Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2021 2 05 /01 /janvier /2021 08:28
075

075

Pour démarrer la nouvelle année et histoire de diversifier un peu mes travaux de modélisme, j'aborde la construction d'un kit laiton Loco Set Loisir de l'automotrice PURREY PO, confié par l'ami Thierry. Il s'agit d'un engin à vapeur original dont la conception est plus proche d'un camion semi remorque que des automotrices diesel qui lui ont succédé. La notice est explicite et il est judicieux de la suivre scrupuleusement. 

081

081

En premier lieu, j'ai examiné le bogie moteur dont le châssis est constitué d'une seule pièce en résine dans laquelle sont moulées deux traverses en laiton supportant les essieux. Un seul est motorisé avec une transmission de qualité basée sur deux pignons à denture hélicoïdale. Le moteur est un Faulhaber RSF dans lequel est intégré un réducteur, ce qui confère une transmission souple, lente avec beaucoup d'inertie. En examinant les demi essieux montés sur les roues, je réalise qu'elles sont toutes voilées. J'ai donc extrait chaque demi essieu avec le puller pour les repositionner correctement, en m'aidant de la perceuse d'établi. L'opération consiste à enfiler de force l'essieu (bloqué dans le mandrin) sur la roue posée à plat sur le plateau de la perceuse, en faisant pression avec le levier. Ouf, cette fois ci les roues tournent bien rond. j'en ai profité pour polir la bande de roulement avec la gomme abrasive Roco. 

La photo ci dessus présente le bogie équipé de ses essieux. La prise de courant se fait directement sur le châssis via les demi essieux conducteurs bloqués dans une bague isolante et le pignon. 

082

082

Le bogie moteur est constitué d'une pièce en laiton photodécoupé qu'il faut mettre en forme par pliage, puis soudage. Les longerons rivetés sont ensuite  soudés sur les flancs en veillant à positionner face à face les trous supportant les boites à essieux, en s'aidant de cure dents.

083

083

084

084

Le moteur est maintenu solidement sur la plateforme du bogie par deux vis. Avant de le fixer définitivement, j'ai vérifié que la transmission avec l'essieu moteur se faisait sans forcer. J'ai dû déplacer le pignon moteur et le bloquer avec un point de colle.

085

085

La fixation entre le châssis moteur et le bogie se fait avec une seule vis centrale qui bloque les deux éléments. Cette disposition permet de le sortir pour d'éventuels travaux de maintenance ultérieurs. 

087

087

088

088

La pose de la cabine nécessite une mise en forme précise de la pièce laiton afin qu'elle épouse bien le contour gravé sur le bogie. La boîte à eau volumineuse et les marchepieds peuvent être ensuite soudés. 

090

090

091

091

Avant de positionner la toiture, il faut câbler le moteur et installer les vitrages que j'ai collés avec de la colle contact pour plus de sécurité. 

094

094

les fils reliant le moteur sont bloqués avec de la résine polymérisable UV car il faut éviter toute tension qui pourrait les dessouder sur les cosses du moteur après pose de la toiture. 

095

095

J'ai percé les lanternes pour loger des micro leds CMS câblées, le fabricant n'ayant pas prévu d'éclairage fonctionnel sur ce kit. La toiture est installée après avoir soudé les trois pièces d'infrastructure en bronze. Les tampons seront posés ultérieurement après peinture de la traverse de choc. 

097

097

A ce stade, il faut positionner correctement tous les sabots de freins dans l'axe des roues, en veillant à ce qu'ils ne touchent pas les bandes de roulement, sinon court circuit. Idem pour les roues qui frôlent la structure en laiton, un contrôle avec l'ohmètre permet de vérifier que tout est OK. Le roulement est excellent, je peux passer à la construction de la remorque. A ce stade, je n'ai pas encore d'idée précise pour loger le décodeur. Je verrai la place disponible lorsque les deux élements seront raccordés. 

A suivre

Partager cet article

Repost0

commentaires

Stéphane Voillat 07/01/2021 11:43

Cette construction n'est j'en suis sur pas facile ä faire, j'ai hâte de voir la suite.
Bonne continuations Jean-Claude.
Stéphane

Marc 06/01/2021 10:33

Encore une construction interessante , et un très grand bravo pour avoir solutionné les nouveaux problèmes..

Jean-Claude BARBUT 06/01/2021 11:45

bonjour
oui c'est dommage que ce type de kit (qui n'est pas donné!) ne soit pas plus vérifié sur certains composants (essieux voilés) ce qui peut décourager certains amateurs lorsqu'ils ne disposent pas d'un outillage adapté. D'une manière générale, c'est rare que l'on trouve tout ce qu'il faut dans le kit pour mener à bien sa construction, car j'ai constaté parfois des manques par rapport à ce qui est prévu, il faut donc composer avec tout ce que l'on doit avoir dans ses tiroirs.
jcb

Jean-Claude DRION 05/01/2021 10:41

Là je m'installe ces travaux d'orfèvrerie m'impressionne toujours...
vivement la suite...

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche