Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 05:00

P1250745.JPG

 

La reproduction par les Editions Atlas de ce petit autorail Somua est plutôt réussie, notamment avec des vitrages affleurant la caisse, et des roues plastiques dont la gravure est assez fidèle au modèle d'origine. S'agissant d'un engin ayant circulé sur les voies standard, il devrait se prêter assez bien à une motorisation.

 

P1250751.JPG

 

Un rapide coup d'oeil sous le châssis métallique montre la disposition des deux essieux montés sur des supports mobiles articulés sur un axe central, sans doute pour assurer une meilleure tenue sur la voie??? étonnant pour un modèle statique!!!!

 

P1250769.JPG 

 zoom sur le support d'essieu et sur la gravure des flancs de roues en plastique qui devront être remplacées. Dommage, car cette fois-çi, Atlas a fait des efforts de reproduction!!!

 

P1250760.JPG 

Le support est maintenu sur le châssis par une vis centrale qui permet une rotation limitée par un tenon visible (à droite sur cette photo). Le carter est également démontable. Il est donc assez facile d'installer un nouvel essieu (modèle Dynam de récup) dont le les roues ont un diamètre identique à celui d'origine (9,5 mm) Le pignon central est issu d'un essieu également de récup (CC65001 Mistral) lequel sera attaqué directement par une vis sans fin disposée à la verticale du châssis. Les gorges du support doivent être légèrement agrandies (foret de 2,1 mm) pour assurer une rotation libre de l'essieu moteur.

 

P1250761.JPG

 

Le châssis doit être fraisé au niveau de l'axe d'articulation du support d'essieu afin de laisser le passage à la vis sans fin.

 

P1250762.JPG 

Le micro moteur est issu d'un véhicule draisine rail/route bachman dont l'un des arbres a été tronçonné. Ses très petites dimensions permettent de l'installer à la verticale coincé entre la cabine de conduite et le compartiment toilettes. A noter que le pignon d'entraînement décrit plus haut peut-être également récupéré sur cette draisine, à condition  de repercer son axe à 2 mm

 

P1250764.JPG

 

Une petite cale en polystyrène de 1 mm d'épaisseur percée en son centre d'un trou élargi de 5 mm sera collée sur le moteur après avoir soudé deux fils d'alimentation orange et gris.

 

P1250767.JPG

 

 Le compartiment intérieur de l'autorail doit être découpé pour accueillir le moteur qui sera ensuite collé sur son support, en veillant à un positionnement parfaitement centré. A noter que sa hauteur ne déborde pas sur celle des cloisons. Cette disposition limite au maximum son emprise et ne dégrade pas outre mesure les équipements intérieurs. La cabine de conduite est maintenue, ainsi que toutes les banquettes. Par ailleurs, le câblage sera facilité à cet endroit où il reste la place d'un décodeur derrière le moteur.

 

P1250768.JPG

 

détail de la transmission, il reste à vérifier si l'entraînement sur un seul essieu moteur sera suffisant, la pose de bandage d'adhérence étant à écarter compte tenu du nombre limité de roues qui seront chargées de capter le courant.

 

P1250771.JPG

 

Il convient maintenant de solidariser les deux essieux. Côté moteur, le support qui a perdu son axe d'articulation est maintenu par une cale en polystyrène de 3,5 mm d'épaisseur usinée avec une ouverture en forme de trou de serrure (diamètre central 6,5 mm)

 

P1250772.JPG

 

Cette cale sera collée sous le châssis, de même que le support d'essieu, en veillant à bien positionner le pignon d'entraînement par rapport à la vis sans fin du moteur. Un léger fraisage est nécessaire sous le châssis à l'emplacement des roues (réalisé avec un disque à tronçonner)

 

P1250775.JPG 

La fixation du carter sous le support d'essieu a été modifiée pour permettre une fixation par vissage traversant le châssis métallique taraudé (2 mm) Désormais, les deux essieux seront fixes, ce qui ne devrait pas poser de problème en courbe vu le faible empattement de cet autorail.

 

P1250774.JPG

 

Même traitement simplifié pour l'essieu arrière.

 

P1250776.JPG

 

L'aménagement intérieur a été peint (spray tamiya gris clair) et collé sur le châssis métallique. J'ai utilisé un décodeur LENZ direct dont j'ai supprimé les 8 pins en ressoudant les fils après repérage des fonctions. Il s'agit d'un décodeur déficient dont la fonction éclairage AV et AR ne fonctionne plus, seul le fil bleu et vert est opérationnel avec la touche AUX 1 de la centrale digitale, ce qui assurera simultanément l'éclairage intérieur et les phares AV, rien  n'est prévu pour les feux AR sur ce modèle qui ne circule que dans un seul sens, à l'instar des autobus!!!

 

P1250778.JPG

 

Le décodeur trouve sa place derrière le moteur. Le câblage sera simplifié, deux fils au moteur, deux fils aux roues, deux fils pour l'éclairage.

 

P1250779.JPG

 

Les deux fils chargés de capter le courant sur la voie traversent le châssis par l'un des deux trous d'origine présent sur le modèle. Une plaque de CI de 1 mm d'épaisseur a été découpée pour s'encastrer sous le châssis entre les deux essieux, perçage à 8 mm et rainure centrale pour créer deux pistes isolées.

 

P1250780.JPG

 

 La plaque est collée sous le chassis côté époxy, et les deux fils rouge et noir soudés sur chaque piste

 

P1250781.JPG

 

des lamelles en chrysocal de 1/10ème de mm découpées et mises en forme sont soudées sur les deux pistes, assurant un contact électrique souple sur les quatre roues

 

P1250784.JPG

 

Le premier tour de circuit est concluant, l'autorail fonctionne parfaitement et grimpe sans problème toutes les rampes, J'avais quelques craintes sur ce dernier point, mais la faible masse de l'engin permet d'éviter l'installation de bandages d'adhérence. 

 

P1250788.JPG

 

Les travaux se poursuivent. j'ai installé un conducteur et peint les fauteuils en brun.

  P1250794.JPG 

le dessous du chassis a été peint ainsi que les lamelles de contacts 

 

P1250796.JPG 

les optiques de phares ont été percées de part en part et fraisées pour installer des leds CMS, opération délicate car les supports sont très fragiles. 

 

P1250797.JPG

 

j'ai utilisé des micro leds précâblées (fourniture Limousin Modélisme Trains)

 

P1250799.JPG

 

test d'éclairage, il faut atténuer celui du compartiment voyageur trop violent

 

P1250800.JPG 

Une résistance de 3,9 Kohms a été intercalée sur le ruban de leds du plafond chargé de distribuer l'éclairage via le fil bleu et vert du décodeur. Les câbles microscopiques des feux AV sont raccordés au ruban de leds, en intercalant une résistance supplémentaire de 1 Kohms. Il convient de démonter les vitrages pour faire passer ces fils entre les montants, puis les coller. (connexion des feux/montage en série) Les personnages ont été rajoutés avec qq colis qui masquent le trou central du plancher.

 

P1250801.JPG

 

 Reste un petit coup de peinture à ajouter au plafond pour masquer tout le câblage.

 

P1250802.JPG

 

terminé ou presque, je dois encore remplacer les tampons trop fragiles, L'engin va pouvoir rejoindre ses "congénères" Atlas et est bon pour le service. Sans doute le modèle qui m'a causé le moins de problème!!

Je diffuserai à l'occasion une vidéo montrant cet autorail en circulation sur le réseau.

A +

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

parmeggiani 13/10/2015 19:50

j'aimerais si possible rentrer en contact avec vous ,car je vous trouve absolument génial .
ça fait 2 locomotives que je fais en suivant votre site et je vous dit chapeau bas Mr Biscatrain.

Drion 24/07/2013 10:28

Bravo Jean-Claude,
Comme d'habitude un beau "tuto"
je vais me noter tout cela pour faire le mien
Jean- Claude (alias papybricolo)

piouls 27/07/2013 07:39



Pensez à ajouter des feux rouges à l'arrière du Somua (voir photos dans forum L.R)



traintrain76 22/07/2013 08:59

Bonjour Jean-Claude,
Cela parait si simple comme vous l'expliquez.
Bravo et encore merci pour ce moment de partage
Jean-Louis

rolland cantin 21/07/2013 10:39

Bonjour Piouls
Merci de nous faire partager votre expérience dans la motorisation des autorails Atlas.Félicitations pour les résultats.Je vais essayer la motorisation de cet engin.Petite précision: les deux
prototypes PLM avaient des sièges autobus couleur bordeaux (dixit autorail de France).Continuez SVP à nous faire partager vos tours de mains.Cordialement
Rolland du 47.

piouls 22/07/2013 07:06



merci pour la précision concernant la couleur des sièges d'origine, je n'avais pas de doc y relative et j'ai fait le mauvais choix!!!



huard 21/07/2013 10:10

Bonjour Jean Claude ,très beau travail de précision sur cet autorail, beaucoup d'idée
Jean Paul

gerard27 21/07/2013 09:07

Et un de plus; voila qui ne va pas simplifier la gesion du dépôt. En tous cas, félicitations pour ce travail minutieux.
Amicalement, Gérard

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche