Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2022 1 25 /04 /avril /2022 06:33
955

955

Les travaux progressent lentement, plusieurs semaines se sont écoulées depuis la prise en charge de la construction de cette machine.

J'appréhendais un peu la phase de pose de l'embiellage, non sans raison, car j'ai rencontré pas mal de difficultés lors de sa mise en oeuvre, le système adopté par le fabricant au niveau du calage des roues motrices et de la fixation des manetons supportant les bielles ayant montré des faiblesses lors des tests. Notamment, l'essieu moteur a dû être remplacé, suite aux manetons qui se sont détachés des roues et qui ont endommagé leur support. Voyons ci après les différentes étapes. La photo ci dessus présente la loco en phase finale de déco, en état de marche, mais il reste encore la digitalisation sonore à réaliser, ce qui ne devrait pas poser trop de problèmes vu la place disponible dans le tender.

612

612

813

813

821

821

Le couplage des bielles sur les 4 essieux se fait par rivetage avec un pointeau, avant la pose des manetons. Pour la bielle motrice raccordée à la tige de piston, il faut veiller à ajuster la glissière sur le tiroir lors des soudures, et vérifier que le mouvement se fasse sans point dur. Ensuite, un nombre important de biellettes, de tiges laiton, est à mettre en place, assurant la distribution, en suivant scrupuleusement la notice de montage. Lorsque tout est en place, on branche le moteur et on vérifie que la transmission est OK.

 

028

028

A ce stade, il est intéressant de confronter le niveau de détaillage de l'embiellage entre le modèle Loco diffusion et celui plus récent de Jouef/hornby sur une 241 P, évidemment, on n'est pas dans la même gamme de produit!

921

921

Après quelques essais, le troisième essieu moteur a lâché, le support de maneton des roues s'est fendu, il faut donc le remplacer. Aucune possibilité de retrouver cette pièce chez Loco diffusion, une chance, AMF 87 a toute une gamme d'essieux et d'accessoires pour nous dépanner, mais il va falloir les adapter. 

548

548

112

112

Le modèle produit par AMF 87 a un gros avantage, les roues sont fixées par vissage sur leur moyeu et calées à 90° grâce à des embouts carré qui s'emboîtent solidement sur les essieux, les manetons sont également fixés par vissage, car c'est sur ces derniers que s'exerce la plus forte pression, s'agissant de l'essieu entraîné par le moteur. Par contre, il faut réaléser le pignon et les paliers sur un diamètre supérieur 3,20 au lieu de 3 mm. Une rondelle cache moyeu produite par AMF termine l'opération, enfin presque, car il faut rajouter une pièce que j'ai découpée dans une chute de laiton puis collée pour reproduire le contrepoids à l'opposé du support de bielle. Et pour finaliser, peinture à l'aérographe en vert 306. Sauvé!! 

832

832

849

849

Je peux maintenant installer le système d'éclairage des feux AV basé sur des leds CMS 402 câblées et fixées avec une goutte de résine polymérisable UV, ce qui permet de simuler l'optique de phare. 

645

645

Au niveau du câblage, j'ai ajouté un circuit imprimé au dos du moteur qui comporte plusieurs pistes, au total six fils seront raccordés au tender pour les fonctions suivantes:

fil rouge et noir prise de courant sur les essieux moteur

fil orange et gris moteur

fil bleu et vert éclairage aléatoire du foyer (touche F7 centrale)

752

752

648

648

le timon d'attelage a été confectionné de toute pièce, ne l'ayant pas retrouvé dans le kit, j'ai prévu deux niveaux d'écartement entre la loco et le tender en fonction des courbes que pourra supporter cette loco. Deux trous dans le tender permettront de relier les 6 fils de la loco au décodeur. 

535

535

356

356

648

648

702

702

906

906

Les bogies du tender ont été équipés de lamelles de contact pour améliorer la prise de courant conçue d'origine sur 3 essieux de la loco. L'ensemble a été peint, les flancs de roues en vert 306, et le châssis en noir sale. 

358

358

428

428

La traverse de choc est peinte en rouge avant la pose de tampons fonctionnels qui seront peints en noir mat

957

957

Avant la mise en peinture, j'ai repeint les flancs de roues de la loco en vert 306. Un vitrage a pu être posé de chaque côté de la cabine, découpé dans une feuille de plexiglas

758

758

806

806

918

918

La mise en peinture et patine est réalisée chaque élément séparé, les plaques constructeur noir sur lettres en relief couleur laiton sont posées.

Le projet est bien avancé, pour le moment j'attends le réapprovisionnement des décodeurs sonores chez Train Modélisme pour finaliser la construction de cette machine qui retrouvera sous peu son heureux propriétaire.

A suivre 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2022 3 30 /03 /mars /2022 17:55
005

005

112

112

L'ami Thierry m'a confié la finition d'une loco issue d'un kit laiton produit par Loco Diffusion. Il s'agit d'une 241 C1 dont l'essentiel de l'assemblage a été réalisé soigneusement par son heureux propriétaire il y a plusieurs années.

Je reprends donc les travaux qui portent essentiellement sur l'installation des organes de roulement de la loco, de sa motorisation, de l'embiellage, de l'éclairage des feux, de la digitalisation sonore, et enfin de la peinture et patine. A noter que le tender est quasiment achevé, mais nécessitera des adaptations pour intégrer le décodeur sonore et le HP. C'est un gros morceau qui passe par les étapes que je vais décrire ci après. 

013

013

027

027

054

054

Les photos ci dessus présentent la loco et le châssis dont on peut apprécier le luxe de détails et la très belle réalisation niveau assemblage. Je vais donc essayer de poursuivre les travaux dans la même optique. Pour ce faire, il est important de bien lire la notice, et d'être ordonné dans les différentes phases de la construction, car il est toujours délicat d'avoir à dessouder des pièces en laiton mal positionnées. L'utilisation d'un fer à souder de forte puissance est recommandé, pour ma part, j'ai recours à plusieurs modèles classiques qui s'échelonnent entre 60 et 100 watts pour les pièces les plus compactes, et du flux liquide qui facilite les soudures par capillarité. Egalement, une station de soudure électronique permet des assemblages délicats de petites pièces d'infrastructure lorsque la température doit être réglée précisément. 

HO construction kit laiton 241 C1 loco diffusion

Les roues doivent être assemblées à partir d'un moulage plastique à insérer à force dans des bandages métalliques aux normes fines, opération qui nécessite une bonne précision pour éviter tout voilage lors du montage. Un serrage délicat exécuté sur tout le pourtour entre les mors d'un étau facilite le travail.

633

633

C'est fait, avant de les bloquer sur leur essieu respectif, il est judicieux de les peindre. 

739

739

140

140

Pour ce faire, j'ai confectionné un petit gabarit dans une planchette en bois tendre percée au diamètre des roues, ce qui permet de protéger les bandes de roulement lors de la mise en peinture à l'aérographe. (noir sale toiture Décapod acrylique à solvant)

710

710

Le châssis sera également peint avant de positionner les roues. Préalablement, il faut percer les lanternes AV qui recevront des leds CMS. L'utilisation de forets au carbure (8 dixième mm) montés sur un flexible Dremel permet de mener à bien cette opération. Le bronze étant très dur à traverser, le risque de casse du foret est fréquent, il faut être patient et travailler bien dans l'axe. 

513

513

Une première couche d'apprêt (Décapod) est appliquée à l'aérographe.

422

422

suivie de plusieurs voiles de peinture noir sale sur tout le châssis. A ce stade, on peut installer la motorisation et la transmission qui se fait sur le troisième essieu de la loco. Un gros volant d'inertie est positionné sur un manchon caoutchouté qui assure une transmission souple entre le moteur Bühler et la vis sans fin. 

238

238

Petit problème, il manque une pièce dans le kit qui permet de bloquer les paliers de l'essieu moteur sur les longerons. Je l'ai donc fabriquée à partir de chutes de laiton et de profilés en U plat soudés  

620

620

Après ajustage, cette pièce sera bloquée sous la timonerie de freins dont les sabots ont été positionnés et ajustés pour ne pas toucher les bandages des roues. Il importe de ne pas créer de contact qui provoquerait des courts circuits. A noter que le constructeur a prévu un système astucieux qui permet une suspension des trois autres essieux moteur et la présence de contacteurs à plots chargés de capter le courant sur les bandages internes des roues.

050

050

Je peux maintenant préparer le bissel AV et AR ainsi que la timonerie de freins. 

647

647

les essieux ne seront installés définitivement qu'après peinture des éléments, en ajoutant une goutte d'huile sur les paliers. 

209

209

A ce stade, je peux vérifier que toutes les roues portent bien sur les rails et tournent librement, hormis l'essieu moteur. 

359

359

la caisse de la loco est repositionnée provisoirement sur le châssis pour vérifier que tout s'emboîte correctement. 

 

428

428

La suite de cet article portera sur l'embiellage, un gros morceau!

et bien sûr le câblage sachant qu'il doit être modifié pour intégrer l'éclairage des feux AV, du foyer, et le raccordement au tender qui doit accueillir le décodeur et le HP. La peinture et patine terminera les travaux

A suivre

 

Partager cet article
Repost0
18 février 2022 5 18 /02 /février /2022 19:47
116

116

113

113

112

112

La plupart des modélistes ayant pratiqué sur des réseaux de trains miniatures connaissent la difficulté de travailler sur un câblage dont les connexions sont normalement situées sous les plans de roulement à une hauteur par rapport au sol se situant entre 90 à 120 cm. L'accès est délicat et les courbatures sont souvent au RV lorsque l'on fait un stage prolongé sous le réseau.

C'est d'autant plus vrai lorsqu'il est installé à poste fixe, et même les réseaux modulaires n'échappent pas à ces difficultés, le seul avantage pour ces derniers, pour peu qu'il soit de taille modeste, est que l'on peut traiter tout le câblage en posant le module à la verticale sur une table lors de sa construction. Mais une fois assemblés, il faut travailler accroupi les bras en l'air dans une position très inconfortable, même pour les plus jeunes d'entre nous. 

La solution, c'est le chariot de garagiste qui permet de se faufiler sous une voiture dans une position allongée, mais il n'est pas adapté à nos travaux car la plupart de nos maquettes sont installées en hauteur. Il faut donc l'améliorer. Voyons comment procéder

100

100

101

101

Mon choix s'est porté sur ce type de chariot que l'on trouve aisément sur les plateformes de bricolage. Celui présenté ci dessus est produit par la marque allemande Wiltec Wildanger Technik GmbH .

J'ai écarté l'option de montage sous forme de tabouret, et l'assemblage nécessite quelques adaptations pour obtenir un dossier appui tête incliné tel que présenté sur la photo 116 

099

099

Par ailleurs, j'ai souhaité que l'appui tête soit réglable au niveau de l'inclinaison et rabattable, limitant ainsi l'encombrement du chariot une fois rangé, toujours un problème de place!!!

104

104

105

105

Le premier travail consiste à bloquer les deux panneaux horizonteaux à l'aide d'une deuxième vis de 8 mm qui traverse les deux longerons à l'emplacement de la roulette qui sera donc déplacée. 

106

106

114

114

L'appui tête doit être rallongé. J'ai utilisé un profilé en alu en forme de U dont la section interne 22 mm permet d'épouser le profil existant. Il est fixé sur l'appui tête par deux vis traversantes. Sa longueur est de 50 cm

107

107

La base est consolidée par une section collée de ce même profilé sur 10 cm qui est percé de part en part avec un foret de 8 mm. Ce sera l'axe d'articulation de l'appui tête

109

109

108

108

110

110

Pour permettre de régler l'inclinaison de l'appui tête, j'ai utilisé un vérin qui traverse et se visse sur la base du profilé après perçage 8 mm et taraudage 10 mm. Ainsi, il suffit de tourner la molette dans un sens ou dans l'autre pour modifier l'inclinaison, ce qui est pratique en fonction du travail à exécuter sous le réseau. Un boulon de 10 mm collé consolide la fixation du vérin.  

117

117

Terminé, les essais sont concluants, le déplacement basé sur 4 roulettes orientables dans toutes les directions permet d'explorer le dessous du réseau sans effort, facilitant également la récupération du matériel roulant en cas de déraillement en souterrain. La nuque repose correctement sur l'appui tête et l'inclinaison réglable permet d'optimiser la position du corps. 

 

102

102

Et si je dois l'utiliser dans sa version d'origine, il suffit de rajouter le jeu de deux roulettes sous l'appui tête (comprises dans le kit) pour retrouver un chariot de garagiste parfaitement horizontal. 

Donc un accessoire très utile dont la modification est à la portée de tout bon bricoleur. 

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2022 3 19 /01 /janvier /2022 07:20
942

942

Cette loco vapeur n'est pas prééquipée pour recevoir un fumigène. Cet accessoire peut être rajouté moyennant quelques travaux décrits ci après. La photo ci dessus présente la loco en phase de tests, dont la cheminée a été remplie de combustible liquide ESU

930

930

931

931

Il faut se procurer un fumigène câblé dont le corps est recouvert d'une gaîne isolante de la chaleur dans la mesure où elle sera en contact avec la cheminée en plastique de la loco. C'est un produit Seuthe (réf 28 E) dont le diamètre est compatible avec la taille de la cheminée 

932

932

La cheminée Roco est constituée d'un élément qui se déboîte facilement. Il doit être repercé au diamètre 4,5 mm de même que le corps de la chaudière.

933

933

Le fumigène est introduit à force à l'intérieur de la cheminée une fois la loco démontée, et doit dépasser de quelques mm afin de pouvoir bloquer le chapeau de la cheminée. Un point de colle est recommandé car le liquide fumigène ne doit pas pouvoir couler dans le corps de la chaudière.

935

935

Les deux fils du fumigène sont soudés sur les deux pistes de la platine à l'intérieur de la loco, cette loco ayant été digitalisée, il faut faire le choix d'un fumigène acceptant une tension de 16 à 22 V 

A +

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2021 5 17 /12 /décembre /2021 19:26
754

754

Avant d'installer le décodeur sonore, j'ai souhaité améliorer la captation du courant en ajoutant une prise sur les deux essieux du bissel, leur conception sur la base de demi essieu conducteur permettant de s'affranchir de lamelle de contact. Il suffit de souder deux fils sur les longerons isolés du bissel et les passer par deux trous existants dans le châssis 

758

758

759

759

Le HP proposé par ESU de très petite taille a été remplacé par un modèle plus consistant 8 ohms, positionné à l'arrière de l'automotrice de tête, s'agissant d'un décodeur direct 21 pôles, il sera installé sur une platine Lais qui offre un câblage par fils indispensable pour raccorder le décodeur. De plus, j'ai ajouté une deuxième platine constituée de 8 pistes afin de faciliter les branchements sur la machine.

760

760

Un feeder de 6 fils traverse toute la machine pour raccorder le deuxième élément moteur. Il est équipé de prises mâle/femelle qui seront positionnées sous le soufflet, cette disposition permettant d'améliorer la prise de courant sur les deux éléments, d'alimenter le groupe moteur du 2ème élément à partir d'un seul décodeur, avec la possibilité de les dételer aisément.      

762

762

768

768

vue sur la prise femelle logée dans le soufflet et son raccordement mâle pour alimenter la remorque

761

761

La fixation de la caisse sur le châssis se fait par quatre vis, conception astucieuse qui permet d'effectuer des travaux de maintenance ultérieurs si nécessaire. Un premier test d'éclairage des feux est effectué (F0), ainsi que celui installé dans la cabine de conduite (F12). 

769

769

Pour le deuxième élément, j'ai ajouté une platine époxy constituée de 8 pistes, ce qui facilite les connexions. 

772

772

770

770

le feeder alimente le moteur et la prise de courant sur les rails pour une meilleure captation du courant de l'automotrice. 

774

774

Toutefois, j'ai dû ajouter un deuxième décodeur pour alimenter les feux rouges AR et le feu blanc en toiture. Il s'agit d'un modèle à 6 broches + fil bleu commun aux normes NEM 651

775

775

776

776

777

777

Les deux éléments peuvent être testés désormais en régime digital. La qualité des motorisations permet une marche bien synchronisée des deux moteurs alimentés par le seul décodeur sonore ESU, couplage possible du fait de leur faible consommation. 

778

778

780

780

Terminé, la plus grosse difficulté de ce kit se situait au niveau de la déco dans cette version PLM

Les deux éléments sont reliés à un timon d'attelage à élongation variable maintenu par vissage, ce qui permet éventuellement de les séparer pour le transport. Comme je l'ai déjà indiqué, l'inscription en courbe est limitée malgré le raccourcissement des timons de bissels AV et AR. Le fonctionnement est très doux avec beaucoup d'inertie même à bas régime. Quant à la sono, basée sur le moteur diesel CC65500 programmé par Mr BASTIANI chez train-Modélisme, c'est un régal pour les oreilles. 

En conclusion, un modèle original qui fera j'espère le bonheur de son propriétaire Thierry, à qui je souhaite d'excellentes fêtes de fin d'année comme à tous les fidèles lecteurs de ce blog.  

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2021 6 02 /10 /octobre /2021 06:45
275

275

La digitalisation de cette loco tender de type 130 est une opération délicate, car le volume disponible à l'intérieur est limité pour loger un décodeur. De plus, la prise de contact sur les rails est peu fiable du fait du nombre d'essieux réduits. J'ai donc fait le choix de lui associer un petit wagon qui accueille le décodeur et capte le courant, ce qui permet un fonctionnement plus sûr, notamment lors du franchissement des aiguillages. j'ai profité de cette intervention pour installer des leds dans les lanternes AV, en remplacement des ampoules grain de blé dont l'éclairage par conduits lumineux est peu efficace.

La photo ci dessus présente la loco terminée, patinée avec son wagon chargé de véritable charbon

147

147

Une seul vis logée dans la cheminée permet de désolidariser la chaudière du châsssis

Le lest logé dans la chaudière occupe une grande partie de la surface disponible, pour faciliter le montage, j'avais acquis une platine spécifique à la marque qui devait permettre de loger un décodeur à 6 broches directes Nem 651, mais après tests, je dû me résoudre à abandonner cette solution, car il fallait rogner une partie du lest pour pouvoir reposer la chaudière sur le châssis

165

165

166

166

J'ai équipé un petit wagon tombereau à deux essieux de lamelles de contact et d'un attelage magnétique conducteur, lequel transmet le courant dans la loco. 

167

167

187

187

Les lamelles sont soudées sur une tige laiton de 5 dixième qui traverse le plancher du wagon, ce qui permet de connecter le décodeur (ici un modèle Lais mini) . Deux autres fils sont nécessaires pour alimenter le moteur dans la loco. La composition loco/wagon sera donc indissociable. 

149

149

J'ai supprimé le boitier AV qui supportait l'attelage, en fraisant la cage, ce qui est plus esthétique.

150

150

Des leds CMS 402 BTC sont logées à l'intérieur des lanternes, après suppression des conduits lumineux devenus inutiles. Elles sont connectées directement sur la platine d'origine avec une résistance de 47 Kohms pour réduire l'intensité des feux

170

170

La traverse de choc a été complétée d'un attelage à choquelles

219

219

J'ai ajouté un lest dans le wagon pour améliorer le contact avec les rails

268

268

Une petite plaque de polystyrène est posée à l'intérieur du wagon, sur laquelle j'ai collé du véritable charbon. Même traitement dans la hotte de la loco

271

271

272

272

La patine est traitée à l'aérographe après avoir repeint à la brosse les flasques des roues de la loco et de l'embiellage couleur boue. Le wagon est copieusement sali, ce qui se justifie par son contenu. 

En conclusion, une solution pas très orthodoxe qui prive la circulation de la loco HLP, mais je privilégie le bon fonctionnement du matériel roulant, d'ailleurs, la faible masse de la loco limite sa capacité de traction, et elle circulera vraisemblablement avec des compositions réduites de quatre à cinq wagons

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2021 3 21 /07 /juillet /2021 05:43
664

664

661

661

665

665

Une 231 Rivarrossi après digitalisation, amélioration de l'éclairage des feux AV, ajout de charbon en soute et patine. Une machine qui date un peu aujourd'hui niveau reproduction (moteur trop voyant dans la cabine mécanicien) mais au fonctionnement irréprochable

Partager cet article
Repost0
26 juin 2021 6 26 /06 /juin /2021 19:00
414

414

J'aborde maintenant la phase déco de cet autorail. j'ai appliqué plusieurs voiles de peinture gris clair PO sur toute la caisse, après avoir ôté les éléments d'infrastructure et les vitrages. (réf P124 Rail color peinture nitro synthétique)

418

418

Les conduits lumineux doivent être arrasés avec un disque à tronçonner du fait de la nouvelle configuration des feux. Ils ont été conservés car le système d'éclairage réversible adopté par Electrotren est efficace. 

421

421

Lorsque tout est bien sec, il faut masquer soigneusement la partie supérieure et la toiture en veillant à maintenir une ligne rectiligne sous les fenêtres et les faces AV et AR de l'autorail. les rubans Tamiya permettent de faire un travail précis. Pour ne pas dégrader la peinture intérieure beige présente sur l'autorail, j'ai posé une bande de mousse synthétique qui occulte les fenêtres

428

428

Le bas de caisse est peint en bleu (réf P125 rail color chez AMF87) 

443

443

444

444

445

445

La patine est ensuite réalisée avec un lavis couleur boue plus ou moins mouillé de white spirit avec des peintures Humbrol mélangées (noir, rouille, beige) en insistant sur les ouïes d'aération de la coiffe. 

450

450

452

452

516

516

486

486

485

485

487

487

Ensuite, un voile couleur poussière à l'aérographe sur l'ensemble de la caisse en insistant sur les bas de caisse. Et pour terminer, une passe de vernis mat pour bien fixer le tout, notamment l'inscription PO-Midi apposée par décalcomanie sur les flancs. 

Ensuite il faut reposer tous les éléments d'infrastructure (mains montoires, fenêtres, tampons, câblots, platelages et panneaux Renault sous les marches d'accès passagers, ces dernières issues de kit AMF87) 

A ce stade, je peux réinstaller le châssis et faire les premiers test de roulement et d'éclairage de l'autorail qui s'avèrent excellents. 

Reste l'immatriculation ZZ PEty 23885 pour laquelle il faut trouver des décalcomanies adéquates, et là c'est pas gagné!!!

A +

Partager cet article
Repost0
19 juin 2021 6 19 /06 /juin /2021 05:25
337

337

Il s'agit d'une voiture mixte 3 pattes à l'échelle HO issue d'un kit laiton confiée par l'ami Thierry. La photo ci dessus présente le modèle assemblé qui a reçu une première couche d'apprêt. 

339

339

L'objectif est de réaliser un éclairage intérieur stabilisé avec feu de fin de convoi fonctionnel. Le châssis tout laiton doit être usiné pour permettre une prise de contact sur les deux essieux extrêmes de la voiture. Côté compartiment voyageurs, j'ai découpé une plaque époxy constituée de deux pistes isolées sur lesquelles j'ai soudé deux fils maillechort de 4 dixième qui seront en contact avec les roues. Le châssis a été percé en conséquence de deux trous de 3mm

340

340

Côté compartiment bagages, les orifices présents facilitent le montage réalisé à partir de lamelles de chrysocale soudées sur la platine époxy

341

341

342

342

Une petite platine chargée de redresser le courant est connectée en sortie à un condensateur polarisé de 1000 microfarads 25V qui permettra de stabiliser le courant.  

343

343

une led canon est installée dans le fanal AR de la voiture, elle est fixée avec une goutte de résine polymérisée UV

344

344

345

345

une bande de leds CMS fine (4 mm largeur) est fixée sur une réglette époxy entre les porte bagages, elle diffuse un éclairage assez doux atténué par une résistance de 2 Kohms

347

347

349

349

le plancher a été repeint en gris moyen, et les banquettes en brun, avant la pose de voyageurs (personnages preiser)

350

350

Le châssis peint en noir à l'origine a été repeint à l'aérographe en noir sale toiture (Décapod) les bandes de roulement des roues extrêmes sont nettoyées immédiatement avec un coton tige imbibé d'acétone. 

351

351

352

352

la caisse de la voiture est peinte en vert ancien 306. Pour un meilleur accrochage, j'ai passé préalablement une nouvelle couche d'apprêt phosphatant décapod

353

353

Lorsque tout est bien sec, je masque les flancs de la caisse pour peindre la toiture d'abord en noir mat, suivi d'un voile de noir sale toiture décapod

356

356

357

357

358

358

361

361

390

390

La finition se fait avec un voile de couleur poussière sur l'ensemble de la voiture, avec quelques touches de rouille appliquées au pinceau très fin. Les mains montoires sont traitées avec un stylo à peinture Posca couleur laiton. 

Et pour terminer, un voile de vernis mat incolore. 

Il ne restera plus qu'à poser les inscriptions de 3ème classe sur les portes latérales (III jaune) et le marquage PLM propre à ce type de voitures 3 pattes.

Posé sur les rails, la tenue de l'éclairage est excellente quel que soit le type d'alimentation utilisé (analogique ou numérique) même une fois le courant coupé, ce qui résout les problèmes de micro coupures que l'on rencontre généralement sur un réseau. 

 

Partager cet article
Repost0
4 juin 2021 5 04 /06 /juin /2021 06:44
195

195

En attendant la fourniture des peintures spécifiques à une version PO-PLM, j'aborde la partie mécanique et électrique de cet autorail.

L'ami Thierry a souhaité qu'il soit équipé de bogies plus conformes, car l'entraxe des équipements d'origine des ABJ est trop faible et par ailleurs, les flancs de bogies n'autorisent aucune rotation dans les courbes. La photo ci dessus présente un bogie porteur plus proche des X2400 issu d'un kit de transformation (marque inconnue? ) qu'il va falloir adapter pour s'articuler sur les traverses/supports de la marque Electrotren  

237

237

L'axe d'articulation supérieur du bogie et les reliefs présents doivent être arasés, une chance, le bogie porteur est conçu à l'identique et permet d'insérer la traverse Electrotren une fois le carter ouvert et les essieux déposés. Par contre, il faut inciser les flancs de bogies dans la partie médiane pour permettre une rotation suffisante des bogies en courbe. 

235

235

236

236

Il faut fraiser légèrement le châssis afin de tenir compte de l'entraxe supérieur des essieux en veillant à ce que les boudins de roues ne frottent pas. Le raccordement électrique sur les lamelles de contact est identique à celui de l'ABJ

230

230

231

231

232

232

Pour le bogie moteur, l'adaptation de la traverse support est plus délicate. Il faut créer un axe en perçant le carter en son centre avec un foret de 3 mm, ce qui permet d'insérer une tige de laiton de même diamètre qui va servir de point de rotation du bogie. 

233

233

234

234

le gabarit du bloc moteur est sensiblement identique à celui d'origine Electrotren, la fixation se fait de la même manière par clipsage de la traverse sur le châssis. 

244

244

Là encore, les flancs de bogie doivent être incisés pour permettre une rotation du bogie moteur. Leur positionnement dans l'axe des roues est mieux adapté au système adopté par Electrotren, car il permet de les conserver une fois la caisse reposée, ce qui n'est pas possible sur les ABJ. Toutefois, il faut reconnaître qu'ils sont très peu visibles et que bon nombre de modélistes ont fait l'impasse. 

243

243

Un petit test sur une portion de voie Roco R5 (rayon 54 cm) permet de vérifier que l'autorail absorbe les courbes correspondantes.

245

245

246

246

Un rapide coup d'oeil permet de vérifier que la platine électronique d'origine ne pourra pas être réinstallée, car il faut loger un décodeur sonore ESU V5 et un HP que j'ai choisi de taille supérieure à celui présent dans le kit.

J'ai repeint le plancher en gris moyen et ajouté deux cloisons aux extrémités du compartiment voyageurs afin de fixer une nouvelle platine que je dois confectionner. Les personnages installés sont des références Preiser. 

 

247

247

248

248

249

249

250

250

j'ai découpé une plaque époxy constituée de plusieurs pistes sur laquelle j'ai collé au verso une bande de leds CMS adhésive et le décodeur sur son enveloppe plastique. Le plafond a été peint en blanc. Sur le recto, j'ai ajouté des résistances de 800 ohms pour l'éclairage des feux et une autre de 2 Kohms pour atténuer l'éclairage intérieur. Le branchement est facilité car toute la partie électrique se trouve en partie supérieure

260

260

261

261

262

262

J'ai conservé le système d'éclairage des feux d'origine à base de leds blanches et rouges que je trouve astucieux, il faudra juste adapter les conduits lumineux lors de la repose de la caisse afin de tenir compte des optiques arasés. 

L'autorail est maintenant bien avancé, j'ai effectué des tests de circulation qui confirment que tout est OK niveau roulement et sonorités. Pas moins de 20 sons différents sont programmés sur le décodeur (fournisseur Mr BASTIANI chez Train-Modélisme) Reste toute la partie déco et patine qui fera l'objet d'un dernier volet, lorsque j'aurai pu me procurer les peintures adéquates. 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche