141

182

182

la route en tranchée a été équipée de murs et de garde corps dans le même style que ceux présents sur le premier module.  J'ai revu le relief d'une partie de la tranchée afin de créer un talus en polystyrène extrudé recouvert de mortier MAP qui a  été ensuite végétalisé. Le revêtement routier reste à réaliser

134

134

135

135

140

140

159

159

166

166

163

163

Je suis revenu également sur les installations du dépôt (premier module) afin d'ajouter un point de distribution de fuel, ce qui nécessite d'aménager une surface pour loger les cuves de stockage et le portique de distribution (modèle J-P Pennati chez Train 160) Peu de place, le poste de transfo sera donc déplacé.  

160

160

171

171

177

177

Je prépare également une série de signaux sur mâts et potence que j'ai découvert sur Ebay réalisés sur la base d'une impression 3D. les modèles sont finement reproduits, mais livrés brut de déco, ce qui nécessite un traitement à l'aérographe, et l'ajout de micro leds CMS câblées non fournies pour les rendre fonctionnels. Je reviendrai ultérieurement sur ces fabrications, leur mise en peinture et installation sur le réseau lorsque j'aborderai le câblage.

A +   

Partager cet article
Repost0
24 mai 2021 1 24 /05 /mai /2021 17:13
162

162

Sur le premier module, j'ai installé un portique de distribution de fuel dans le dépôt pour les locos diesel (fourniture J P Pennati chez Train160) avec ajout de cuves de stockage, ce qui n'était pas prévu lors de la conception du réseau orienté essentiellement vapeur, disons que nous nous situons à une époque charnière où les deux grandes familles cohabitaient. 

Partager cet article
Repost0
20 mai 2021 4 20 /05 /mai /2021 05:21
074

074

entrée à l'inventaire nanotrain, un RGP mikadotrain REE que je vais digitaliser prochainement, J'hésite encore sur le choix d'un décodeur sonore (de la marque REE) ou classique sachant qu'il en faut un dans chaque voiture pour fonctionner en mode digital. 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2021 7 16 /05 /mai /2021 06:16
979

979

939

939

La construction d'un immeuble dans l'environnement immédiat du BV nécessite d'adapter le kit Artitec. Les deux façades ont été réunies pour couvrir la plus grande surface possible, et j'ai ajouté un étage supérieur provenant d'une autre maquette Artitec. 

976

976

l'immeuble doit s'insérer sur une surface étirée triangulaire pour fermer le fond de décor, ce qui laisse un seul pan de mur visible côté BV et quasiment rien de l'autre, avec comme contrainte une toiture rognée en diagonale qui a dû être revisitée pour conserver une ligne de faîtage horizontale sur la partie la plus étroite. La déco a été traitée dans le même style que la gare et j'ai utilisé des chutes de quai Artitec pour confectionner la toiture, ce qui ne détonne pas trop avec le BV. J'ai dû réduire la largeur du quai pour insérer un petit muret Auhagen qui sépare l'immeuble des installations ferroviaires. Quelques colis et personnages sont ajoutés, ainsi que de la végétation (filets floqués noch)

995

995

996

996

La coulée de résine sur le fleuve nécessite de créer un barrage sur les deux pans du module. Le mélange avec durcisseur s'étale très bien et crée une couche bien plane. Il faut juste vérifier avec un niveau à bulle que la maquette est dans une position horizontale et ne plus la déplacer avant 24H00, le temps de la prise. 

002

002

003

003

j'avais dans mes tiroirs un petit lot de barques Artitec pré décorées que j'ai insérées sur chaque module, disons que l'endroit n'est pas très approprié sur un fleuve où circulent des navires de gros tonnage, mais je trouve ces petites embarcations sympas. 

993

993

988

988

024

024

La gare et ses installations se trouvent au niveau supérieur, à l'aplomb d'un muret sur lequel j'ai installé des barrières (Vollmer) repeintes et patinées couleur béton dans le même style que celles équipant le module 1. Les immeubles urbains seront positionnés en contrebas, la dénivellation permettant de ne pas trop occulter cette zone. Je verrai lors de leur construction si je dois réduire le nombre d'étages existants. 

012

012

013

013

037

037

Retour sur la déco de la cour d'usine où j'ai ajouté un petit dépôt de stockage de fûts de peinture et un chargement en cours sur camion. j'utilise de la poudre de gravats de ciment finement tamisée répandue sur un lit de colle, et des flocages aux abords du muret. je l'écrase avant séchage complet avec une roulette de tapissier. J'aspire ensuite les excès de dépôt et je tamponne avec une brosse souple trempée dans du gris acrylique pour restituer un enrobé "bien fatigué"

999

999

001

001

J'ai trouvé chez un fournisseur allemand "dm toys" ces dalles de béton qui peuvent être rajoutées aisément dans une déco, notamment dans la cour de l'usine aux abords de la réception. 

020

020

le quai aux abords de la péniche sera équipé de ces dalles béton, pour ce faire, je dois réduire le niveau en faisant sauter une bande de MAP (mortier adhésif placo) qui avait été coulé le long des quais

 

 

021

021

045

045

047

047

Des rails de protection (Faller) ont été installés aux abords de la route qui longe le fleuve, à ce stade, je peux terminer la végétation sur toute cette zone

036

036

058

058

059

059

notamment le remblai situé sur le pilier ouest du pont à caisson sur lequel j'ai ajouté des rochers en liège encadrés de buissons. 

La déco est bien avancée en zone basse du module, mais il reste encore de nombreux détails à fignoler, d'où l'intérêt de ne pas trop se disperser et terminer d'abord ce qui est entrepris avant de passer à d'autres travaux, notamment la construction de la ville qui s'annonce déjà comme un gros chantier. Et toujours le câblage que je n'envisagerai qu'en phase finale. 

 

Partager cet article
Repost0
14 mai 2021 5 14 /05 /mai /2021 04:59

vidéo 229

Retour en arrière de quelques années avec ce reportage vidéo réalisé lors de la construction de mon ex réseau biscatrain.

A noter que la technique de la patine a bien évolué depuis avec notamment des produits de plus en plus élaborés qui facilitent ce type de travaux. Chacun a sa méthode et le but de cette vidéo est de présenter quelques réalisations à la portée de tout bon modéliste.

Bon visionnage

Partager cet article
Repost0
10 mai 2021 1 10 /05 /mai /2021 05:19
977

977

978

978

Ajout d'un petit immeuble Artitec dont j'ai aménagé la façade et la toiture pour fermer le fond de décor dans l'environnement de la gare. J'ai essayé de conserver une déco brique identique à celle du BV, un muret Noch sépare l'immeuble des installations ferroviaires et quelques colis ont été ajoutés sur le quai de la gare  

Partager cet article
Repost0
9 mai 2021 7 09 /05 /mai /2021 06:35
969

969

A l'échelle N, nous sommes confrontés fréquemment à des faiblesses de prise de courant sur le matériel moteur, liées à la légèreté des locos en contact avec le rail, mais aussi au nombre limité d'essieux capteurs. Il est parfois possible d'y remédier en ajoutant des "power pack" ou "stay alive", mais la place manque le plus souvent, notamment sur les petits locos tracteur deux essieux, ou sur les locos tender dont chaque cm3 est occupé. 

Rappelons que ces améliorations sont basées sur une réserve d'énergie constituée de condensateurs associés aux décodeurs, permettant de maintenir le courant lors de micro coupures. 

Pour obtenir une marche sécurisée des convois, j'ai pris l'option de multiplier le nombre d'essieux capteurs de courant via un ou plusieurs wagons reliés électriquement à la loco via des attelages magnétiques conducteurs. Cela implique que chaque loco soit équipée de ce type d'attelage, ce qui est assez simple à réaliser sur la plupart des modèles. Pour les wagons, il faut les aménager en conséquence. J'ai choisi un modèle Roco à parois télescopiques comportant deux bogies de trois essieux, soit une capacité de contacts sur 6 points. 

951

951

La caisse clipsée sur le châssis se dégage facilement, idem pour les bogies. Sur ce modèle, les roues sont toutes isolées et devront être échangées avec des essieux prélevés sur d'autres wagons de la marque Roco, afin d'obtenir une file de roue solidaire électriquement de l'axe.

953

953

Il faut confectionner des lamelles de contact découpées dans une plaque de chrysocale de 1/10 ème de mm d'épaisseur en créant trois pistes. Elles sont ensuite traversées par sur une tige de laiton soudée de 5 dixième. L'axe de rotation du bogie est percé délicatement en son centre. Une fois le bogie reposé, il doit pouvoir tourner librement, et il faut veiller à ce que la pression des lamelles sur les essieux soit suffisamment souple pour ne pas freiner leur rotation.  

955

955

Les lamelles ont reçu un point de colle cyanolit pour les solidariser avec les bogies, le montage permet à tout moment d'extraire les essieux pour revoir éventuellement la pression exercée sur ces derniers. 

956

956

le lest d'origine Roco a été remplacé par deux plaques de plomb collées sur le châssis. j'ai installé un attelage magnétique conducteur dont on voit sur cette photo la sortie des deux fils noirs derrière l'axe de rotation du bogie. Il ne reste plus qu'à les raccorder électriquement

962

962

963

963

La prise de courant via les roues passe par un petit circuit électronique qui redresse et stabilise le courant, pour alimenter un condensateur de 1000 microfarads 25 V qui servira à l'éclairage de feux de fin de convoi sur ce wagon. J'ai utilisé des micro leds CMS 402 rouges après perçage de deux trous de 8 dixième dans la caisse du wagon. Elles sont simplement collées sur la paroi. Une résistance de 47 Kohms est ajoutée pour limiter l'intensité de l'éclairage. 

967

967

J'obtiens un éclairage constant sur une durée d'environ 2 minutes une fois l'alimentation coupée. 

968

968

964

964

Il ne reste plus qu'à reposer la caisse. j'ai ajouté un peu de graisse cuivrée sur les points de contact ce qui améliore notablement le roulement du wagon. 

965

965

Un petit test de circulation en rampe permet de vérifier que le convoi roule librement. La prise de courant est sans faille, même sur les pointes d'aiguillages non alimentées, on peut multiplier le nombre de wagons capteurs, mais normalement, un seul suffit, bien sûr la loco en mode HLP retrouvera ses faiblesses, l'objectif de ces améliorations étant d'obtenir des convois sécurisés lorsque le réseau sera opérationnel.   

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche