Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 18:25

P1260265.JPG

 

L'installation du toboggan modifie sensiblement le tracé des voies du dépôt, notamment la voie d'approvisionnement qui raccordera côté gauche le pont tournant, et à droite un nouvel embranchement à réaliser.

 

P1260267.JPG 

Le bac à charbon récupéré de l'ancienne installation (Kibri) doit être raccourci, il a été découpé à la scie circulaire d'établi et les deux morceaux recollés.

 

P1260269.JPG

 

Les différences de niveau du tas de charbon ont été rectifiées avec un bloc de polystyrène extrudé (dépron) mis en forme, Pour obtenir du charbon concassé, vous prenez une vieille chaussette (non percée!!) dans laquelle vous logez un morceau de charbon, et vous tapez dessus avec un marteau. Eviter de faire cela sur votre carrelage!!!!! La fixation se fait avec de la colle à bois.

 

P1260272.JPG 

Pour l'instant, je n'ai pas encore affecté l'emplacement définitif de ce tas de charbon, car plusieurs maquettes doivent être déplacées. La plateforme du toboggan a dû être agrandie (en haut sur la photo) avec une petite planchette de médium qui sera fermée par une clôture pour éviter que le personnel manipulant les wagonnets basculent dans la tranchée. 

 

P1260273.JPG

 

La piste d'accès du dépôt vers la voie en tranchée a été refaite, avec de l'enduit colle pour panneaux BA13. C'est un matériaux facile à modeler une fois bien sec!!

 

P1260274-copie-1.JPG

 

Un passage planchéié (éléments MKD) a été réinstallé pour l'accès aux manches à eau.

 

P1260276.JPG 

Maintenant que les travaux en surface sont bien avancés, je peux attaquer la construction de l'infrastructure supportant la plateforme supérieure du toboggan. La découpe au laser des éléments en carton est très précise, mais a un défaut récurrent, une seule face est décorée, ce qui impose de peindre les trois autres, opération réalisée avec un gris moyen qui sera tamponné de terre à décor blanchâtre avant séchage complet. Le fabricant Régions et Compagnies vend également toute une gamme de feutres dont les couleurs sont adaptées aux maquettes qu'il commercialise.

 

P1260277.JPG

 

 L'assemblage par encollage est aisé, il importe de le réaliser sur une surface bien plane.

 

P1260278.JPG

 

La plateforme supérieure (vue à l'envers) est prête a être encollée sur ses supports. 

 

P1260279.JPG 

A ce stade, il n'est pas judicieux de coller les pieds sur la plateforme inférieure, dans la mesure où j'envisage d'installer de véritables voies et plaques tournantes plus réalistes que les éléments en carton proposés dans le kit.

 

P1260336.JPG

 

ce qui m'a conduit à rigidifier le dessous de la plateforme avec des plaques de médium collé de 3 mm d'épaisseur.

 

P1260340.JPG 

le dessous de la plateforme supérieure est ensuite peint en gris foncé avec ajout de touches de noir pour simuler l'encrassement provoqué par la fumée des locomotives. J'ai souhaité soigner cette surface qui n'échappe pas au grand angle de la caméra embarquée lors d'enregistrement de séquences vidéo. 

 

P1260342.JPG  

chaque pilier doit être peint à mi hauteur en blanc sale.  j'ai installé en partie centrale une rampe d'éclairage à base de leds ton chaud

 

P1260280.JPG    

 Sur la plateforme en surface entre les voies est édifié un petit local pour abriter le personnel

 

P1260281.JPG

 

Il sera également équipé d'un éclairage intérieur.

 

P1260322.JPG

 

L'installation de sablerie/TIA doit être déplacée, pour raccorder la voie d'approvisionnement à la hauteur du poste d'aiguillages N°2

 

P1260323.JPG

 

Pas trop de dégâts au décollage!!! le lampadaire sera également déplacé.

 

P1260324.JPG

 

l'embranchement se fera à la hauteur du poste 2. sur une section de voie légèrement en courbe. C'est pourquoi j'ai choisi d'utiliser un aiguillage de la marque Tillig au code 83 dont le profil a la particularité de pouvoir être légèrement cintré. 

 

P1260325-copie-1.JPG

 

il faudra ensuite adapter le bâtiment de sablerie sur la surface restée disponible, ainsi que le portique de distribution.

 

P1260327.JPG

 

Le raccordement est fait, il ne reste plus qu'à ballaster la voie. 

 

P1260328.JPG 

et trouver la place pour réinstaller la sablerie!! 

 

P1260329.JPG

 

Encore pas mal d'interventions pour souiller toute la zone du toboggan de poussière de charbon.

 

P1260332.JPG

 

tests de circulation de convois pour vérifier que l'alimentation électrique via le pont tournant est correcte.

 

P1260343.JPG

 

Sur la plateforme supérieure, il faut installer 11 plaques tournantes Peco. Pour éviter de percer le support, j'ai arasé la partie centrale du dessous, ce qui ne nuit pas à la rotation de ces dernières.

 

P1260344.JPG

 

Les rails minitrix (N) sont intercalés entre les plaques tournantes, après avoir supprimé au cutter de nombreuses traverses. L'ensemble est collé avec Uhu Méga Strong and Safe, ce qui laisse le temps de bien tout positionner.

 

P1260350.JPG

 

l'assemblage des murs par encollage ne pose pas de problème majeur, J'ai ajouté des vitrages en rhodoîd collés avec Micro Kristal Klear qui ne laisse pas de trace après séchage. L'éclairage intérieur sera fait avec des rubans de leds adhésifs.

 

A ce stade, il est encore prématuré de coller définitivement la maquette sur son embase, la construction et la déco se poursuivra en atelier, sur cette photo, on peut déjà se faire une idée de l'emprise d'une telle installation sur un  dépôt vapeur.

 

A suivre

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 05:02

P1260333.JPG

 

travaux de ballastage sur la voie d'approvisionnement en charbon avant installation du toboggan.

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 04:58

P1260335.JPG

 

141 TA roco manoeuvre sur le PT

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 04:47

P1190416.JPG

 

un superbe diorama photographié sur une exposition en 2011

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 05:57

P1260325.JPG

 

un embranchement pour la voie d'approvisionnement en combustibles a dû être créé sur le dépôt vapeur, ce qui nécessite de réinstaller la sablerie différemment.  

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 07:00

P1260257

 

Les Editions Atlas poursuivent la collection avec cet autorail original fabriqué par le constructeur de matériel ferroviaire Fouga et la filiale française de Dunlop. Sa particularité est sans nul doute son équipement de pneumatiques de la marque, Pas question de laisser Michelin seul intervenant sur ce marché!!!!

 

P1260258.JPG 

Les bogies de cet autorail étaient équipés de quatre roues guide extrêmes à bandage métallique (de type ferroviaire) et de quatre roues porteuses médianes équipées de pneumatiques Dunlop, celles ci étant motrices. La reproduction par Atlas est simpliste, mais marque un certain progrès par rapport aux précédentes productions.

 

P1260320.JPG 

La motorisation se fera avec les éléments prélevés sur ce véhicule rail/route de la marque bachman, la miniaturisation du moteur et du train d'engrenages étant bien adaptés aux travaux à exécuter.

 

P1260283.JPG 

Le démontage est très facile, les deux demi-carters se dégageant par dévissage. Seul le moteur équipé de deux vis sans fin de 3,5 mm de diamètre et deux pignons de 6,8 mm de diamètre seront utilisés.

 

P1260284.JPG

 

Sur le bogie moteur démonté, il faut fraiser les excroissances (arbre de transmission à cardans??)

 

P1260285.JPG

 

Le châssis du bogie peut être ainsi fraisé sur sa partie centrale, pour accueillir le moteur qui sera logé le plus bas possible afin de ne pas déborder sur le compartiment voyageurs. Cette opération est réalisée avec la fraiseuse Proxxon en vérifiant le bon positionnement du moteur et des deux vis sans fin qui attaquent les deux pignons des essieux extrêmes.

 

P1260289.JPG

 

 Il faut maintenant fabriquer quatre longerons en laiton de 5 mm en les perçant de quatre trous de 2 mm parfaitement alignés. Cette opération doit être précise, pour ce faire, je colle provisoirement les longerons deux à deux en repérant l'emplacement des essieux sur le châssis du bogie Atlas.

 

P1260290.JPG 

Le carter du bogie doit être ouvert pour le passage des pignons de transmission des essieux extrêmes. Le positionnement très bas du moteur ne permet pas d'engager des axes sur les deux essieux médians, il faut se limiter à des faux essieux réalisés en tube laiton de 2 mm de diamètre qui seront soudés en vérifiant qu'ils soient bien perpendiculaires aux longerons.

 

P1260291.JPG

 

Les roues sont aux normes fines RP25 diamètre 9 mm (fournitures chez Limousin Modélisme Trains) Les pignons ont été repercés au diamètre des essieux soit 2 mm

 

P1260293.JPG

 

Les boudins des roues médianes ont été arasés au tour à métaux, et une gorge a été usinée pour installer un bandage d'adhérence Roco (simulation des pneumatiques)

 

P1260294.JPG

 

Les quatre roues sont prêtes, il faut veiller à ce que le diamètre des bandages d'adhérence soit exactement identique à celui des roues motrices. Cette opération de suppression des boudins est indispensable car l'entraxe réduit des essieux supportant les roues équipées de pneumatiques et les roues guide est insuffisant si l'on utilise des roues de 9 mm de diamètre.

 

P1260295.JPG

 

 Le système de suspension de la caisse sur le bogie servira à maintenir les roues libres sur leur faux essieu. Il est percé délicatement avec une mèche de 5 dixième de mm

 

P1260298.JPG 

 Dans un rond de laiton de 12 dixième de mm , il faut réduire l'une des extrémité à 5 dixième 

 

P1260299

 

afin d'obtenir deux axes qui s'emboiteront à l'intérieur des 2 faux essieux médians.

 

P1260297.JPG 

 Une goutte de colle (cyanolit) fixera le système de ressort en place tout en maintenant les roues libres dans leur logement.

 

P1260312-copie-1.JPG

 

Deux des quatre roues motrices ont été équipées de bandages d'adhérence. Elles sont  montées sur des demi axes isolés électriquement par le pignon d'entraînement, ce qui permet de prendre le courant directement sur les deux longerons en laiton (pas de lamelles de contact à prévoir sur le bogie moteur!!!)

 

P1260300

 

Le bogie moteur est fonctionnel, son emprise sous le châssis de l'autorail est très bas, et arrive au niveau du plancher du compartiment voyageur.

 

P1260302.JPG

 

Maintenant, il faut ouvrir le châssis pour accueillir le bogie moteur, opération réalisée avec une scie alternative Proxxon équipée d'une lame fine, la finition étant assurée par un fraisage du pourtour.

 

P1260304.JPG

 

Dans une plaque de polystyrène de 2 mm d'épaisseur, il faut confectionner un bâti pour supporter le bogie moteur, la découpe de la rondelle de 24 mm de diamètre est faite avec un compas métallique aux pointes bien affutées.

 

P1260305.JPG

 

La rondelle est ouverte pour s'emboîter sur la partie supérieure du moteur où elle sera collée en vérifiant qu'elle est parfaitement horizontale. Le support sera collé sur les montants métalliques d'origine du châssis Atlas. Deux taquets collés de part et d'autre de l'ouverture maintiendront le bogie en appui stable sous le châssis.

 

P1260306.JPG 

vue de dessus une fois le bogie moteur positionné.

 

P1260308.JPG 

Une petite barre de laiton de 5 dixième d'épaisseur est fixée par vissage sur le bogie moteur pour le maintenir en place tout en assurant une rotation souple.

 

P1260307.JPG 

 Sur cette photo, nous voyons que le plancher du compartiment vogageurs se trouve exactement au même niveau que la plateforme supportant le moteur, ce qui va permettre de maintenir quasiment tout l'équipement intérieur de cet autorial.

 

P1260309.JPG  

Vue de dessous, la disposition des bogies sur ce modèle permet une inscription sans problème sur des courbes de rayon R5 soit 54 cm, et sans doute moins

 

P1260310.JPG

 

Petite vérification pour s'assurer que la caisse se positionne bien sur le châssis, c'est OK.

 

La suite de cet article portera sur la réalisation du bogie porteur, l'équipement intérieur, l'éclairage, la digitalisation et la finition. D'ores et déjà, il roule parfaitement sur le réseau, le plus dur est fait!!!! 

 

A suivre 

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 05:10

P1260316.JPG

 

train de travaux TSO

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 05:13

P1250703.JPG

 

L'arbalète de Roco en arrêt devant le carré rouge protégeant le gril de gare.

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 17:02
circulation de la 241 P Jouef améliorée et digitalisée en tête d'une rame inox J/H
Bon visionnage
Repost 0
Published by piouls - dans reportage vidéo
commenter cet article
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 05:48

 

P1260300.JPG

 

motorisation d'un bogie de l'autorail fouga dunlop, dont je reviendrai pour développer sa construction dans un prochain article.

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche