Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 06:16
789

789

J'ai revu la conception de la coulisse réalisée dans mes précédents articles. En effet, celle ci limitait au strict minimum les manoeuvres et le stockage du matériel roulant. De plus, toute décoration de la zone concernée devenait impossible du fait de la trop faible hauteur de la vitrine qui devait accueillir le module.

La photo ci dessus montre le caisson construit dans la deuxième partie du garage, positionné sur des équerres fixées sur des crémaillères elles mêmes solidement ancrées au mur. Deux grands panneaux de type étagères murales constituent le plancher et le plafond de la vitrine. Le module coulisse est simplement posé sur l'étagère inférieure. La façade de la vitrine est démontable, j'ai installé des vitrages synthétiques sur glissières qui permettent de protéger le diorama de la poussière.  

764

764

Avant de positionner l'étagère "plafond" j'ai installé deux rampes de leds CMS ton chaud sur toute la longueur afin d'assurer un éclairage du diorama (sur la photo celle ci est à l'envers) 

788

788

Pour faciliter la pose des aiguillages, le module coulisse prévu à l'origine de deux sections démontables a été regroupé en un seul module de 2,10 mètres de longueur. La plateforme est réalisée dans des plaques de fibre composite Xyltech de 10 mm d'épaisseur, sur support de tasseaux de sapin. Ce matériau que l'on trouve maintenant partout dans les grandes surfaces de bricolage est génial, il est très léger, bien plan, se travaille aisément, ne se fissure pas sur le champ, se perce, se colle, se peint très facilement. Le cloutage, punaisage est un régal. 

863

863

La coulisse étant située dans une zone du garage mal isolée, j'ai ajouté des plaques de plolystyrène extrudé de 30 mm d'épaisseur sur le mur, celles ci seront ensuite recouvertes de plaque de MDF de 3 mm collées pour fermer le fond de décor.  

866

866

les panneaux sont posés, deux orifices sont ouverts pour le raccordement des tunnels en limite ouest du diorama.

001

001

Les rails ont été tronçonnés dans l'alignement du module en respectant le pourcentage des rampes pour éviter toute cassure aux intersections. Préalablement, j'ai pris soin de consolider leur jonction par quelques gouttes de cyanolit entre les rails et les traverses, après ballastage. 

030

030

Un morceau de carton canson a été collé sur chaque angle extrême pour créer un arrondi avant la pose du diorama. 

032

032

fidèle au thème campagnard, j'ai à nouveau collé un fond de décor Auhagen, lequel se prête assez bien à la déco que je compte mettre en oeuvre sur la coulisse.

033

033

Sur cette section je vais installer deux tunnels avec une amorce montagneuse qui fera "oublier" les deux rampes montantes et descendantes chargées de raccorder les voies à une gare terminus située au niveau + 4

034

034

Quelques retouches au pinceau ont permis de raccorder les différents dioramas Auhagen. Je peux maintenant passer à la pose des voies et des aiguillages. A noter que le fond de décor ne sera pas solidaire du module coulisse qui lui, est démontable.  

066

066

Pour faciliter les travaux de construction du module, celui ci a été installé sur deux tréteaux

 

 

 

 

067

067

la photo d'avion donne le plan des voies. Nous voyons que les deux voies principales débouchant du module dépôt vapeur (niveau + 0 et + 8) se rejoignent à un niveau intermédiaire (+4) pour desservir une gare terminus comportant quatre voies. L'une d'elle dirige sur une remise à trois voies qui servira de centre de stockage des autorails + un tiroir à droite vers le BV

064

064

la remise est un petit bâtiment Kibri qui peut accueillir des autorails de petite taille. 

071

071

Le projet est maintenant bien cerné, la disposition des voies de la coulisse permet d'effectuer toutes les manoeuvres souhaitables, en raccordant du même coup les deux voies du module précédemment construit. La conception à l'intérieur d'une vitrine permettra de garer quelques compositions de trains à l'abri de la poussière. Bien sûr, la surface de stockage reste réduite et je devrais faire avec....je pense néanmoins avoir réussi à optimiser mon minuscule réseau qui n'a plus rien à voir avec biscatrain.

A + 

Repost 0
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 05:04
055

055

Ce petit autorail produit par la firme Sachenmodelle est un modèle SNCF dont la reproduction est réussie. Acquis récemment, j'ai souhaité le digitaliser et améliorer sensiblement l'éclairage qui à mon avis n'est pas au standard actuel des modèles de cette qualité. Par contre, niveau motorisation, il est au top, avec des ralentis excellents, une captation de courant parfaite liée à l'un des essieux moteurs flottant. 

036

036

Le démontage des différents éléments est aisé, la caisse étant clipsée sur les deux extrémités du châssis métallique. La plateforme voyageurs de couleur uniforme a été repeinte avec ajout de figurines.

Une prise NEM à 8 pins est astucieusement positionnée dans la cabine de toilette, ce qui facilite l'installation d'un décodeur classique Lenz.

 

042

042

Le châssis supporte un circuit imprimé qui distribue sur les feux AV et AR et alimente le moteur. A noter la présence d'un volant d'inertie de bonne taille. Malheureusement, les leds équipant cet autorail sont de couleur jaune/orange et diffusent un éclairage très faible. Je les ai donc remplacées par des leds canon B/TC dont les têtons ont été tronçonnés. 

041

041

Le plafonnier d'origine a également été remplacé, l'éclairage par micro leds couleur jaune étant très faible, même sous régime digital. J'ai donc confectionné une nouvelle platine avec une plaque de CI sur laquelle j'ai collé un ruban de leds CMS ton chaud. Sur la photo, celle ci est retournée, montrant un dégagement pour loger le décodeur. 

045

045

Côté composants, j'ai réalisé plusieurs pistes conductrices pour alimenter l'éclairage intérieur, ainsi que celui de la cabine conducteur. Le décodeur LENZ doit être encastré dans cette platine préalablement ouverte en son centre, sinon, on ne peut pas reposer la caisse. Les câbles traversent la cabine toilette et sont invisibles de l'extérieur

044

044

Avant la pose, le plafonnier a été peint en blanc à l'aérosol

043

043

test d'éclairage des feux réversibles  

048

048

L'éclairage des feux se fait par conduits lumineux collés sur la caisse, le têton des leds canon doit affleurer ces derniers pour une transmission correcte de la lumière. La cabine peut être éclairée séparément par la touche F2 de la centrale digitale, la touche F1 alimente le plafonnier passagers.

046

046

cet autorail est équipé d'attelages à élongation variable, mais j'ai préféré lui installer les traverses d'extrémité avec les câblots (pièces jointes dans le coffret) qui se clipsent dans les boitiers d'attelage. 

052

052

les mains montoires sont également des pièces de détaillage à mettre en forme et coller délicatement sur la caisse. Idem pour les essuie vitres 

058

058

Terminé, il ne reste plus qu'à réaliser une légère patine. Cet engin rejoindra ses congénères sur le centre autorails que j'envisage de réaliser sur la deuxième partie du diorama côté coulisse. 

A +

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 10:46
010

010

Dans un précédent article, j'avais présenté les travaux de modification d'un wagon porte char Liliput destiné à installer une caméra embarquée Kodak. Sur la demande du futur utilisateur, j'ai adapté un système d'éclairage à base d'une rampe de leds puissantes afin de pouvoir filmer dans les meilleures conditions possibles les zones peu éclairées, notamment celles en souterrain ou en coulisse.

A noter que le wagon est destiné à circuler sur un réseau en régime digital, avec un éclairage constant qui fonctionnera indifféremment dans les deux sens de marche (tracté ou poussé) Par ailleurs, j'ai souhaité conserver les attelages d'origine à élongation variable, ce qui permettra de pouvoir filmer des convois complets si nécessaire. 

005

005

Les leds ont été installées sur une petite barrette de circuit imprimé qui sera posée au dessus de la traverse de choc du wagon. Il s'agit de leds récupérées sur des lampes 220V usagées. L'éclairage est puissant et convient très bien pour cette application. Une résistance de 1000 ohms est ajoutée pour les 5 leds montées en parralèle 

008

008

La captation du courant se fait sur les trois essieux de chaque bogie, via des lamelles découpées dans une plaque de chrysocal. 

007

007

La plateforme accueillant la caméra réalisée dans une plaque de circuit imprimé est conductrice, l'alimentation du bogie opposé à la rampe d'éclairage est donc assuré par soudure d'un fil.

006

006

sur cette photo, nous apercevons les deux fils qui alimentent la rampe de leds. 

009

009

La liaison électrique est réalisée, la prise de courant sur 6 essieux sera efficace

018

018

La caméra est fixée par une vis sous la plateforme. la rampe de leds a été enfermée dans un petit caisson pour éviter les reflets d'éclairage lors des séquences d'enregistrement photos/vidéos. L'engin est prêt à fonctionner. 

019

019

J'ai ajouté une petite touche de peinture rouge sur le caisson de leds préalablement collé sur la traverse de choc du wagon. 

012

012

Terminé, les tests de roulement sont excellents et l'éclairage efficace. L'engin respecte le gabarit HO et peut circuler sur n'importe quel réseau, même équipé de caténaires. Il ne reste plus qu'à filmer quelques séquences que je ne manquerai pas de diffuser à l'occasion. Nous aurons ultérieurement l'occasion de découvrir le nouveau circuit de biscatrain développé par Bruno qui est désormais totalement bouclé. 

A +

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 18:38

vidéo 194

Je vous propose une vidéo réalisée sur mon diorama, mettant en scène une draisine récemment digitalisée tractant un engin Kibri non motorisé chargé de travaux de traitement du ballast.

Les séquences ont été filmées sur la partie décorée du dépôt, et sur la coulisse actuellement en cours de construction. Nous voyons notamment que sa conception permet de relier les deux niveaux, ce qui facilitera ultérieurement les manoeuvres et le stockage de convois sur les voies qui seront créées.

Bon visionnage.  

 

Repost 0
Published by piouls - dans reportage vidéo
commenter cet article
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 16:54
021

021

Nous savons tous que le fer à souder est l'outil indispensable du modéliste. Il a beaucoup évolué au cours des dernières années, facilitant du même coup nos travaux plus ou moins délicats de soudure.

Ayant fait cette semaine l'acquisition d'un fer à souder sans fil (je dois dire sans grande conviction) je suis surpris de la qualité de cet outil, notamment sa capacité de chauffe remarquable, son autonomie et sa maniabilité. Ce produit est vendu actuellement chez LIDL au prix imbattable de 12,99 €. 

024

024

Le fer est commercialisé sous la marque Parkside, il est présenté sur un socket support qui sert également à le recharger via une prise secteur. (prévoir environ 3H00 pour la première charge) Son autonomie est ensuite de 60 mn environ, le temps de chauffe varie de 25 à 35 secondes selon la température recherchée, laquelle peut atteindre 470° maxi. Il est livré avec deux échantillons de soudure à l'étain de 1 et 1,5 mm de diamètre. Le fer comporte une seule panne.

023

023

Sa forme ergonomique permet un excellent maintien en situation de travail. Lorsque le voyant passe du rouge au vert, la panne a atteint la température de chauffe idéale, que l'on peut faire varier en fonction du maintien ou non de la gâchette durant la session de soudure. Sa petite taille et surtout l'absence de fil électrique est un atout indéniable pour accéder à tous les coins d'un réseau, sans risquer d'accrocher les éléments de décor.  

022

022

En situation de chauffe, deux leds éclairent le plan de travail, ce qui est très appréciable.

Seul point négatif, le pack ne comporte pas de panne supplémentaire, ce qui limite son usage à des soudures ponctuelles chaque fois que l'on peut éviter l'utilisation du fer à souder filaire classique. Aussi, la garantie de 3 ans affichée sur cet article me semble un gentil gag et motive mon premier sentiment lors de la découverte du produit.

En conclusion, un outil qui rendra service......avec un point d'interrogation sur sa durée de vie?    

 

Repost 0
8 avril 2017 6 08 /04 /avril /2017 17:51
996

996

la petite dernière vient de rentrer à l'inventaire de biscadépôt (2D2 5511). Un modèle J/H en version digital sound plutôt réussie. 

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
1 avril 2017 6 01 /04 /avril /2017 06:51
870

870

J'avais développé dans un précédent article les excellentes performances de la caméra KODAK pix pro SP1, et mis l'accent sur sa taille qui n'était pas compatible avec le gabarit HO, notamment lors du franchissement de tunnels, ponts et souterrains.  

Sur cette photo, la caméra est simplement posée sur un wagon plat porte chars Liliput. Voyons comment il est possible de surbaisser la plateforme pour réduire la hauteur du convoi embarqué. 

872

872

La plateforme a été tronçonnée en deux sections, en limite de débattement de chaque bogie. J'ai découpé dans une plaque epoxy de CI une plateforme sur laquelle j'ai soudé deux renforts en forme d'équerre. L'ensemble a été collé à la cyanolit 21, puis peint à l'aérosol. 

874

874

Les bogies peuvent être reposés. Il convient de s'assurer que leur débattement reste libre. 

875

875

La caméra est prise en sandwich entre les deux bogies. Une vis permet de la maintenir sur la plateforme. La hauteur sur rail ne dépasse pas 60 mm, le wagon est bien stable. Désormais, elle passe sous tous les ouvrages d'art, les caténaires, ainsi que sous la remise. L'objectif est atteint!! 

880

880

Un meulage de la vis de fixation a été nécessaire pour franchir les aiguillages sans accrocher.

879

879

L'avantage de cette caméra est que l'on peut visionner directement sur son écran latéral les images qu'elle enregistre. A noter que l'on peut également la piloter à distance sur une tablette ou smartphone lorsqu'elle disparaît en coulisse. Nous avons vu par ailleurs que le cadrage des images peut être programmé, avec un angle de vision plus étroit qui me semble mieux adapté à nos prises de vue que le fish eyes déformant sur les objets proches. C'est pourquoi j'ai conservé cette caméra, qui est complémentaire à la micro Sony décrite dans un précédent article. 

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article
26 mars 2017 7 26 /03 /mars /2017 13:30
957

957

Lors de la construction du diorama, je n'avais pas envisagé d'électrifier la ligne unique en tranchée dans la mesure où le thème principal de la maquette était axé sur un dépôt vapeur ancien, celui-ci occupant la plus grande surface supérieure du réseau.

En fait, les circuits visibles n'étant pas raccordés, rien ne s'oppose à tirer une "ficelle" ce qui permettra du même coup de faire circuler quelques locos électriques sur cette portion de voie unique. Par le passé, biscatrain avait été électrifié en 25 Kv (2 fils) pour faciliter les travaux notamment en raison du nombre important de voies à équiper. 

Concernant ce projet plus modeste (environ 3 mètres à installer), j'ai prévu une ligne sous 1500V que j'envisage de construire de toutes pièces, car je dois faire face à des portées spécifiques, et des passages sous des ponts dont la hauteur n'est pas adaptée au gabarit des locos électriques. Voyons comment procéder! 

950

950

J'avais fabriqué il y a quelques années plusieurs gabarits en bois dur pour positionner les fils avant soudure (voir ci dessus). A l'époque, j'avais édité un article traitant de leur fabrication notamment pour rainurer correctement les fils (porteur, auxiliaire, contact, pendules). Le gabarit 1500 V permet de traiter des portées maxi de 40 cm de longueur, norme que j'ai retenue pour obtenir une rigidité convenable en ligne droite lorsque les pantos sont en contact. De plus, la caténaire sera tendue de bout en bout du diorama, à l'instar des équipements réels.

 

637

637

Dans un premier temps, j'avais acquis des fils en acier cuivré de 4 dixième de la marque Sommerfeldt, solution que j'ai abandonnée, les premiers essais révélant une rigidité insuffisante et une résistance peu satisfaisante au niveau des soudures. J'ai donc retrouvé avec bonheur mes fils de laiton de 5 dixième pour fabriquer la caténaire 1500V  

639

639

Concernant les mats, j'ai retenu la marque JV en version 1500 V. Leur reproduction qui date un peu reste acceptable, pourvu que l'on améliore l'aspect, et le système d'accrochage des caténaires quelque peu rustique. Notamment les socles seront remplacés par des modèles Sommerfeldt plus discrets, et bien sur, l'aspect nylon brillant des mats nécessite de les repeindre avec un spray tamiya adapté, pour un meilleur accrochage de la patine.   

921

921

Le premier tronçon de caténaire à confectionner a un profil particulier, car il doit s'accrocher sous le tunnel ouest du diorama et passer sous le pont routier dont la hauteur sous rail est de 65 mm seulement. j'ai donc réduit la hauteur du premier mât en adaptant un nouveau socle. deux tiges en laiton de 5 dixième traversent l'ensemble pour consolider la fixation sur le plateau du réseau. 

920

920

J'ai modifié le système d'accrochage de la caténaire sur le support d'antibalançant JV dont les deux pattes ont été soudées sur le fil de contact.  

926

926

Avant la pose de chaque section, la caténaire est peinte avec une bombe aérosol. 

923

923

j'utilise un spray tamiya (gris TS4) pour les mâts et une bombe aérosol Belton (stone grey middle réf 327175) qui donne une couleur de base vert de gris assez réaliste pour les caténaires.   

934

934

Phase 1, je soude sur le fil de contact les étriers dont la longueur n'est pas encore définie. 

935

935

phase 2, les étriers sont sectionnés au niveau du fil porteur auxiliaire avec une pince coupante.

936

936

phase 3 , le fil auxiliaire peut être ensuite soudé sur les pendules/étriers

937

937

phase 4 les pendules dits "coulissants" sont ensuite coupés et soudés sur le fil auxiliaire et le porteur en respectant la flèche gravée sur le gabarit. A l'approche du point d'ancrage au mât, une section de pendule est positionnée inclinée.

 

942

942

Les excès de soudure peuvent être rectifiés avec une petite meule abrasive montée sur un flexible Dremel. Lorsque la section de caténaire est terminée, il convient de la nettoyer avec un diluant pour éliminer les flux de décapant, avant mise en peinture.

947

947

zoom sur le raccordement de deux éléments de caténaires. Lorsque tout est en place, les 3 fils (porteur, auxiliaire et contact) seront soudés, de même que le fil de contact sur les deux branches d'antibalançants. 

955

955

Le socle de mât est une référence sommerfeld dont l'épaisseur a été réduite de moitié par tronçonnage. Après collage sous le mât JV (cyanolit 21) l'ensemble est renforcé par une tige de laiton de 1 mm qui traverse la base et la plateforme du réseau. Le positionnement du poteau sur la maquette se fait par collage, à une distance de 40 mm de l'axe de la voie. 

956

956

Lors de la pose des mâts, il importe de vérifier le point de contact par rapport à l'archet du pantographe, sachant qu'il doit être alterné d'un poteau à l'autre pour un frottement sur toute sa surface, à l'instar des installations réelles. 

A suivre. 

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 06:28
916

916

Modèle Kibri Plasser et Theurer statique en kit confié par l'ami Bruno. Je n'ai pas trouvé de solution pour motoriser cet engin, sa conception laissant peu de possibilité pour loger un moteur et une transmission convenable. Il a donc été rééquipé d'essieux aux normes fines actuelles pour pouvoir circuler sur son réseau, sur cette photo accouplé à un loco tracteur EPM.

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 18:32
878

878

Je viens de finaliser la construction d'un wagon destiné à supporter la caméra embarquée Kodak, sur la base d'un modèle de wagon porte char Liliput dont le berceau central a été adapté et surbaissé, ce qui permet désormais d'être au gabarit et passer sous les ponts, tunnels et souterrains. Je décrirai prochainement la méthode employée.  

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche