Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 05:17

P1280313.JPG

231 G à l'approche de la gare terminus, modèle sonorisé à vapeur pulsée dépôt de Bordeaux, sans doute la plus belle réussite d'un fabricant (REE) rapport qualité/prix 

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 07:16

P1280384.JPG

 

inspection des caténaires (modéle Kibri motorisé et digitalisé)

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 18:15

 

P1280218.JPG

 

Pour réaliser cette unité multiple, j'ai fait le choix de modèles Piko, en raison de leur prix attractif, mais aussi de leur qualité de motorisation, qui doivent permettre une composition abordable après ajout de l'achat d'un décodeur loksound ESU adapté. Les travaux porteront sur la digitalisation et la sonorisation d'un couplage de BB66000 dont nous voyons ci-dessus un modèle ancien 040 DG 68 , l'amélioration de l'éclairage et la patine 

 

P1280138

 

le second modèle sera la BB 66048 Piko, c'est sur cette loco que le décodeur sonore sera installé

  

P1280332.JPG

 

Il s'agit d'un ESU Loksound V.4 micro dont la programmation des sons est une exclusivité de la e-boutique Train-Modélisme (étudié en collaboration avec un agent SNCF Mr Bastiani) Il reproduit une vingtaine de sons très réalistes enregistrés sur site et spécifiques à ces locos. 

 J'ai souhaité que la commande digitale des deux machines émane d'un seul décodeur, ce qui garantit le régime moteur de chaque loco, pour ce faire, il importe que leur performance soit identique, d'où le choix d'engins de la même marque ayant des moteurs peu gourmants en consommation couplée. La circulation se fera exclusivement en UM, avec un raccordement électrique adéquat entre chaque machine.

 

P1280221.JPG 

Le démontage des éléments est aisé, il faut d'abord dégager la soute centrale en plastique clipsée sur le châssis. On accède à une vis centrale qui permet de dégager toute la caisse, avec la cabine de conduite. 

 

P1280222.JPG

 

La place étant très réduite sur ces modèles, j'ai pris l'option de débrancher tous les fils de la platine, les composants, ainsi que le système d'éclairage à base de conduits lumineux qui est déficient.

 

P1280223.JPG 

L'objectif est de positionner le micro HP dans la soute, j'ai pu repérer que c'est là que le son était le mieux restitué, à l'instar des modèles Jouef/Hornby qui eux sont prévus pour ce genre d'intervention. Par contre, chez Piko, l'endroit en question est un bloc de métal qu'il va falloir usiner après repérage du gabarit correspondant à la capsule blanche ci dessus.

 

P1280224.JPG

 

C'est parti, le plus gros du fraisage est réalisé avec un foret de 8 mm inséré dans une perceuse à colonne, la finition sera faite avec une fraiseuse (Proxxon)

 

P1280226.JPG

 

Le métal doit être creusé précisément en respectant les dimensions du HP, la cavité fera office de caisse de résonnance, le cache d'origine ESU blanc sera supprimé.

 

P1280228 

terminé, une petite opération d'aspiration n'est pas du luxe

 P1280229.JPG

 

A ce stade, il convient de vérifier si la restitution du son est bonne avec le testeur ESU

 

P1280231

 

Il faut percer un trou en diagonale dans le fond de la cavité pour loger les fils d'alimentation , sans gêner les cardans du moteur en sortie. la soute en plastique doit être découpée pour ne pas étouffer le son du HP.

 

P1280331

 

Avant d'installer définitivement le HP, j'ai repeint le logement en gris 

 

P1280334.JPG

 

deux cales en polystyrène ont éte confectionnées pour supporter le HP.

 

P1280335 

 et une petite grille percée de nombreux trous a été collée sous la soute pour protéger le HP des chocs (très fragile) Le décodeur sera positionné sur le support en plastique prévu par le fabricant Piko, la prise NEM 8 pins est supprimée et la totalité des fils sont dirigés côté cabine de conduite 

 

P1280232.JPG 

Il est temps de passer aux feux, il est possible de loger à l'arrière des boitiers des leds CMS bicolores, à condition d'augmenter le diamètre (2,1 mm) en prenant soin de ne pas les traverser sur l'avant où sont gravés les enjoliveurs.

 

P1280233.JPG 

On obtient ainsi un éclairage très réaliste, les leds étant simplement enfoncées dans l'ouverture pratiquée à l'arrière des boitiers (fourniture Limousin modélisme trains)

 

P1280234 

idem avec les feux blancs. Pour éviter une dispersion par transparence du plastique, j'ai peint le corps en noir mat en rebouchant l'ouverture arrière des boitiers, puis ceux ci ont été repeints dans la couleur bleu nuit d'origine, les enjoliveurs à pincettes couleur chrome 

 

P1280140-copie-1.JPG

 

 Un autre point qu'il est possible d'améliorer, les tampons Piko ne sont pas montés sur des boisseaux, il est facile de fabriquer ces supports dans des rectangles de 3,5 x 4 mm percés en leur centre au diamètre de 2,2 mm(épaisseur 5 dixième)

  

P1280146.JPG

 

Avant de les recoller sur la traverse de choc, les tampons ont été repeints en gris moyen à l'aérosol

 

P1280361

 

 les travaux de déco progressent, il reste encore qq câblots à rajouter 

 

 

P1280337.JPG 

 Sur la loco de tête, j'ai rajouté une étrave récupérée sur une loco Jouef/Hornby 

  

P1280338.JPG 

Le câblage des feux est facilité par le platelage amovible situé derrière la traverse de choc.

 

P1280342.JPG 

La totalité des fils nécessaires au raccordement en sortie du décodeur sont regroupés en cabine, j'ai confectionné une petite pièce de CI qui facilitera la soudure, elle sera collée sur le support d'origine Piko.

 

P1280345.JPG 

Sur cette platine, de nombreuses connexions sont nécessaires:

fils rouges: roues de droite dans le sens de la marche AV

fils noirs: roues de gauche      "            "          "          "

fils orange et gris: moteur

fils bleus: commun positif des feux

fils blancs: feux blancs machine de tête en marche AV

fils jaunes: feux rouges machine de tête en marche AR 

une micro prise à 6 pôles alimentera la seconde loco, il faut également raccorder le faisceau à la platine  

 

  

P1280346.JPG

 

Ce type de prise câblée est vendue chez Limousin Modélisme Trains, elle est située sous le boitier d'attelage et comporte 6 fils ayant les fonctions suivantes:

rouge et noir: captation du courant sur la voie des deux motrices (au total la prise de courant sera effective sur 16 roues)

orange et gris: moteurs Attention à ce qu'ils tournent dans le même sens!!!!

blanc et jaune: ils serviront à l'éclairage des feux de la seconde motrice 

  

P1280353.JPG

 

Le raccordement mécanique des deux locos est réalisé avec un timon de récupération (AGC) qui a été raccourci afin de rapprocher le + possible les tampons des deux locos. Une tige de laiton de 5 dixième a été introduite dans le support sectionné après perçage pour plus de solidité.

 

P1280352.JPG

 

Ces locos n'étant pas équipées d'attelages à élongation variable, j'ai dû prévoir un espace suffisant pour ne pas gêner l'inscription en courbe.

 

P1280354.JPG

 

Le désacouplement mécanique et électrique est assez facile, encore que les engins seront impérativement condamnés à circuler accouplés.

 

P1280367.JPG 

les fils de couleur ont été peints en gris pour rendre l'accouplement plus discret.

 

P1280355.JPG

 

La seconde motrice a été traitée de la même manière

 

 

P1280368

 

Un tableau de bord  prévu par le fabricant permet de masquer le câblage qui devient totalement invisible une fois la cabine reposée. J'ai pu installer un conducteur sur la motrice de tête.

 

P1280357.JPG

 

Les premiers essais ont nécessité une reprogrammation du décodeur, le réglage d'usine ESU (ou celui de la boutique) n'étant pas adapté aux moteurs Piko, je donnerai ci-après les CV à rectifier.

 

P1280359.JPG 

L'éclairage des feux est plus réaliste avec les leds CMS, j'ai supprimé ceux situés entre les deux machines qui devenaient inutiles.

 

P1280362.JPG

 

En mode manoeuvre HLP, les feux sont blancs de chaque côté des extrémités des deux locos 

 

P1280366.JPG

 

La puissance des deux locos en UM est au RV, le comportement des moteurs est parfaitement synchronisé car ils recoivent une information identique du décodeur, même dans les ralentis les plus extrêmes. Toutefois, pour obtenir un fonctionnement sans à coup lors de l'arrêt ou au redémarrage et une inertie réaliste, il faut rectifier certaines CV comme suit:

 

CV2 valeur 1

CV3 valeur 80

CV4 valeur 60

CV5 valeur 175

CV51 valeur 0

CV52 valeur 10 (la valeur de 32 programmée par la boutique ou valeur usine ESU? étant inadaptée pour les moteurs Piko)

CV53 valeur 90

CV54 valeur 48

CV55 valeur 30

CV56 valeur 255

A noter que les tests ont été effectués avec une seule loco, le rajout de la seconde n'influence pas le comportement du décodeur.

 

Liste des actions programmées par la boutique train-modélisme

 

F0 éclairage des Fanaux

F1 lancement et arrêt du moteur diesel

F2 accélération à vide

F3 compresseur

F4 desserage frein direct

F5 porte

F6 ralenti mode manoeuvre + feux blancs de chaque côté des machines

F7 klaxon mixte 1

F8 Klaxon mixte 2

F9 attelage

F10 dételage

F11 crissement de rails

F12 sifflet chef de gare

F13 annonce départ: CV 48 = 0 jingle ancien

                                  CV 48 = 1 jingle très ancien

                                  CV 48 = 2 jingle récent

F14 annonce arrivée:CV 48 = 3 choix comme ci dessus

 

F15 annonce passage en gare CV 48 = 3 choix comme ci-dessus

F16 refoulement phonie

F17 refoulement bip

F18 refoulement mixte

F19 feux rouges selon le sens de marche (Aux 1 et Aux 2)

F20 fanaux tous allumés

 

La programmation sonore est particulièrement soignée, et la restitution réaliste. Je pense qu'un couplage réalisé sur des locos Jouef/hornby aurait simplifié les travaux, mais avec un coût final supérieur, En ce qui me concerne, la facture pour les 2 locos + décodeur se monte à 325 €.

 

P1280374.JPG 

Dernière intervention, la patine réalisée avec un lavis très dilué couleur brun boue, en forcant sur toutes les grilles de ventilation, la première loco au premier plan est bien avancée, la seconde subira le même traitement!!

 

P1280379.JPG 

terminé, bonnes pour le service !!!

  

A + 

 

 

 

 

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 07:22

P1280365.JPG

 

UM de BB 66000 Piko en phase de tests après digitalisation sonore

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 06:50

P1280330.JPG

 

chargement de porsche cayenne sur un wagon porte autos Electrotren.

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 12:33

P1280262.JPG

 

Ci dessus photo de la BB Jacquemin Roco équipée de ses nouveaux éclairages. Les travaux du jour portent sur l'amélioration des feux d'origine existants, l'éclairage de la cabine de conduite, et la digitalisation.

 

P1280238.JPG

 

L'éclairage de ces modèles est basé sur des conduits lumineux à base d'ampoules donnant chacune le feux blanc ou rouge selon le sens de marche. La luminosité est plutôt faiblarde, il est judicieux de la modifier. L'alimentation se fait par des lamelles de contact souples qu'il convient de supprimer, les ampoules étant remplacées par des leds canon B/TC et rouges

 

P1280240.JPG

 

les conduits lumineux et les traverses de tamponnement juste enfichées sur la caisse se retirent sans problème.

 

P1280241.JPG

 

Les extrémités du châssis métallique doivent être tronçonnées pour pouvoir loger le corps des leds canon, cette opération peut se faire avec une scie à métaux.

 

P1280242

 

Un petit coup de lime plate pour rectifier la surface découpée.

 

P1280243.JPG

 

Avant d'installer le nouvel éclairage, il est possible de démonter l'une des cabines AV pour loger un conducteur.

 

P1280252

 

Le corps des leds canon a été peint en noir mat  pour éviter une dispersion, les ouvertures des feux d'origine Roco sont au diamètre de 2 mm, ce qui permet de les introduire aisément, tout au plus faut il les agrandir au diamètre 2,1 pour ne pas forcer. La surface des leds doit affleurer, mais ne pas déborder des enjoliveurs. Sur cette photo, un premier test d'éclairage des feux rouges avec une pile de 9 V

 

P1280253.JPG

 

 j'ai ajouté des résistances de 4700 ohms pour atténuer la luminosité trop intense.

 

P1280255.JPG

 

ce qui donne un éclairage puissant en régime digital, encore que la sensibilité de l'APN a tendance à en augmenter les effets.

 

P1280257.JPG

 

Bien que la platine d'origine Roco soit équipée de prise NEM pour un décodeur 8 plots, je n'ai pas souhaité retenir cette option, car parfois les condensateurs incorporés perturbent le fonctionnement; Aussi, je n'ai gardé que les deux pistes à raccorder aux roues et les deux plots d'alimentatiion du moteur. De plus, j'ai voulu une alimentation distincte des feux AV et AR afin d'éteindre ces derniers lorsque la loco est attelée à une rame

 

P1280258.JPG

 

J'ai supprimé la prise 8 pins du décodeur (Lenz silver + réf 10331) et raccordé les fils correspondants à chaque fonction:

rouge: roues de droite dans le sens de la marche AV

noir: roues de gauche     "                  "                 "

orange et gris (moteur) attention au sens de la marche

bleu: commun à l'éclairage des feux et de la cabine

blanc: feux blanc AV seuls en marche AV

jaune: feux rouge AV et blanc AR en marche AR (éclairage cabine éteint)

vert: éclairage cabine et feux rouges AR en marche AV régime HLP (touche F1 de la centrale)

 

P1280261.JPG

 

détail de l'éclairage de la cabine, la led canon a été tronçonnée pour juste effleurer la cloison de la cabine, résistance de 10 Kohms pour réduire la luminosité

 

P1280269-copie-1.JPG

 

Une dernière photo avec la cabine éclairée, la touche F1 de la centrale permet de l'éteindre en même temps que les feux rouges AR, ce qui est plus conforme en régime traction.

Au passage, je tenais à mettre en avant la qualité de roulement du matériel Roco et ses capacités de traction qui sont remarquables.

 

P1280247.JPG

 

NB: Miniatures Passion commercialise un kit (réf MPEL101) avec une notice explicite et tous les composants nécessaires à l'amélioration de l'éclairage des BB Jacquemin Roco, ce qui facilite notablement les travaux décrits ci dessus.

J'avais cela dans mes tiroirs et j'ignorais son existence!!! Il servira sans aucun doute pour une autre loco.

 

 

A +

 

 

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 07:07

P1280322.JPG

 

dernier autorail produit par les Editions Atlas, De dion-Bouton OC1, un modèle plutôt bien reproduit qui circule sur de la voie métrique (HOm), donc inadapté au réseau biscatrain.

Si l'un d'entre vous est intéressé par cet autorail, je peux le motoriser et le digitaliser, avec l'éclairage et l'équipement intérieur dans les mêmes conditions que les autres autorails déjà équipés. Dans ce cas, contactez moi via la page commentaires de mon blog et je vous répondrai par mail privé.

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 06:31

P1280269.JPG

 

BB25175 Roco digitalisée avec éclairage amélioré.

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 07:00

P1270584.JPG

 

La 141 P Jouef ancienne génération est à nouveau repassée en atelier après les travaux de digitalisation et déco réalisés l'an dernier.(cf article du 22.12.2013  catégorie trucs et astuces)  J'ai revu notamment le système de captation de courant sur les 4 essieux de la loco qui était défaillant, et la motorisation qui montrait quelques signes de fatigue, les améliorations datant de plusieurs dizaines d'années. Avec le temps, on peut toujours faire mieux!!!!

 

P1280273-copie-1.JPG

 

L'opération commence par un démontage de tous les éléments de la loco pour accéder au châssis 

 

P1280275.JPG 

La partie supérieure du châssis présente une surface bien plane sur laquelle il est possible de loger une plaque de circuit imprimé de 2 mm d'épaisseur.

 

P1280276

 

Celle-ci doit être isolée électriquement afin d'obtenir deux pistes. L'opération est réalisée avec une réglette et une pointe à tracer. Il faut également ouvrir du côté cylindres deux petits créneaux identiques aux quatre autres situés derrière qui permettront d'installer le support des lamelles de prise de courant

 

P1280277.JPG 

Sur les deux pistes du CI, et à l'aplomb des quatre essieux, j'ai soudé deux tige de laiton de 1 mm de diamètre. Les lamelles ont été découpées dans une plaque de chrysocal de 1/10 ème de mm mises en forme et soudées sur les tiges de laiton après perçage au centre. Il faut ensuite tronçonner la tige de laiton pour isoler électriquement les deux pistes

 

P1280278.JPG

 

L'une des tiges de laiton se situe exactement sous l'un des supports du bloc cylindre/piston. Il faut donc araser sa surface en relief pour obtenir une surface bien plane (traverse du milieu)

 

P1280280.JPG

 

Il ne reste plus qu'à remonter les essieux et les bielles, en respectant la disposition d'origine de celles-ci. Le bloc cylindre est juste clipsé sur le châssis par l'avant et était vissé sur les deux traverses, il n'y a plus qu'un point de fixation et c'est suffisant. A noter que le CI doit être percé en son centre (4 mm) à cet endroit pour pouvoir visser la traverse arrière. Un contrôle avec l'ohmètre permet de vérifier que toutes les roues captent bien le courant. L'avantage de ces lamelles très souples est de maintenir la loco dans une trajectoire bien droite, ce qui évite de la voir se dandiner.

 

P1280281.JPG 

Dans le passé, j'avais équipé cette loco de feux à base de leds canon en créant un cache à l'arrière pour éviter une diffusion de l'éclairage. 

 

P1280282.JPG

 

Un petit cerclage permet d'obtenir des feux AV plus esthétiques que la conception d'origine Jouef.

 

P1280283.JPG  

Le câblage sur les deux pistes du CI est facilité. Bien que cette loco soit digitalisée, je n'ai pas prévu une commande séparée des feux AV, ce qui aurait compliqué le raccordement électrique avec le tender

 

P1280287.JPG

 

J'ai installé une micro prise (fourniture limousin modélisme trains) dont la partie femelle est collée dans l'ouverture existante sur la traverse arrière de la loco. La connexion électrique avec le tender sera ainsi de meilleure qualité que celle à base de plots conçue par Jouef à l'époque.

 

P1280305.JPG

 

La partie apparente des lamelles de contact est peinte en noir mat, la partie en contact a reçu une pointe de graisse cuivrée qui favorise la captation électrique et limite le frottement.

 

P1280288

 

il faut revoir la motorisation, le moteur maxon à réducteur de couple montrant des signes de fatigue (GRG après plus de trente ans de loyaux services) Je dois donc refaire un montage à partir d'un chassis de récup équipé du bogie que l'on voit au premier plan. Le moteur sera plus petit et donc logeable à la verticale. 

 

P1280296

 

ce qui permet de réduire le berceau du bogie moteur, ici tronçonné à la hauteur de la première traverse. J'ai dû confectionner une pièce en polystyrène usinée (ici vue à l'envers) qui servira de support au moteur ci dessus, ce type de moteur (escap) assurant une excellente inertie.

 

P1280297.JPG 

Le moteur est collé sur son support avec des pièces de renfort. Il faut veiller à ce que la transmission (vis sans fin) se fasse sans la moindre résistance, dans les deux sens de marche.

 

P1280298

 

vue de dessous, l'avantage de cette solution est un gain de place considérable dans le tender, facilitant l'installation du décodeur.

 

P1280299.JPG

 

Le raccordement électrique loco/tender est très discret, les mini prises tulipe assurant une captation parfaite.

 

P1280303.JPG

 

Le tender a pu être lesté plus lourdement, le décodeur est installé sur un support surélevé dont l'intérieur en forme de caisson a été également lesté de billes de plomb. Il ne reste plus qu'à raccorder les fils aux plots du décodeur (lenz silver +) J'ai neutralisé les fils assurant l'éclairage des feux, seuls les feux AR rouge du tender sont programmables avec la touche F1 de la centrale, ce qui permet de les éteindre lorsque la loco est attelée.

 

P1280300 

terminé, la loco est prête à reprendre du service. la prise de courant est excellente, à noter que cette opération est réalisable sur quasiment toutes les locos vapeur (ancienne génération) produites par Jouef, et je dois dire que cela améliore sensiblement leur performance.

Bien entendu, cela s'entend avec un moteur de qualité, le précédent a fait son temps, celui qui vient d'être installé vivra sans doute plus longtemps que moi !!!! (qualité suisse, pas moi, le moteur!!!!)

Pour obtenir des ralentis parfait et brider la machine, j'ai programmé les valeurs suivantes sur le décodeur Lenz

CV 3  valeur 60 accélération très progressive

CV 4  valeur 50 freinage et arrêt progressifs

CV 5  valeur 100 contre 255 valeur usine (vitesse maxi, suppression de l'effet TGV)

 

A + 

Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 07:00

P1270647.JPG

 

autorails Atlas X5500 et X 5600 améliorés en stationnement sur une voie en impasse

Repost 0
Published by piouls - dans image du jour
commenter cet article

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche