Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 18:45

Trix a reproduit la rame de l'empereur Guillaume II constituée d'une loco vapeur S10 prussienne (disposition des essieux 230) et de six voitures luxueuses qui sont devenues des pièces de collection. Cette rame est passée dans les ateliers de Biscatrain en vue de la digitalisation de la loco vapeur, et l'équipement de personnages d'époque.

 

P1260105.JPG

 

Malheureusement, son fonctionnement posait problème dans la mesure où certaines pièces fragiles de l'embiellage avaient tendance à sortir des roues, ce qui m'a conduit à des travaux délicats pour consolider le montage d'origine.

 

P1260100.JPG 

 Les prises de courant du tender ont nécessité également qq travaux de repositionnement des lamelles de contact 

 

P1260131.JPG

 

L'ouverture du tender ne pose pas de problème, une fois la hotte à charbon déclipsée, la caisse se dépose en enlevant deux vis. La platine est équipée  d'une prise NEM à huit plots pour installation facile d'un décodeur par le dessous. Il suffit d'enlever le petit circuit imprimé que l'on voir dessus qui assure les contacts en régime analogique. Sauf qu'une fois le décodeur installé, un big court circuit dans la centrale, malgré le repérage effectué des plots.

 

P1260132.JPG

 

Malgré plusieurs tests de continuité électrique effectué à l'ohmètre sur chaque file de roues, le court-circuit était toujours présent, ce qui m'a conduit à tout démonter et dessouder tous les fils reliés au tender. Nous voyons ci-dessus un des trois essieux montés sur palliers isolants (une très belle fabrication)

 

P1260133.JPG

 

Dans la mesure où un train de roues fait masse avec le chassis de la loco, il suffit de vérifier si l'autre train de roues est bien isolé, de même que l'embiellage. ce qui fut fait, sans effet!!!!

 

P1260134.JPG

 

autre problème, les manetons d'entraînement des manivelles avaient tendance à se déclipser, il fallait donc les refabriquer, l'une d'elle ayant fait la malle.

 

P1260135.JPG

 

J'ai utilisé une vis de 2 mm de diamètre dont la tête a été réduite au tour, et repercée en son axe d'un trou de 8/10 ème afin de créer un filetage à l'intérieur.

 

P1260136.JPG

 

Pour arriver à un centrage parfait du trou, il suffit de bloquer un foret sur la poupée mobile du tour et de percer lentement la vis en rotation qui doit être traversée sur toute la longueur de son axe.

 

P1260137.JPG

 

La pièce est terminée, elle a été taraudée à l'intérieur au pas de 1 mm, ce qui permettra de bloquer la manivelle avec une micro vis, et ainsi recréer un embiellage solide.

 

P1260147.JPG

 

L'ensemble bielle/manivelle est maintenant bien maintenue par vissage, plus de risque de blocage des trois essieux moteur.

Sans cette opération, la loco était inutilisable. Quant à retrouver les pièces défectueuses chez le fabricant, pas évident!!!!

 

P1260156.JPG

 

 Mais revenons au court circuit que je cherche depuis deux jours!!! je pense avoir trouvé l'origine au niveau des feux avant de la loco qui ne fonctionnent plus. Il faut revoir l'installation d'origine.

 

P1260157.JPG

 

Les lanternes sont équipée de micro leds qu'il faut remplacer (grillées??).

 

P1260158.JPG 

C'est fait, j'ai pu insérer à l'intérieur des lanternes des micro leds ton chaud dont les pattes ont été soudées à du fil émaillé très fin, puis raccordées aux lamelles de laiton que j'ai sectionnées pour éviter tout court circuit. Le décodeur a pu être réinstallé, avec un montage bricolé sur la platine, et tout est rentré dans l'ordre. 

 

P1260160.JPG

 

La loco peut faire ses premiers tours de roues en régime digital. 

 

P1260154

 

En marche arrière les lanternes sont fonctionnelles, tout va bien!!!

 

P1260162-copie-1.JPG

 

Après un tour de circuit, petite vérification pour s'assurer que le montage de la manivelle sur le premier essieu moteur n'a pas bougé.

 

P1260167.JPG 

La hotte a reçu une couche de véritable charbon concassé (colle à bois)

 

P1260120-copie-1.JPG 

Les voitures sont toutes équipées d'origine d'un système d'éclairage individuel à base d'une rampe qui restitue un éclairage "vieillot" adaptée à ce type de rame.  La prise de courant se fait à chaque extrémité par des plots en laiton qui communiquent avec chaque bogie. Le démontage de la caisse/châssis est assez facile par déclipsage. je vais pouvoir installer qq personnages d'époque (Preiser) 

 

P1260123

 

zoom sur un bogie et sur le type de roues dont est équipé toute la rame, assurément une belle reproduction de Trix!! La prise de courant se fait sur l'axe supportant les deux roues non isolées.

 

P1260125.JPG

 

 L'éclairage des plafonniers est original, ainsi que le montre cette photo.

 

P1260126.JPG 

 La pose des personnages Preiser n'impose pas le sectionnement des jambes, les fauteuils et le plancher étant bien dimensionnés.

 

P1260127.JPG

 

L'ambiance rétro est bien restituée, sur cette photo zoomée, on peut apprécier la finesse de reproduction et de déco des voitures.

 

P1260168.JPG 

coup d'oeil sur la voiture salon, équipée de bogies à 3 essieux

 

P1260171

 

du beau monde dans les fauteuils !!!(Preiser) la reproduction du tapis de sol équipant toute la rame est superbe.

 

P1260173.JPG

 

La tampographie est remarquable, de même que la reproduction des bogies.

 

P1260174

 

la troisième voiture semble destinée à la restauration, si l'on s'en tient à la présence de fourneaux, et d'une grande table de réunion

 

P1260179.JPG 

 les deux autres voitures ont également été équipées de personnages, sur le fourgon mixte, j'ai installé une led canon rouge en raccordant les deux plots d'extrémité de la rampe d'éclairage, résistance 10 Kohms pour atténuer l'intensité du feux de fin de convoi. La rame étant destinée à fonctionner exclusivement en mode digital, je n'ai pas prévu de pont redresseur. 

 

P1260180.JPG

 

Quelques personnages complètent l'équipement du fourgon mixte.

 

P1260182.JPG 

Retour de la rame impériale sur les rails de biscatrain, avec circulation à gauche comme il se doit, mais s'agissant d'un train ayant roulé outre Rhin, sans doute à droite, j'ai préféré loger l'unique feu à droite, j'ignore si le fourgon en était équipé!!! 

 

P1260186.JPG

 

Le train impérial vient de s'immobiliser sur une voie de la gare terminus de Saint Gilles, à la grande surprise des voyageurs sur le quai?? Tout est possible sur biscatrain!!! 

 

En conclusion, une rame originale que l'on pourra voir évoluer sur le réseau biscatrain le temps d'une vidéo, et qui retrouvera ensuite son heureux propriétaire. Je te l'avais dit Jacques, j'en suis venu à bout!!! 

 

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Wolfram 07/09/2013 21:26

J'espère que la loco fonctionnera sans soucis, je me souviens vaguement de quelques plaintes, Märklin/Trix a échangé le bloc de transmission - mais seulement sur demande.

Pour ce qui est des feux de fin de train : en règle générale, il y en avait deux. Mais ils étaient accrochés sur les tringles qu'on voit bien sur l'avant-dernière photo, les petits carreaux à
hauteur du toit étaient en fait les supports des lanternes.

piouls 08/09/2013 08:40



merci pour ces infos, la loco a été tirée d'affaire, quant aux feux sur le fourgon, l'info arrive malheureusement trop tard!!!



marc 02/09/2013 20:44

Bonjour

Bravo , super sauvetage ....bien que...

c' est aberrant de voir une trés grande marque ,qui nous refourgue de la daube...

c' est aberrant de devoir à chaque fois réparer ou modifier une machine déjà vendue hors de prix...

mais superbes voitures, très belle rame...je souhaite bien du plaisir à l' heureux propriétaire....

piouls 03/09/2013 07:08



Nous savons tous que la finesse de reproduction d'un modèle a pour corrolaire une certaine fragilité de ses éléments. Sur de nombreuses marques, il n'est pas rare que certaines pièces simplement
clipsées se détachent, Trix ne fait pas exception à la règle. Il est parfois judicieux de les coller avant toute circulation de matériel roulant. 



BRUANT 02/09/2013 00:26

Comme dab du bon travail, de l'ingéniosité, de la pédagogie et au final une superbe rame ressucitée.

Bravo

Alain

Jean-Claude (papybricolo) 02/09/2013 00:01

c'est un vrai travail d'horloger encore une fois BRAVO

piouls 02/09/2013 07:47



ça y ressemble parfois tant les pièces à réparer sont minuscules!!!!



Jacques 01/09/2013 23:09

Il m'épate chaque jour davantage, ce Jean-Claude...

merci beaucoup, JC, pour tout ça.
Je me doutais bien que tu n'allais pas te laisser impressionner par un cour-circuit à la c.. !
ni même par une bielle qui va de travers, non mais des fois!

piouls 02/09/2013 07:44



T'as du bol, je m'étais dit que ta loco finirait à la poubelle si je ne parvenais pas à la refaire rouler à l'issue du troisième jour de prise de tête!!!!!



Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche