Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 07:15

P1160210

 

Le câblage du signal ci-dessus (CRR7) situé sur le canton 7 est un exercice laborieux du fait de son implantation particulière à l'entrée d'un gril de gare complexe qu'il doit protéger, puisque la voie principale le sectionne de part en part. Nous avons vu dans un précédent article dédié à sa construction qu'il pouvait afficher les 3 feux classiques du BAL, le carré rouge, et le rappel de ralentissement.

 

P1160691

 

Sur cette photo, le locotracteur s'apprête à le franchir à contresens. Il affiche donc le carré rouge

Voyons comment il fonctionne.

 

P1160695

 

 

 

Le diagramme ci dessus retrace les itinéraires pouvant être empruntés par les locos dans la zone de gare. Il permet de définir l'état des feux du signal CRR7 en fonction de trois critères:

 

itinéraires enclenchés

occupation de trains en aval

circulation d'un train dans le sens conventionnel ou à contresens.

 

P1160696 

Au premier coup d'oeil, on s'aperçoit qu'il faut un nombre de contacts R/T importants, notamment sur les relais associés aux moteurs d'aiguillages. Le réseau pouvant fonctionner en mode analogique ou digital, les feux resteront fonctionnels sous l'une ou l'autre des alimentations........à l'exception des feux de BAL qui ne sont pas opérationnels uniquement en digital (pas de détection d'occupation des cantons) Dans cette option, le feu rouge (sémaphore) et jaune (avertissement) sont neutralisés, seul le vert est éclairé si la traversée du gril de gare est programmée correctement au niveau des itinéraires.

 

Le cheminement du courant alimentant les feux (via une succession de contacts R/T des relais) suit une logique visant à neutraliser les feux du BAL dès que la traversée du gril dans le sens canton 7 vers canton 1 n'affiche pas la voie libre. Ainsi, une série de 5  aiguillages en position déviée interdisent le franchissement d'un train venant du viaduc dans le sens conventionnel: 

  

A2 dévié: il s'agit de la bretelle permettant à un train venant du canton 9 de s'engager sur le canton 1, puis 7 (voie banalisée) en direction du viaduc

                carré rouge puisque la loco franchit le signal à contresens

 

A15 dévié: c'est l'aiguille de la TJD ouvrant la voie libre V1 ou V2 d'un train au départ de la gare terminus

                carré rouge car sectionnement du gril

 

A8 déviée: c'est l'aiguille de la TJD ouvrant la voie libre V3 ou V4 d'un train au départ de la gare terminus

                carré rouge car sectionnement du gril

 

A4 déviée: c'est l'aiguille ouvrant la voie à un train réversible stationné sur une des voies d'arrivée V5 à V8 et repartant sur le canton 1

                 carré rouge car sectionnement du gril

 

A5 déviée: c'est l'aiguille dirigeant un train sortant des voies d'arrivée V5 à V8 vers le dépôt

                 carré rouge car sectionnement du gril

 

Canton 1 occupé: passage d'un train  quittant le canton 7 se dirigeant vers le canton 1

                 sémaphore, un seul feu rouge allumé (le relais est alimenté par  la carte de gestion électronique du bloc correspondant)

 

Canton 2 occupé: signale au mécanicien qu'il doit ralentir

                avertissement, un feu jaune du BAL allumé (idem, relais géré par le bloc automatique)

  

A 9 déviée: c'est l'aiguille de la TJD dirigeant sur une voie du dépôt

                rappel de ralentissement, trois feux jaunes allumés, franchissement à 30 km/h

 

A 15 déviée: c'est l'aiguille de la TJD dirigeant sur une voie du dépôt ou de la gare marchandises

                rappel de ralentissement, trois feux jaunes allumés 

 

Aucun aiguillage dévié, pas d'occupation de trains en aval:

               voie libre: feu vert du BAL allumé

 

P1160694

 

Sur cette photo, l'aiguille A 16 déviée dirige le locotracteur vers le dépôt ou la gare marchandises, le feu affiche les 3 feux jaunes.

 

Dans cette configuration, les principales règles de signalisation sont respectées........encore que cela doit être bien plus complexe dans la réalité.

 

En analogique, l'utilisation de relais permet presque toujours de trouver des solutions qui sont souvent lourdes au niveau du câblage. Lorsqu'en plus, il faut générer les ordres d'arrêt ou de ralentissement sur les cartes électroniques de gestion des cantons correspondants, c'est sensiblement le double de relais qui sont utilisés par rapport à ceux présentés sur le schéma ci-dessus!!!!! Le câblage des 8 cibles de 5 feux chacunes protégeant les voies 1 à 8 de la gare terminus relèvent sensiblement du même processus. Le chantier programmé au printemps s'annonce laborieux!!!!

 

En digital, si j'ai bien compris, c'est le logiciel qui gère la connectique et transmet les ordres via les interfaces, tout en appliquant des règles de sécurité similaires, dès lors que la programmation du réseau a bien été exécutée. Lorsque l'on sait que les décodeurs accessoires ont un nombre de sorties limitées, on peut imaginer le matériel nécessaire ) pour alimenter un réseau comportant de nombreux feux du type décrit ci-dessus. Néanmoins, l'avantage du tout digital est indéniable, car on s'affranchit d'un câblage fastidieux qui fait ressembler les postes de commande analogique à un central téléphonique de l'époque héroîque des standardistes!!!!

 

Selon les goûts et les aptitudes de chacun de nous, il doit être possible de concilier les deux métodes, pour limiter l'impact budgétaire propre à une solution tout digital pour la gestion d'une signalisation complexe........sur ce point, je n'ai pas les connaissances requises en digital pour formuler une opinion valable, le sujet de cet article étant de présenter un processus qui a le mérite de fonctionner sur biscatrain........

 

Bon là c'est sûr, je ne fais pas faire beaucoup d'adeptes pour une solution analogique!!!!!

 

 

 

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche