12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 19:15

JOUEF/HORNBY commercialise sous coffrets réf HJ 4014 des lots de 4 voitures INOX permettant de composer une rame élégante ayant circulé notamment sur l'axe Paris Lyon Marseille (Mistral) 
J'ai entrepris de poser deux feux rouges à l'arrière du fourgon mixte/1ère classe et d'éclairer le compartiment voyageur, le modèle se prêtant au mieux à cette amélioration. La rame INOX étant équipée de leds, j'ai prévu un éclairage quel que soit le mode d'alimentation analogique ou digital, et ce dans les deux sens de marche.

 
Les 3 éléments, chassis, caisse, se déboitent assez facilement. Le premier travail consiste à peindre en noir l'intérieur de la toiture pour éviter un éclairage par transparence. Idem pour le fond intérieur de la caisse qui doit recevoir deux leds rouges.


La captation du courant par les essieux n'est pas possible, H/J utilisant des roues isolées emboitées sur un axe en plastique. j'ai donc adapté des lamelles en maillechort (fourniture CDF Informatique, de mémoire!!!!) en supprimant une patte sur deux et en coudant le centre suivant la photo ci-dessus


Percer un trou de 0,8 mm avec un porte foret à main bien au centre de l'axe de rotation du bogie, dans lequel on fera passer un fil électrique très fin. Les flancs des roues ont été peints prélablement pour atténuer leur aspect brillant (Humbrol 53 gris métallisé)


La lamelle de prise de contact a été collée et un fil très fin souple a été soudé. Ce fil traverse le plateau du bogie dans un trou percé au centre de la lamelle, ressort sous le bogie et s'enfile ensuite dans son axe de rotation.


J'utilise des leds rouges de diamètre 2mm (fournisseur ci-dessus) dont le têton a été raccourci par un passage rapide sous un disque à  tronconner (aucun risque de griller ces composants dont l'électronique se trouve dans le boitier rectangulaire)

 

 Les deux lanterneaux en plastique doivent être enlevés délicatement, sans endommager la caisse.  Les trous libérés sont sensiblement du même diamètre que les leds, je les ai positionnées suivant la photo ci-dessus, les pattes des leds sont coudées et traversent le toit du wagon (percer deux trous de 0,8 mm) on apercoit au passage le fond du wagon peint en noir.


Les deux pattes de chaque led ressortent sur le toit, ce qui va faciliter les opérations de soudure


l'anode et la cathode de chaque led ont été shuntées (branchement en série) les deux autres pattes sont reliées l'une au pôle + d'un petit pont redresseur en intercalant une résistance de 10 Kohms, l'autre au pole - Ensuite les deux fils (rouge et noir) des bogies sont reliés aux bornes alternatives du pont redresseur. Ce montage permet un éclairage des leds aussi bien en marche avant qu'en marche arrière.  Deux autres fils (rouge et noir) sont raccordés au pole + et - du pont redresseur et alimentent une rampe d'éclarage (leds CMS) fixée sous le toit . J'ai intercalé une résistance de 1 Kohms pour atténuer l'intensité de l'éclairage de cette rampe. NB: seules les pattes du pont redresseur sont visibles sur cette photo, celui-ci étant fixé sous la toiture


Le ruban autocollant est limité à six leds, du fait de l'emplacement réduit de l'espace voyageur sur ce type de voiture


Avant de remonter le chassis et la caisse, il faut faire sauter les deux petites cornières au dessus des tampons. La photo montre l'une d'elle qui a été tronconnée.


L'éclairage intérieur est très doux, grace à la résistance de 1Kohms . NB: la puissance d'éclairage peut-être modifiée à volonté en choisissant une résistance différente, mais en digital sous 16 V la rampe est bien trop lumineuse sans résistance supplémentaire......


L'éclairage des feux rouges parait encore excessif, malgré la résistance de 10 Kohms et le montage en série des deux leds. C'est un effet classique de l'appareil photo numérique, dans la réalité, l'intensité est beaucoup plus faible et plus réaliste. 
L'attelage à élongation  a été supprimé, permettant d'installer un autre attelage à choquelles livré par le constructeur J/H. Les tampons ont reçu une petite touche de peinture. Il reste à équiper la rame complète de 7 voitures et la patiner, donc à plus tard.......... 
J'ajoute que la qualité de roulement de ces voitures est excellente, la reproduction plutôt réussie, et le prix des coffrets raisonnable (120 €) ce qui permet de réaliser une rame dont le rapport qualité/prix reste correct.

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Fabien 22/02/2009

Bonjour,
Pouvez vous me donner la référence du pont redresseur que vous utilisez pour vos montages car je souhaite effectuer le meme montage.
merci d'avance.
cordialement.

Présentation

  • : Le blog de piouls
  • Le blog de piouls
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog