Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 06:47

P1240643.JPG

 

vue globale sur Clairville

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 06:31

P1240640.JPG

 

vue globale de la gare terminus

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 21:00

P1240686.JPG

 

Ayant acquis d'occasion deux anciens wagons porte autos Electrotren en état très moyen, j'ai entrepris de les restaurer, et d'équiper l'un deux de feux de fin de convoi fonctionnels.

 

P1240656.JPG

 

Les barres d'articulation de l'essieu central étant absentes, (cassées?) il importe d'en fabriquer d'autres, en prenant modèle sur un wagon neuf (à droite sur la photo) Sans cet accessoire, le wagon ne peut pas circuler correctement, les deux demi éléments ayant tendance à se désaxer par rapport à la voie.

 

P1240658.JPG

 

Un premier élément a été découpé dans une plaque de 2,5 mm d'épaisseur après repérage de l'entraxe (percé à 3,2 mm)

Les deux barres se croisant, il faut limer la plus grande longueur en dégageant environ 1,25 mm d'épaisseur. Le maintien par deux forets de 3,2 mm enfichés dans un bloc de bois dur facilite le travail, mais il faut avancer prudemment, il a fini par casser!!!

 

P1240660.JPG

 

Une chance, j'avais reproduit cet élément en 4 exemplaires sur une plaque de polystyrène de 1 mm d'épaisseur, car la découpe imposée en forme d'os de chien n'est pas aisée. Les trous ont été préalablement perçés en s'aidant du gabarit, ce qui garantit un entraxe parfait.

 

P1240661.JPG

 

La découpe a été faite avec un scie alternative Proxxon équipée d'une lame très fine, le travail au cutter étant toujours possible, mais beaucoup plus délicat. Nous voyons sur cette photo un des wagons déjà équipé. La forme particulière est imposée par le débattement de l'essieu central dans les courbes. Sur les originaux, la surface totale des axes de rotation est moulée d'un seul bloc, permettant aux barres de tenir toutes seules en appui sur le bogie. Avec ce montage, les barres sont plus fines et il convient de loger des vis pour les maintenir en appui sous le chassis.

 

P1240662.JPG  

Les tenons d'origine ont dû être rognés à la hauteur du trait de feutre

 

P1240663.JPG 

Idem sur les quatre tourillons extrêmes du chassis de l'essieu central

 

P1240664.JPG

 

Les tenons ont été repercés à 1,6 mm, puis taraudés à 2 mm pour fixer des vis à tête plate qui maintiendront les barres en diagonale. L'essieu central peut être ensuite revissé sur ses supports, A ce stade, je peux vérifier que l'articulation des deux semi plateformes est correcte, si tout est bien tracé, les roues ne doivent pas frotter sur les barres dans les courbes les + serrées.

 

P1240673.JPG

 

Les deux wagons sont maintenant réparés, s'agissant de modèles anciens, j'ai prévu de les équiper d'attelages courts à élongation variable, à l'instar des autres plus récents. J'ai utilisé les modèles Roco. Pour ce faire, il faut fraiser tout ce qui dépasse sous le chassis à la hauteur de la plaque métallique. Le wagon de droite est déjà équipé et celui de droite va l'être (assemblage par colle UHU strong and safe) qui permet le temps de prise de vérifier que l'écartement entre les tampons est convenable. 

 

P1240674.JPG

 

J'ai prévu également d'équiper l'un des wagons de feux de fin de convoi. La prise de courant se fait sur un  des essieux d'extrémité et l'autre central. Pour ce dernier, j'ai dû fabriquer la pièce ci-dessus découpée dans une plaque de chrysocal de 1/10 ème de mm.

 

P1240675.JPG

 

La lamelle de contact ainsi réalisée est fixée sur l'essieu central et sa forme incurvée permet d'avoir un contact très doux sur l'axe tout en faisant office de suspension. 

 

P1240676.JPG

 

la réalisation de l'autre contact est plus facile, il est simplement vissé sous le chassis. A noter que les essieux ont été remplacés par des modèles plus fins, dans la mesure où les originaux supportent des roues isolées de chaque côté.

 

P1240678.JPG

 

Vue globale du wagon. Un micro câble limande noir/rouge alimentera les feux de fin de convoi.

 

P1240687.JPG

 

sous le chassis, j'ai logé deux mini condensateurs de 100 uF 16 V montés en parallèle à la sortie d'un mini pont redresseur, avec une résistance de 10 Kohms, ce qui permet un éclairage assez doux des feux et surtout leur maintien éclairé même lors de grosses micro coupures, et ce dans les deux sens de marche, quel que soit le mode d'alimentation (analogique ou digital) 

 

P1240679.JPG

 

Pour les feux de fin de convoi, j'ai utilisé les modèles ci-dessus qui sont percés en dessous pour pouvoir loger des micro leds CMS rouges. J'ai tronçonné les poignées qui ne sont plus d'actualité pour des wagons modernes.

 

P1240680.JPG

 

Il ne reste plus qu'à les fixer sur l'un des rabattants du wagon, après avoir vérifié que les leds sont bien fonctionnelles après encollage (montage en série anode contre cathode)

 

P1240684.JPG

 

Un peu de peinture jaune et notre wagon est prêt à reprendre du service.

 

P1240685.JPG

 

Un petit tour de circuit des deux wagons tractés par une CC72000 confirme qu'ils sont aptes à circuler désormais sur le réseau. Il ne reste plus qu'à installer des voitures!!!

 

A +

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 07:16

P1240650.JPG

 

vue sur le pont routier derrière la rotonde

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 05:54

P1240649.JPG

 

travaux d'électrification aux abords de la gare terminus de St-Gilles.

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 07:04

P1240651.JPG

 

vue partielle du réseau côté ouest derrière la rotonde.

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 07:00

P1240631.JPG

 

La réalisation d'une troisième gare souterraine a nécessité la construction d'un second TCO en facade ouest du réseau, Celui-ci accueille toute l'électronique nécessaire à la gestion analogique/digitale du nouveau circuit , les modules sonores, mais également les décodeurs accessoires permettant une prise en charge des itinéraires par la centrale digitale Roco.

J'ai profité de cette nouvelle installation pour transférer les automatismes déjà en service sur la gare souterraine N°2.

Afin d'assurer une autonomie totale du nouveau circuit périphérique accédant à la 3ème gare souterraine, j'ai prévu une alimentation électronique distincte en régime analogique, avec possibilité de transfert de cette source en digital, à l'instar du  réseau principal en surface.

 

P1240629

 

zoom sur le module en question qui fournit une alimentation traction réglable de 0 à 14 V avec une puissance maxi de 2,5 A protégée par un disjoncteur thermique (3 A) en cas de court-circuit prolongé en sortie.

 

P1240627

 

Ce type de produit est fabriqué par Mr TISSOT sous la référence MRE10, il est livrable tout monté, ce qui simplifie le travail.

 

P1230247.JPG

 

La connexion entre le réseau principal et le nouveau circuit périphérique se fait par le biais d'une bretelle double située à l'ouest du réseau, au niveau zéro. Les quatre aiguillages correspondants ont été motorisés avec des moteurs Conrad, qui ont l'avantage d'avoir un jeu de contacts R/T intégrés permettant d'alimenter les pointes de coeur.   

 

En bleu, nous voyons le tracé du réseau principal qui longe la gare souterraine N° 1 (non représentée) et en rouge le circuit périphérique qui dirige sur la gare souterraine N° 3 au niveau  -16 cm. En position déviée, la bretelle double comporte un cisaillement qu'il faudra protéger. Il faut également que les sources d'alimentation en régime analogique ou digital soient homogènes, sinon gare au court-circuits lors du franchissement par les convois.

 

P1240109.JPG

 

La plus grosse difficulté est de pouvoir gérer la gare souterraine en régime automatique et concilier cette gestion avec une commande digitale permettant d'intervenir manuellement par création d'itinéraires sur la multimaus Pro sans fil de Roco. 

Nous voyons sur ce schéma que les automatismes sont basés sur des relais bistables (déclenchement par ILS) dont la fonction est d'ouvrir l'itinéraire adéquat et d'alimenter la voie sur laquelle stationne un convoi. Le système fonctionne parfaitement en boucle, chaque train démarrant successivement, en faisant un tour complet du circuit en surface. Ce système permet de faire circuler un grand nombre de convois diversifiés. En régime analogique, la présence de cantons assure la sécurité des convois qui se suivent.

 

P1240628 

Comme d'hab, le câblage est laborieux, tout doit être identifié et la présence de fils de couleur facilite la tâche. Dans la mesure du possible, j'utilise des câbles limande qui assurent une jonction souple entre le tableau TCO et le réseau.

 

P1240636.JPG 

En facade, nous trouvons les relais bistables qui gèrent les gares souterraines 2 et 3, un TCO représentant schématiquement les voies de la gare N°3 avec des leds bicolores signalant leur alimentation ou non (vert voie libre, rouge voie fermée) le montage électrique est fait de telle façon qu'une seule voie peut être alimentée à la fois, en correspondance avec l'itinéraire adéquat, ainsi aucun train ne peut entrer dans cette gare tant que celui qui en sort n'a pas libéré une voie libre et établi l'itinéraire correspondant. Sur cette photo, nous voyons que les voies N° 1 à 7 présentent une led rouge et la 8 une verte, ce qui indique que le prochain convoi va être dirigé sur la voie 8 où il s'arrêtera pour ouvrir la voie N° 9 et ainsi de suite. Deux interrupteurs situés entre les jeux de relais alimentent ou non la gestion automatique des deux gares souterraines, ainsi la traversée peut se faire sur une voie libre sans imposer l'arrêt à un convoi.

 

Sur la partie gauche du TCO, j'ai logé les trois modules de sonorisation Loco Digilab qui diffusent une ambiance sonore distincte sur 6 HP répartis sous le réseau. (bruit de fond de gare, annonces départ, arrivée, bruits de roulement, sifflets, cloches, etc)

 

Sur la partie droite, nous retrouvons le potentiomètre qui règle la vitesse dans toute la zone de gare souterraine, l'inverseur permettant la marche AV ou AR, et un interrupteur qui permet de basculer cette source d'alimentation analogique en digital, reliant ainsi toute la zone de circuit à la centrale Roco. Les trois interrupteurs en bas à droite concernent le déclenchement des moteurs de la bretelle double et de la Bif (à l'est du réseau) cette dernière en position non déviée permettant de circuler sur le circuit périphérique souterrain sans passer par la gare souterraine 3. Le troisième interrupteur bascule l'alimentation des relais bistables sur un décodeur accessoires Roco, cette option étant très utile pour commander manuellement avec la multimaus sans fil les itinéraires de la gare souterraine. Je dois reconnaître qu'il était difficile d'associer les deux types de commande, les alimentations fournies n'étant pas compatibles, mais j'ai surmonté l'obstacle!!!

 

P1240637.JPG   

L'intérêt de ce type de relais bistables est la présence de leviers qui peuvent être actionnés manuellement. J'ai pu trouver un lot complet il y a qq années sur Ebay, mais j'ignore actuellement où l'on peut se les procurer.

 

P1240639.JPG

 

Zoom sur le décodeur d'accessoires Roco, que j'ai pu installer pour commander directement les relais bistables. Une chance, le courant délivré sur chaque borne 1 à 8 est de type continu à contact momentané avec une masse commune, ainsi, ils remplissent une double fonction, ils actionnent les aiguillages et ouvrent en même temps les itinéraires adéquats, de la même façon qu'en mode automatique. Je peux désormais commander à distance via la multimaus Pro sans fil de Roco le départ des convois sur n'importe quelle voie de stationnement, ce qui est pratique lors de phases de test sous le réseau.

 

Mais me direz vous, pourquoi faire si compliqué!!!! parce que je dois associer deux modes d'alimentation (analogique/digital) qui ne sont pas forcément compatibles. Par ailleurs, je ne me résouds pas à informatiser totalement le réseau, ce qui impliquerait de refaire tout le câblage, un boulot de plusieurs années, mais aussi un investissement énorme en interfaces et logiciel pour exploiter un réseau qui fonctionne à ma convenance.

 

A + 

Repost 0
Published by piouls - dans automatismes
commenter cet article
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 05:30

P1240616.JPG

 

Sous la rotonde Faller

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 06:47

P1240610.JPG

 

150Y et 150 C roco en stationnement sur le dépôt.

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 06:27

P1240618.JPG

 

140 C liliput après patine à base d'encres modelmates 

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche