Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 19:48

P1130821

 

Lorsqu'on veut faire circuler en toute sécurité et de façon réaliste des locos électriques sur un réseau équipé de caténaires, on se heurte souvent à de gros problèmes:

 

les ressorts de tension qui équipent les pantos sont trop raides

ils permettent un débattement vertical très important

hormis les modèles basiques, ils sont souvent fragiles

la hauteur de la caténaire par rapport au rail n'est pas toujours constante, notamment lors des passages sous tunnel ou souterrains

Les déports en courbe ont tendance à faire déborder la surface de contact des archets, avec accrochage assuré!!!!

Bref, si vous n'avez pas réalisé une ligne de caténaire parfaitement positionnée et tendue, vous courez le risque de voir votre rame s'arrêter net, causant des dégâts importants aux pantographes et à la caténaire......et au matériel roulant qui bien souvent déraille 

 

P1130791

 

Une solution consiste à limiter le débattement vertical du pantographe, mais en permettant un réglage très fin qui est invisible une fois l'opération réalisée. A titre de test, j'ai travaillé sur le panto unijambiste 25 KV de la BB 26000 Jouef/Hornby. L'outillage nécessaire , un foret de 1 et 1,5 mm, un jeu de tarauds de 1 mm, une petite vis de 1 mm 

 

P1130792

 

sur la partie centrale du socle et dans l'axe des deux trous d'isolateurs extrêmes, il faut percer un trou de 1 mm qui va se trouver exactement à la verticale de la bosse du bras d'articulation du panto. 

 

P1130794

 

ce trou sera ensuite taraudé pour permettre de loger une vis de 1 mm de diamètre. Son vissage exerce une pression sur le bossage du bras de panto et l'abaisse progressivement. Le dévissage provoque une action inverse. Il est donc facile de régler la hauteur maxi du  panto, tout en ne bloquant pas son débattement vers le bas. (position repliée)

 

P1130795

 

Comme ce réglage se fait sous la toiture de la loco, il faut percer à 5 mm environ du trou de fixation d'origine un second trou de 1,5 mm permettant à la vis de réglage du panto de traverser la caisse

 

P1130798

 

La caisse retournée montre les deux vis, celle du haut qui fixe la base du panto, et celle du bas qui va permettre le réglage du débattement maxi de celui-ci. J'ai dû supprimer la pièce en laiton qui permet de raccorder électriquement le panto à la platine, mais comme je n'utilise pas cette fonction, ce n'est pas gênant. 

 

P1130797

 

Le panto est à nouveau fixé, il est en position levée, et s'arrête à mi chemin. A ce stade, il importe de faire plusieurs essais (caisse remontée sur le chassis) pour repérer sur le point le plus haut de la caténaire du réseau que le panto vient juste effleurer le fil. Concernant la pression exercée sur ce dernier, elle sera ainsi limitée. Il importe également de détendre avec précaution le ressort de tension du panto, ce qui permettra un contact très doux sur le fil de caténaire, même lorsqu'il se trouve à une hauteur plus basse par rapport à la voie. 

 

P1130822

 

Pourquoi toutes ces précautions?

 

j'ai vu très peu de réseaux ou la caténaire était réellement fonctionnelle, sauf à se limiter à des portions visibles sur des longueurs réduites. Lorsque le réseau est entièrement équipé, le circuit passe sous des souterrains, des gabarits réduits en hauteur (rampes hélicoîdales) voire des portions non équipées comme les gares souterraines, et il est parfois utile de limiter le débattement des pantos au risque d'accrocher les éléments d'infrastructure. Un autre souci lorsque le panto aborde un double fil de contact (consoles doubles pour la tension des caténaires) il soulève légèrement l'un des fils au passage de l'archet et s'accroche sur l'autre qui lui n'est plus dans le même plan  horizontal. La photo ci dessus montre le cas de figure à une jonction (bifurcation) où les deux fils s'écartent progressivement......le piège!!!!

 

Bref, la tranquillité avant tout, au ralenti comme en pleine vitesse, le panto se comporte bien sans malmener la caténaire......

 

P1130820

 

J'ai profité de cette opération pour loger un décodeur SAI dans cette loco, ce qui permettra des prises de vue caméra embarquée en situation pantos relevés, maintenant que le circuit est entièrement électrifié niveau caténaires. 

Il reste à trouver une solution du même type pour les pantos type G, bien que ces locos n'ont rien à faire sur un réseau équipé en 25 Kv!!!!! Certains d'entre vous l'ont peut-être trouvée??    

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

MARC 09/07/2010 23:10


slt: encore un probléme que je vais devoir résoudre sur mon réseau, bien que j avais pensé y mettre un petit ressort sous la fixation du panto....


piouls 10/07/2010 11:23



Il y a sans doute d'autres solutions, mais il faut effectivement se pencher sur ce problème un jour ou l'autre!!!!



banlieueho 01/07/2010 09:07


bonjour J.C. c est tous simplement que je ne les pas trouver encore et que le sujet sur les pantos types G fera l objet d'un prochain article !!si toute fois vous trouver l'idée avant alors je
suivrai vos conseil !!! Pour le nouveau proger parler dans le commentaires il sera présenter plus tard car je voudrais pas que les passionner pense que je me plante a chaque fois !! les erreurs
servent de leçons ! voila , bonne continuations et je pense que les sujet viendrons sur mon blogs par la suite !! FRED


piouls 02/07/2010 08:16



alors bon courage pour la suite de ton blog!!



Armlc 30/06/2010 12:40


Bonjour, simple question: je possède cette machine HJ et je me demande comment avez vous placé un attelage court roco sans déraillement ds les fortes courbes....? (il n'y a pas d'élongation) merci


piouls 01/07/2010 07:10



Il faut au minimum que la première voiture attelée ait un attelage à élongation variable. Je n'ai pas de problème avec des courbes mini sur le réseau de rayon 542 mm (R5 de Roco Line)



banlieueho 30/06/2010 07:52


merci J.C . je pense pas expérimenter le sujet de suite car le réseau et tomber en suspend pour une autre idée que j'ai expliquer sur mon blogs mais le jeu en vaux la chandelle!!
cordialement FRED


piouls 01/07/2010 06:58



De belles photos sur ton blog, mais je n'ai pas trouvé "la fameuse idée" dont tu fais état, à quelle page?? 



banlieueho 29/06/2010 23:08


bonsoir J.C. merci pour ces conseil très utiles !!! les reportage de ces astuce sont très intéressant !!! pour le 1500 VOLTS l'idée sera a réfléchir car c est la caténaire que j'utilise le plus
!!!
cordialement FRED


piouls 30/06/2010 07:47



J'ai une vague idée de ce qui serait possible de faire avec des pantos de type G, mais il faut d'abord expérimenter le fonctionnement.  



Éric Padieu 29/06/2010 21:08


En diesel ou vapeur
On ne se fait pas peur
;-)


piouls 30/06/2010 07:45



c'est l'option la plus facile, on s'affranchit de la pose de caténaires, mais on met de côté un grand nombre de belles locos électriques en situation!!!!



Stéphane Voillat 29/06/2010 20:17


Salut, et merci pour ses informations. Les photos sont magnifique, prise de très près l'on remarque bien les détails. Ton réseau me motive à fond, le rêve continue. Je te remercie, à + Stéphane..


piouls 30/06/2010 07:43



L'usage de l'APN en macro permet de prendre des photos de très près, ce qui est utile pour ce type d'article.



Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche