Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2020 7 02 /02 /février /2020 19:39
302

302

les travaux progressent lentement. Les mains montoire frontales sont réalisées dans de la corde à piano de 4 dixième de mm, deux supports en laiton prépercés (récup sur d'anciens kits) permettent de les maintenir en place. 

 

301

301

Idem pour les accès aux portes cabine. La fixation se fait après perçage des bas de caisse sur leur épaisseur avec un foret de 4 dixième. 

303

303

Pose des trompes d'avertisseur sonore (modèle Mistral de récup)

304

304

Avant mise en peinture, il faut rectifier certains défauts issus du moulage de la caisse en résine, notamment des cavités que j'ai pu refermer avec un morceau de tube tronçonné. Un ponçage des surfaces est nécessaire après coup

307

307

Les marchepieds en laiton (Modèles Mécanic train) sont installés directement sur les bogies extrêmes par collage. Il n'est pas possible de les accrocher à la caisse vu le débattement des bogies en courbe.  

309

309

Ces éléments sont peints en gris moyen Humbrol avant l'opération de patine.

311

311

la caisse peut être maintenant traitée à l'aérographe en vert SNCF (peinture acrylique à solvant décapod) Elle est ensuite légèrement patinée avant la pose des pantographes (REE) (noir sale toiture décapod).

 

314

314

Ensuite patine des organes de roulement et bogies (voile sale appliqué à l'aérographe) puis ajout à la brosse de touches de noir sale.

317

317

Pose des plaques de numérotation

326

326

La traverse de choc est peinte en rouge avant la pose des tampons. Des cerclages de phare sont ajoutés par collage Micro Kristal clear. Puis pose des moustaches jaunes et du macaron SNCF

 

 

 

320

320

321

321

les entourages de hublots et de fenêtres cabine sont peints avec un stylo à peinture Posca

331

331

Je n'ai pas trouvé de documentation sur la ligne de toiture, ni sur les forums ni chez le fabricant. Cependant, la caisse en résine Apocopa est pourvue d'orifices le long du lanterneau qui laissent penser que cette loco avant sa renumérotation par la SNCF, était équipée d'isolateurs et d'une ligne raccordant les pantos, ce que j'ai essayé de reproduire à l'aide des isolateurs de la loco Lima et d'un fil d'acier de 4 dixième qui a été encastré en le chauffant avec la panne d'un fer à souder. Je ne suis pas sûr qu'ils aient été supprimés après coup sur la BBB6003 ???

355

355

Dernière intervention avec un voile de patine poussière sur le bas de caisse, la traverse de choc, et sur les flancs de bogies et roues. 

353

353

les hublots et fenêtres sont des pièces fournies par le fabricant à partir de blocs de plexiglas qu'il faut détacher, après avoir ôté le film de protection blanc. Ils seront collés à l'intérieur de la caisse avec Micro Kristal clear, une colle qui ne laisse pas de trace au séchage

357

357

Finition avec la pose d'essuie vitres, d'un attelage à choquelles et câblot

360

360

Terminé, la loco pose sur le module de Gilles. Son fonctionnement est parfait, bonne pour le service.

En conclusion, le transkit Apocopa n'est pas de tout repos au niveau adaptation, mais il a le mérite d'exister, ce qui a permis de produire une loco originale qui a peu de chance d'être proposée un jour par les grandes marques.

A + 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche