Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juin 2022 3 29 /06 /juin /2022 05:19

Une petite vidéo réalisée sur le réseau nanotrain (échelle N)

elle met en scène un loco tracteur Y2400 réalisé sur la base d'un kit commercialisé par TJ-Modeles que j'ai légèrement modifié afin d'améliorer ses qualités de roulement, ayant retenu la référence statique. (A noter que cet artisan propose également une version motorisée et digitalisée de ce loco tracteur)

Ce qui m'a permis néanmoins de la faire circuler attelée à un wagon motorisé et digitalisé de ma conception. J'obtiens ainsi des mouvements fluides et d'excellents ralentis, ainsi qu'une captation du courant sans faille. De plus la puissance de traction du wagon motorisé permet de composer des convois fret plus importants que si le loco tracteur avait été traité en unité autonome de traction, vu son faible poids. 

Pour info, un article sera publié dans les prochains mois par Loco revue sur cet engin pour donner les détails de sa construction.  

Partager cet article
Repost0
25 juin 2022 6 25 /06 /juin /2022 18:55
389

389

J'aborde maintenant le kit N°2 motorisation qui regroupe toutes les pièces constituant les deux bogies motorisés de l'autorail. Voyons ci après les principales étapes d'assemblage

 

 

 

 

361

361

Les éléments issus de découpe chimique ont été décapés avec une gomme abrasive et assemblés en respectant scrupuleusement la notice qui détaille précisément tous les composants. Attention de ne rien perdre en route car il n'y a pas de rab, et le remplacement de certaines pièces de visserie serait délicat à reconstituer

363

363

Le châssis doit rester démontable pour permettre d'introduire les deux essieux pré équipés du pignon central, mais aussi pour les travaux de peinture qui doivent être réalisés avant l'assemblage final. Les paliers sont soudés sur les longerons maintenus par vissage. L'ajustage est très précis et un petit rodage des essieux est judicieux. Il est recommandé de ne souder qu'un seul côté du châssis pour permettre le démontage et remontage ultérieur du bogie.

365

365

Avant la mise en peinture, il est judicieux de tester la transmission basée sur un moteur buhler à double sortie d'arbre équipé de deux volants d'inertie et d'un pignon attaquant un arbre secondaire équipé de deux vis sans fin. Une belle mécanique très bien conçue, facile à mettre en oeuvre et entièrement démontable.  

367

367

Les roues sont à monter à partir d'un moulage plastique isolant s'emboîtant dans le bandage métallique, et maintenu sur l'arbre moteur par vissage, ce qui assure une très bonne tenue. Une goutte de cyanolit solidarise les deux éléments. A ce stade, et même sans fixation du moteur qui s'encastre précisément dans son berceau, le bogie peut être testé. Tout fonctionne parfaitement.  

368

368

Une bride maintenue par un axe central vissé sous le bogie assure sa rotation et sa fixation future sous le châssis de l'autorail.  

370

370

la structure des flancs de bogies est plus délicate à assembler, avec quelques pièces de timonerie de freins et de suspension issues de moulage nécessitant un soin particulier lors des travaux de soudage. 

371

371

369

369

379

379

notamment les supports de tringleries de freins dont les patins doivent être maintenus dans l'alignement des bandages de roues. Ces derniers doivent être repercés avec précaution (0,5 mm) pour pouvoir introduire les tringles de laiton 

372

372

Tous les organes de transmission des bogies sont ensuite déposés pour être peints à l'aérographe en gris clair. Nous voyons sur cette photo que les flancs de bogie sont fixés par vissage, de même que le châssis moteur, ce qui rend la structure entièrement démontable.

380

380

381

381

Avant de redémonter le châssis, il est utile de nettoyer les paliers laiton qui ont reçu de la peinture, il suffit de faire tourner un foret de 2,5 mm durant qq secondes 

382

382

Il ne reste plus qu'à réinstaller tous les organes de transmission sur le châssis moteur. Les roues sont vissés sur les embouts d'arbre d'essieu et maintenus solidement par de minuscules écrous 6 pans. 

385

385

Les lamelles de contact sont à positionner sur leur support plastique après mise en forme. Elles sont maintenues par des rivets collés avec une goutte de cyanolit.  

386

386

387

387

Le support est ensuite fixé sous le châssis par deux vis. Il faut vérifier que les lamelles ne font pas contact avec la structure laiton, vu qu'elles affleurent les flancs du bogie. Pour éviter tout court circuit ultérieur, j'ai glissé deux petits morceaux de plexiglas isolant les deux éléments. A noter que ce support sert également de point de rotation du bogie maintenu par une vis montée sur ressort.  

300

300

Un lest généreux est prévu sur chaque bogie moteur. Les paliers ont été huilés et les tests de fonctionnement sont parfaits. 

392

392

Je peux vérifier le positionnement des bogies sur la structure déjà construite. Quelques réglages seront à faire, mais globalement, la rotation s'effectue correctement.

394

394

Le compartiment intérieur a été équipé de voyageurs. Je vais pouvoir aborder la construction du troisième set, le plus gros morceau, du moins le plus délicat car les deux extrémités de cet autorail comportent de nombreuses pièces dont l'assemblage par soudure doit être particulièrement soigné pour faciliter la mise en peinture ultérieure.

A suivre 

Partager cet article
Repost0
24 juin 2022 5 24 /06 /juin /2022 18:37

Pour fêter l'anniversaire de sa 75ème année d'existence, LOCO REVUE publie en juillet un N° 900 spécial de 148 pages qui présente entre autres 4 réseaux réalisés sur 4 échelles différentes (0, H0, H0e et N) Sur ce dernier, Alexis AVRIL a eu la gentillesse de faire un reportage sur Nanotrain dont j'ai scanné en pdf  la page de garde ci dessus. Je le remercie pour la qualité des photos réalisées sur place.  

 A noter que la revue a développé sur ce numéro une application qui permet d'accéder directement à des vidéos en scanant sur un portable une icone présente sur de nombreux articles. Je l'ai testée et cela fonctionne parfaitement. Alors, bonne lecture à tous les abonnés qui l'ont reçu ce jour et à tous les autres qui le trouveront en kiosque fin juin.   

Partager cet article
Repost0
18 juin 2022 6 18 /06 /juin /2022 17:56
327

327

J'aborde la construction intégrale d'un kit laiton produit par Loco diffusion il y a une quarantaine d'années. Il s'agit d'un autorail X2400 et sa remorque. Pour l'époque, la conception et la précision des pièces issues de découpe chimique est remarquable. La notice est très bien conçue et le concepteur recommande de suivre scrupuleusement les différentes étapes d'assemblage, pour éviter les possibles écueils que l'on rencontre généralement dans ce type de travaux. La photo ci dessus présente la structure interne de l'autorail nommée plateforme avec son aménagement intérieur intégralement reproduit. Une première couche d'apprêt uniforme est réalisée dans la foulée pour éviter toute oxydation des éléments soudés. Voyons les différentes étapes de départ. 

313

313

314

314

première intervention, il est judicieux de décaper toutes les piéces en laiton recto verso afin d'éliminer le vernis de protection des plaques venues de découpe chimique.

Plusieurs solutions sont possibles. Par exemple, un bain dans un mélange d'eau bouillante additionnée de lessive Saint Marc, suivi d'un bon rinçage à l'eau courante.

Pour ma part, j'utilise une gomme abrasive Roco qui donne d'excellents résultats, il faut veiller toutefois à ne pas trop insister sur les pièces fragiles, et on obtient rapidement une surface polie sans rayure qui facilitera l'accrochage lors des travaux ultérieurs de peinture.   

315

315

316

316

Tout d'abord l'assemblage du plancher constitué de trois éléments qui sont maintenus par un flanc du compartiment intérieur de l'autorail, lequel s'emboîte précisément dans les tenons. Les portes galbées sont mises en forme d'après le gabarit présent dans la notice et sont positionnées avant cette intervention. 

318

318

319

319

Un grand nombre de cloisons sont ensuite équipées de sièges, strapontins et porte bagages, puis soudées, ce qui assure un bon équerrage des flancs par rapport au plancher. 

320

320

321

321

322

322

La totalité des équipements intérieurs doivent être posés avant d'installer l'autre flanc, opération assez longue, le fabricant recommande de ne pas fixer tout de suite certains porte bagages car le compartiment voyageur et cabines de conduite devra être peint dans plusieurs coloris suivant les zones de 1ère et seconde classe avant d'installer les supports de sièges, et les personnages. 

323

323

Le second flanc de l'autorail peut être ensuite posé et si tout a bien été monté, il s'emboîte parfaitement sur le plancher et les différentes cloisons où il sera soudé. 

325

325

Un siège conducteur est ensuite posé à chaque extrémité gauche de l'autorail, ainsi que le volant de freinage en cabine. Les marche pieds sont ensuite mis en forme. A ce stade, le bloc intérieur peut être mis en peinture à l'aérographe avant d'aborder la suite. 

328

328

329

329

Le compartiment de première classe, les cabines conducteur AV et AR sont peintes couleur ivoire, le compartiment de seconde classe vert d'eau clair, ce qui nécessite un masquage avant mise en peinture à l'aérographe.

330

330

332

332

333

333

C'est fait, je peux maintenant poser les habillages de sièges 1ère et seconde classe.

342

342

puis pour terminer le plancher en brun , réalisé avec un pinceau fin

343

343

344

344

Je souhaite équiper l'autorail d'un éclairage intérieur à base de rubans de leds CMS, ce qui nécessite d'adapter le montage présent dans le kit

345

345

347

347

La présence d'un ruban de leds au dessus du compartiment 2ème classe nécessite de réduire les porte bagages sur un côté de l'autorail, opération réalisée par tronçonnage. Niveau visuel, cela ne se voit pas vu leur positionnement immédiat sous la toiture de l'autorail. 

A ce stade, Je vais pouvoir aborder le second kit basé sur la construction de deux bogies moteur strictement identiques. 

Le troisième fera l'objet d'une attention particulière car il concerne la caisse de l'autorail dont l'assemblage des extrémités reste l'opération la plus délicate.

Partager cet article
Repost0
8 juin 2022 3 08 /06 /juin /2022 09:47
266

266

267

267

268

268

Le petit dernier, il s'agit d'un loco tracteur Y 2400 issu d'un kit en impression 3D produit par l'artisan TJ-Modèles. J'ai choisi le modèle statique que j'ai amélioré pour pouvoir circuler en couplage avec un wagon motorisé et digitalisé de ma conception. Les photos présentent l'engin en phase finale de déco, seul et attelé, ce qui permet d'envisager la composition d'un petit convoi de fret tracté. A noter que le fabricant propose également une version du loco tracteur motorisé et digitalisé, mais je suis perplexe quant à ses capacités de traction vu son poids micro, sans compter sur une captation suffisante du courant basée sur deux essieux? 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2022 4 02 /06 /juin /2022 05:43
348

348

Avant d'installer le décodeur sonore dans le tender, il reste quelques détails à peaufiner sur la loco, le marquage 241 C1 et la pose d'un attelage à choquelles (modèle mécanic trains) qui sera complété des conduites de freins du même fabricant. 

199

199

Les 6 fils de la loco passent par deux manchons isolants dans le tender où ils seront raccordés au décodeur via une platine lais (réf 860042) L'équipe de conduite est installée en cabine (modèles REE)

200

200

Une paroi dans la caisse doit être tronçonnée pour permettre le logement de l'équipement électrique et du HP. Une platine découpée dans une plaque époxy est ajoutée. Elle comporte 6 pistes isolées qui facilitent le raccordement des différents fils de la loco et du tender au décodeur via sa platine. Cette disposition permet à tout moment de pouvoir remplacer le décodeur sans travaux supplémentaires en cas de besoin. 

Le HP inclus avec le décodeur loksound ESU 21 pins a été inséré dans un caisson du même fabricant comportant plusieurs étages favorisant l'amplification du son. 

202

202

Détail du caisson du HP qui sera fixé par collage sous la hotte du tender.  

203

203

211

211

Le tender est équipé d'une lanterne dans laquelle j'ai positionné une led cms rouge câblée sur une platine comportant deux pistes isolées avec résistance de 10 Kohms. Elle est raccordée aux fils bleu et blanc du décodeur. L'ensemble des composants sont fixés par collage. Il ne reste plus qu'à refermer la caisse du tender. 

205

205

Pose de véritable charbon dans la hotte

204

204

213

213

209

209

Quelques retouches de peinture sont nécessaires, la mise au point ayant généré de nombreuses manipulations (montage, démontage, remontage, court circuits à neutraliser, leds grillées à remplacer, etc....)

Bref, la digitalisation d'un kit laiton ancien reste délicate, d'autant que le modèle en question était déjà assemblé sur la base d'un fonctionnement conçu en régime analogique. Il demeure que le plus gros écueil reste la transmission et l'embiellage, avec notamment des roues dont le calage sur essieux n'est pas très fiable pour une exploitation garantie dans le temps. L'idéal aurait été de remplacer tous les essieux par des modèles plus récents!

En conclusion, un beau modèle qui trouvera une place de choix sur un dépôt vapeur, créant une ambiance sonore de qualité grâce aux excellents sons proposés par son concepteur Mr Bastiani chez Train-Modélisme  

 

Partager cet article
Repost0
20 mai 2022 5 20 /05 /mai /2022 05:40
403

403

Les travaux se poursuivent, j'aborde maintenant la phase de digitalisation de la loco. Le décodeur sera positionné dans le tender ce qui nécessite un charcutage de la caisse et la mise en place d'une ligne de contact sur les roues non prévue par le constructeur. La traverse de choc a été peinte en rouge 

925

925

Le dessous de la caisse du tender est fermé par une plateforme qui ne laisse que le passage des roues, il n'est pas envisageable de la dessouder sans risquer de gros dégâts. 

729

729

La solution passe par un découpage d'une partie du plancher de la caisse et un fraisage des longerons internes afin de permettre de loger le décodeur sous la soute à charbon. Ce qui autorise du même coup l'installation d'une platine époxy constituée de quatre pistes dont deux seront équipées de lamelles de contact pour améliorer la prise de courant de la loco.

045

045

Le raccordement électrique du décodeur se fait sur les 4 pistes du CI, le modèle n'ayant pas de feux AR sur le tender:

rouge et noir train de roues gauche et droite

orange et gris moteur

le décodeur isolé dans sa gaine sera inséré dans une cavité intérieure du tender

958

958

Il ne reste plus qu'à reposer la caisse du tender sur laquelle j'ai ajouté du véritable charbon

259

259

053

053

349

349

Quelques finitions (pose de plaques de numérotation, vitrages en cabine, attelage à choquelles) et l'engin est prêt à circuler. Les tests sont OK, la prise de courant loco/tender est efficace, les ralentis sont excellents. Il ne reste plus qu'à réaliser une légère patine à l'aérographe, notamment sur l'embiellage qui est un peu trop clinquant!

Partager cet article
Repost0
18 mai 2022 3 18 /05 /mai /2022 09:50
032

032

photo musée Mulhouse

photo musée Mulhouse

503

503

C'est parti pour la construction d'un kit laiton de la fameuse coupe vent PLM produit par Loco Diffusion il y a quelques dizaines d'années. Ou plutôt sa finition car l'essentiel de cette machine a déjà été assemblée par l'ami Thierry qui me l'a confiée en vue de sa motorisation et sa digitalisation. Nous allons voir les principales étapes, notamment l'embiellage sur lequel la mise au point s'est avérée délicate.

728

728

La motorisation est située dans la chaudière de la loco, constituée d'un moteur maxon à rotor sans fer monté sur un réducteur équipé d'un gros volant d'inertie, qui assure une transmission d'excellente qualité sur un des deux essieux. Ces derniers sont déjà montés et calés avec leur palier qui s'emboîtent parfaitement sur le châssis. Les roues isolées sont aux normes fines et captent le courant par des palpeurs sur leur bandage interne. J'ai prévu de la digitaliser, ce qui nécessite de brancher deux fils au moteur qui transiteront par le tender, n'ayant aucune place disponible dans la loco pour loger le décodeur. 

648

648

850

850

Quelques éléments de détaillage sont ajoutés sur la loco (cerclage de chaudière, clapet de fermeture sur la cheminée, plaque constructeur, pose de lanternes) Ces dernières ont été préalablement percées pour loger des leds cms BTC câblées. Le tablier a également été percé derrière les lanternes pour acheminer les fils sous le châssis.

917

917

La fixation des organes de roulement se fait en deux étapes, d'abord introduire le moteur et son réducteur dans la chaudière de la loco, puis le châssis qui est solidarisé par 4 vis via le carter équipé de palpeurs isolés qui assurent la prise de courant avec les roues. 

943

943

Avant d'attaquer l'embiellage, j'ai souhaité décaper par sablage avec un compresseur les différents éléments, opération assez longue qui permet un meilleur accrochage de la peinture. J'utilise de la poudre d'oxyde d'aluminium dont la granulométrie très fine se diffuse dans le moindre recoin, mais aussi voltige à loisir. N'ayant pas de caisson hermétique, le port de lunette de protection est indispensable durant cette opération. Et un dépoussiérage s'impose avant de passer à la peinture. 

938

938

Une première couche d'apprêt est appliquée à l'aérographe (acrylique à solvant Décapod)

355

355

Puis peinture vert PLM sur la chaudière et la caisse du tender, les roues, et noir mat sur le châssis de la loco et du tender, ainsi que sur la partie supérieure du tender. 

 

 

 

402

402

101

101

023

023

Maintenant, je peux aborder les travaux sur l'embiellage, et là, cela se gâte, car la conception proposée par le fabricant est loin d'être une partie de plaisir, certaines pièces issues de photo découpe sont difficiles à assembler

Premier obstacle, la coulisse qui supporte la crosse de piston, constituée de deux éléments fragiles qui n'ont pas résisté au soudage. J'ai pu reconstituer un tiroir à partir d'un profilé laiton L'Octant que j'ai usiné et mis en forme. Il assure une coulisse plus fiable de la crosse de piston supportant la bielle motrice.  

853

853

Bref, plusieurs jours pour venir à bout de cet embiellage compliqué qui ne doit pas créer de points durs lors des tests. Le moteur est à nouveau réinstallé et je vais pouvoir terminer l'assemblage de la loco avant de passer au tender. 

914

914

100

100

les leds sont installées dans les lanternes et elles sont câblées sur un petit circuit imprimé que j'ai pu loger dans une cavité sous la chaudière. Une résistance CMS de 10 Kohms réduit l'intensité de la lumière. 

153

153

940

940

Avant de reposer la chaudière sur le châssis, plusieurs travaux délicats de décapage de la peinture sont réalisés pour faire ressortir les éléments en relief couleur laiton (cerclage de chaudière, optiques de lanternes, sifflet, soupapes, plaques constructeur, numérotation, bord de fenêtre etc...) J'utilise la pointe d'un cutter, mais aussi un stylo à fibres de verre et des petits bouts de gomme abrasive Roco que je découpe au cutter.

A ce stade, le plus dur des travaux est fait, la suite sera plus facile, encore qu'il faudra trouver la place pour loger le décodeur dans le tender dont l'intérieur de la caisse est pour le moment inaccessible, tout étant déjà soudé. Il va falloir charcuter!!

A suivre, et entre temps, je vais pouvoir m'atteler à la digitalisation de la 241 A1 le décodeur sonore commandé étant à nouveau disponible chez Train-Modélisme. 

Partager cet article
Repost0
8 mai 2022 7 08 /05 /mai /2022 05:40
08

08

Arnold rapido a produit il y a quelques dizaines d'années une rame de voitures rheingold de très belle facture présentée dans un coffret comprenant 5 éléments conformes à la photo ci dessus.

L'objectif est de remplacer le système d'éclairage à base d'ampoules prévu d'origine, par des rubans de leds qui répartissent mieux l'éclairage. 

811

811

142

142

230

230

Toutes les voitures sont équipées de prise de contact à partir de ressorts prenant appui sur chaque essieu, que l'on retrouve à l'intérieur via des plots rigides situés à chaque extrémité et sur lesquelles se connectaient les rampes d'éclairage d'origine.

Il est donc très facile de les remplacer par des bandes adhésives de leds. La photo ci dessus présente une voiture dont le toit clipsé a été dégagé délicatement. La rampe de leds est fixée sur un support rigide dont la longueur est calquée sur les conduits lumineux d'origine. 

509

509

Le support est réalisé dans une plaque époxy cuivrée dont les extrémités comportent deux pistes isolées pour insérer des résistances CMS de 10 Kohms, afin de réduire l'intensité de l'éclairage. La rampe de leds est reliée à une tige de laiton qui traverse la barrette époxy et qui est soudée sur le positif et le négatif à chaque extrémité.  

005

005

La barrette est simplement positionnée entre les plots d'origine qui ont été légèrement coudés pour faire contact à chaque extrémité de la voiture. L'éclairage est maintenant bien réparti et fortement atténué par la présence des deux résistances, ce que ne restitue pas la photo ci dessus.  

124

124

Bien veiller à reclipser correctement les toitures une fois ces travaux réalisés, pour éviter toute fuite d'éclairage visible sur les jointures. 

452

452

739

739

756

756

032

032

Terminé, la rame est totalement équipée, la prise de courant est très efficace et chaque voiture est indépendante, ce qui évite de les relier électriquement. Il ne reste plus qu'à lui trouver la loco vapeur adéquate BR18 qui tractait ce genre de rame. 

Partager cet article
Repost0
30 avril 2022 6 30 /04 /avril /2022 07:13
525

525

Les travaux cette semaine portent sur une automotrice diesel ancienne produite par Minitrix (VT92) dont la particularité se situe au niveau d'un des bogies moteur équipé de bielles. La conception de l'engin est conforme au standard de la marque avec une captation du courant et un fonctionnement irréprochable en mode analogique. Le démontage de la caisse simplement clipsée sur le châssis est aisé. La pose du décodeur nécessite de revoir l'alimentation électrique car un train de roues fait masse avec l'ensemble du châssis métallique, et donc un plot du moteur doit être isolé. 

539

539

La platine d'origine maintenue par deux vis sera supprimée, ainsi que le système d'éclairage à base d'ampoules. 

209

209

Les deux lests amovibles situés de part et d'autre du moteur central seront également supprimés, la machine étant suffisamment lourde pour s'en passer.

C'est en l'occurrence le seul emplacement disponible pour loger un micro décodeur. 

 

359

359

Les deux plots du moteur doivent être isolés, pour le reste, la connexion électrique aux rails sera maintenue, une file de roues faisant masse avec le châssis et l'autre alimentée par un fil rouge qui sera raccordé à la nouvelle platine. Celle ci a été découpée dans une plaque époxy cuivrée au gabarit de celle d'origine, mais sur laquelle j'ai constitué plusieurs pistes qui serviront au branchement direct de leds canon bicolores, en lieu et place des ampoules. 

306

306

244

244

Des résistances CMS de 1 Kohms ont été rajoutées sur chaque cathode des leds. Le positionnement décalé des leds sur la platine est calculé pour que ces dernières puissent s'introduire dans les trous existants sur le châssis, et qui génèrent la lumière via des conduits lumineux fixés sur la caisse. 

354

354

Cette photo montre le positionnement du décodeur dans une des cavités du châssis. J'ai souhaité ajouté un éclairage intérieur, malgré le peu de place disponible, à base d'un ruban de leds cms collé au verso de la platine. 

011

011

Il faut araser les picots métalliques pour pouvoir reposer la platine. Le branchement des différents fils du décodeur est facilité par les différentes pistes créés sur la platine. 

104

104

tests de fonctionnement OK, je peux maintenant attaquer la patine de la caisse et des bogies

337

337

439

439

731

731

Malgré le peu de place, j'ai pu insérer quelques sièges découpés dans un wagon voyageur sacrifié pour la circonstance, mais il faut reconnaître que c'est peu visible une fois la caisse reposée

411

411

423

423

513

513

La patine des bogies et du châssis est réalisée à l'aérographe. Idem pour la caisse dont les vitrages ont été déposés avant cette intervention. Bonne pour le service.  

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche