Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2019 4 22 /08 /août /2019 05:20
799

799

En 2016, j'avais déjà réalisé ce type de travaux pour le compte d'un modéliste, mais en adaptant le modèle pour circuler sur son  réseau à l'écartement HO. Aujourd'hui, je renouvelle l'expérience sur commande d'un autre amateur, mais cette fois ci à l'échelle conforme, l'original circulant sur de la voie métrique, reproduite en HOm notamment par Peco, Bemo, Tillig, soit un écartement de 12 mm.

302

302

les travaux porteront sur les trois voitures produites par Atlas. La première étape consiste à démonter chaque élément maintenu par vissage en décollant proprement chaque pièce du châssis métallique. 

290

290

Cette fois ci, j'ai prévu d'emblée que le bogie moteur serait équipé de roues avec bandage d'adhérence, car le faible diamètre retenu limite la capacité de traction de la rame, notamment sur les rampes qu'elle doit pouvoir franchir attelée aux deux autres voitures.

Les travaux sont exécutés avec la fraiseuse Proxxon, utilisée en mode "tour à métaux". L'outil de coupe (un carré acier de 3,5 mm de section) est mis en forme et affûté avec un disque à tronçonner proxxon, puis serré dans les mors d'un étau lui même bloqué sur la table à coordonnées. Cette méthode permet de confectionner des gorges dans n'importe quelle roue métallique avec une précision remarquable.  

291

291

Les roues sont des modèles LMT 22 (diamètre 9 mm) dont les essieux sont équipés de pignons Roco (module 0,4) 

295

295

Compte tenu du faible entraxe des bogies (23 mm), j'ai retenu un micro moteur japonais mashima à double sortie d'arbre sur lequel j'ai ajouté deux vis sans fin (module 0,4 récup sur moteurs Mitsumi) et deux volants d'inertie. Le châssis a été confectionné dans des profilés de laiton de section 3 x 1,5 mm (l'Octant) mis au gabarit adéquat et soudés, après perçage dos à dos (2 mm) des longerons supportant les essieux. Il importe de positionner ces éléments bien à plat et d'équerre lors de la soudure.

293

293

le volant d'inertie (Micro-Modèle) est découpé en deux avec une lame de scie à métaux en le faisant tourner à grande vitesse bloqué/collé dans un foret de 1,5 mm. Cette solution permet d'obtenir deux masses bien équilibrées. 

296

296

le faible empattement à l'échelle HOm ne permet pas un positionnement à plat du moteur, il faut donc fraiser les longerons sur la partie centrale

297

297

Là encore, la fraiseuse se révèle l'outil indispensable, et permet un calage millimétrique du moteur sur son berceau.

298

298

Enfin pour solidifier le bâti, j'ai ajouté un carter découpé dans une plaque de laiton de 5 dixième mise en forme et soudée. 

299

299

Le moteur est ensuite collé sur sa base en vérifiant que la transmission vis sans fin/pignon est OK sans point dur. Les traverses latérales largement dimensionnées seront ajustées lors de la pose des flancs de bogie.

300

300

Le moteur est surmonté d'une petite plaque de PVC collée sur laquelle j'ai centré une vis de 2,5 mm constituant l'axe de rotation du bogie. 

303

303

Pour supporter les flancs de bogie, j'ai confectionné deux plaques de PVC de 2 mm d'épaisseur qui seront collées de part et d'autre du moteur. Elles ont été fraisées pour ne pas gêner la rotation du rotor.

305

305

Deux autres cales PVC (profilés en L) sont ajoutées pour permettre de fixer les flancs de bogie. L'ensemble est consolidé par collage de l'étrave chasse pierre à l'avant et une autre traverse mise en forme à l'arrière du bogie. 

306

306

Une ouverture a été réalisée sous chaque pignon afin de pouvoir les graisser si nécessaire.

308

308

Un tracé a été exécuté avec un compas pour la découpe du châssis sur la zone qui recevra la motorisation 

309

309

j'utilise la scie à chantourner Proxxon équipée d'une fine lame permettant une découpe précise, la finition est faite à la lime. 

310

310

confection d'une bride en laiton vissée sur les longerons du châssis après taraudage 1,6 mm. Il importe de calculer la hauteur du support pour maintenir une garde sur rails la plus basse possible. 

311

311

Le débattement du bogie sur son axe est important et permettra de franchir les courbes les plus serrées, les flancs ayant été réduits en épaisseur pour permettre un passage sous le châssis sans accrocher.  

312

312

Pour les bogies porteur de toutes les autres voitures, j'ai adopté un système basé sur des morceaux de tube laiton (diamètre 3 extérieur, 2 intérieur) sectionnés et collés sur la largeur des supports d'origine Atlas. L'avantage est d'éviter un charcutage laborieux des bogies qui peuvent être refermés en l'état, tout en assurant une bonne rotation des essieux LMT

 

 

 

313

313

de plus avant de reclipser le bogie, j'ai raccordé électriquement les deux tubes qui assureront une prise de courant très fiable sur la file de roues non isolée, limitant l' utilisation de lamelles de contact aux seules files de roues  isolées de la motrice. Chaque voiture participera à la prise de courant de la rame sur chacun des bogies via des attelages conducteurs magnétiques REE

315

315

Enfin, il convient d'améliorer le support de rotation des bogies par introduction de bagues en PVC sectionnées sur des tubes aux diamètres adaptés. 

317

317

dernière intervention sur le châssis, un léger fraisage pour éviter tout frottement des roues qui pourraient provoquer des court circuits. 

333

333

Les bogies sont maintenant positionnés et ils ont reçu une première couche de peinture gris clair avant traitement de patine qui sera exécuté en phase finale de montage. 

321

321

L'attelage magnétique conducteur REE est vissé directement sur le châssis après perçage/taraudage 1,6 mm et agrandissement du trou situé au centre de l'attelage. Un léger fraisage de la traverse de choc est nécessaire pour permettre un débattement correct. Il peut ainsi pivoter sur son axe sans gêner la rotation du bogie.  

322

322

Un petit ressort de rappel a été ajouté en introduisant une tige de laiton de 5 dixième dans la queue d'attelage après perçage et un petit clou en laiton positionné derrière le pivot de rotation du bogie. Il maintient ainsi l'attelage en position médiane tout en lui assurant une grande souplesse niveau débattement lors des inscriptions en courbe de la rame 

234

234

Le châssis a également été repeint avant d'aborder les travaux suivants, à savoir l'équipement intérieur et le raccordement électrique au décodeur. 

326

326

Il est temps maintenant de préparer la motrice en vue de sa digitalisation. 

325

325

les deux voitures devant être équipées d'éclairage intérieur, il est indispensable de peindre l'intérieur des caisses (gris foncé) le plastique laissant filtrer la lumière par transparence. Une seconde couche sera ensuite appliquée (beige) sur toute la surface. Pour ce faire, les vitrages doivent être décollés, et cette opération est parfois délicate en fonction du niveau de collage réalisé par nos amis chinois (c'est tout ou rien!!!) Une patine légère des caisses sera exécutée dans la foulée à l'aérographe. 

A suivre

Partager cet article
Repost0
8 juin 2019 6 08 /06 /juin /2019 05:00
930

930

L'ami Stéphane m'a confié sa BB 63000 Piko en vue de l'équiper d'un décodeur sonore, avec quelques améliorations décrites ci après. Mon choix s'est porté sur un loksound 5 ESU micro (réf 58810) dont la programmation réaliste est réalisée chez train-Modélisme (Mr BASTIANI).

931

931

Sur cette version récente, ESU a réalisé un raccordement à base d'une nappe très fine de 8 conducteurs raccordés à une prise NEM 8 plots. Le HP livré avec le décodeur basé sur plusieurs capsules empilables diffuse un son de faible puissance, aussi, j'ai retenu un HP un peu plus grand (réf ESU60327) qui doit pouvoir être logé dans la caisse de la loco. Néanmoins, les deux composants (décodeur + HP) ne peuvent être installés en l'état, faute de place, et j'ai dû supprimer entre autre la platine d'origine en sectionnant tous les fils concentrés au niveau de la cabine conducteur. 

932

932

Le HP figurant sur cette photo doit être débarrassé de sa caisse de résonnance qui ne passe pas dans le capot étroit de la machine. Par ailleurs, la conception de la soute située sous le châssis ne permet pas d'envisager de loger le HP à cet endroit. 

933

933

La soute sera donc utilisée pour loger la prise NEM 8 plots du décodeur sur laquelle j'ai installé une adaptation prise femelle équipée de 8 fils qui seront branchés directement sur les points à raccorder de la loco. 

936

936

Le décodeur est logé sous la cabine conducteur, et le HP sous le capot qui fait également caisse de résonnance. (entre le moteur et le bogie AV)

937

937

Avant de refermer le capot sous la cabine conducteur, les fils sont raccordés en respectant les couleurs d'origine. Les deux fils vert et bleu seront utilisés pour installer un éclairage intérieur cabine. 

944

944

Il reste très peu de place pour loger un conducteur, ce qui nécessite d'ouvrir le capot d'origine pour positionner la tête au niveau des vitrages de la cabine. 

949

949

Un attelage magnétique conducteur REE a été raccordé aux lamelles de contact sur le bogie correspondant, il permettra éventuellement d'améliorer la prise de contact (via un wagon capteur) laquelle est d'ailleurs bonne sur cette loco. 

948

948

Il convient de fraiser deux rainures sous le carter du bogie pour fixer les fils qui seront collés à la cyanolit

950

950

Deux écussons SNCF en relief ont été ajoutés sur chaque face de la caisse

952

952

Je n'ai pas modifié l'éclairage prévu par le constructeur, basé sur des micro leds CMS, fonctionnant selon le sens de marche. Une fonction (F6) programme l'éclairage simultané AV et AR en mode manoeuvre. 

951

951

Enfin, j'ai ajouté sur la traverse de tamponnement AV des câblots et un attelage à choquelles, ainsi que des enjoliveurs sur les phares. Pour ce faire, le boitier NEM doit être ôté. 

941

941

Terminé, l'engin fait ses premiers essais en régime digital avec un excellent ralenti et de nombreuses fonctions sonores (18 au total) l'éclairage cabine est obtenu avec la fonction F18 

NB, les rambardes manquantes sur cette photo seront réinstallées par Stéphane. Il envisage également une patine sur cette loco. 

A +  

Partager cet article
Repost0
8 avril 2019 1 08 /04 /avril /2019 05:44
534

534

Avant d'aborder l'embiellage, il faut positionner les  sabots de freins, sachant que ces pièces doivent être solidaires d'un carter démontable constitué de deux pistes cuivrées isolées, qui serviront également à la pose de lamelles de contact sur les 6 roues motrices.  

537

537

Je n'ai pas retenu le schéma du constructeur qui n'offrait pas à mon avis une fixation suffisamment précise. J'ai rajouté deux profilés en U plat très fins soudés sur le carter sur lesquels j'ai positionné des tiges en laiton de 5 dixième. Les sabots de freins ont été percés et soudés sur ces tiges pour obtenir un positionnement correct par rapport au bandage des roues motrices. 

547

547

Le même principe a été adopté pour la pose de lamelles de contact sur chacune des 6 roues motrices. Elles sont découpées dans une feuille de chrysocale et font contact sur deux points des bandages internes de chaque roue. Ce sera plus efficace que le système conçu par le fabricant basé sur une tige de laiton flottante prenant contact sur un seul point de 4 roues.

J'ai dû abandonner la pose des ressorts à lame d'ailleurs peu visibles dont la présence était source de court circuit avec le châssis en laiton. Il importe en effet que chaque piste du carter soit totalement isolée électriquement. Rappelons que la loco devra être fonctionnelle en régime 2 rails. 

549

549

Le carter obtenu sera soigneusement dégraissé dans un bain d'acétone avant mise en peinture. 

555

555

Une fois peint, le carter pourra être installé sous le châssis par vissage en deux points extrêmes. Les surfaces des lamelles en contact avec les roues ont été soigneusement grattées. 

558

558

Avant remontage des essieux, le châssis a été mis en peinture à l'aérosol après dégraissage (une couche d'apprêt et une seconde noire mate) 

540

540

j'ai pris soin de répertorier les pièces d'embiellage avec leur numérotation avant d'aborder l'assemblage, car une fois détachées de leur support, le risque d'erreur au montage est important, et un retour en arrière délicat, voire impossible. 

543

543

On démarre par la contre manivelle dont une extrémité doit être fixée sur la bielle par un rivet minuscule serti. L'autre extrémité est traversée par un fil laiton de 5 dixième qui doit être soudé sur son support, la difficulté est de maintenir les articulations sans point dur une fois l'assemblage terminé! 

552

552

Le mode d'assemblage de la bielle motrice avec la crosse du piston a également été modifié, le système proposé par le constructeur étant difficile à mettre en oeuvre basé sur un rivetage hasardeux au dos de la crosse. 

553

553

J'ai donc percé la crosse et introduit une micro vis qui garantira la tenue de la bielle dans le temps. Sur cette vis sera ensuite soudé le pendule de tiroir lorsque tout l'embiellage sera opérationnel. 

557

557

559

559

Sur cette photo, une partie de l'embiellage est installé, ce qui nécessite des heures de patience, pour arriver à obtenir un roulement sans point dur. L'avantage du montage conçu par le fabricant est que l'on peut à tout moment sortir du châssis le couple essieux/bielles pour ajuster l'ensemble.  

560

560

Une fois l'embiellage validé, les manetons support de bielles recevront un petit point de graisse/téflon.

561

561

Nouveau démontage pour vérifier les points durs. La bielle motrice accroche sur un maneton, ce qui nécessite un nouvel ajustage 

564

564

Cette fois ci, l'embiellage est au point, je peux coller les rondelles qui masquent les écrous de fixation des roues, en veillant à bien les centrer. Les contrepoids sont fixés à la cyanolit sur les roues à l'opposé des manetons.  

565

565

Il reste encore une pièce d'embiellage à installer (pendule tiroir) dont la fixation se fait sur la vis qui déborde de la crosse de piston sur laquelle elle sera soudée. Une dernière vérification pour contrôler que le mouvement se fait sans blocage. 

569

569

Je peux maintenant appliquer une couche de peinture sur le couple roues/embiellage à l'aérographe  (acrylique à solvant patine toiture noir sale décapod) en nettoyant immédiatement les bandages des roues avec le solvant de la marque. 

571

571

567

567

le bogie AV a également été peint. Un test de roulement confirme que la partie mécanique de la loco est OK 

573

573

Dans l'immédiat, j'ai souhaité régler le problème de peinture noire du châssis et des organes de roulement avant d'aborder la construction de la chaudière, s'agissant d'un modèle Nord, on devrait normalement retrouver le fameux ton chocolat.

 

574

574

les prochains travaux porteront sur la construction du tablier et marchepieds, abri et chaudière, ce qui semble au premier abord plus facile, quoique ??

Pas de mécanique à prévoir, je dois dire que l'embiellage est l'étape la plus difficile dans les kit laiton vapeur, pas moins d'une semaine pour sa réalisation et mise au point!!   

Partager cet article
Repost0
20 mars 2019 3 20 /03 /mars /2019 07:17
503

503

Les travaux du jour portent sur la pose de lamelles de contact sur deux wagons REE équipés d'attelages conducteurs magnétiques de la marque. L'objectif est d'améliorer la prise de contact d'engins moteurs à deux essieux de type Y8000 qui est parfois insuffisante au passage d'appareils de voie.

494

494

La conception des bogies est différente d'un modèle de wagon à l'autre. Ici un wagon tombereau REE

488

488

Sur cette photo, nous voyons qu'il est équipé de bogies avec une timonerie de freins très bien reproduite, mais qui complique un peu la pose des lamelles de contact

489

489

Les lamelles sont découpées au gabarit adéquat dans une plaque de chrysocal et fixées par collage cyanolit sur une traverse du bogie après ajout d'une mini tige de laiton de 5 dixième sur laquelle seront soudés les fils des attelages conducteurs. 

491

491

Les deux fils de chaque attelage sont connectés à chacune des lamelles, et cheminent le long des poutrelles de structure du wagon

492

492

493

493

Le contact est amélioré par ajout d'une graisse cuivrée qui limite le frottement sur l'arbre des essieux

498

498

Là, c'est un wagon trémie REE transport de ballast.

499

499

Sur ces wagons, le bogie est difficilement démontable sans risquer d'endommager la timonerie. Les lamelles de contact en chrysocal ont été adaptées par découpe au ciseau sur la base de modèles du commerce à 3 pattes. Elles sont glissées et fixées par collage à la cyanolit en soulevant légèrement la barre transversale en plastique qui coiffe l'axe central du bogie.

500

500

Là également, il faut veiller à bien régler la pression des lamelles sur l'axe des essieux. A noter que l'installation permet à tout moment de revoir un contact défaillant, les essieux restant démontables.  

501

501

L'idéal est d'installer un attelage magnétique conducteur à chaque extrémité du wagon, ce qui permet de les accoupler ensemble ou séparément selon le convoi à réaliser, avec l'énorme avantage d'un désaccouplement que confère la fixation magnétique.

502

502

bien sûr, les locos tracteurs doivent être équipés de ce type d'attelage, dont l'installation a été décrite dans un précédent article portant sur la révision d'un Y 8303 Roco

D'ailleurs, tout type de loco peut bénéficier de cette source de contacts supplémentaires, car au delà des plantages sur les aiguillages, le niveau de salissure des voies peut être également un obstacle au bon fonctionnement des convois. 

Partager cet article
Repost0
3 mars 2019 7 03 /03 /mars /2019 06:28
889

889

En août 2017, j'avais digitalisé le loco tracteur Y8303 Roco de l'ami Bruno en l'équipant de feux réversibles fonctionnels à base de leds CMS (barrettes commercialisées par CDF Informatique). Après un fonctionnement sans dommage, l'engin a subi un court-circuit qui a détruit le décodeur installé à l'origine et endommagé l'éclairage. Il est donc repassé dans les ateliers "biscatrain"

354

354

J'ai dû me procurer un nouveau set de barrettes d'éclairage et un décodeur ESU en faisant le choix du plus petit modèle existant dans la gamme. L'engin a été débarrassé de tout le câblage monté à l'origine afin d'écarter un nouveau risque de court circuit. Rappelons qu'il est doté d'une caisse métallique très compacte qui laisse très peu de place au passage de fils électriques. Cette fois ci, j'ai remplacé les fils émaillés par des micro fils isolés dont le diamètre est inférieur à 0,3 mm de diamètre, ce qui permet de les faire cheminer dans les trous de 1 mm de diamètre percés le long du châssis. 

355

355

Les fils sont soudés sur les barrettes d'éclairage en repérant les couleurs. Un test est effectué avant d'installer les feux dans le logement prévu par le constructeur. 

356

356

La caisse du loco tracteur est constituée de deux ensembles métalliques moulés dans la masse. Cette fois ci, j'ai pris l'option de faire cheminer tous les fils (roues, moteur, éclairage) dans une gaîne thermo rétractable collée sur le bâti moteur. Un morceau d'adhésif isolant sera collé sur chacun des porte charbon du moteur avant le remontage. 

357

357

Une plaque de circuit imprimé constituée de 7 pistes isolées a été confectionnée et collée sur le bâti métallique. Avant de raccorder le décodeur au CI, j'ai pu contrôler la fonction de chaque fil alimentant le moteur et l'éclairage des feux réversibles. Ce test est important car tout défaut d'isolation des pistes peut détruire d'entrée le décodeur.

 

359

359

l'élément supérieur de la caisse a été fraisé de l'intérieur pour permettre le passage de la gaîne isolante. 

360

360

Sur cette photo, nous voyons que la cabine offre très peu de place pour la connexion. Dans la mesure où le câblage doit rester discret, je n'ai pas trouvé d'autre solution et la présence d'une platine offre l'avantage de pouvoir aisément remplacer un décodeur défaillant s'il venait à lâcher à nouveau. 

361

361

le décodeur nano ESU est minuscule, Il sera logé sous l'élément supérieur après un léger fraisage et les fils seront sectionnés très courts pour être soudés sur la platine.

362

362

le décodeur est en place.

 

364

364

J'ai ajouté une petite platine d'éclairage cabine (Miniatures Passion) programmable avec la touche F1 de la centrale digitale 

375

375

365

365

La disposition adoptée permet de loger un conducteur et d'aménager la cabine en réduisant l'éclairage par ajout d'une plaque blanche translucide qui coiffe la led. 

369

369

Un attelage magnétique conducteur REE a remplacé le modèle existant, ce qui permettra d'améliorer le contact lorsque le loco tracteur sera attelé à un wagon capteur de courant. 

376

376

Terminé, je dois reconnaître que la conception du modèle se prête assez mal à une digitalisation aisée, dès lors que l'on envisage l'éclairage réversible des feux.

Il faut dégager du volume dans le bloc métallique et cette intervention de fraisage est délicate, car elle doit être exécutée à main levée de préférence avec un flexible (Dremel) Pas mal de pièges à écarter niveau isolation!! notamment les porte balais moteur qui sont sans doute à l'origine du court circuit. Bref, l'engin est à nouveau fonctionnel........et va pouvoir retrouver son propriétaire. 

Partager cet article
Repost0
28 février 2019 4 28 /02 /février /2019 06:35
105

105

La 150 Z produite par Roco il y a quelques décennies est une excellente machine dont les qualités de traction sont remarquables. Par contre, elle n'est pas adaptée à l'installation d'un décodeur sonore, ce qui nécessite quelques interventions de charcutage dans le tender.   

328

328

Compte tenu du type de moteur plutôt gourmand au niveau consommation, il n'est pas recommandé de se tourner vers des micro décodeurs dont la puissance de sortie risque d'être insuffisante. Aussi, j'ai choisi un loksound ESU 54400 classique dont les sons ont été programmés par Mr BASTIANI chez Train-Modélisme. Par contre, vu la faible place disponible dans le tender, j'ai prévu un HP rectangulaire de petite taille (ESU 50330) dont la caisse de résonance a été réduite en épaisseur et percée pour laisser passer le son. 

327

327

l'opération de découpe du caisson est réalisée avec une petite lame de scie circulaire montée sur une perceuse à colonne Proxxon

329

329

Le HP est monté à l'inverse de sa position d'origine, à savoir la membrane face aux trous que j'ai rajoutés, cette disposition permettant de protéger la membrane lors du recouvrement de la hotte avec du véritable charbon. Les tests d'écoute confirment que l'option prise est satisfaisante. 

331

331

La hotte à charbon a été débarrassée de son lest métallique et fraisée sur sa base pour accueillir le décodeur et le HP.  L'adhérence de la loco ne sera pas trop affectée par cette cure d'amaigrissement car le tender est équipé d'une transmission par cardan qui actionne les 5 essieux de la loco en plus de 2 essieux du tender (redoutable!!) Une petite plaque est insérée sur la base de la hotte qui supportera le décodeur fixé par du ruban adhésif double face. L'ouverture restante permet de loger le HP   

332

332

Il faut faire tenir le HP et le décodeur dans la soute, ce qui nécessite qq charcutages en veillant à ce que ces deux composants ne débordent pas et ne frottent pas sur le rotor du moteur. Les fils du décodeur traversent la soute où ils seront raccordés au circuit imprimé débarrassé de ses résistances, diodes et condensateur. Veiller à couper les pattes qui alimentent les 2 plots du moteur, sinon bye bye le décodeur!! Branchements:

fil rouge file de roues de droite dans le sens marche AV

fil noir file de roues de gauche dans le sens marche AV

fil orange plot moteur côté roues de droite

fil gris plot moteur côté roues de gauche

fil bleu pour commun éclairage des feux AR du tender + résistance 1000 ohms

fil blanc cathode de led canon bicolore (feu rouge)

fil jaune cathode de led canon bicolore (feu blanc)

 

 

336

336

L'ampoule d'origine a été remplacée par une led canon bicolore B/TC rouge. Il faut fraiser légèrement le bloc de lest et couder les pattes de la led afin que le têton se trouve face au système diffusant l'éclairage dans les lanternes. Attention à bien isoler les pattes en intercalant un ruban d'adhésif sur le bloc métallique.   

338

338

Eclairage des fanaux en marche AR

337

337

Eclairage des feux rouges en marche AV. Ils pourront être neutralisés par la touche F0 de la centrale si la loco est attelée. 

339

339

La hotte a été obturée en surface par une plaque de polystyrène collée.

340

340

Elle est ensuite recouverte de véritable charbon fixé sur un lit épais de colle à bois, avec qq traces de débordements sur la caisse du tender

341

341

Sur la loco, j'ai souhaité remplacer l'éclairage des lanternes (ampoule) par une led canon B/TC, ce qui nécessite de démonter les principaux éléments (caisse/châssis) le tout étant maintenu par vissage

342

342

Il faut dégager quelques pièces de structure pour accéder au circuit imprimé. Nous voyons que l'ampoule est maintenue par deux points de soudure avec une diode qu'il faut supprimer, l'éclairage étant constant en régime digital.   

343

343

la led canon se positionne en face du conduit lumineux avec ses deux pattes coudées à 90°

344

344

Les deux pattes sont raccordées au CI et une résistance de 680 ohms est soudée à la place de la diode. 

345

345

Un test d'éclairage est effectué avant de remonter les différents organes de la loco. Les lanternes sont ensuite collées sur leur support, car elles ont tendance à se décrocher facilement. Idem pour tous les câblots et attelage à choquelles sur la traverse de tamponnement. 

352

352

L'éclairage de la led diffusé par les conduits de lumière d'origine est plus efficace, par contre il sera permanent car je n'ai pas retenu une connexion électrique via le décodeur qui aurait compliqué le montage.  

353

353

Premiers tours de roues en régime digital. Tout est OK. Il ne reste plus qu'à patiner la loco, un autre chantier que j'aborderai ultérieurement.

 

Partager cet article
Repost0
21 février 2019 4 21 /02 /février /2019 18:39
272

272

Lux-Modellbau a produit un couplage de wagons nettoyeur et aspirateur fonctionnant en régime analogique ou digital. L'ami Bruno m'a confié ce matériel en panne afin de trouver une solution pour le refaire fonctionner en régime digital. 

259

259

Un rapide examen permet de détecter le composant défaillant, à savoir le décodeur équipant l'un des wagons qui est cramé. 

258

258

la conception électronique est particulière dans la mesure où ils sont équipés d'un système stop/start qui actionne  les moteurs des deux wagons dès qu'ils sont en mouvement, avec arrêt automatique lorsqu'ils sont arrêtés. N'ayant pas les connaissances nécessaires pour rétablir le système original, ni les pièces défaillantes à remplacer, j'ai prévu une commande classique via deux décodeurs Lenz qui commanderont chacun leur propre moteur. 

256

256

Le wagon aspirateur est équipé d'un micro moteur Faulhaber de bonne qualité, mais qui doit être alimenté sous une tension de 4 à 5 V , il faudra donc brider la tension maximale en sortie du décodeur.

257

257

même équipement moteur pour le wagon polisseur qui actionne un tambour frottant sur la voie ou la caténaire selon le mode de nettoyage retenu.

260

260

zoom sur la turbine chargée d'aspirer les poussières

261

261

et sur la brosse qui coiffe le système d'aspiration. 

remise en état wagons nettoyeur/aspirateur Lux-Modellbau

les deux wagons sont équipés de prise de courant sur 8 roues, j'ai remplacé les attelages d'origine par des modèles magnétiques conducteurs REE, afin d'avoir une captation de courant sur les 16 roues du couplage, ce qui doit assurer une alimentation parfaite de chaque décodeur

266

266

C'est parti pour le remontage. le nouveau décodeur (Lenz) est installé sur la plateforme avec un adhésif double face. Un circuit imprimé de 8 pistes a été confectionné pour raccorder tous les fils. 

265

265

Chaque wagon est équipé de deux capots escamotables, ce qui permet un accès facile pour la maintenance et le nettoyage du réservoir à poussière.

j'ai programmé la CV 5 (vitesse maxi) sur une valeur 100 contre 254 en réglage d'usine, ce qui donne une tension maxi d'environ 5 V sur les moteurs.  

274

274

Un petit test de circulation sur mon réseau (qui n'a pas vu de locos rouler depuis quelques mois) permet de vérifier que l'aspirateur remplit bien son office, le capot de récupération s'ouvrant en deux parties pour vider la poussière.

279

279

le second wagon est également équipé d'un décodeur. Une petite platine à 8 pistes a été confectionnée dans une plaque de CI

277

277

En déportant l'axe de rotation du système à tambour, le wagon nettoyeur peut servir à décaper le fil de caténaire, un ressort souple installé sous le bâti du tambour assurant une légère pression sur la caténaire.

271

271

Le câblage d'origine prévu par le constructeur reliant les deux wagons ne se justifie plus, dans la mesure où les attelages conducteurs REE remplissent la même fonction. 

286

286

j'ai pu ajouter un lest sous chaque wagon, ce qui améliore le contact sur les rails. 

290

290

La dernière intervention porte sur la mise en oeuvre de feux réversibles sur le wagon de queue, après perçage du capot pour loger deux leds canon B/TC

292

292

Deux lanternes de fin de convoi sont collées sur les têtons des leds canon. Le capot a été peint en noir mat à l'intérieur ainsi que le corps des leds. Une résistance de 15 Kohms sur le fil bleu commun permet d'atténuer très sensiblement l'éclairage des leds (sur cette photo, le décodeur programmé en marche AV donne des feux rouges).

293

293

En marche AR, les leds diffusent un éclairage blanc. Cette disposition de traction peut être utile lorsque les rails sont très sales, la loco attelée en pousse aux deux wagons courant moins le risque d'un encrassement de ses organes de roulement.

Par ailleurs, la présence d'un décodeur sur chaque wagon permet de régler à sa convenance la puissance des moteurs, et éventuellement d'utiliser l'une ou l'autre des fonctions de chaque wagon, ou bien les deux à la fois.  

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2018 3 05 /12 /décembre /2018 19:17
693

693

Marklin a produit il y a quelques années une version deux rails de la micheline type 11, un modèle dont le fonctionnement en analogique est correct, bien que sa vitesse sous 12V s'apparente à celle d'un TGV!!! Sa digitalisation permettra de brider l'engin.  

J'en ai profité pour l'équiper d'un phare avant et d'un feu rouge arrière fonctionnels, d'un éclairage intérieur et de voyageurs.

La photo ci-dessus montre l'engin terminé en phase d'essais

670

670

La cabine conducteur maintenue par une vis sous le châssis a été déposée. Le globe de phare avant a été percé en son centre avec un foret de 5 dixième, puis fraisé délicatement pour obtenir une cavité qui permettra de loger une micro led CMS blanc/ton chaud

679

679

J'ai confectionné une petite platine isolée sur laquelle j'ai soudé deux micro résistances de 8 Kohms, afin d'atténuer l'intensité d'éclairage.

671

671

La led est collée, puis ajout d'une goutte de résine Soliq pour simuler le verre de phare. Les tests d'éclairage sous 16V sont OK

672

672

Il existe un kit d'amélioration en métal produit dans le passé par l'obsidienne qui permet entre autre d'ajouter des flasques sur les 10 roues de l'engin. Ceux ci ont été peints préalablement en noir mat à l'aérosol puis collés à la cyanolit. Ils doivent être bien centrés pour obtenir un résultat satisfaisant! Les bordures de roues ont reçu également une pointe de peinture noire pour simuler les pneumatiques Michelin. 

673

673

la platine d'origine équipée de trois ampoules a été remplacée par une plaque époxy dont le gabarit couvre la totalité du compartiment voyageur.

683

683

Une rampe de leds CMS adhésive couvre l'ensemble de la platine. Sur cette photo, j'avais installé un nano décodeur ESU à l'arrière du compartiment voyageur qui sera remplacé, son fonctionnement étant insatisfaisant niveau moteur

690

690

Un décodeur Lenz silver + a pu être logé dans la cavité sous le compartiment voyageur à l'arrière de la micheline. Les fils orange et gris sont raccordés aux deux plots du moteur. Le fil marron (file de roues de droite) est à brancher sur le fil rouge du décodeur, le fil noir du décodeur est à raccorder sur la masse métallique de l'engin qui alimente la file de roues de gauche. Avant de refermer le compartiment voyageur, il faut prévoir la sortie des fils du décodeur qui seront connectés au dessus de la platine d'éclairage pour permettre de relier la cabine conducteur. 

684

684

Des voyageurs ont été ajoutés. Sur cette photo, nous voyons l'ensemble des fils du décodeur qui devront être reliés sur le plafonnier:

rouge et noir (files de roues droite et gauche)

fil bleu (masse de tout l'éclairage)

fil blanc (éclairage phare AV et feu AR)

fil vert (éclairage intérieur)

 

691

691

la platine époxy a été débarrassée de sa surface cuivrée et remplacée par des pistes cuivrées adhésives sur lesquelles il est aisé de faire tous les raccords avec un point de soudure.  

692

692

Sur cette photo zoomée, nous voyons les connexions effectuées. L'éclairage du compartiment sera atténué par une micro résistance de 1 Kohms insérée entre les pistes. Idem pour l'éclairage du feux rouge AR qui est équipé d'une résistance de 8 Kohms. 

A noter que le réglage d'intensité d'éclairage des feux peut ensuite être réglé précisément en reprogrammant les CV 55 et 56 du décodeur Lenz (valeur de 1 à 255) S'assurer au préalable que la CV 57 est affichée en valeur 0 

699

699

Ajout d'essuie glaces SMD

695

695

L'éclairage du feu AR via une micro led CMS nécessite de percer délicatement la carrosserie, et peindre en noir mat l'intérieur pour éviter une diffusion parasite dans le plastique

698

698

Terminé, l'engin fait ses premiers tours de roue en régime digital. J'ai diminué de moitié la valeur de la CV 5 (125) qui donne une vitesse maxi plus conforme. 

696

696

Un dernier petit tour sur mon réseau et l'engin va retrouver son heureux propriétaire Gérard. 

En conclusion, un modèle sympa dont la digitalisation et les améliorations ci-dessus nécessitent qq travaux à la portée de nombreux amateurs soigneux. Attention cependant au choix du décodeur, car j'ai dû écarter lors des tests plusieurs modèles en version économique "nano" qui provoquaient un comportement saccadé au moteur, notamment en régime d'accélération et de ralentissement. Pour ma part, je reste très attaché aux décodeurs Lenz qui offrent une grande souplesse de fonctionnement des moteurs.

A +   

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2018 4 29 /11 /novembre /2018 06:43
637

637

A l'instar de nombreux engins moteurs à deux essieux, la draisine DU65 produite par REE plante parfois lors du franchissement d'appareils de voie, quand bien même ils sont équipés de pointes de coeur polarisées. Cette faiblesse de captation du courant peut-être améliorée en attelant les deux wagonnets de la marque après installation de lamelles de contact sur chacun d'eux.  

639

639

L'opération est assez délicate, car la force de traction de cette draisine est faible (un seul essieu moteur) et les wagonnets équipés de lamelles de contact ne doivent pas freiner l'engin démesurément, au risque d'un patinage fatal. Aussi, il est recommandé d'utiliser des lamelles très souples en chrysocale dont nous voyons ci dessus la découpe au ciseau à partir d'un élément neuf du commerce.   

641

641

Il faut fraiser le châssis métallique pour permettre une fixation d'une lamelle sous chaque wagonnet qui sera en contact avec la file de roue non isolée de son axe. La poutrelle de renfort du châssis a été ôtée provisoirement pour faire cette intervention sans risque de casse. 

640

640

La fixation de la lamelle se fait par collage à la cyanolit après soudure d'un micro fil de 2 dixième de mm de section. Ce dernier doit pouvoir passer dans le trou situé sous la tulipe d'accouplement des wagonnets. J'ai ajouté un point de colle pour fixer définitivement cette tulipe qui a tendance à se détacher.

642

642

La connexion sur le second wagon se fait à l'identique en inversant la position des roues chargées de capter le courant. J'ai conservé le mode d'attelage du constructeur basé sur une petite tige métallique reliant les deux tulipes. Sur le premier wagon attelé à la draisine, il faut donc passer deux fils dans le trou de la tulipe, c'est pourquoi ceux ci doivent être très fins. Il faut veiller à régler finement la pression des lamelles sur les essieux, sinon la draisine patinera!!!

646

646

La conception de la draisine laisse très peu de possibilité de raccordement électrique avec les wagonnets, tous les composants étant  concentrés, fragiles, et difficile d'accès. J'ai donc fait le choix d'un ajout d'une platine époxy constituée de deux pistes cuivrées sur laquelle sont soudées deux lamelles de contact. 

647

647

la platine est fixée sous le châssis de la draisine avec un point de colle. La liaison loco/wagonnet est faite avec les pièces jointes dans le kit à savoir un attelage tulipe qui se fixe sur le timon d'attelage de la draisine. Les deux fils passent également par un trou existant dans cette tulipe et sont soudés sur la platine. Nous obtenons donc une rame indivisible dont la connexion électrique est parfaitement fiable. A noter qu'il serait toujours possible d'intercaler une micro prise mâle/femelle entre la draisine et les wagonnets si l'on souhaitait utiliser la loco seule. 

650

650

J'ai profité du démontage de la cabine pour loger deux agents de conduite et un porte document sur la banquette (preiser) 

662

662

Ceux ci sont bien visibles lorsque la cabine est éclairée (touche Aux5 de la centrale) 

658

658

La platine installée sous la draisine est quasiment invisible une fois l'engin posé sur les rails, néanmoins, j'ai peint l'ensemble platine/lamelles/fils pour terminer l'intervention. 

655

655

660

660

Un test de circulation sur le module dépôt permet de vérifier que la composition draisine/wagonnets fonctionne parfaitement au passage des zones critiques d'aiguillages. C'était le but recherché. C'est sûr, il ne faut pas espérer lui confier un convoi plus lourd, ce qui n'est pas la vocation de cette machine dont le fonctionnement est par ailleurs excellent, notamment niveau ralentis. Bravo REE, dommage que leur bureau d'études n'ait pas proposé une option de micro attelage conducteur à partir des wagonnets!!

A +

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2018 7 14 /10 /octobre /2018 05:24
872

872

Notre firme française Jouef Champagnole a reproduit il y a qq temps dans une version modéliste une BB66400 dont le fonctionnement est digne des productions actuelles.

j'ai pu acquérir un modèle d'occasion dont le vendeur avait déjà amélioré la livrée en remplaçant les garde corps par des modèles métalliques très fins, suivie d'une légère patine d'un bel effet visuel. J'ai entrepris de l'équiper d'un décodeur sonore micro ESU Loksound pré programmé par TMC Bastiani (train-modélisme) et d'un système d'éclairage des feux AV et AR par leds CMS plus réaliste. 

 

163

163

La soute métallique moulée avec le châssis ne permet pas d'installer un HP, la seule possibilité serait de le loger en cabine, mais je souhaite la conserver en l'état avec ajout d'un conducteur et de l'éclairage. Je vais donc devoir pratiquer un fraisage sérieux du bloc en question.  

164

164

première étape, débarrasser le châssis de tous les éléments, moteur, cardans, bogies, vis, ressorts, platines, rambardes, etc

165

165

Pour démonter les bogies et accéder à leur fixation, il faut sortir la vis sans fin et sa noix de cardan en déclipsant le carter supérieur.  

166

166

C'est fait, le châssis métallique va pouvoir être usiné. Sur cette photo, nous voyons le bloc mousse sur lequel repose le moteur qui devra être conservé.

167

167

L'orifice sous le moteur a été largement ouvert après un usinage laborieux exécuté à main levée avec une fraise montée sur perceuse Dremel 

168

168

Vue de dessous, la soute permet maintenant de loger le mini HP rectangulaire qui s'encastre dans l'orifice correspondant. La partie fraisée a été repeinte en gris

171

171

Avant de fixer le HP, il faut dessouder les deux fils marron du HP et les faire passer dans un trou à percer dans le châssis, puis les ressouder.  

169

169

La soute en plastique qui coiffe le HP a été percée de plusieurs trous pour améliorer la restitution sonore. A ce stade, je peux vérifier le résultat en connectant la prise 8 pins sur le testeur de décodeur ESU. C'est OK

175

175

J'ai confectionné des platines plus longues que celles d'origine découpées dans une plaque de CI, avec des pistes isolées qui permettront de raccorder tous les fils du décodeur, des roues, du moteur, des feux, de la cabine.  

176

176

Ces plaques sont vissées sur le bâti à l'instar du système conçu par Jouef, elles ne gênent pas la rotation des bogies, et permettent d'accueillir le décodeur une fois les soudures exécutées. Un test de repose de la caisse permet de vérifier que tout est logeable.

177

177

montage identique sur l'autre extrémité de la loco, avec 7 pistes isolées, qui serviront à la connexion des feux réversibles et la prise de courant via les roues de chaque bogie.  

178

178

la présence de garde corps métalliques munis d'enjoliveurs à pincettes permet d'installer aisément des micro leds CMS câblées BTC/rouges avec une pointe de colle cyanolit

179

179

Les fils passeront dans le logement libéré par le conduit d'éclairage diffusant qui sera supprimé, ce qui permet un passage discret et invisible sous le platelage de la loco. Pour ce faire il faut démonter la traverse de choc qui par chance, n'était pas collée!!!

180

180

On obtient ainsi un éclairage atténué en insérant une résistance de 10 kohms sur les cathodes de leds montées en parallèle.

181

181

Il faut veiller à bien positionner les micro leds lors du collage afin d'obtenir un éclairage uniforme sur les deux feux. Sur cette photo, nous voyons que les résistances sont installées directement sur la platine. 

185

185

Sur l'autre extrémité, les résistances sont logées en façade, la présence du décodeur limitant la place disponible sur la platine. 

208

208

Avant de refermer la caisse, j'ai raccordé un module d'éclairage cabine au fil bleu et vert du décodeur (fourniture Miniature Passion)

191

191

et ajout d'un conducteur

212

212

vue de la cabine éclairée.

204

204

repose des rambardes

215

215

Une légère patine a été rajoutée sur l'ensemble de la loco caisse/châssis/bogies

216

216

terminé

220

220

Bonne pour le service. En conclusion, des travaux délicats à mettre en oeuvre, à l'instar de toute la gamme des bb 66000 de cette génération qui n'offrent pas beaucoup de place pour l'installation de décodeurs sonores. Pour tous les amateurs qui souhaiteraient équiper leur modèle d'un module sonore, je recommande celui proposé par train-modélisme dont la programmation de TMC Bastiani offre une gamme de fonctions très réalistes.   

A +

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche