Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2021 3 21 /07 /juillet /2021 05:43
664

664

661

661

665

665

Une 231 Rivarrossi après digitalisation, amélioration de l'éclairage des feux AV, ajout de charbon en soute et patine. Une machine qui date un peu aujourd'hui niveau reproduction (moteur trop voyant dans la cabine mécanicien) mais au fonctionnement irréprochable

Partager cet article
Repost0
26 juin 2021 6 26 /06 /juin /2021 19:00
414

414

J'aborde maintenant la phase déco de cet autorail. j'ai appliqué plusieurs voiles de peinture gris clair PO sur toute la caisse, après avoir ôté les éléments d'infrastructure et les vitrages. (réf P124 Rail color peinture nitro synthétique)

418

418

Les conduits lumineux doivent être arrasés avec un disque à tronçonner du fait de la nouvelle configuration des feux. Ils ont été conservés car le système d'éclairage réversible adopté par Electrotren est efficace. 

421

421

Lorsque tout est bien sec, il faut masquer soigneusement la partie supérieure et la toiture en veillant à maintenir une ligne rectiligne sous les fenêtres et les faces AV et AR de l'autorail. les rubans Tamiya permettent de faire un travail précis. Pour ne pas dégrader la peinture intérieure beige présente sur l'autorail, j'ai posé une bande de mousse synthétique qui occulte les fenêtres

428

428

Le bas de caisse est peint en bleu (réf P125 rail color chez AMF87) 

443

443

444

444

445

445

La patine est ensuite réalisée avec un lavis couleur boue plus ou moins mouillé de white spirit avec des peintures Humbrol mélangées (noir, rouille, beige) en insistant sur les ouïes d'aération de la coiffe. 

450

450

452

452

516

516

486

486

485

485

487

487

Ensuite, un voile couleur poussière à l'aérographe sur l'ensemble de la caisse en insistant sur les bas de caisse. Et pour terminer, une passe de vernis mat pour bien fixer le tout, notamment l'inscription PO-Midi apposée par décalcomanie sur les flancs. 

Ensuite il faut reposer tous les éléments d'infrastructure (mains montoires, fenêtres, tampons, câblots, platelages et panneaux Renault sous les marches d'accès passagers, ces dernières issues de kit AMF87) 

A ce stade, je peux réinstaller le châssis et faire les premiers test de roulement et d'éclairage de l'autorail qui s'avèrent excellents. 

Reste l'immatriculation ZZ PEty 23885 pour laquelle il faut trouver des décalcomanies adéquates, et là c'est pas gagné!!!

A +

Partager cet article
Repost0
19 juin 2021 6 19 /06 /juin /2021 05:25
337

337

Il s'agit d'une voiture mixte 3 pattes à l'échelle HO issue d'un kit laiton confiée par l'ami Thierry. La photo ci dessus présente le modèle assemblé qui a reçu une première couche d'apprêt. 

339

339

L'objectif est de réaliser un éclairage intérieur stabilisé avec feu de fin de convoi fonctionnel. Le châssis tout laiton doit être usiné pour permettre une prise de contact sur les deux essieux extrêmes de la voiture. Côté compartiment voyageurs, j'ai découpé une plaque époxy constituée de deux pistes isolées sur lesquelles j'ai soudé deux fils maillechort de 4 dixième qui seront en contact avec les roues. Le châssis a été percé en conséquence de deux trous de 3mm

340

340

Côté compartiment bagages, les orifices présents facilitent le montage réalisé à partir de lamelles de chrysocale soudées sur la platine époxy

341

341

342

342

Une petite platine chargée de redresser le courant est connectée en sortie à un condensateur polarisé de 1000 microfarads 25V qui permettra de stabiliser le courant.  

343

343

une led canon est installée dans le fanal AR de la voiture, elle est fixée avec une goutte de résine polymérisée UV

344

344

345

345

une bande de leds CMS fine (4 mm largeur) est fixée sur une réglette époxy entre les porte bagages, elle diffuse un éclairage assez doux atténué par une résistance de 2 Kohms

347

347

349

349

le plancher a été repeint en gris moyen, et les banquettes en brun, avant la pose de voyageurs (personnages preiser)

350

350

Le châssis peint en noir à l'origine a été repeint à l'aérographe en noir sale toiture (Décapod) les bandes de roulement des roues extrêmes sont nettoyées immédiatement avec un coton tige imbibé d'acétone. 

351

351

352

352

la caisse de la voiture est peinte en vert ancien 306. Pour un meilleur accrochage, j'ai passé préalablement une nouvelle couche d'apprêt phosphatant décapod

353

353

Lorsque tout est bien sec, je masque les flancs de la caisse pour peindre la toiture d'abord en noir mat, suivi d'un voile de noir sale toiture décapod

356

356

357

357

358

358

361

361

390

390

La finition se fait avec un voile de couleur poussière sur l'ensemble de la voiture, avec quelques touches de rouille appliquées au pinceau très fin. Les mains montoires sont traitées avec un stylo à peinture Posca couleur laiton. 

Et pour terminer, un voile de vernis mat incolore. 

Il ne restera plus qu'à poser les inscriptions de 3ème classe sur les portes latérales (III jaune) et le marquage PLM propre à ce type de voitures 3 pattes.

Posé sur les rails, la tenue de l'éclairage est excellente quel que soit le type d'alimentation utilisé (analogique ou numérique) même une fois le courant coupé, ce qui résout les problèmes de micro coupures que l'on rencontre généralement sur un réseau. 

 

Partager cet article
Repost0
4 juin 2021 5 04 /06 /juin /2021 06:44
195

195

En attendant la fourniture des peintures spécifiques à une version PO-PLM, j'aborde la partie mécanique et électrique de cet autorail.

L'ami Thierry a souhaité qu'il soit équipé de bogies plus conformes, car l'entraxe des équipements d'origine des ABJ est trop faible et par ailleurs, les flancs de bogies n'autorisent aucune rotation dans les courbes. La photo ci dessus présente un bogie porteur plus proche des X2400 issu d'un kit de transformation (marque inconnue? ) qu'il va falloir adapter pour s'articuler sur les traverses/supports de la marque Electrotren  

237

237

L'axe d'articulation supérieur du bogie et les reliefs présents doivent être arasés, une chance, le bogie porteur est conçu à l'identique et permet d'insérer la traverse Electrotren une fois le carter ouvert et les essieux déposés. Par contre, il faut inciser les flancs de bogies dans la partie médiane pour permettre une rotation suffisante des bogies en courbe. 

235

235

236

236

Il faut fraiser légèrement le châssis afin de tenir compte de l'entraxe supérieur des essieux en veillant à ce que les boudins de roues ne frottent pas. Le raccordement électrique sur les lamelles de contact est identique à celui de l'ABJ

230

230

231

231

232

232

Pour le bogie moteur, l'adaptation de la traverse support est plus délicate. Il faut créer un axe en perçant le carter en son centre avec un foret de 3 mm, ce qui permet d'insérer une tige de laiton de même diamètre qui va servir de point de rotation du bogie. 

233

233

234

234

le gabarit du bloc moteur est sensiblement identique à celui d'origine Electrotren, la fixation se fait de la même manière par clipsage de la traverse sur le châssis. 

244

244

Là encore, les flancs de bogie doivent être incisés pour permettre une rotation du bogie moteur. Leur positionnement dans l'axe des roues est mieux adapté au système adopté par Electrotren, car il permet de les conserver une fois la caisse reposée, ce qui n'est pas possible sur les ABJ. Toutefois, il faut reconnaître qu'ils sont très peu visibles et que bon nombre de modélistes ont fait l'impasse. 

243

243

Un petit test sur une portion de voie Roco R5 (rayon 54 cm) permet de vérifier que l'autorail absorbe les courbes correspondantes.

245

245

246

246

Un rapide coup d'oeil permet de vérifier que la platine électronique d'origine ne pourra pas être réinstallée, car il faut loger un décodeur sonore ESU V5 et un HP que j'ai choisi de taille supérieure à celui présent dans le kit.

J'ai repeint le plancher en gris moyen et ajouté deux cloisons aux extrémités du compartiment voyageurs afin de fixer une nouvelle platine que je dois confectionner. Les personnages installés sont des références Preiser. 

 

247

247

248

248

249

249

250

250

j'ai découpé une plaque époxy constituée de plusieurs pistes sur laquelle j'ai collé au verso une bande de leds CMS adhésive et le décodeur sur son enveloppe plastique. Le plafond a été peint en blanc. Sur le recto, j'ai ajouté des résistances de 800 ohms pour l'éclairage des feux et une autre de 2 Kohms pour atténuer l'éclairage intérieur. Le branchement est facilité car toute la partie électrique se trouve en partie supérieure

260

260

261

261

262

262

J'ai conservé le système d'éclairage des feux d'origine à base de leds blanches et rouges que je trouve astucieux, il faudra juste adapter les conduits lumineux lors de la repose de la caisse afin de tenir compte des optiques arasés. 

L'autorail est maintenant bien avancé, j'ai effectué des tests de circulation qui confirment que tout est OK niveau roulement et sonorités. Pas moins de 20 sons différents sont programmés sur le décodeur (fournisseur Mr BASTIANI chez Train-Modélisme) Reste toute la partie déco et patine qui fera l'objet d'un dernier volet, lorsque j'aurai pu me procurer les peintures adéquates. 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2021 3 02 /06 /juin /2021 06:49
783

783

784

784

l'autorail ABJ Electrotren constitue une bonne base pour transformer ce modèle en ADP, moyennant quelques travaux d'adaptation que je vais décrire ci après. Rappelons que Loco Revue a traité il y quelques temps ce sujet dans un reportage très complet où la revue donnait en outre la liste des fournitures et l'outillage nécessaires pour mener à bien cette opération. De nombreuses versions ont été déclinées, cet autorail ayant circulé sur différents réseaux avant son intégration à la SNCF. L'ami Thierry m'a confié le modèle et a  fait le choix d'une version PO-MIDI dans sa livrée seyante bleue et grise.   

997

997

069

069

903

903

Je remercie au passage Mr LESCURE Jean-Pierre, un modéliste talentueux à l'origine de la transformation des autorails présentés ci dessus sur son superbe réseau. Bien documenté sur les ADP ayant circulé sur les différents réseaux, il m'a été d'une aide précieuse dans le choix et la réalisation de la version PO-MIDI retenue

785

785

786

786

Tout d'abord il faut se procurer la coiffe spécifique de l'ADP, ainsi que le conduit de ventilation de la toiture, pièces en résine moulée (fournitures AMF87) Et bien sûr une planche de décalcomanie pour la renumérotation. 

Par ailleurs, l'entraxe des bogies de l'ADP est différend de celui de l'ABJ. Ils seront remplacés par des modèles plus conformes de type X2400 qu'il faudra adapter au châssis d'origine Electrotren. 

787

787

789

789

788

788

Le démontage de l'ABJ Electrotren se fait en ôtant les tampons, ce qui permet d'extraire les deux jupes extrêmes et dégager du même coup la caisse du châssis. L'essentiel du câblage est organisé sous la toiture. Il convient de démonter la platine et le lest maintenus par vissage avant d'entamer les travaux de charcutage de la toiture 

790

790

La coiffe d'origine Electrotren est maintenue par vissage, ce qui permet de l'extraire aisément. 

791

791

Il faut ensuite découper proprement une partie de la toiture en repérant la surface à éliminer en fonction de la pièce en résine qu'il faudra préalablement ajuster. J'ai utilisé une mini scie circulaire montée sur flexible dremel que j'ai utilisée à main levée en veillant à ne pas déborder sur les gouttières de caisse. Afin de limiter l'attaque des dents de scie dans le plastique, j'ai monté la lame à l'envers, ce qui autorise une découpe moins risquée.   

792

792

793

793

Cette opération est longue et délicate, car il faut d'abord dégrossir la coiffe en résine brute issue de moulage et ensuite l'ajuster avec une lime puis des abrasifs fins afin qu'elle affleure sur les gouttières de toiture. Là encore le flexible Dremel avec tous ses accessoires (fraises, disques cylindriques de ponçage) facilite le travail

811

811

812

812

813

813

814

814

Le conduit de ventilation en résine doit également être dégrossi et nécessite de faire sauter délicatement une bande de rivets avec un cutter sur la toiture avant la pose. 

Un jointage est ensuite réalisé avec un enduit cellulosique Railcolor et un ponçage à l'abrasif très fin permet de finaliser l'intervention avant les travaux de peinture. 

509

509

983

983

984

984

Sur cette version, les feux proéminents doivent être arasés, opération réalisée avec une fraise montée sur flexible Dremel, en veillant à ne pas accrocher la caisse. La finition se fait avec une fraise sphérique pour élargir les optiques.

097

097

La coiffe est équipée de feux, il convient de percer deux orifices bien symétriques pour loger des micro leds CMS

 

520

520

Une fois débarrassé de tous ses éléments de détaillage, l'autorail peut recevoir une première couche d'apprêt (acrylique à solvant décapod) réalisée sur la base de plusieurs voiles légers à l'aérographe. La suite des travaux de peinture sera faite ultérieurement. Je peux donc aborder la phase mécanique, car il faut changer les bogies d'origine dont les entraxes ne sont pas conformes. L'ami Thierry m'a fourni un kit de motorisation qu'il faut adapter au système d'articulation de l'ABJ Electrotren. Par ailleurs, le choix d'une digitalisation sonore et d'un éclairage intérieur du compartiment voyageurs ne permet pas de conserver la platine d'origine qui sera supprimée.

Ces différentes étapes seront décrites dans un prochain article.  

 

Partager cet article
Repost0
22 avril 2021 4 22 /04 /avril /2021 05:38
776

776

757

757

une petite pause sur le réseau nanotrain pour traiter une loco vapeur HO qui vient de m'être confiée en vue de sa digitalisation. Il s'agit d'une ROCO BR44 ÜK Epoque II DRG dans sa livrée grise seyante d'avant guerre.

Niveau mécanique, Roco a amélioré le modèle par rapport aux premières productions de 150 francisées, mais le problème reste identique pour ce type d'opération, à savoir pas de pré équipement pour connecter un décodeur, peu de place à l'intérieur du tender moteur conçu sur la base d'une caisse et  châssis métalliques très compacts. 

746

746

747

747

La caisse maintenue par deux vis se démonte aisément. Seule la hotte à charbon déclipsable est en plastique, ce qui va permettre de pouvoir fraiser la partie supérieure du tender pour loger le décodeur. 

749

749

750

750

751

751

première opération, il faut supprimer les composants (résistances et condensateur sur chaque borne du CI) et isoler un des plots du moteur qui fait contact avec une file de rails. J'ai ajouté une rondelle en plastique et confectionné une lamelle de contact sur le porte charbon du collecteur 

752

752

770

770

771

771

Une partie du moulage métallique de la hotte doit être fraisé pour loger le décodeur, c'est l'endroit le mieux adapté pour le raccordement des différents fils de connexion qui transiteront par un trou percé à l'avant du châssis. J'ai retenu un modèle LENZ silver direct monté sur une platine qui sera installée à l'envers pour faciliter les soudures. 

774

774

Je donne pour mémoire le plan de câblage sachant que les plots repérés sont sur le verso de la platine 

763

763

Je profite de cette intervention pour supprimer l'éclairage des fanaux AR du tender à base d'ampoule sur conduit lumineux. J'ai réalisé un petit circuit imprimé à trois pistes avec deux résistances CMS de 20 Kohms pour alimenter des leds CMS bicolores câblées. 

764

764

Elles sont noyées dans une goutte de résine polymérisable par UV.

765

765

766

766

Tests d'éclairage 

767

767

773

773

Les différents fils sont ensuite soudés sur les files de rails droite et gauche + moteur + éclairage des fanaux, et sont concentrés en sortie sur la hotte où ils seront raccordés au décodeur. Il faut bien vérifier qu'aucun ne fait masse avec le châssis métallique lors de la repose de la caisse du tender.  

782

782

La hotte peut être reposée. Le montage réalisé permet de remplacer aisément si besoin le décodeur. J'ai ajouté du véritable charbon dans la soute et installé des bandages d'adhérence neufs   

778

778

Le démontage de la loco est plus délicat basé sur deux vis qui permettent d'extraire la chaudière du châssis. L'objectif est de remplacer les conduits lumineux par des leds CMS insérées dans chaque lanterne afin de supprimer l'ampoule qui donne un éclairage faiblard. Une résistance de 10 Kohms est ajoutée pour atténuer la luminosité trop forte des leds. Le remontage n'est pas facile, de nombreuses pièces d'infrastructure détachées lors de cette intervention sont présentes sur cette loco et il ne faut pas en oublier. 

779

779

Les lanternes sont collées sur le tablier après avoir noyé les leds CMS câblées dans la cavité existante avec une goutte de résine polymérisable UV 

780

780

On obtient un éclairage efficace qui sera constant, car je n'ai pas souhaité rajouter un câblage supplémentaire entre le tender et la loco programmable avec le décodeur, le système adopté par Roco se limitant à transmettre le courant des roues de la loco au tender via l'attelage

781

781

Les tiges de piston ont été posées en face avant des cylindres, elles acceptent des courbes de rayon 55 cm sans frotter sur le bissel AV, en dessous, il faut les ôter. Les tests sont concluants, cette loco bénéficie d'une motorisation tender très souple et l'inertie est remarquable avec des ralentis exceptionnels en régime digital.

Dommage que Roco n'ait pas adopté la transmission tender/loco par cardan que l'on retrouve sur les 150 Z SNCF une série dont la capacité de traction est supérieure au modèle décrit ci dessus puisque toutes les roues de la loco sont motrices. 

Partager cet article
Repost0
26 mars 2021 5 26 /03 /mars /2021 08:57
544

544

Cette semaine, les travaux ont porté sur la restauration de deux locos Piko 040 B confiés par l'ami Philippe. Elles ont subi des dégâts suite à une chute d'une boîte en carton où elles étaient stockées, causant des dommages sur les éléments d'infrastructure. La photo ci dessus présente les locos avant patine qui ont été réparées, équipées de décodeur et de feux leds fonctionnels. 

296

296

298

298

Après examen, je constate qu'il manque certains éléments qui ont dû été perdus dans la chute, notamment un dôme sur l'une des chaudières. 

419

419

420

420

difficile de trouver un élément identique, j'ai donc prélevé un dôme sur une épave de loco qui traînait dans mes tiroirs pour reconstituer cette pièce et l'adapter sur la chaudière. Ce n'est pas très orthodoxe, mais mieux que le trou laissé par cette cheminée, d'autant qu'elle est traversée par une vis qui maintient le corps de la chaudière au châssis qu'il fallait occulter. 

421

421

422

422

Sur l'une des locos, le timon d'attelage cassé en deux lors de la chute a été reconstitué à partir d'un carré creux en laiton usiné. Sur l'autre, j'ai pu le consolider par ajout d'un longeron collé sur le timon d'origine. 

525

525

526

526

524

524

Les lanternes AV et AR sont éclairées par ampoule grain de blé via un conduit lumineux qui diffuse très peu de lumière, je l'ai supprimé, ce qui permet d'introduire des micro leds CMS câblées (402) fixées par une goutte de résine polymérisée avec une lampe UV (type Soliq) Les lanternes sont ensuite reposées sur leur support avec un point de colle cyanolit.  

528

528

529

529

532

532

J'ai confectionné des petites pistes époxy pour faciliter le câblage des feux avec le décodeur en intercalant une résistance de 20 Kohms. Pour le tender moteur constitué d'un bloc métallique très compact, j'ai dû fraiser la base AR pour loger le circuit imprimé. Le décodeur est installé dans la loco, ce qui nécessite de raccorder le tender par 6 fils, le câblage a donc été reconstitué en totalité.

540

540

534

534

tests d'éclairage après installation du décodeur Lenz et paramétrage des CV correspondantes. Pour les feux AR, ils sont programmables avec la touche AUX 1 de la centrale, ce qui permet de les éteindre lorsque la loco est attelée. 

535

535

536

536

Ajout de mécaniciens/chauffeurs REE en cabine

538

538

et de véritable charbon dans les tenders

539

539

Avant les travaux de patine, j'ai dû revoir la fixation des tampons et ajouter des pièces manquantes ou détériorées, notamment les tiges de piston dont certaines étaient cassées. Une chance, j'en avais quelques unes dans mes tiroirs. Sur la traverse de choc, j'ai supprimé l'attelage disgracieux Piko et posé un attelage à choquelles, et des conduites de freins. 

558

558

559

559

561

561

560

560

terminé, les essais en régime digital sont concluants, la motorisation est excellente sur ces machines et le fonctionnement très doux et silencieux.  Elles vont pouvoir reprendre leur service sur le réseau de Philippe 54 que de nombreux internautes connaissent bien au travers du forum LR 

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2020 3 02 /12 /décembre /2020 06:09
restauration 231 K Jouef HO

Ces jours derniers, je suis intervenu sur un ancien modèle Jouef 231 K confié par un modéliste internaute pour des travaux de restauration, cette machine ayant souffert suite à une chute qui l'a sérieusement endommagée, notamment au niveau du tender dont plusieurs éléments d'infrastructure ont dû être remplacés. les travaux ont porté sur:

nouvelle motorisation

digitalisation sonore avec éclairage foyer de la loco

amélioration des prises de contact loco/tender

installation de feux AV et AR

pose de mécanicien/chauffeur

réfection de la traverse de tamponnement tender disparue et des rambardes et échelle d'accès

pose de vitrages et grille protection caténaires

charbon véritable dans le tender

patine

la photo ci dessus présente le modèle terminé 

 

 

629

629

Le moteur d'origine Jouef a été remplacé par un modèle de type Mabuchi plus puissant et moins bruyant, avec pose d'un volant d'inertie (Micro-modeles). Cela nécessite de revoir la plateforme qui doit être rabaissée par découpe et fraisée à l'emplacement du volant. Il importe de vérifier que la transmission se fasse souplement au niveau de la couronne dentée.

 

 

 

 

633

633

le remplacement des bandages d'origine cuits par le temps est nécessaire (modèles roco)

632

632

Les rambardes et l'échelle d'accès au tender sont cassées, et la traverse de choc AR + tampons disparue, pièces difficiles à trouver aujourd'hui, je vais donc essayer de les reconstituer

671

671

En fouillant dans mes tiroirs , j'ai pu réparer les dégâts avec notamment une traverse équipée de tampons métalliques fonctionnels. Les rambardes sont réalisées dans du fil laiton de 5 dixième et l'échelle récup pièces Roco. Les lanternes bronze sont des modèles AMF87

640

640

Sur ce modèle ancien, la loco n'est pas équipée de prise de contact. J'ai donc démonté le châssis pour installer des lamelles souples découpées dans une plaque de chrysocale selon la disposition reprise sur cette photo. Elles sont soudées sur une tige de laiton qui traverse de part en part les longerons du châssis, et prennent contact sur les flancs internes des 6 roues de la loco. Une fois fixée, il faut tronçonner la tige de laiton pour isoler les deux trains de roues et coller l'ensemble. 

642

642

Avant de reposer le train de roues, il est utile de peindre les lamelles en noir mat pour les masquer

754

754

Pour les lanternes de phare inexistantes sur le modèle Jouef, j'ai utilisé des coupelles en laiton Romford qui, une fois percées, permettent de loger des leds CMS câblées. 

Une goutte de résine polymérisable simule les optiques de phares. La peinture écaillée de la traverse de choc a été revue. Le bissel AV a été débarrassé de l'affreux crochet d'attelage, ce qui permet d'installer un attelage à choquelles plus esthétique. 

790

790

Le décodeur sonore est un modèle ESU loksound V5 programmé par Train-Modélisme (Mr BASTIANI). Je l'ai équipé d'un HP plus puissant que celui qui est fourni désormais par le fabricant. Il tient en largeur sur la base AR du châssis qui a été percé de trous pour une meilleure diffusion du son 

792

792

Le décodeur est posé sur la capsule du HP avec un ruban adhésif double face. Il faut découper délicatement les bords du plastique qui le protège en veillant à ne pas sectionner les fils.

793

793

Le lest en plomb est découpé et légèrement rogné avec une lime plate. Il a été collé dans la caisse. Deux platines de CI ont été confectionnées pour souder les fils du décodeur et du HP sur des pistes isolées. Ils seront raccordés à la loco par un câble limande:

2 pistes pour la prise de courant rails loco/tender

2 fils jaune et blanc (cathodes des leds)

1 fil bleu commun à l'éclairage

1 fil vert cathode led rouge éclairage aléatoire du foyer

794

794

Une troisième platine est fixée sur le moteur pour relier les fils du décodeur et du HP

796

796

Le décodeur est programmé avec une fonction d'éclairage scintillant du foyer combiné avec le son du chargement de charbon. J'ai réalisé un montage avec deux leds rouges soudées sur une mini plaque de CI. Elles seront introduites dans le foyer sous le bissel AR de la loco. J'ai percé la trappe d'ouverture de plusieurs trous, ce qui permettra de simuler l'éclairage scintillant lorsque cette trappe est ouverte.

797

797

La cabine a été équipée d'un mécanicien et de son chauffeur (personnages REE)

807

807

et d'une grille de protection de caténaires 

801

801

La patine est réalisée à l'aérographe avec les produits Décapod acryliques à solvant bien dilués. 

811

811

Dernière opération de déco, la dépose de charbon véritable dans la soute et traces de calcaire au niveau des soutes à eau

818

818

ainsi que et la pose de vitrages en rhodoïd collés sur un support laiton mis en forme (je ne me souviens plus de la provenance!!) détail qui n'avait pas été prévu par Jouef à l'époque. 

808

808

Après patine de la loco et de son tender, je peux raccorder les deux éléments qui seront désormais indivisibles. 6 fils sont nécessaires qui transitent par les ouvertures des traverses que j'ai agrandies pour ne pas gêner l'inscription dans les courbes

820

820

Il ne reste plus qu'à refermer la caisse du tender après avoir raccordé les feux AR. Dans la mesure où la fixation d'origine a dû être supprimée, j'ai percé deux micro trous sous les lanternes AR qui traversent la caisse et le châssis avec des mini tiges de laiton de 6 dixième. C'est quasiment invisible et cela permettra à nouveau la dépose de la caisse pour une éventuelle opération de maintenance.  

816

816

Terminé, j'ai pu tester la loco sur mon "petit anneau de vitesse" elle se comporte bien avec des ralentis excellents. 19 fonctions sont présentes dont de superbes sifflets. Bien sûr, elle ne parviendra pas à se hisser au niveau des productions actuelles, dont nous payons le prix aujourd'hui, ce qui écarte bon nombre d'amateurs, alors que Jouef avait le mérite d'être à la portée de tous les modélistes. Mais je reste à penser qu'elle pourra désormais figurer dignement sur le réseau de son heureux  propriétaire. 

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2020 6 25 /07 /juillet /2020 05:19
598

598

J'attendais la livraison des capots de protection des rhéostats (fournitures DRIM 3D) pour terminer les travaux de déco sur les automotrices Z7100. La photo ci dessus présente les deux éléments après patine.

454

454

les décodeurs (Lenz) sont installés dans le compartiment moteur derrière une cloison, où sont concentrés les différents fils à raccorder. 

455

455

j'ai ajouté un relais monostable derrière la cabine conducteur de chaque automotrice qui sert à couper l'alimentation des feux AR et AV des deux unités lorsqu'elles sont raccordées en UM. Cela passe par un contact R/T qui alimente ou non le fil commun bleu d'éclairage des feux via la touche Aux 2 de la centrale digitale. Au repos, les feux AV et AR de chaque automotrice séparées sont fonctionnels et réversibles en fonction du sens de marche, Lorsqu'elles sont couplées, le relais en position travail coupe cet éclairage. 

483

483

Au niveau des pantos 1500V, j'ai pu recycler une paire Carmina. Quant à l'autre, c'est un Sommerfeldt dont les archets ont été remplacés par des modèles plus fins. Le système de fixation étant différent, j'ai soudé des écrous sous les Sommerfeldt pour faciliter leur pose.

487

487

Ils ont été mis en peinture à l'aérographe avant la pose

563

563

Idem pour les capots de protection des rhéostats de toiture qui seront peints en rouge avant la pose

564

564

mais avant, il faut confectionner les grilles de protection des rhéostats

568

568

Pour ce faire, j'utilise des profilés laiton plat de 1 x 0,3 mm de section qui sont soudés sur un gabarit tracé sur une planchette de MDF

570

570

Une grille est ensuite découpée et soudée sur le bâti

567

567

l'assemblage des capots se fait par collage, et pour les grilles, j'ai percé quatre trous pour introduire les pattes du bâti dans la toiture. 

591

591

Le raccordement des fils assurant l'éclairage des feux de chaque automotrice est la dernière opération avant repose et fixation de la caisse sur le châssis

594

594

Mais avant, j'ai appliqué une patine sur tous les éléments, opération réalisée à l'aérographe avec les produits Décapod (noir sale toiture, crasse, poussière)  La photo ci dessus présente les deux éléments éclairés en phase de tests

597

597

La fixation de la caisse sur le châssis est réalisée par collage sur les flancs internes. Il sera possible à tout moment de déposer la caisse en glissant une lame de cutter entre les deux éléments, pour d'éventuels travaux de maintenance. Le comportement en ligne des deux automotrices attelées en UM est excellent. Séparées, leur vitesse est absolument identiques, elles n'ont pas réussi à se rattraper après plusieurs tours de circuit, ce qui rassure sur la qualité des motorisations adoptées.  

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2020 3 15 /07 /juillet /2020 18:57
456

456

Le décodeur sonore fourni par Miniatures Passion est un modèle ESU V5 micro dont les paramètres ont été programmés par le concepteur du kit Est Modèles. Il comporte une vingtaine de sons plutôt réalistes, mais avec deux annonces en langue allemande? On fera avec!! 

La difficulté est de loger le décodeur et le HP sur le châssis de la loco, la place étant très limitée à l'intérieur de la chaudière en résine. J'ai dû bricoler le HP afin de pouvoir installer une caisse de résonnance, faute de quoi le son était trop faible sans la capsule. Après plusieurs tentatives, j'ai pu reposer la caisse après avoir préalablement fait cheminer les quatre fils qui alimentent le tender moteur:

rouge et noir: raccordés aux lamelles de contact qui captent le courant sur les deux essieux avant de la loco et les deux essieux du tender

orange et gris: moteur 

458

458

J'ai conservé uniquement le fil bleu et blanc du décodeur qui alimente la lanterne AV avec ajout d'une résistance de 1 Kohms

307

307

Comme je l'annonçais dans les précédents articles, j'ai dû me résoudre à abandonner le montage de l'embiellage à double excentrique dont est dotée cette machine, malgré quatre tentatives, car la conception constructeur n'est pas suffisamment précise au niveau des pièces à assembler pour obtenir un fonctionnement sans points durs. Selon le concepteur, de nombreux modélistes ont échoué et ont préféré abandonner cet équipement qui d'ailleurs est peu visible lorsque la caisse de la loco est reposée. La photo ci dessus présente l'embiellage installé en phase de tests non validés, que j'ai dû démonter après une bonne semaine de casse tête!!

485

485

J'ai limité le trop grand débattement au niveau des deux essieux porteur de la loco en ajoutant une lamelle souple qui prend appui sur les deux supports d'essieux. Cela évite notamment de voir les lamelles de contact déborder sur les flancs internes de roues en provoquant leur blocage. 

486

486

J'ai pu loger un petit lest sous le châssis de la loco pour lui assurer une meilleure stabilité sur les rails

460

460

Terminé, les tests de fonctionnement sont validés, j'ai dû modifier un paramètre moteur du décodeur ESU, CV 52 valeur 0 (contre 15 valeur d'usine) afin d'éviter les à coups lors du démarrage et de l'arrêt de la machine.

En conclusion, un kit assez facile à construire, à l'exception de l'embiellage à double excentrique qui mériterait une conception plus élaborée. Dommage, car la reproduction est superbe avec un nombre important de variantes proposées par le fabricant. 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche