Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 06:13

P1130292

 

La photo ci-dessus montre l'engin de travaux Kibri terminé. Les différentes pièces d'infrastucture sont posées: grue, porte nacelle, panto, rambardes, vérins, échelles, trompes, rétroviseurs etc....Une équipe d'agents (Preiser) a été installée sur la plateforme et dans la nacelle

La déco (inscription par transfert autocollant) est conforme à l'engin réel conçu par la firme Plasser et Theurer. J'ai ajouté une  légère patine réalisée avec un lavis couleur crasse très dilué, un peu de terre à décor, et un fixant aérosol mat.

 

P1130251

 

L'engin étant équipé d'un attelage à élongation variable, j'ai pensé qu'il serait utile de lui faire tracter un wagon sur lequel j'ai prévu d'installer une bobine de fil de caténaire (origine Kibri) N'ayant plus les supports, il fallait en construire d'autres.

En fouillant dans les tiroirs, j'ai retrouvé les pièces ci-dessus issues du pont tournant Roco. Elles feront l'affaire!!!!! 

 

P1130253

 

Un wagon plat Roco livrée Fret devra être repeint aux couleurs de l'engin.

 

P1130267

 

J'ai ajouté une grande caisse format container à l'arrière et deux petites caisses pour loger différents outils destinés à la maintenance. La bobine a reçu un câble enroulé (fil émaillé de rotor de moteur de récupération). A l'avant, j'ai installé un rouleau dérouleur permettant de guider le fil de caténaire. Le wagon a été repeint à l'aérographe en mélangeant deux jaunes Humbrol pour me rapprocher de la couleur d'origine de l'engin moteur. Légère patine et il fera l'affaire!!!!!!! Surtout, ne cherchez pas de vraisemblance avec un wagon existant chargé d'exécuter ces travaux, il n'existe nulle part........

 

 

P1130295   

J'ai utilisé les plaques de transfert autocollantes de Kibri pour la déco du wagon qui a perdu au passage toutes ses inscriptions d'origine.

 

P1130266

 

Notre mini convoi est en place, il va pouvoir intervenir sur le réseau et s'occuper des zones non encore électrifiées par caténaires, et vérifier les autres déjà installées !!!

 

P1130292

 

Dans l'immédiat, l'équipe de maintenance est chargée de contrôler et réparer une portion de caténaire située à l'entrée du dépôt. 

 

P1130301

 

C'est terminé, le panto va pouvoir être rabaissé, l'engin retourne stationner sur une voie du dépôt. 

 

Voilà qui clos le chapitre sur la construction de cet engin de travaux spécialisé dans la pose et l'entretien des caténaires. Il complète l'équipement du réseau biscatrain après la draisine et la bourreuse/niveleuse de ballast précédemment décrits dans ce blog.

 

Il ne reste plus qu'à diffuser une petite vidéo montrant l'engin en action. Sur ce point, le fonctionnement est excellent, cela valait la peine de passer quelques semaines à sa réalisation........

 

 

 

Partager cet article

Repost0
15 avril 2010 4 15 /04 /avril /2010 17:36

Les travaux se poursuivent sur l'engin Kibri et j'aborde maintenant une partie délicate qui concerne le raccordement électrique du décodeur, la pose des bogies avec captation du courant, les tests mécaniques de traction, et enfin la pose des engins de levage (nacelle et grue)

 

P1130205

 

Le bogie moteur vient d'être équipé de lamelles de contact en crysocale découpé au gabarit correspondant. Elles sont maintenues en place par un axe en laiton de 1mm qui traverse le bogie et sur lequel sera soudé deux fils d'alimentation rouge et noir .

 

P1130208

 

Opération identique sur le bogie porteur. Je peux maintenant fixer définitivement la vis sans fin qui assurera la transmission à un essieu de l'engin. Le décodeur (ESU) vient d'être posé sous le chassis et collé au néoprène sur l'étui plastique qui le protège. J'ai dégagé une partie de ce plastique pour pouvoir dessouder tous les fils qui l'alimente. 

 

P1130222

 

A ce stade, il importe de brancher les feux AV et AR et le phare central situés sur la rambarde arrière de l'engin. J'ai utilisé des micro leds blanches pour les deux feux AV et le projecteur central supérieur et des mini leds rouges à pattes pour les feux AR (branchement en série) 

 

P1130223

 

l'opération est délicate et après quelques suées, le panneau est positionné avec les fils qui ressortent sous le chassis. Il faudra repositionner les cerclages de feux AR qui se sont décollés durant l'opération 

 

P1130227

 

un petit test d'éclairage de tous les feux (ici les feux AR rouges) pour vérifier que tout est OK et je peux passer à la phase raccordement au décodeur.

 

P1130211

 

Une chance, l'engin est équipé d'une grande soute qui permet de cacher tous les fils qui viennent d'être soudés aux huit cosses du décodeur:

noir et rouge: prise de courant sur les rails

orange et gris: moteur

bleu: pôle positif commun éclairage équipé d'une résistance de 1 Kohms

blanc: pôle négatif pour éclairage AV blanc et AR rouge (en marche avant)

jaune: pôle négatif pour éclairage AR blanc et AV rouge (en marche arrière)

vert: pôle négatif des projecteurs AV et AR

 

P1130214

 

Une fois la soute posée, les fils ont disparu. J'ai pu maintenir une plaque de lest sur les deux prévues dans le kit. L'engin est prêt pour ses premiers tours de roue.

 

P1130209

 

Les tests d'éclairage avec le décodeur sont OK, il faudra néanmoins réduire l'intensité sur le projecteur central qui a été prévu pour éclairer la cabine (touche de fonction F1)

 

P1130213

 

Je réalise très vite que l'essieu moteur patine, ce que je craignais. Une nouvelle intervention pour la pose d'une essieu bandagé s'avère nécessaire (récup d'un ancien matériel moteur Jouef) Un petit tube en laiton de 2 mm a été inséré à l'arrière de la vis sans fin maintenu par un étrier coudé qui limite le débattement vertical du bogie. Un nouveau test de roulement, et c'est parfait. De la graisse au silicone a été généreusement appliquée sur la pignonnerie.

 

P1130229

 

Je peux maintenant attaquer la pose des accessoires, les echelles, les trompes/Klaxon dont les extrémités ont été creusées avec une fraise en forme de cône. Un premier engin de levage a été installé à l'arrière de l'engin qui peut être stabilisé à l'arrêt par deux vérins hydrauliques latéraux. Un crochet d'attelage a été rajouté.

 

P1130239

 

Il ne reste plus qu'à installer la nacelle et son support fixé sur le toit de la deuxième cabine. De nombreuses pièces minuscules qu'il convient de positionner dans l'ordre et ne pas coller, sinon les articulations de vérins hydrauliques ne seraient pas fonctionnels

 

P1130241

 

Le plus gros du travail est achevé, la nacelle est en place, je vais pouvoir poser le pantographe, les rambardes et main courantes, rétroviseurs, personnages ainsi que la déco par transferts. Il restera une légère patine à réaliser et l'engin pourra prendre son service sur le réseau.........cela tombe bien car les prochains travaux seront justement la pose de caténaires sur les portions non encore équipées. 

 

A + pour la fin de cet article

   

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 06:09

P1130197

 

KIBRI a reproduit à l'échelle HO un engin de la firme Plasser et Theurer destiné à la pose et l'entretien des caténaires. En examinant de plus près le plan et les différentes pièces constitutives, il est possible d'améliorer sensiblement ce modèle, c'est ce que je vous propose dans cet article.

 

P1130198  

La présence de deux cabines et d'une grande soute sous le chassis permet de prévoir la motorisation et la digitalisation de l'engin, moyennant quelques transformations. Les travaux portent sur:

 

1/ remplacement des essieux en platique par des essieux en laiton bruni Dynam

2/ pose d'un micro moteur RSF maxon

3/ fabrication d'une transmission 

4/ installation d'un décodeur

5/ pose de feux AV et AR blancs et rouges 

6/ pose de projecteurs actionnables par une touche de fonction du décodeur

7/ pose d'un pantographe fonctionnel

8/ pose de personnages

9/ déco et patine

 

P1130047

 

premier travail, adapter un micro moteur qui sera positionné à la verticale de l'axe d'un des bogies. J'ai choisi un micro moteur RSF Maxon sur lequel j'ai dû adapter un manchon pour allonger l'arbre moteur afin de loger une vis sans fin (Roco) Le manchon est une pièce de récupération issue d'une vieille roue en laiton Jouef.

La pièce au milieu a dû être fabriquée et usinée (plaque de circuit imprimé sur laquelle sont soudées deux petites équerres en laiton) ce qui permet de positionner un pignon intermédiaire (Roco)

 

P1130049

 

Les roues en plastique du kit Kibri ont été remplacés par des modèles Dynam en laiton bruni. J'avais prévu un entraînement sur les deux essieux, mais la disposition des pignons inverse la rotation de chacun......donc pour l'instant, je reste sur une transmission à un essieu moteur. 

 

P1130139

 

Le chassis retourné montre l'arbre moteur qui dépasse de qq mm sur lequel sera enfoncé à force la vis sans fin. L'emplacement du deuxième bogie n'étant pas situé sous la deuxième cabine de l'engin, il n'est pas possible d'envisager une seconde transmission avec un deuxième moteur. 

 

P1130143

 

Le positionnement du moteur collé sur le chassis nécessite des travaux d'adaptation du bas de caisse de la première cabine. La découpe circulaire avec ce petit compas/cutter facilite l'opération (outillage Multirex) 

 

P1130145

 

Kibri a reproduit des blocs de feux factices, il est possible de les rendre fonctionnels en percant délicatement quatre trous de 2 mm. Des enjoliveurs de phare (Haxo modèle) sont collés dans l'axe des trous.

 

P1130199

 

J'en profite pour traiter l'autre face arrière de l'engin. Le feu supérieur sera un projecteur.

 

P1130157

 

L'intérieur du bas de caisse a été peint en noir mat, de même que les orifices du bloc de feux et les leds, afin de limiter la diffusion de l'éclairage par transparence sur le plastique.

J'ai utilisé deux leds ton chaud pour les feux AV et deux leds rouges pour les feux AR, en tronconnant les têtons pour qu'ils effleurent au niveau des enjoliveurs.

 

P1130158

 

premier test d'éclairage concluant avec une pile de 9 V. Les leds sont branchées en série deux par deux avec une seule résistance de 1 Kohms, fil bleu pôle commun positif,  fil jaune pôle négatif feux AV et fil jaune pôle négatif des feux AR

 

P1130159

 

test identique avec feux rouges

 

P1130186 

A ce stade, il convient de peindre en noir mat les joints des fenêtres des deux cabines ainsi que les essuie-glaces, opération délicate, car il faut éviter les débordements, la peinture a été légèrement diluée pour s'étaler facilement sur les joints.

 

P1130185

 

Les équipements intérieurs de cabines peuvent être positionnés, avec ajout d'un opérateur assis dans chacune d'elle (Preiser), qq touches de peintures sur le tableau de bord pour simuler les instruments.....

 

P1130184

 

Idem pour la cabine frontale, un charcutage des éléments intérieurs était  nécessaire compte tenu de la présence du moteur.

 

P1130190

 

Les cabines peuvent être maintenant collées, en ayant pris soin de faire ressortir prélablement les fils d'alimentation des feux et du moteur sous le chassis, où ils seront raccordés au décodeur. Le toit est pour le moment positionné sur la cabine, il faut trouver une solution pour loger une cinquième led qui aura une double fonction (projecteur frontal et éclairage discret de la cabine avant) De plus, la toiture doit recevoir un pantographe. Celui prévu par Kibri tout en plastique et non fonctionnel sera remplacé.

 

P1130192

 

Il faut donc adapter un panto sur la toiture. J'ai bricolé un ancien panto Carmina (en très mauvais état) il fera l'affaire!!!!! et posé trois isolateurs (JV raccourcis) fichés/collés dans un axe en laiton de 1 mm

 

P1130203

 

Le panto a été peint et posé, je vais m'attaquer au projecteur frontal. 

 

P1130200

 

Le dessous du toit de la cabine a été peint en noir mat après avoir creusé un emplacement pour loger le corps de la led, également peinte en noir sur trois faces, la quatrième (non peinte) permettant de diffuser un léger éclairage dans la cabine. Cette dernière a été ouverte au cutter pour loger la led correspondante.  J'ai choisi une led à ton blanc froid diffusant un éclairage puissant de face. 

 

P1130201

 

La led est positionnée, et raccordée à deux fils qui ressortent également sous le chassis. On peut poser maintenant la toiture qui sera collée sur la cabine. 

 

P1130202

 

Test d'éclairage OK, un enjoliveur a été posé sur le projecteur, il reste à éliminer l'excédent de peinture sur le jointage du toit (par grattage au cutter)  

 

Je vais maintenant pouvoir m'attaquer aux différents organes d'infrastructure, aux travaux de captation du courant sur les quatre essieux, la pose d'un décodeur, et les tests de roulement, avant de terminer par une légère patine.........donc à bientôt pour la suite de cet article.  

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 17:59

P1130109

 

Avant d'attaquer la patine des huit voitures de la rame CIWL, il convient de terminer celle de la loco. Les cablots situés sur la traverse de choc ont reçu une petite pointe de blanc et de jaune (Humbrol 99) sur les manettes. Cette photo en gros plan montre une salissure plus importante sur la partie inférieure de la caisse.

 

P1130110

 

J'ai revu également la zone des pantographes démontés pour faciliter le travail. La terre à décor a été copieusement déposée sur le lavis, mais le traitement qui suit va atténuer sensiblement l'effet crasseux que suggère cette photo.

 

P1130111

 

Les ressorts de pantographes d'origine (en premier plan sur la photo) sont beaucoup trop fermes. Il convient de les détendre en les tirant délicatement pour les allonger (second plan), une fois remontés, la pression du panto sur le fil de caténaire est beaucoup plus doux, et moins de risque d'accrochage.

 

P1130112

 

La caisse est prête pour une pulvérisation très fine sur toute sa surface d'un spray (bombe Noch) qui a un double avantage: fixer la terre à décor déjà déposée, et permettre avant séchage complet de diffuser un voile de terre à décor couleur poussière sur le bas de caisse et les organes de roulement, l'application se faisant avec une brosse très douce par petites touches

 

P1130114

 

La carrosserie devient plus mate après ce traitement et le voile en bas de caisse est très discret, comparable a celui réalisé avec un aérographe........décidément, je n'arrive pas à adopter cette dernière solution!!!!

 

P1130126

 

Bon, c'est terminé, on ne touche plus à la loco, elle est fin prête pour le reportage vidéo, elle sera la vedette!!!! Enfin, j'envisage quand même plus tard de changer les pantographes qui manquent de finesse en les remplacant par ceux de l'artisan Bouttuen type G qui sont superbes.

 

P1130079

 

On passe maintenant à la patine des voitures. Premier travail, repeindre les flancs de roues (humbrol 66 mat) la couleur précédemment retenue (53) étant trop claire. Une deuxième couche ne fait pas de mal!!!!

 

 

P1130085 

La toiture a reçu un lavis très dilué de peinture Humbrol (noir, vert, brun) dans du white spirit étalé avec une brosse souple en insistant sur les rebords. Idem pour le chassis et les bogies. Par contre, pour le reste de la caisse , le traitement est plus discret, car celles-ci sont bien entretenues et lavées fréquemment.

 

P1130091

 

Lorsque le lavis est presque sec, déposer de la terre à décor couleur crasse/rouille avec une petite brosse sur les aérateurs, puis souffler dessus pour éliminer l'excédent

 

P1130092

 

Avec une autre brosse plus souple, il convient d'étaler ensuite la terre à décor déposée en ajoutant des touches plus claires dans les tons ocre, beige, poussière 

 

P1130118

 

A ce stade, il est utile de pulvériser le spray en bombe Noch sur toute la surface de la voiture, ce qui va permettre de terminer/fixer la patine de la caisse, des bogies, des soufflets qui recevront ensuite quelques touches légères de terre à décor couleur poussière, en insitant davantage sur le bas de caisse, les marchepieds et les bogies.

 

P1130117

 

J'oubliais, qq rideaux découpés dans du papier canson ocre permettent de masquer les compartiments lits.

 

P1130082 

Le fourgon rivarossi avait un problème de transparence de la toiture, et comme il présentait des défauts de peinture, j'ai repeint le toit (gris 66 Humbrol) Il a subi ensuite le même traitement (lavis) et les opérations de salissage à la terre à décor comme ci-dessus. 

 

P1130088

 

photo réalisée avant la pulvérisation de fixant Noch

 

P1130121

 

même punition pour les voitures pullman

 

P1130084

 

les tampons de toutes les voitures ont été peints en gris humbrol (66) avec une touche de noir brillant simulant la graisse. On apercoit sur cette photo la mini prise qui relie chaque voiture pour l'éclairage de la rame complète. 

 

P1130123

 

La rame est terminée et prête à prendre la route.......je veux dire le rail

 

P1130134

 

Une dernière photo (zoomée) à l'entrée de la gare terminus. La loco a perdu l'aspect brillant de sa livrée d'origine, on sent qu'elle a qq milliers de Kms au compteur!!!!!! Dommage que je n'ai pas fait le choix de la BB 9003 (elle n'existait pas sur le catalogue Roco lors de l'achat), mais je tenais particulièrement à conserver cette belle loco dont le fonctionnement est irréprochable.

 

La méthode pour patiner m'a donné entière satisfaction. C'était une première sur ce type de matériel, et j'hésitais à utiliser l'aérographe......Je m'en suis affranchi cette fois-ci, mais je ne dis pas mon dernier mot pour d'autres décos.

 

En conclusion, je pense que ce travail est à la portée de nombreux modélistes soigneux, car le risque de raté est minime, et surtout........une marche arrière est toujours possible, le lavis pouvant être "lessivé" aisément avec des cotons tiges imbibés de white spirit pur. Par contre, l'application du spray fixant Noch en phase finale rend la déco définitive. 

 

Bon courage à ceux qui voudront se lancer dans l'aventure!!!!

 

Prochain article : motorisation et digitalisation d'une machine Plasser et Theurer pour la pose et le renouvellement de caténaires (base kit statique Kibri) 

    

 

 

  

 

    

Partager cet article

Repost0
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 18:19

Dans mes précédents articles consacrés à l'amélioration de la rame CIWL, j'avais prévu de la faire tracter par la BB 9004 Roco, bien que cette version ne soit pas très adaptée, compte tenu d'une déco (musée) qui est celle d'aujourd'hui et que je trouve un peu trop clean pour l'activité considérée.........qu'importe, elle est repassée en atelier pour patine.

 

P1130076

 

Les premiers essais de vieillissement ont porté sur la partie mécanique, essieux, bogies, réservoirs, ainsi que le montre cette photo. La caisse et la toiture ont également été traitées afin de rendre la peinture plus terne, celle ci étant particulièrement brillante sur ce modèle.

 

P1130058

 

Première étape, dégager le chassis moteur de la caisse et extraire les 4 essieux moteurs. j'ai utilisé un lavis à base de peinture Humbrol noir/vert/brun très dilué dans du white spirit, et avant séchage complet, j'ai ajouté des touches de peinture non diluée dans les tons gris/brun/rouille/crasse pour marquer davantage les zones salies.

 

P1130059

 

Les roues (noires d'origine) ont été également repeintes en gris humbrol 66

 

P1130061

 

Le dessous du chassis (réservoirs, caisses, timonerie) a également été traité. Avant de remonter les essieux, une petite pointe de graisse au silicone Robbe sur les engrenages et les supports d'essieux.

 

P1130070

 

La caisse et les pantos ont subi le même traitement, un lavis passé avec une brosse souple sur toute sa surface, en prenant soin de ne pas en faire couler sur les vitres. (sinon essuyer immédiatement avec un coton tige) Lorsque la surface est sèche (elle devient mate) appliquer avec une petite brosse de la terre à décor en insistant sur les zones proches des pantos.   

 

P1130071

 

Ces derniers ont été copieusement salis, la graisse et les projections ayant tendance à noircir la peinture de la toiture sur cette zone. Les archets d'origine ont été remplacés par des modèles mieux reproduits (l'Obsidienne) 

 

P1130073

 

les grilles de ventilation latérales sont un peu plus sombres une fois le lavis sec, il reste à pulvériser un voile de peinture couleur poussière sur le bas de caisse et sur les organes de roulement, opération que j'envisage de réaliser à l'aérographe, en même temps que je traiterai les 8 voitures CIWL.

 

P1130094

 

La loco a changé d'allure, la face frontale plus exposée a été un peu plus salie 

 

P1130096

 

Les tampons ont été repeints, ainsi que les boisseaux, (gris Humbrol 66) avec une pointe de noir brillant simulant la graisse. L'attelage à choquelles et les conduites ont été salies.

 

Il reste encore qq détails à terminer et sans doute j'appliquerai un léger voile de peinture couleur poussière à l'aérographe sur le bas de caisse lorsque je traiterai les voitures CIWL, j'hésite encore, car jusqu'à présent, la technique du lavis et des terres à décor m'a donné satisfaction, avec la possibilité de faire marche arrière en cas de raté, ce qui est plus délicat lorsqu'on réalise une patine à l'aérographe, avec de surcroit le démontage de tous les vitrages, ou bien leur occultation.

 

La suite de cet article sera consacré à la patine des voitures CIWL, qui portera essentiellement sur les toitures et les organes de roulement, les caisses étant généralement bien entretenues (prestige oblige!!!) 

Partager cet article

Repost0
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 19:13
P1120983
les travaux se poursuivent avec à ce jour six voitures équipées d'attelages à élongation variable et d'éclairages leds. La voiture de tête sera une voiture lits attelée à la BB9004 Roco

P1120961
Les renforts supérieurs de caisses des voitures lits doivent être réduits pour laisser passer la lumière dans les couloirs, tout en laissant les logements (fentes) permettant de clipser les toitures.

P1130029
 Le découpage est fait avec une mini scie circulaire dremel à main levée......attention aux dérapages.......et aux doigts......et à la caisse......et à la casse!!!!!  
 
P1130028
sur cette photo, on voit mieux le travail de découpe réalisé sur la caisse de gauche.

P1120991
les flancs des roues de toutes les voitures ont reçu une couche de peinture (Humbrol 53 gris métallisé foncé)

P1120994
Maintenant, j'attaque le fourgon (rivarossi) qui a la particularité d'avoir des bogies dont l'axe est décentré pour pouvoir s'inscrire dans les courbes serrées sans supprimer les marchepieds. Cette disposition astucieuse du constructeur a l'inconvénient de ne pas être esthétique dans les courbes moyennes. Il faut donc réinstaller l'axe au bon endroit.

P1130012
la photo ci-dessus montre la disposition d'origine, le fabricant a prévu un orifice central sur le bogie que je compte bien utiliser.

P1130013
Pour ce faire, il faut enlever le support d'axe en laiton et le replacer sur une traverse (pièce de polystyrène blanche de 2 mm d'épaisseur) qui recevra le support en question 

P1130015
le support d'axe est collé sur son nouvel emplacement, la vis est maintenant centrée sur le bogie qui pivotera désormais correctement. Le timon d'attelage d'origine a été sectionné pour faciliter la rotation du bogie sur son axe lorsque l'attelage à élongation sera installé. 

P1130018  
Celui-ci vient d'être collé le plus en retrait possible du bogie, et les premiers tests de roulement confirment qu'il ne gêne pas la rotation du bogie sur des courbes minimum de 110 cm de diamètre. J'en ai profité pour remplacer les essieux d'origine Rivarossi.

P1130021
La toiture a reçu une bande de 12 leds CMS comme les autres voitures. J'ai ajouté entre l'échelle et le soufflet une petite lanterne (récupérée sur des pièces de détaillage d'une 141 P Jouef) percée pour introduire une led rouge à l'intérieur du fourgon. J'ai supprimé le timon d'attelage, s'agissant de la dernière voiture de la rame. 


P1130030
Là encore la mini scie circulaire fait du travail minutieux. Trois traits de scie et le timon d'origine du bogie arrière du fourgon est supprimé.....il avait déjà été bricolé dans le passé pour recevoir un attelage à boucle Roco. Il s'agit ici d'un bogie de voiture Jouef
J'ai monté la lame de scie à l'envers sur l'arbre intentionnellement, l'attaque des dents de scie étant moins brusque et donc moins dangereuse pour les pièces à couper.......et les doigts!!!!!

P1120987

L'attelage Roco conducteur entre la loco et la voiture de tête reste assez discret et simplifie la connexion. Par contre le dételage devient très difficile, peu importe puisque j'ai prévu que cette rame soit indivisible.

P1120988 
J'ai raccordé les fils qui alimentent l'éclairage de toute la rame sur la platine de la loco en ajoutant une résistance supplémentaire de 500 ohms 1/4 watt, laquelle permet d'atténuer l'intensité de l'éclairage dans les voitures. La commande se faisant par la touche éclairage de la centrale digitale. Le circuit imprimé AR de la loco a été déconnecté de sa prise (devenu inutile)

P1130035
Vue globale en faible éclairage intérieur. La composition de la rame n'est pas définitive. Il reste encore deux voitures lits à équiper et ensuite on passera à la phase patine de la rame. Je tiens le bon bout!!!!!

A + pour clôturer cet article.

Partager cet article

Repost0
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 06:57

Dans le précédent article, j'avais terminé l'équipement d'une première voiture Pullman et je m'attaquais à la seconde.
L'objectif est d'équiper l'ensemble de la rame d'attelages à élongation variable, et seule deux voitures Pullman ont cet équipement d'origine. Il faut donc trouver une solution pour les 6 autres voitures, à savoir, une voiture restaurant, quatre voitures lits, un fourgon.

P1120951
La photo ci-dessus montre une voiture lits équipée d'un éclairage par rubans de leds CMS et dont l'intérieur vient d'être aménagé. Cette voiture sera la première de la rame et a reçu deux timons d'attelages à élongation Roco ainsi qu'une tête d'attelage spécifique conductrice de courant pour la raccorder électriquement à la loco 

P1120834
Toutes les caisses de voitures (ici une Pullman) ont fait l'objet d'un charcutage (j'ai utilisé une mini scie circulaire sur perceuse Dremel) pour ouvrir au maximum la partie centrale du toit à proximité du trou circulaire (meilleure diffusion de l'éclairage)

P1120844
Avant de poursuivre les travaux, il convient de s'assurer que les voitures équipées d'attelages à élongation variable et de prises de courant intégrées dans les soufflets passent bien sur les courbes les plus serrées du réseau (110 cm diamètre) Un tour de circuit confirme que tout est OK.

P1120836


Le raccordement électrique de chaque voiture nécessite des micro prises. J'ai trouvé ces fournitures sur le site d'un fournisseur allemand dont l'adresse figure sur la photo ci-dessus. On voit notamment une micro prise mâle/femelle précâblée qui sera très utile pour de prochains travaux de raccordement de décodeurs sonores (loco vapeur avec tender par exemple)

P1120839
Cette autre photo à côté d'un bogie montre la taille minuscule de ces prises

P1120842
Les deux fils repérés rouge et bleu (positif et négatif) sont soudés sur ces micro prises avec deux morceaux de gaîne thermorétractable de 1mm de section, le tout collé avec une goutte de cyanolit pour assurer une rigidité lors des manipulations.
J'ai prévu une longueur de fil suffisante (7 cms) entre la prise et le ruban de leds pour faciliter les opérations de connexion, une fois réalisées, le fil rentre à l'intérieur des voitures et disparait, caché par les soufflets.

P1120843
Les verrières d'extrémité des voitures doivent être ouvertes pour laisser passer les fils et les prises.

P1120914
Mais revenons à la voiture restaurant dont l'aménagement intérieur jaune uniforme d'origine a reçu quelques touches de peinture. Au premier plan, les modèles d'attelages (Roco réf 40345 vendus par 12unités) qui vont équiper les autres voitures. 

P1120916
Le timon d'attelage d'origine a été sectionné sur la partie arrière du bogie pour permettre la rotation de ce dernier sur son axe
Par ailleurs, la traverse supportant les tampons doit être arrasée partiellement pour se trouver au même niveau que le plancher du wagon, la partie extrême de l'attelage Roco terminant juste dessus. Ce positionnement permet un couplage de deux voitures tampons et soufflets joints, et le charcutage est invisible lorsque les wagons sont attelés.  

P1120934
L'attelage doit également subir une petite intervention pour dégager la partie percée de deux trous, afin de permettre le débattement correct de l'essieu extrême du bogie.  

P1120935
Avant de remonter les éléments de la voiture restaurant, il faut coller les vitrages (Kristal Clear) colle qui ne laisse aucune marque après séchage

P1120936
Comme pour les autres voitures Pullman, une qdouzaine de personnages au 100ème sont positionnés, les jambes sectionnées, de même pour ceux debout qui sont trop grands......... il faut que çà rentre !!!!!!!

P1120943
Même traitement pour les personnages couchés dans le wagon lits, les jambes sont trop longues, la petite couverture a été réalisée avec une bande de mouchoir Kleenex peinte une fois collée. Préalablement, le plancher a été peint ainsi que le couloir derrière où j'ai installé qq personnages debout (jambes coupées) il ne fait pas bon être passager chez biscatrain!!!!

P1120944
Sur la première voiture de la rame qui sera un wagon lits, il faut prévoir une tête d'attelage spécifique pour le raccordement électrique avec la loco. J'ai utilisé la référence 40345 Roco qui prévoit quatre contacts distincts. En fait, j'en ai besoin de deux que je doublerai pour une connexion sans faille. Aussi, le trou existant dans l'axe du bogie doit être agrandi pour laisser passer les 4 fils. 

P1120946 
J'ai souhaité maintenir les 4 fils existants au cas où je voudrais par la suite programmer d'autres fonctions dans la rame à partir du décodeur de la loco
Sur cette photo, on voit bien la disposition du bogie par rapport à l'attelage à élongation Roco, j'ai vérifié que la rotation était suffisamment importante pour passer sur toutes les courbes.

P1120947
Sur cette photo, on voit les deux éléments de l'attelage positionnés, ce dernier étant difficile à déclipser, la rame et la loco devront être une composition indivisible, de même que la rame grand confort avec la CC6500 réalisée sur ce principe. Un accident sur le marchepieds (très fragile) réparé avec une petite tige de laiton de 0,5 mm qui sera peint........On casse souvent lors de manipulations.

P1120948
Sous la toiture (ici le wagon lits) mais c'est valable pour toutes les voitures, il faut araser les supports d'aérateurs pour pouvoir coller le ruban de leds CMS (utilisation d'une fraise ronde sur perceuse dremel)

P1120949
Petit problème de diffusion de l'éclairage sur les voitures lits, la structure supérieure de la caisse supportant la toiture occultant quasiment tout le couloir.
Il va falloir en éliminer une partie!!!!!!

Donc, il reste du boulot avant de voir circuler le train bleu tout équipé, RV dans un prochain article pour la suite.  
 

Partager cet article

Repost0
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 23:00

Puisque rien n'est jamais terminé en modélisme, j'ai revu quelques détails sur la draisine Jouef, en fait, elle est repassée aux ateliers, car le système de captation du courant devenait déficient après plusieurs tours du réseau. J'ai donc reconstruit un cadre autour du moteur pour poser de nouveaux palpeurs qui appuient maintenant efficacement sur les roues, créant un semblant de suspension des essieux. J'ai oublié de prendre les photos d'usage sur ces adaptations.
Toutefois, suite à cette intervention, j'ai revu quelques détails qui améliorent l'aspect général de la draisine:

modification de la traverse de choc avec pose d'un attelage à choquelles et d'une conduite de freins
modification des essuie-glaces
pose d'un avertisseur sonore
pose de main montoire
peinture des joints de vitres
pose d'un attelage kadee
pose de feux rouges AR

P1120884


Sur le modèle réel, la traverse de choc comporte une cavité en creux que  j'ai reconstituée avec des pièces de polystyrène après avoir élargi la traverse au cutter.

P1120890
Les pièces rajoutées ont été peintes en rouge (Humbrol 60) et j'ai posé un attelage à choquelles et une conduite de frein. Quatre mains montoire en fil de laiton de 3/10 ème sont fixées sur chaque extrémité des deux traverses de choc. Les essuie-glaces sont repositionnés correctement (l'axe au centre de chaque baie vitrée).
Un premier test de peinture des joints de vitrage en noir pas très satisfaisant est visible sur cette photo

P1120900
Je décide donc de peindre tout l'entourage des vitrages, ce qui affine la silhouette. Des feux rouges minuscules (micro leds 1mm de section) ont été logés dans les lanternes AR, programmables par la touche de fonction F1 de la centrale digitale, ce qui permet de les éteindre lorsque la draisine est attelée à des wagons

P1120920
un attelage kadee est collé en lieu et place du précédent à crochet, ce qui assure une bien meilleure fonction d'attelage et dételage automatique par aimantation.

P1120929
l'attelage est à tampons joints, le timon du wagon seul étant équipé d'une élongation variable.

P1120924
Une trompe en laiton mise en forme sur un mandrin de perceuse a été soudée sur un petit support en laiton qui s'enfonce dans la toiture, puis mise en peinture (mélange jaune/blanc) et salie......copieusement

P1120940 
Et notre draisine est maintenant prête à assurer un service sans faille sur le réseau.!!!!!

P1120930
Une vidéo est en préparation.

Partager cet article

Repost0
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 07:22
P1120785
Jouef a produit il y a quelques dizaines d'années une série de voitures de la CIWL dont la version "modéliste" constitue une base convenable permettant d'envisager des améliorations. La photo ci-dessus montre une voiture Pullman 2ème classe qui vient d'être équipée d'un éclairage intérieur.

P1120789
De nombreux modélistes possèdent ces voitures déclinées sous différentes décorations (pullman, restaurant, voiture lits, fourgon) dont la gravure est disons...... correcte, les plus récentes sont équipées d'attelages à élongation variable, les autres plus anciennes, non. Je ne me suis pas attardé sur la déco intérieure ni sur la composition exacte d'une rame, n'ayant pas la documentation nécessaire. D'autres modélistes talentueux ont réalisé des reproductions quasi parfaites de voitures sur des bases plus fouillées (rivarossi par exemple) c'est une autre approche !!!!!

Mon objectif est différent et porte sur les améliorations suivantes:

        modification des organes de roulement
        adaptation d'attelages à élongation variable (tampons et soufflets joints)
        déco intérieure succinte et pose de personnages
        éclairage par rubans de leds CMS ton chaud
        légère patine de la rame

P1120799
premier travail, remplacer tous les essieux Jouef par des essieux de même diamètre mais plus performants (fabrication allemande, cela tourne bien rond!!!!) distribué par LMT (Limousin Modélisme Train 0555841587) Ils s'adaptent parfaitement sur les bogies Jouef

P1120764
La disposition du chassis, du timon et du boitier d'attelage NEM (modèle à élongation variable) permet de retourner le crochet harpon (Roco) en otant la pièce mobile dont il est équipé d'usine.
 
P1120833
la photo ci-dessus montre un attelage plus discret puisque le boitier NEM est réhaussé de quelques mm sans géner le débattement du timon. A ce stade, il convient de repousser les tampons de 1 à 1,5 mm vers l'extérieur en les collant pour qu'ils se trouvent exactement dans l'alignement des soufflets, les deux éléments soufflets/tampons devant se toucher en alignement droit 

P1120763
l'aménagement intérieur des voitures Pullman succint  mérite qq touches de peinture, il faut d'abord enlever les petites lampes rouges, attention, les abats-jour se décollent facilement

P1120770       
Une douzaine de personnages ont été installés après peinture, les jambes doivent être sectionnées!!!!! 
Petit message pour les puristes, j'ai choisi ma propre déco, ne cherchez pas, elle n'est pas conforme, mon objectif étant d'abord de supprimer l'aspect uniforme jaune d'origine. Toutefois, pour ceux qui souhaiteraient engager ces travaux qui sont plutôt longs et fastidieux, l'ordre de mise en peinture est de préférence le suivant: plancher, tables, banquettes, cloisons
.
J'ajoute qu'une fois la caisse reposée sur le chassis, un luxe de détail devient superflu, car très peu visible, enfin c'est mon avis et je sais qu'il ne fera pas l'unanimité!!!!!!!

P1120831
l'aménagement intérieur de la seconde voiture pullman est terminé.

P1120823
avant de passer à la phase éclairage, il convient de réduire la partie centrale horizontale de la caisse en limitant la surface de part et d'autre du trou rond , pour ne pas gêner la diffusion des leds CMS collés sur la toiture. (opération en cours sur la seconde voiture Pullman) Attention de ne pas tout supprimer car l'emboîtement du toit pourrait être par la suite délicat 

P1120775
l'opération de pose des leds CMS est grandement facilité par les rubans adhésifs dont on voit ici une bobine de 5 mètres. Ces rubans sont vendus dans de nombreux e-commerces (CDF informatique, miniature passion, Ebay etc) et leur prix a tendance à chuter (de l'ordre de 100€ les 5 mètres) S'agissant de voitures anciennes, j'ai choisi des leds ton chaud. Les rubans sont sécables par série de 3 leds et comportent des pistes + et - qui peuvent être raccordées directement sur un courant de 12 à 20 V, les résistances étant incorporées. Par expérience, il est judicieux de réduire l'intensité lumineuse en intercalant une résistance supplémentaire entre le décodeur de la loco et l'ensemble de la rame et également un mini pont redresseur pour l'éclairage dans les deux sens de marche en mode analogique.  

P1120777 
un ruban de 12 leds est collé sous la toiture et un faisceau de deux fils a été soudé de part en part. J'ai prévu d'installer des micro prises (taille 2,5 mm, épaisseur 1,5 mm, 4 euros les 10 pièces)  à chaque extrémité des voitures et j'attends la livraison d'un fournisseur allemand. J'ai choisi cette option plutôt que d'installer des attelages conducteurs qui sont trop volumineux et coûtent fort cher (sauf entre la loco et la première voiture) ce qui permettra d'atteler la rame complète à différentes locos. Les fils traverseront les soufflets et seront quasiment invisibles.
L'ensemble de la rame indivisible une fois constituée sera alimentée par une fonction du décodeur de la locomotive dédiée à sa traction. (vapeur ou électrique???)

P1120768
Les fils devront traverser la verrière des portes d'intercirculation des voitures, après repérage, j'ai percé deux petits trous de 1 mm, mais j'attends les micro-prises (épaisseur 1,5 mm) qui devraient pouvoir s'insérer dans l'une des fenêtres correspondantes sans avoir à supprimer le montant de la porte

P1120830
j'ai entrepris de faire une légère patine sur l'une des premières voitures traitée. Je donnerai en détail le mode opératoire dans un prochain article. Il me faut maintenant trouver des attelages à élongation variable pour les installer sur les autres voitures non équipées, voire les fabriquer car le dessous de chassis n'est pas adapté et devra sans doute être charcuté.

A +

 

 

    

Partager cet article

Repost0
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 19:10
P1120694
La draisine Jouef est un modèle qui date un peu, mais qui a le mérite d'exister. Malheureusement, sa motorisation d'origine est très médiocre, et sa vitesse de pointe à la limite des records TGV. Quant au bruit, n'en parlons pas........

Il y a une vingtaine d'années, je m'étais déjà penché sur cette loco et j'avais réussi à refaire toute la transmission avec des engrenages Jouef de récupération, tout en gardant le moteur Jouef d'origine, ainsi que le vitrage opaque, le lest disgracieux, bref, le modèle roulait plus lentement, mais était toujours très bruyant et inesthétique!!!!!! Une nouvelle intervention datant d'un ou deux ans m'avait conduit à changer le moteur Jouef par un mabuchi  bien plus silencieux, et remplacer les verrières, en même temps que j'installais des feux avant (leds)

Souhaitant digitaliser la draisine, j'ai revu du même coup ma copie pour apporter quelques améliorations supplémentaires.

P1120697 
premier travail, rectification des boudins de roues au tour à métaux pour les ramener aux normes actuelles, avec modification du profil du voile extérieur, ce dernier étant ensuite peint couleur métal bruni. 

P1120698
La photo ci-dessus montre la transmission et le rapport de réduction basé sur un étage intermédiaire de pignons droits attaqués par une vis sans fin Jouef. Je ne change rien à ce niveau, d'autant que je me souviens avoir ramé pour trouvé une solution à l'époque.

P1120699
Cette autre photo montre toute la pignonnerie qui a nécessité d'importants charcutages dans le bâti d'origine, avec notamment la fixation de paliers en laiton pour solidariser l'ensemble et d'axes en acier pour les pignons intermédiaires
 
P1120701
Les lamelles de contacts ont du être adaptées à la nouvelle disposition des pignons qui entrainent les deux essieux moteurs.

P1120683
Un autre problème à régler, maintenir un lest en plomb sous la toiture sans qu'il soit visible derrière les verrières qui ont été rajoutées (plexiglas très fin collé avec du Kristal Clear, pas de traces!!!!!) et faire tenir un décodeur ultra plat (ici un LENZ) Dans un premier temps, la plaque de polystyrène blanche qui masque le lest en plomb a dû être creusée à l'emplacement d'un des composants du décodeur. 

P1120702
Ce n'était pas suffisant, après plusieurs essais, je dois enlever une partie de cette plaque de polystyrène correspondant à la surface du décodeur. Etant collée sur le lest en plomb, la découpe est délicate!!!!!! mais j'arrive enfin à loger tout les éléments. J'ai ajouté un morceau de ruban adhésif autocollant sur la partie visible du lest en plomb pour protéger les composants du décodeur

P1120676
La photo ci dessus montre les trois éléments démontés avant la pose du décodeur.J'ai réussi à loger un conducteur dans la cabine........il restait très peu de place!!!!!!

P1120685
Le décodeur peut être fixé définitivement sur le moteur maintenu par un morceau d'adhésif double face. Le branchement est classique:
rouge et noir sur les roues
orange et gris sur le moteur
bleu et blanc feux avant
jaune et vert inutilisés pour le moment (je vais voir si je peux loger des feux AR leds CMS)

P1120696
le modèle est terminé, j'ai ajouté quelques accessoires sur la plateforme arrière, un attelage à boucle collé plus discret, des enjoliveurs de phares avant et arrière, essuie-glaces, main montoire en fil maillechort et un brin de patine

P1120711
La draisine est attelée à un wagon transport de traverses pour effectuer les premiers tests de roulement avec le décodeur.
Quelques vérifications au niveau de la captation du courant et c'est parti. Le fonctionnement est excellent, pas de bruit, un ralenti parfait, une vitesse de pointe réaliste!!! 

Je diffuserai une petite vidéo sur cette loco dans les prochains jours.

En conclusion, je dirais que si j'avais à modifier aujourd'hui un modèle de base Jouef, j'aurai sans doute pris d'autres options,  avec une motorisation et une transmission miniaturisées qui n'existaient pas à l'époque des premières transformations. De même, j'aurais sans doute installé des verrières affleurantes sur la caisse et utilisé des leds ton chaud.......bref, il doit être possible d'affiner la silhouette de cette antique loco, mais l'important, c'est son fonctionnement qui garantit des manoeuvres avec des ralentis extrêmes sans plantage sur toute la zone de gare et de depôt et sur ce point, c'est parfait......  

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche