Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 05:00

Le poste de commande principal du réseau commence à être saturé par tous les équipements électriques et électroniques nécessaires à son fonctionnement.

A l'origine, une seule gare souterraine avait été planifiée et configurée sur le TCO.

Lors de la création de la seconde gare souterraine il y a qq années, j'avais dû faire une adaptation du poste de commande avec une disposition des relais peu pratique.

La construction de la troisième gare souterraine (en cours) m'a incité à fabriquer un nouveau TCO afin de mieux visualiser la position des rames qui y stationneront. En fait, j'ai prévu une gestion automatique, mais je souhaite pouvoir modifier à tout moment l'ordre de départ des trains en intervenant manuellement sur les itinéraires. La possibilité de faire circuler des locos en mode analogique et/ou digital impose un système de commande via des ILS, ce dernier se révélant très fiable à l'usage.  

 

P1230215.JPG

 

C'est parti !  En facade du réseau à l'extrême Ouest, il existe un emplacement disponible permettant d'accueillir un panneau qui sera rabattable. Le TCO devra donc tenir sur une surface de 40 x 22 cm...........Après avoir repéré le tracé, la découpe peut être réalisée.........s'agissant de médium de 5 mm d'épaisseur, j'en suis venu à bout assez facilement avec une scie égoîne bien affutée.

 

P1230216.JPG

 

terminé, le câblage sera facile à installer à cet endroit où il reste une bonne surface devant les deux voies distribuant sur les deux gares souterraines

 

P1230217.JPG 

Petit travail préalable de consolidation du panneau avec des tasseaux de 25 mm d'épaisseur sur lesquels sera fixé le TCO

 

P1230219.JPG

 

puis pose de cornières en PVC pour réalisation d'un encadrement propre.

 

P1230220.JPG

 

Le TCO est prévu pour accueillir deux séries de relais bistables à commandes électriques/manuelles, ce qui explique les deux ouvertures ci-dessus. Celui de gauche logera les relais pour la gestion de la troisième gare souterraine, et celui de droite ceux de la seconde gare souterraine. Par contre, Il reprendra uniquement le tracé de la troisième gare souterraine

constituée de neuf voies plus la voie d'accès.

J'ai prévu également d'installer l'équipement électrique destiné à sonoriser entièrement le réseau...........j'aurai l'occasion de développer le système découvert récemment chez un concepteur génial!!!!

 

P1230221.JPG

 

 Le TCO est constitué d'une plaque d'alu de 2 mm d'épaisseur fixée sur une charnière piano. Au dos, j'ai fabriqué une structure destinée à fixer les platines de relais qui seront donc encastrés.

 

P1230223.JPG

 

Les relais bistables en question ont la particularité de pouvoir être actionnés avec un levier, ce qui est très pratique pour pouvoir modifier manuellement le régime automatique qui sera mis en place.........je développerai plus tard lors du schéma de câblage. J'ai soudé les 9 relais sur des platines de CI pré-perforées. Ce type de relais fait partie d'un lot que j'ai pu acquérir dans le passé sur Ebay auprès d'un revendeur qui ne distribuait que des produits issus de recyclage de l'industrie, ils sont normalement enfermés dans une capsule en plastique que j'ai ôtée pour accéder aux leviers de commande.

 

P1230222.JPG

 

Tous les plots sont soudés au dos de la platine qui comporte des pastilles carrées au pas de 2,54 mm adaptées à ces montages. Les relais disposent chacun de deux contacts R/T qui seront très utiles pour la

gestion des aiguillages, des leds sur le TCO et des sections de rails à alimenter.

 

P1230224.JPG

 

Mise en peinture à l'aide d'une bombe Tamiya (gris primaire).

 

P1230225.JPG 

Un premier lot de relais est positionné, avec qq interrupteurs et boutons poussoirs. Le second lot de relais devra être démonté du poste de commande principal et réinstallé sur ce TCO.

 

P1230226.JPG

 

Des leds bicolores indiqueront l'itinéraire emprunté par les rames. ROUGE = voie non alimentée = train en stationnement

VERT = voie alimentée = départ de la rame concernée.

 

P1230229.JPG

 

Le TCO est installé provisoirement pour vérifier l'ouverture. Dans cette position, le câblage des différents composants sera aisé et très accessible.

 

P1230230.JPG

 

Le tracé des voies est réalisé avec du ruban adhésif de 5 mm de largeur. A noter qu'il n'est pas très orthodoxe si l'on se réfère aux ouvrages traitant de la disposition des aiguillages dans les gares souterraines, mais il est imposé par les contraintes sévères en matière de plateformes accueillant les deux grils d'entrée et sortie de la gare souterraine N° 3 que je dois concevoir en atelier avant leur pose et qui doivent tenir sur une longueur incompressible de 122 cm. Par ailleurs, la concentration d'aiguillages sur une zone la plus courte possible permet d'allonger toutes les voies d'un demi-mètre environ. Un autre point qu'il fallait gérer dans le cadre de la configuration de cette gare..........un tracé classique aurait imposé l'utilisation quasi exclusive d'aiguillages droits (17) alors que j'avais un stock composé de diverses géométries (droits, gauches, enroulés, symétriques) que je souhaitais recycler......bref, il faut parfois faire des choix économiques

 

P1230233.JPG

 

 

Les déclenchements d'itinéraires seront réalisés par ILS. Il est important que ces derniers soient bien calibrés car les micro modèles ont leur contact peu fiable dans la durée.

 

L'automatisation ne sera en aucun cas affectée par cette disposition, j'ai donc accepté de faire une entorse.......une de plus!!!! je vais envisager également la gestion des itinéraires avec la nouvelle centrale digitale MRC toujours en phase de tests....mais là, c'est un autre problème à résoudre. 

 

Maintenant que le TCO est en place, je vais pouvoir poursuivre la construction de la gare souterraine.........prochaine étape, le gril d'entrée qui sera réalisé exclusivement d'aiguillages Roco droits et gauches.

 

A + 

 

 

 

Published by piouls - dans TCO et TCC
commenter cet article
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 19:22

undefined

Le tableau de commande et de contrôle regroupe sous forme d'un pupitre mobile tous les éléments électriques et électroniques nécessaires à son fonctionnement

Equipé de 4 roulettes, il peut se glisser aisément sous le réseau lorsqu'il est inutilisé,et plusieurs câbles souples multifils assurent sa liaison électrique avec le réseau.

Je lui ai adjoint récemment  un moniteur TV afin de visionner et enregistrer en temps réel les vidéos réalisées à l'aide d'une micro caméra embarquée sans fil (j'en décrirai le fonctionnement dans d'autres articles)

Le socle du TCC regroupe tous les transformateurs, ponts redresseurs, nécessaires pour l'alimentation des différentes sources de traction, d'éclairage du réseau.

L'ensemble du réseau peut être alimenté indifférement par des sources de tractions analogiques ou digitales, mises en oeuvre partiellement ou totalement sur toutes les portions du réseau, grâce à des interrupteurs à glissière permettant le transfert de l'une ou l'autre des sources selon les besoins.

Seule, la source analogique (16 V continu) est conçue pour un fonctionnement automatique des trains avec espacement et signalisation conforme à la SNCF (B.A.L.) sur les 9 cantons. En mode digital (16 V alternatif), la gestion des trains équipés de décodeurs se fait pour l'instant manuellement à partir de multimaus Roco.

Le système peut donc évoluer vers une gestion assistée par ordinateur. Pour l'instant, la gestion analogique dont l'électronique a été concue entièrement par mes soins me donne entière satisfaction, d'autant que j'ai remotorisé toutes mes plus anciennes locos avec des moteurs à rotor sans fer Maxon pour un fonctionnement sans faille.

Sous le pupitre sont installés 11 circuits imprimés enfichables chacun sur des barrettes de connexion de 45 plots (2 concernent les circuits électroniques d'alimentation des section de voies A - B et C, et les 9 autres les cartes électroniques gérant les cantons) 

Le tableau de commande proprement dit est divisé en deux panneaux. Sur chacun d'entre eux est reproduit en blanc sur fond noir le diagramme des voies du réseaux.

Le panneau principal (TCC) regroupe toutes les commandes (interrupteurs d'alimentation générale avec leur voyant led, potentiomètres linéaires, ampéremètres, interrupteurs de commande d'aiguillages, interrupteurs de commande d'itinéraires, interrupteurs de commande d'éclairage, commande du pont tournant Roco. Chaque canton est équipé de leds pour signaler la présence d'un convoi en marche avant, et une led rouge signale en plus la marche arrière.

Le panneau vertical (TCO) fixé sur le mur (fond du réseau) regroupe toutes les leds bicolores (rouges ou vertes) signalant la position des aiguillages, le sens de marche sur les voies de dépôt et de gare.

Published by piouls - dans TCO et TCC
commenter cet article

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche