Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 06:30

P1230307-copie-1.JPG

 

Ce petit autorail fabriqué par le constructeur Berliet dans les années 1930 est assez bien reproduit par les Editions Atlas. Aussi, j'ai prévu de le motoriser, digitaliser et installer un éclairage intérieur et des feux fonctionnels. L'engin réel en question était équipé de deux moteurs diesel de 150 CV chacun entraînant une génératrice produisant un courant de 600 V alimentant deux moteurs. C'était en fait un diesel/électrique.....il a circulé essentiellement sur le réseau PLM.......c'est d'ailleurs dans cette livrée seyante bleu/gris qu'il a été reproduit.

 

P1230364.JPG 

Comme tous les modèles produits par Atlas, il est statique........Le démontage des éléments par dévissage ne pose aucun problème.

 

P1230366.JPG 

Les deux moteurs diesel ont été sommairement reproduits.....

 

P1230367.JPG 

Comme pour le Decauville, sa motorisation fera appel à une mécanique Bachmann qui équipe la plupart de ses camions rail/route.........un rapide coup d'oeil permet de vérifier que l'entraxe des essieux du futur bogie moteur est exactement celui des deux pignons entrainés par les vis sans fin du moteur Bachmann

 

P1230368.JPG

 

L'engin sera donc sacrifié, sans regrets vu son coût de l'ordre de 40 euros

 

P1230369.JPG  

Les deux demi carters sont assemblés par vissage.......sur cette photo, nous voyons le système de transmission qui sera adapté au bogie de l'autorail berliet........les qualités de ce micro moteur sont parfaites, et le rapport de réduction assure une vitesse très réaliste de l'engin, avec des ralentis excellents.

 

P1230370.JPG

 

C'est là que çà se complique...... il faut casser les deux têtons qui servent d'axe aux pignons primaires, pour dégager les deux cavités qui devront être percées pour accueillir les essieux du bogie de l'autorail

 

P1230371

 

Une fois les têtons cassés, il faut fraiser le logement pour qu'il soit bien plat, repérer avec un pointeau l'axe correspondant et percer en plusieurs étapes chaque demi carters..........forets de 1 mm puis 2 mm et enfin 2,1 mm afin que l'essieu équipé d'un axe de 2 mm tourne sans résistance.

 

P1230376.JPG

 

Les deux demi carters sont maintenant percés.........il faut ensuite dégager à la scie à métaux les proéminences extérieures pour affiner la largeur du bloc moteur.........et finition par limage.

 

P1230377.JPG 

Les flancs du carter moteur qui accueilleront les essieux doivent ensuite être réduits par limage afin d'obtenir le profil visible sur cette photo.

 

P1230378.JPG  

 Les pignons doivent être repercés à 2 mm. ils seront ensuite engagés à force sur les essieux

 

P1230387.JPG

  

D'un côté, on peut conserver le vissage d'origine qui relie les deux demi carters, de l'autre, il faut créer un nouveau point de fixation, car l'excédent du carter a dû être scié.........Un taraudage avec vis de 2mm à tête fraisée a dû être réalisé.

 

P1230390.JPG

 

Pour permettre la rotation du bogie moteur sur le chassis, j'ai prévu de fabriquer deux demi coupelles en polystyrène de 2 mm d'épaisseur qui seront collées de part et d'autre du carter moteur

 

P1230391.JPG 

Celles ci seront collées avec les deux flancs de bogies en veillant au bon positionnement latéral des pièces rapportées.........et leur hauteur par rapport aux rails 

 

P1230372 

le bogie porteur ne pose pas de problème particulier, il suffit de limer légèrement les ouvertures pour permettre la rotation des essieux.........Il faut également limer en biais les extrémités des flancs de bogie, afin d'assurer une rotation convenable dans les courbes......... j'ai utilisé des  essieux Jouef de récupération (BB66000)

 

P1230373

 

Le carter ne nécessite pas d'intervention particulière hormis un petit limage pour permettre le passage des roues.

 P1230393.JPG

 

Il est temps de s'attaquer au chassis métallique qui devra être ouvert différemment sur chaque bogie.........un tracé au compas et à la pointe à tracer est nécessaire

 

P1230395.JPG

 

l'opération est effectuée avec la scie à chantourner Proxxon équipée d'une lame fine pour métaux. Ici, nous sommes sur l'extrémité chassis qui accueillera le moteur.

 

P1230397.JPG

 

Sur l'autre extrémité, je peux maintenir l'axe de rotation du bogie.

 

P1230399.JPG

 

Le bogie porteur a été repositionné avec sa fixation d'origine, le débattement est convenable pour une inscription en courbe de rayon min 54 cm 

P1230400.JPG

 

le bogie moteur reposera sur les deux demi coupelles latérales, il ne déborde pas trop sur le chassis, c'était l'objectif, car je souhaite pouvoir maintenir les deux moteurs diesel factices qui sont bien visibles sur l'extémité correspondante de l'autorail

 

Il reste désormais à trouver un système de rotation/fixation du bogie moteur, et faire les premiers tests de roulement, avant d'attaquer la digitalisation, l'éclairage, la déco intérieure et enfin la patine........

 

A +

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Jean Charles 21/11/2012 06:40

A vous lire, cela parait si simple et pourtant nous savons tous la somme de travail que cela représente.Encore un modèle Atlas qui figurera en bonne position dans la cavalerie.Hâte de voir le
résultat et encore bravo! Ils vont finir pour vous embaucher aux Editions Atlas:)
Bonne journée!

piouls 21/11/2012 07:42



Il est dommage que les Editions Atlas n'aient pas prévu des chassis plus facilement usinables.........hormis le kit de motorisation Picasso........ ce qui rend les
améliorations délicates.......mais certains modèles en valent la peine!!!! 



Florent J 19/11/2012 15:39

C'est toujours étrange de voir un autorail mono tampon. ça lui donne une allure plus fine. Mais c'est original ;)

Florent J

Patrick 19/11/2012 10:45

Salut J.C ,

Pour la rotation des 1/2 coupelles , reprendre le système des modèles Jouef Picasso & Z2N , bon courage , encore bravo
Superbe modèle .
A+

piouls 20/11/2012 06:56



c'est un peu l'idée, ce qui pourrait éviter un axe de rotation situé au dessus du bogie moteur, mais il faut voir ce que cela donnera une fois installé.



huard 19/11/2012 10:11

Bonjour Jean Claude ,beau travail et bonne descriton pour nouveau adepte de la modif.Merci.
Bonne journée et bon train
Jean Paul

Jacques 19/11/2012 09:50

Oui... bien sûr!
ce qu'il y a de bien avec Jean-Claude c'est que yapuka!!!

piouls 20/11/2012 06:58



le seul pb, c'est que c'est très consommateur de temps.........cela ne se passe pas toujours comme on le souhaite!!!!



Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche