Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 16:51

 

Cette vidéo présente l'autorail standard Nord (Editions Atlas) qui a fait l'objet de modifications décrites dans des articles récents. Afin de faciliter le téléchargement sur la plateforme You tube, j'ai réduit la qualité du support, mais en maintenant un format 16/9 ème, ce qui explique que les images sont un peu moins nettes par rapport au fichier d'origine et aux dernières productions présentées.
Je pense que je retiendrai désormais ce format, du moins tant que ma connexion ADSL restera faiblarde et j'espère vous ne m'en tiendrez pas rigueur.
Bon visionnage.
Repost 0
Published by piouls - dans reportage vidéo
commenter cet article
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 04:35

 

P1240852.JPG

 

Y7152 LSM en manoeuvre sur voie de service

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 04:52

P1240844.JPG

 

141 P J/H au départ en tête d'une rame de voitures OCEM à rivets

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 06:10

P1240865.JPG

 

Dans un précédent article du 08 février 2012, je présentais la caméra Flycamone HD et son adaptation sur un wagon aménagé permettant de réaliser des vidéos réalistes en situation embarquée. Elle est parfaite lorsque celle ci circule seule, tractée par une loco, elle peut même filmer d'autres convois lorsqu'ils se croisent, puisque son gabarit est adapté aux voies double. Par contre, lorsqu'on doit filmer un convoi qui la suit soit sur la même voie, soit sur une voie parallèle, l'opération devient vite périlleuse car à tout moment, il faut maintenir un espacement constant d'une cinquantaine de cms entre les deux trains. C'est chose possible tant que les convois sont visibles par l'opérateur, mais en souterrain, c'est quasiment impossible.

 

J'ai donc acquis récemment un kit de transmission sans fil du même fabriquant, constitué d'un émetteur à raccorder à la caméra, et d'un récepteur équipé d'un mini écran LCD sur lequel sont retransmises les images en temps réel. Le fonctionnement est parfait et la portée conséquente (300 m donnée par le fabriquant) mais pour une application modélisme trains, c'est largement suffisant.

 

P1240866.JPG 

zoom sur les deux éléments. En premier plan l'émetteur dont on voit qu'il peut transmettre avec les touches + et - sur 8 canaux distincts, mais en fait; un seul suffit, pourvu qu'il soit calé sur celui du récepteur, dont l'écran vient s'emboîter directement sur son support via une prise mâle/femelle;

 

P1240867.JPG

 

seul problème, le gabarit de l'émetteur est trop grand pour circuler sur un réseau, et le positionnement de l'antenne inadapté. Il faut donc le réduire. En ouvrant le boitier, j'ai pu constater que la prise pour connection du câble est montée sur un petit CI relié par un câble limande au reste des composants. A partir de ce constat, j'ai entrepris de "raboter le boitier" et repositionner la prise en question, opération périlleuse, si je la rate, l'émetteur est foutu!!!

 

P1240872.JPG

 

Le boitier a été refermé et la prise latérale se trouve désormais à la verticale, sans déborder sur le fil de caténaire ou sous les tunnels, sa largeur est désormais adaptée à une circulation sur un réseau HO. Pour le moment, je l'ai collé sur un wagon plat aménagé en conséquence. L'antenne a été débarrassée de sa protection en plastique, et se trouve donc plus courte. En fait, j'ai vite réalisé qu'elle n'était pas indispensable, vu les distances concernées, la qualité de retransmission étant aussi bonne avec ou sans.

 

P1240869

 

Un premier test de circulation permet de voir une image excellente et quasi sans interférences lorsque la caméra est en situation de visionnage seul, en situation d'enregistrement, un voyant rouge s'éclaire sur l'image qui devient moins bonne, mais sans aucune incidence sur sa qualité qui sera récupérée sur la caméra. C'est donc un excellent moyen de suivre l'évolution des trains même lorsqu'ils disparaissent de la vue de l'opérateur.

 

P1240871-copie-1.JPG

 

Le convoi est composé de deux wagons qui supportent l'émetteur et la caméra, cette dernière assurant l'alimentation électrique de l'émetteur via le câble de raccordement.

 

P1240876.JPG

 

Un troisième wagon est nécessaire pour l'alimentation électrique de la rampe de leds CMS, laquelle permet de filmer dans les souterrains ou zones sombres. Au premier plan, nous voyons le moniteur connecté qui retransmet l'image en temps réel. Il est également possible de visionner après enregistrement les vidéos ou les photos qui ont été prises. Le récepteur peut également être connecté à tout autre moniteur de plus grande taille, moyennant un câble adapté que l'on peut acquérir auprès du fabriquant.

 

En conclusion, un produit innovant qui complète bien (moyennant qq améliorations) l'équipement du cinéaste ferroviphile, quand bien même le constructeur est plutôt orienté modélisme aviation. Mais nous restons les parents pauvres dans ce domaine, il serait temps que l'on s'intéresse à nous avec des produits mieux adaptés à la pratique de notre hobby.

 

Je diffuserai à l'occasion une vidéo prise en situation (150 Z et son convoi filmée par cette caméra)  

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 05:16

P1240846.JPG

 

CC7100 Electrotren au départ de la gare terminus de St-Gilles

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 04:17

P1240854.JPG

 

CC65001 Mistral HLP dans la tranchée sud/est du réseau

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 18:15

P1240806.JPG

 

Dans le précédent article, j'avais réalisé deux bogies porteur. N'ayant pas encore reçu le second élément de l'autorail, j'ai décidé de motoriser l'un d'eux. Les essieux ont donc été démontés et le chassis du bogie rectifié en vue de faire sauter le support de rotation à l'aide de la fraiseuse Proxxon.

 

P1240807.JPG

 

Le faible diamètre des roues ne permet pas une adhérence suffisante avec les rails, mes précédents travaux sur l'autre bugatti Atlas ont montré qu'il fallait équiper au moins quatre roues de bandages d'adhérence, ce qui rend quasiment inutile une transmission sur les quatre essieux. Là encore, j'ai pu utiliser les derniers pignons qui me restaient (issus de draisine Bachmann) après avoir agrandi leur axe pour le porter à 2 mm de diamètre. Le chassis en plastique a donc été usiné en conséquence pour les accueillir.

 

P1240808.JPG 

zoom sur le dessous du futur bogie moteur

 

P1240809.JPG 

A ce stade, il faut créer un support pour l'étage de pignons primaires, après avoir repéré leur positionnement par rapport aux vis sans fin du moteur et aux pignons secondaires de transmission aux essieux. Là encore, j'ai utilisé des profilés en laiton en U plat collés dos à dos pour un alignement parfait des axes de pignons.

 

P1240810.JPG 

l'objectif est d'obtenir deux profilés usinés comme sur la photo, les pignons primaires (blancs) ont été récupérés sur un stock d'essieux moteurs de CC65001 Mistral qui se trouvent au même pas que ceux de Bachmann dont on voit d'ailleurs le micro moteur de la marque. Quatre points de soudure ont été effectués pour solidariser les profilés laiton.

 

P1240813.JPG

 

il ne reste plus qu'à caler le moteur sur une petite plateforme en polystyrène, lequel sera simplement collé dessus.

 

P1240814.JPG

 

Le carter usiné précédemment a pu être réinstallé moyennant un petit fraisage au niveau des pignons d'entraînement

 

P1240821.JPG

 

Il convient maintenant d'ouvrir le chassis qui sera découpé à la scie alternative Proxxon selon le découpage ci-dessus.

 

P1240822.JPG

 

Une fois le chassis ouvert, il faut fraiser également les extrémités du rectangle pour permettre un débattement correct des essieux extrêmes dans les courbes.

 

P1240823.JPG

 

La rotation du bogie moteur se fera par le biais d'une bride dont ont voit ici les trous de fixation qui viennent d'être taraudés (1,6 mm)

 

P1240826.JPG

 

La bride est usinée dans un plat de laiton. Sa hauteur doit être calculée en fonction du gabarit du moteur. Sur ce dernier, une cale a été rajoutée et collée avec une vis qui la traverse au centre. La rotation du bogie se fera par cet axe qui doit être parfaitement centré.

 

P1240856.JPG 

L'alimentation électrique se fera via les roues non isolées de chaque bogie, le même principe sera adopté pour le deuxième élément de l'autorail, ce qui créera une ligne de courant très fiable. A noter que les longerons des bogies ont été raccourcis à la hauteur des roues extrêmes

 

P1240884.JPG

 

pour les tests, j'ai ajouté sur le bogie porteur une lamelle de contact en chrysocal qui est soudée sur deux plaques de CI dont les pistes cuivrées ont été isolées par limage. La lamelle est coudée à 90° de façon à appuyer très légèrement sur les flancs internes des roues isolées d'extrémité du bogie, en fonction des résultats attendus, je maintiendrai ou non ce montage. Il faut en effet tenir compte que la moindre pression sur ce type de bogie a tendance à bloquer la rotation des roues.  

  

P1240857.JPG

 

Comme je l'annonçais plus haut, un premier test de roulement sans bandage s'est avéré non concluant, même en lestant l'autorail qui patinait misérablement, il faut donc impérativement le doter de bandages d'adhérence sur les quatre roues motrices, opération réalisée au tour à métaux pour plus de précision.

 

P1240860.JPG

 

C'est fait, et cela change tout, je pense que l'autorail pourra sans problème tracter l'autre élément, et si ce n'est pas le cas, je doublerai la motorisation. 

 

P1240862.JPG

 

La bride a dû être réduite à la lime pour une meilleure inscription en courbe du bogie moteur. 

 

P1240880.JPG 

Il est temps maintenant de passer à l'aménagement intérieur qui vient de recevoir un voile de gris primaire (spray tamiya) ainsi que toute la caisse

 

P1240882.JPG

 

 Le compartiment a été tronçonné à la hauteur du bogie moteur, et évidé sur l'autre partie.

 

P1240885.JPG

 

Les deux éléments sont ensuite collés sur le chassis métallique, ne pas oublier de passer les câbles électriques entre le chassis et le plancher du compartiment voyageurs.

 

P1240886.JPG

 

J'ai peint les fauteuils en bleu, j'ignore quelle était la couleur d'origine, de toutes façons, la déco intérieure est peu visible une fois la caisse de l'autorail remontée. Par contre, la pose de quelques personnages collés est recommandée.

 

La prochaine étape portera sur la digitalisation, l'éclairage intérieur, ainsi que les feux AV. Le décodeur devrait trouver sa place dans le compartiment toilette où il sera peu visible.

 

A suivre

  

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 05:22

P1240841.JPG

 

petite scène de la vie quotidienne, que ferions nous sans eux!!!!

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 05:20

 

P1240836-copie-1.JPG

 

place de la gare de Clairville, déjà beaucoup de monde!!!

 

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 06:12

P1240833.JPG

 

autorail berliet Atlas à l'arrêt en gare de Clairville

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche