Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 décembre 2020 3 30 /12 /décembre /2020 18:59
049

049

Cette photo présente la loco terminée équipée d'un micro décodeur, et de feux leds CMS programmables, après patine. Vu la taille de l'engin et le peu de place disponible à l'intérieur, c'est une opération délicate qui nécessite d'utiliser des composants très fins au niveau des fils et des résistances. Par ailleurs, il convient d'améliorer la prise de courant ce qui m'a conduit à ajouter un attelage magnétique conducteur afin de l'accoupler à un wagon lui-même capteur de courant. Voyons ci après les différentes étapes.  

007

007

Le démontage est aisé, une seule vis sous le carter pour sortir la caisse. Il faut sectionner les composants qui relient les lamelles de contact aux plots du moteur

008

008

034

034

L'éclairage AV et AR est assuré par des ampoules grain de blé via des conduits de lumière qui seront supprimés, ainsi que les supports qui prennent beaucoup de place, notamment le support AV qui sera tronçonné. Les orifices dégagés permettent d'introduire des micro leds CMS câblées dans chaque lanterne qui remplaceront avantageusement les conduits de lumière faiblards. Une goutte de résine polymérisable par UV permet de fixer la led et de simuler le vitrage des lanternes.

L'objectif est de pouvoir loger un micro décodeur (lokpilot 5 micro réf 59826) dont la seule place que j'ai pu repérer se situe au dessus du moteur sous le toit de la cabine de conduite. Pour ce faire, le support d'ampoule AR correspondant sera réutilisé après avoir ôté toutes les pistes cuivrées.

040

040

Le décodeur est maintenu par une bande adhésive double face. Les quatre fils rouge, noir gris et orange sont faciles à raccorder, attention à respecter le sens de marche et corriger éventuellement en inversant les fils moteur. Les fils blanc et jaune réservés à l'éclairage réversible seront inutilisés. J'ai retenu le fil vert et violet qui alimenteront indépendamment du sens de marche les feux AV et AR via les touches AUX 1 et 2 de la centrale digitale. Cela permet notamment d'éteindre les feux AR lorsque la loco est attelée. 

009

009

J'ai pris l'option de supprimer définitivement l'attelage AV qui dénature l'aspect de cette loco, comme d'ailleurs toutes les locos produites à cette échelle. Tant pis pour les manoeuvres! 

Un fraisage du logement est nécessaire. J'installerai un attelage à choquelles une fois la loco digitalisée. 

011

011

Le cheminement des fils de leds CMS ne doit pas poser trop de problème, vu leur diamètre, toutefois, il faut intercaler une résistance CMS de 20 Kohms sur les cathodes qui devra être enrobée dans une portion de gaîne rétractable pour éviter tout court circuit avec le lest métallique situé dans le corps de la chaudière. 

035

035

036

036

Une autre intervention délicate, la pose d'un attelage magnétique conducteur (fournisseur italien) dont la tête doit être adaptée pour tenir dans le logement d'origine fleischmann . Celle ci doit être percée (1 mm) et sera maintenue avec un axe de laiton de même diamètre. 

039

039

Le châssis a été également percé pour faire circuler les fils sous le moteur sans risque de frotter sur les roues 

042

042

Un wagon plat à bogies a été équipé de l'attelage magnétique, ce qui confère au convoi une prise de courant très efficace, ce qui n'était pas le cas de la loco seule malgré les 5 essieux capteurs.

Attention à bien vérifier qu'aucune pièce métallique ne fasse un pont électrique entre les deux micro aimants des attelages, j'ai cherché longtemps un court circuit créé par un débris métallique minuscule de perçage qui s'était intercalé entre les deux plots!! quasiment invisible sans l'aide d'une loupe.

044

044

045

045

L'éclairage est fortement atténué par des résistances de 20 Kohms

047

047

046

046

051

051

et pour terminer, pose de charbon véritable dans la hotte. La loco a reçu une légère patine exécutée à l'aérographe, les voiles de roues et les bielles ont été davantage salis pour atténuer l'aspect trop clinquant de la loco. 

Elle a changé d'allure et son fonctionnement est excellent. Pour la petite histoire, j'ai quand même "flingué" deux décodeurs ESU avant de parvenir à l'amélioration souhaitée. A cette échelle, les interventions sont risquées et la vue qui baisse est un gros handicap!! 

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2020 1 28 /12 /décembre /2020 19:28
028

028

nouvelle vapeur à l'inventaire du réseau nanotrain, une 050 TA I fleischmann que je viens de digitaliser et patiner, après modification du système d'éclairage d'origine remplacé par des micro leds cms introduits dans les lanternes.  

 

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 19:31
963

963

958

958

C'est parti pour la construction du BV qui sera installé sur le second module. J'ai choisi une maquette Auhagen pour sa qualité de reproduction et la finesse des éléments qui la compose, de même que les quais proposés par le même fabricant qui sont dans un style identique.

La photo ci dessus présente le bâtiment en phase finale d'assemblage, mais avant les travaux de patine qui seront réalisés ultérieurement  

918

918

920

920

917

917

S'agissant d'une bâtisse d'origine germanique en briques, j'ai souhaité modifier sa présentation, ce qui m'a conduit à repeindre chaque pans de murs avant assemblage. 

923

923

939

939

Son support a été modifié pour s'adapter au premier module dont la tracé termine la route sur le fond de décor, donc côté cour qui sera partiellement masqué. 

933

933

Cette gare présente une architecture soignée avec des frises en façade et une charpente débordante sous toiture du meilleur effet. j'ai repeint également ces éléments en brun. Un premier lavis de peinture noire sale très dilué sera exécuté avant la pose des huisseries portes et fenêtres. 

940

940

Les moulages des portes et fenêtres sont très précis, chaque pièce s'encastrant parfaitement dans les ouvertures

941

941

Le fabricant a prévu un habillage intérieur qui masque l'éclairage par transparence du plastique. J'ai occulté plusieurs fenêtres par ajout d'un papier canson noir pour limiter l'éclairage de toutes les pièces.

943

943

944

944

les cinq éléments du BV ont été équipés d'un éclairage leds. Avant la pose des toitures, j'ai collé des feuilles de papier noir pour éviter toute fuite de lumière.

945

945

Les sous pentes de toiture sont supportées par des chevrons ouvragés finement reproduits

947

947

ce qui confère au bâtiment un style particulier que j'affectionne et qui a guidé mon choix. 

954

954

Côté voies, une marquise équipe une grande partie de la façade. Les piliers très fins sont d'abord collés sous la marquise.

956

956

959

959

972

972

A noter que les quais bénéficient de la même facture, avec de surcroît des ouvertures qui peuvent être dégagées pour la pose d'escaliers souterrains reliant les quais à la gare. 

974

974

978

978

979

979

981

981

986

986

983

983

985

985

Une légère patine appliquée avec de la terre à décor termine les travaux. La maquette est prête à prendre place sur le second module. Il restera à peaufiner quelques éléments de déco, ajouts de personnages, affichages, bagages, confection de la portion de route, etc.

                              -:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:- 

Je profite de cette fin d'année pour souhaiter à tous les fidèles lecteurs et tous les autres visiteurs d'excellentes fêtes de fin d'année, malgré un contexte sanitaire difficile qui hélas pousse à la morosité. Formulons le voeu d'une sortie rapide de cette pandémie en 2021 avec un retour à une vie normale qui nous fait tant défaut!!

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2020 6 19 /12 /décembre /2020 18:19
931

931

wagon transporteur de poutrelle MAN pris en charge par une G1206 hobbytrain en version colas rail. Il s'agit d'un modèle Arnold constitué de quatre bogies articulés de chacun trois essieux, le roulement est excellent.

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2020 1 14 /12 /décembre /2020 06:35
885

885

A la recherche d'une mini caméra susceptible d'être embarquée sur du matériel roulant à l'échelle N, j'ai découvert ce modèle dont le gabarit devrait permettre une circulation sur le réseau nanotrain en cours de construction. Elle est déclinée sous l'appellation SQ11 full HD 1080P mini DV et sans surprise........ made in China! Le site Ebay dédié à cette caméra foisonne d'offres.

De prime abord, ses caractéristiques paraissent attrayantes vu la taille, le poids et les performances affichées, le tout pour un prix défiant toute concurrence (11 euros livrée) Donc pas de gros risques d'être déçu!!!

dimensions cubiques: 23x23x23 mm

poids: 15 grammes

grand angle 140°

résolution photo: 4032 X 3024 pixels

résolution vidéo: 1920x1080 pixels et 1280x720 pixels

capteur de mouvement (détection sur une plage de 5 mètres)

enregistrement en vision nocturne par 6 leds IR

autonomie batterie intégrée:

100 mn en enregistrement continu et 5 heures en mode capteur de mouvement

carte micro SD de stockage jusqu'à 64 Go (non fournie)

transfert des fichiers directement sur PC par câble USB fourni

Vous l'avez compris, il s'agit d'un modèle de très grande diffusion orienté essentiellement vers des applications de surveillance de locaux, caméra espion, installations sur véhicules, cycles, drones etc . Voyons ci après l'utilisation que l'on peut en faire en caméra embarquée sur nos petits trains. 

 

 

871

871

Malgré sa très petite taille, elle déborde en largeur et hauteur sur tout le matériel roulant susceptible de l'accueillir. Ce qui m'a contraint à sacrifier un petit wagon de marchandise Atlas dont le châssis a été tronçonné afin d'abaisser au maximum le support de la caméra. Sur cette photo, nous voyons le sectionnement opéré, seules seront conservées les plateformes supportant les essieux. 

875

875

876

876

Dans un premier temps, j'avais confectionné une base dans une plaque de CI dont les deux extrémités étaient collées sous les demi châssis, mais la caméra accrochait sous les tunnels et dans les rampes hélicoïdales. J'ai donc revu ma copie pour abaisser encore le support de la caméra

882

882

883

883

J'ai soudé sur la base deux petites cornières en laiton qui se raccordent aux demi châssis du wagon, cette fois ci, le plancher est au ras des rails et la caméra peut franchir les points névralgiques. 

888

888

Un petit coup de peinture à l'aérographe pour uniformiser la couleur du wagon avant d'aborder les premiers tests en caméra embarquée

 

 

 

017

017

018

018

019

019

020

020

026

026

012

012

Tout d'abord en mode photos, le résultat est correct, je m'attendais à pire!!! Toutefois, les photos sont déformées et semblent écrasées en largeur, sans doute un mauvais réglage, je ne m'attarde pas sur ce mode, mon APN classique sera plus sûr!

Passons au mode vidéo, l'objectif étant de filmer les convois en mouvement, et là, j'ai été agréablement surpris, en définition supérieure (1920x1080 p), les images sont bonnes sans déformation, le grand angle remplit bien son office, tout au plus peut on déplorer un manque de netteté sur les premiers 30 cms, et bien sûr aucune stabilisation d'images, ce qui exclut d'emblée une utilisation à main levée. Par contre, une fois posée sur le wagon, le comportement est correct.   

892

892

La caméra possède un mode d'enregistrement dans l'obscurité, ce qui peut être utile dans les passages souterrains, mais l'image est dégradée, ce qui m'a conduit à rechercher une solution pour réaliser un éclairage à l'avant du wagon

892

892

Sur cette photo, la led est installée à plat et est raccordée à deux fils qui ressortent de l'autre côté du wagon

895

895

898

898

Le wagon a été équipé d'une petite platine fournissant un courant continu qui stabilise l'éclairage via un condensateur. 

893

893

894

894

zoom sur les composants utilisés trouvés sur un site allemand Ebay, il s'agit d'une micro platine équipée d'un redresseur sur laquelle j'ai soudé un condensateur 47O microfarads 16 V, ce qui stabilise le courant et devrait absorber les micro coupures de courant prévisibles

900

900

Un ruban adhésif double face permet de maintenir la caméra sur son support. J'ai rajouté un habillage pour loger les composants qui n'est autre que la caisse du wagon tombereau que j'ai découpée.

903

903

902

902

601

601

la prise de courant sur la voie sera assurée par un wagon à bogies équipé de lamelles de contact, il circulera attelé au wagon porte caméra. L'éclairage est bien stable et suffisamment puissant pour filmer en souterrain. Il ne reste plus qu'à tester le comportement de la caméra dans les zones sombres. 

Le transfert des images photo/vidéo sur PC est immédiat via le câble USB qui sert également à recharger la batterie intégrée dans la caméra.

J'attends la livraison d'attelages magnétiques conducteurs pour faciliter le raccordement entre les deux wagons et la loco qui sera affectée aux prises de vues. Je diffuserai le résultat des tests vidéos prochainement, les premières séquences réalisées sont intéressantes, bien sûr, on n'atteint pas la qualité d'un camescope, et l'absence de réglage limite le champ d'application de cette caméra. A noter qu'il existe une version sensiblement identique adaptée à l'échelle HO sous forme d'un cube de 4 cm de côté, l'avantage est que cette caméra est wifi et connectable à un smartphone, ce qui permet de visionner en temps réel les images enregistrées. 

A +

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2020 2 08 /12 /décembre /2020 06:38
688

688

735

735

L'intégration du petit bâtiment atelier de Régions et Compagnies a nécessité de stabiliser la plateforme, l'occasion de rajouter un embranchement routier qui se perd derrière un rideau d'arbres réalisés en zeeschium. Sur cette photo nous voyons que la végétation se confond avec le diorama d'arrière plan au niveau des couleurs, d'où l'importance du choix des flocages et filets floqués utilisés. (Heki, Noch, woodland scenic)

705

705

713

713

706

706

la route est terminée ainsi que la végétation sur les bas côtés, avec pose ça et là de buissons et arbustes, en essayant de trouver les coloris les plus proches de ceux figurant sur le diorama de fond de décor.  

721

721

Aux abords des immeubles, j'ai ajouté des lampadaires de ville à leds (made in china) en réduisant fortement l'éclairage d'origine qui est trop violent sous résistance 800 ohms (4 à 8 Kohms donne un meilleur résultat) 

722

722

Une amorce de quai voyageur est présente sur le module. Il s'agit d'une production Auhagen que j'ai surélevée de 3 mm en ajoutant une plaque de médium. Le quai sera prolongé sur le seconde module qui accueillera la gare, et il sera couvert. 

727

727

J'ai remplacé les lampadaires sur mâts treillis par des modèles mieux adaptés à l'éclairage de la zone portuaire (production chinoise) 

742

742

743

743

745

745

747

747

751

751

J'ai également remplacé le portail d'accès au dépôt, il s'agit d'une production de Passion loisir Modélisme sous forme de kit très finement reproduit par impression 3D. J'ai juste adapté les piliers avec des chutes de plastique qui rendent la construction plus solide. Les murets qui encadrent le portail ont dû être déplacés et redimensionnés. 

779

779

L'accès du chemin routier conduisant au dépôt a également été revu

852

852

854

854

Ajout de panneaux de signalisation routière et piétonne (Busch) ainsi que de numérotations d'immeubles. Les voitures sont fixées au sol par des points de colle sous les pneus. C'est définitif, je peux basculer le réseau sans risquer de perdre un élément!! 

861

861

Le plus gros de la déco est maintenant terminé. Je vais pouvoir me consacrer à l'éclairage de la rame de 5 voitures bruhat Roco dont la mise au point est délicate. Sur cette photo, deux voitures sont équipées, j'ai revu également le système d'attelage à élongation variable qui est nécessaire sur ces modules pour obtenir des soufflets jointifs. Fleischmann propose des kits très biens conçus mais dont la mise en oeuvre est difficile. Un charcutage des châssis est nécessaire, et à cette échelle, ce n'est pas simple!!!

 

863

863

Une dernière vue du module avec la CC72000 Atlas pour tester le comportement des voitures dans les courbes......des mises au point seront nécessaires

A suivre

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2020 3 02 /12 /décembre /2020 06:09
restauration 231 K Jouef HO

Ces jours derniers, je suis intervenu sur un ancien modèle Jouef 231 K confié par un modéliste internaute pour des travaux de restauration, cette machine ayant souffert suite à une chute qui l'a sérieusement endommagée, notamment au niveau du tender dont plusieurs éléments d'infrastructure ont dû être remplacés. les travaux ont porté sur:

nouvelle motorisation

digitalisation sonore avec éclairage foyer de la loco

amélioration des prises de contact loco/tender

installation de feux AV et AR

pose de mécanicien/chauffeur

réfection de la traverse de tamponnement tender disparue et des rambardes et échelle d'accès

pose de vitrages et grille protection caténaires

charbon véritable dans le tender

patine

la photo ci dessus présente le modèle terminé 

 

 

629

629

Le moteur d'origine Jouef a été remplacé par un modèle de type Mabuchi plus puissant et moins bruyant, avec pose d'un volant d'inertie (Micro-modeles). Cela nécessite de revoir la plateforme qui doit être rabaissée par découpe et fraisée à l'emplacement du volant. Il importe de vérifier que la transmission se fasse souplement au niveau de la couronne dentée.

 

 

 

 

633

633

le remplacement des bandages d'origine cuits par le temps est nécessaire (modèles roco)

632

632

Les rambardes et l'échelle d'accès au tender sont cassées, et la traverse de choc AR + tampons disparue, pièces difficiles à trouver aujourd'hui, je vais donc essayer de les reconstituer

671

671

En fouillant dans mes tiroirs , j'ai pu réparer les dégâts avec notamment une traverse équipée de tampons métalliques fonctionnels. Les rambardes sont réalisées dans du fil laiton de 5 dixième et l'échelle récup pièces Roco. Les lanternes bronze sont des modèles AMF87

640

640

Sur ce modèle ancien, la loco n'est pas équipée de prise de contact. J'ai donc démonté le châssis pour installer des lamelles souples découpées dans une plaque de chrysocale selon la disposition reprise sur cette photo. Elles sont soudées sur une tige de laiton qui traverse de part en part les longerons du châssis, et prennent contact sur les flancs internes des 6 roues de la loco. Une fois fixée, il faut tronçonner la tige de laiton pour isoler les deux trains de roues et coller l'ensemble. 

642

642

Avant de reposer le train de roues, il est utile de peindre les lamelles en noir mat pour les masquer

754

754

Pour les lanternes de phare inexistantes sur le modèle Jouef, j'ai utilisé des coupelles en laiton Romford qui, une fois percées, permettent de loger des leds CMS câblées. 

Une goutte de résine polymérisable simule les optiques de phares. La peinture écaillée de la traverse de choc a été revue. Le bissel AV a été débarrassé de l'affreux crochet d'attelage, ce qui permet d'installer un attelage à choquelles plus esthétique. 

790

790

Le décodeur sonore est un modèle ESU loksound V5 programmé par Train-Modélisme (Mr BASTIANI). Je l'ai équipé d'un HP plus puissant que celui qui est fourni désormais par le fabricant. Il tient en largeur sur la base AR du châssis qui a été percé de trous pour une meilleure diffusion du son 

792

792

Le décodeur est posé sur la capsule du HP avec un ruban adhésif double face. Il faut découper délicatement les bords du plastique qui le protège en veillant à ne pas sectionner les fils.

793

793

Le lest en plomb est découpé et légèrement rogné avec une lime plate. Il a été collé dans la caisse. Deux platines de CI ont été confectionnées pour souder les fils du décodeur et du HP sur des pistes isolées. Ils seront raccordés à la loco par un câble limande:

2 pistes pour la prise de courant rails loco/tender

2 fils jaune et blanc (cathodes des leds)

1 fil bleu commun à l'éclairage

1 fil vert cathode led rouge éclairage aléatoire du foyer

794

794

Une troisième platine est fixée sur le moteur pour relier les fils du décodeur et du HP

796

796

Le décodeur est programmé avec une fonction d'éclairage scintillant du foyer combiné avec le son du chargement de charbon. J'ai réalisé un montage avec deux leds rouges soudées sur une mini plaque de CI. Elles seront introduites dans le foyer sous le bissel AR de la loco. J'ai percé la trappe d'ouverture de plusieurs trous, ce qui permettra de simuler l'éclairage scintillant lorsque cette trappe est ouverte.

797

797

La cabine a été équipée d'un mécanicien et de son chauffeur (personnages REE)

807

807

et d'une grille de protection de caténaires 

801

801

La patine est réalisée à l'aérographe avec les produits Décapod acryliques à solvant bien dilués. 

811

811

Dernière opération de déco, la dépose de charbon véritable dans la soute et traces de calcaire au niveau des soutes à eau

818

818

ainsi que et la pose de vitrages en rhodoïd collés sur un support laiton mis en forme (je ne me souviens plus de la provenance!!) détail qui n'avait pas été prévu par Jouef à l'époque. 

808

808

Après patine de la loco et de son tender, je peux raccorder les deux éléments qui seront désormais indivisibles. 6 fils sont nécessaires qui transitent par les ouvertures des traverses que j'ai agrandies pour ne pas gêner l'inscription dans les courbes

820

820

Il ne reste plus qu'à refermer la caisse du tender après avoir raccordé les feux AR. Dans la mesure où la fixation d'origine a dû être supprimée, j'ai percé deux micro trous sous les lanternes AR qui traversent la caisse et le châssis avec des mini tiges de laiton de 6 dixième. C'est quasiment invisible et cela permettra à nouveau la dépose de la caisse pour une éventuelle opération de maintenance.  

816

816

Terminé, j'ai pu tester la loco sur mon "petit anneau de vitesse" elle se comporte bien avec des ralentis excellents. 19 fonctions sont présentes dont de superbes sifflets. Bien sûr, elle ne parviendra pas à se hisser au niveau des productions actuelles, dont nous payons le prix aujourd'hui, ce qui écarte bon nombre d'amateurs, alors que Jouef avait le mérite d'être à la portée de tous les modélistes. Mais je reste à penser qu'elle pourra désormais figurer dignement sur le réseau de son heureux  propriétaire. 

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2020 2 01 /12 /décembre /2020 05:37
774

774

les travaux sur le premier module touchent à leur fin, l'occasion de faire quelques clichés du matériel roulant. 

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2020 4 26 /11 /novembre /2020 07:49
695

695

Vue du dépôt avec en arrière plan la végétation qui se fond avec le diorama de fond de décor. La déco du premier module est quasi terminée, une petite année pour sa conception et sa réalisation! Vivement 2021 qui devrait voir la fin de la construction du réseau nanotrain. 

 

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2020 2 24 /11 /novembre /2020 06:36
665

665

Le premier module du réseau nanotrain est en phase finale de réalisation et il est temps de penser à la construction du second. Mais avant, il convient de prévoir un piètement solide et amovible. Pour ce faire, j'ai retenu le même processus adopté lors de la construction du réseau HO de l'ami Gilles. Cela passe par la découpe à la scie circulaire d'établi d'une plaque de CP multiplis de 15 mm d'épaisseur. La photo ci dessus présente les différentes pièces nécessaires au support de 4 pieds, à savoir 8 éléments de 10 x 6,1 cm et 8 autres de 10x 3,1 cm. Le perçage et le fraisage pour les vis à tête est effectué avec une perceuse d'établi en respectant précisément l'écartement de 7,5 mm par rapport aux chants   

659

659

L'objectif est d'obtenir des boitiers solides qui maintiendront les pieds réalisés dans des tubes à section carré de 3 cm d'épaisseur. J'ai prévu un jeu de 1 mm pour pouvoir introduire ces derniers sans forcer. Les boîtiers sont collés et vissés en bloquant avec un serre joint l'épaisseur de la pièce qui reçoit la vis, car même en utilisant des vis autotaraudantes, il y a risque d'éclatement du CP.

660

660

les pieds seront maintenus par une vis de 8 mm qui nécessite un taraudage sur une face. Le perçage du boitier et du pied s'effectue simultanément avec un foret de 7 mm pour que les deux pièces soient bien dans le même axe. Il faut ensuite tarauder le tube (8 mm) et repercer le boitier avec un foret de 8 mm. Un marquage garantit l'appartenance de chaque pied au boitier adéquat. Une fois la vis serrée, le pied est maintenu fermement.  

664

664

Il ne reste plus qu'à fixer solidement les boitiers aux quatre coins du réseau par vissage traversant et collage. 

675

675

672

672

674

674

673

673

Le module peut être déplacé sans problème, chaque pied est équipé à sa base d'une vis montée sur patin caoutchouté qui permet de régler l'horizontalité du réseau quel que soit le dénivelé au sol. Cette solution est d'autant plus utile lorsque l'on construit des réseaux modulaires car cela facilite la jonction des modules et les déplacements éventuels. L'avantage de l'échelle N est indéniable, un réseau conçu sous cette forme tient dans presque n'importe qu'elle voiture!!

Nous verrons ultérieurement le mode de raccordement que je prévois d'adopter pour le second module. 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche