Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 18:44

P1230404.JPG

 

nous en étions restés à l'adaptation du bogie moteur sur le chassis métallique. Pour assurer une rotation de celui-ci et un positionnement centré, j'ai dû confectionner ce type de support sur lequel viendra s'appuyer le bogie. Le plancher métallique a dû être largement ouvert pour permettre un débattement suffisant en courbe.

 

P1230405.JPG

 

le bogie moteur ne sera pas équipé de bandage d'adhérence, vu le poids plume de l'autorail, aussi, j'ai installé des lamelles de contact découpées au gabarit dans du chrysocal de 1/10ème, et fixées sur une tige de laiton de 8/10 ème soudée et collée.

 

P1230406.JPG

 

une échancrure a dû être fabriquée sur le support (que l'on voit ici à l'envers) pour permettre aux tiges de contact un débattement suffisant en courbe.

 

P1230407.JPG

 

Le bogie moteur est en place, j'ai ajouté un peu de graisse au silicone pour assurer une rotation souple.

 

P1230409.JPG

 

deux nouvelles coupelles situées au dessus du support chassis maintiennent le bogie en place lorsque l'autorail est soulevé. Après avoir réglé le jeu vertical, elles seront collées..........il est important de veiller à ce que les deux tiges de laiton ne puissent pas toucher le chassis métallique (court-circuit) lors de la rotation du bogie.

 

P1230410.JPG

 

l'installation de lamelles de contact sur l'autre bogie est réalisé selon le même principe. La captation du courant se fera sur les 8 roues de l'autorail.

 

P1230411.JPG

 

Pour terminer le chapitre motorisation, j'ai confectionné un petit carter collé qui protège un peu mieux la transmission

interne.

 

P1230413.JPG

 

les fils rouge et noir traversent les longerons du chassis et vont se raccorder aux lamelles de contact du bogie moteur

 

P1230414.JPG

 

maintenant, je peux m'attaquer au compartiment intérieur qui a dû être découpé au niveau des deux moteurs diesel décollés pour la circonstance. L'ensemble a été collé (UHU strong and safe)

 

P1230418.JPG

 

 Les deux moteurs en question ont été ensuite collés sur le bogie moteur, ils sont surélévés de 2 mm environ par rapport au plancher d'origine, mais ils ont pu être conservés!!!!! Une "fausse" cloison sera collée juste derrière pour recevoir le décodeur.

 

P1230419.JPG

 

Le décodeur utilisé est un lenz silver direct à 8 pattes, il sera pris en sandwitch dans ce petit montage, après avoir repéré les couleurs de chaque broche sur un testeur ESU.........attention, c'est facile de se tromper........et si mal branché!!!!! bonjour les dégâts.

 

P1230421.JPG

 

 tout est en place, je peux déjà raccorder les fils d'alimentation voie et le moteur et faire les premiers tests de roulement en digital........cela marche!!!!!

 

P1230424.JPG

 

Il faut maintenant dégager les feux factices en repérant avec une pointe fine le centre  et percer progressivement à 1, 2 puis 2,1 mm afin de loger facilement les leds canon bicolores blanc/rouge

 

P1230425.JPG

 

les leds seront soudées sur l'anode centrale commune, en les logeant dans les orifices des feux. prévoir de légèrement limer en biais le corps des leds côté extérieur, afin de faciliter leur installation à l'intérieur de la caisse.

 

P1230426.JPG

 

Les cathodes ont été sectionnées, et le corps des leds peints en noir mat

 

P1230428.JPG

 

idem à l'intérieur de la caisse pour éviter un éclairage par transparence du plastique.

 

P1230429.JPG

 

il faut faire sauter l'arrondi du plancher aux deux extrémités.

 

P1230430-copie-1.JPG

 

mise en peinture de l'intérieur du compartiment.........les couleurs sont de pure imagination, n'ayant aucun document d'époque en couleur!!!!! j'ai réutilisé les supports d'extrémité qui seront collés sous les vitrages, avec un conducteur installé en cabine 

 

P1230431.JPG

 

Les cathodes sont soudées en série avec une résistance de 4,7 Kohms sur chaque couleur (blanc et rouge) Le ruban de leds CMS autocollant est également équipé d'une résistance supplémentaire de 3,3 Kohms pour atténuer la forte luminosité des leds.

 

P1230432.JPG

 

encore qq soudures pour raccorder les divers éclairages.......

 

P1230434.JPG

 

et pose de qq voyageurs.........je tiens le bon bout!!!!

 

P1230435.JPG

 

les moteurs diesel ont été salis avec de l'encre modelmates brown

 

P1230440.JPG

 

Il ne reste plus qu'à patiner l'engin.

 

P1230445.JPG

 

dont la belle livrée beu/gris est un peu trop propre.......

 

P1230447.JPG 

patine discrère réalisée avec des encres modelmates

 

P1230449.JPG 

 après qq petites mises au point, les premiers tests de circulation sont parfaits........avec des ralentis très réalistes.

 

P1230455.JPG 

l'éclairage intérieur est assez doux, bon pour le service!!!!

 

P1230457.JPG

 

l'inversion des feux est fonction du sens de marche en régime digital, mais ne fonctionne pas en analogique.......donc circulation obligatoire en digital........l'éclairage du compartiment est obtenu avec une touche de fonction auxiliaire du décodeur.

 

En conclusion...........beaucoup trop de temps passé (plus d'une semaine pour arriver à faire rouler cet autorail) il faudra que je me tourne vers des solutions plus faciles à mettre en oeuvre pour les prochains, il faut dire qu'Atlas ne nous facilite pas la tâche avec des chassis tout métal dont la découpe est difficile.......et je ne parle pas de la mise au point du moteur qui doit être précise au niveau du calage du bogie.........sinon patinage certain!!!!

Bref, je souhaite beaucoup de patience à tous les amateurs qui se livreront à ce type de travaux.

A +  

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Daniel NOREZ 02/12/2012 18:28

Bravo Monsieur
1 semaine de travail OK mais quel superbe résultat
Moi du nord mais fada du sud-est j'adore cet autorail malgré que je l'ai pas connu .

piouls 04/12/2012 07:59



moi non plus, jamais vu, mais on est peut-être né trop tard pour connaître ces engins



Altéo 02/12/2012 00:01

Bonsoir !

C'est un travail de fou ! En tout cas bravo, c'est très réussi !

Pasal Schwartz 01/12/2012 09:34

Bonjour Jean Claude,
Quel boulot et quelle qualité! j'avoue que les mots me manquent. je pense que nous sommes nombreux à t'envier cette façon de produire de beaux modèles à partir de ces maquettes statiques. Encore
bravo!

Cordialement,
Pascal

Michel Beaubat 30/11/2012 10:20

Vous dites:
"un coffret de micro filières/tarauds, mais acheté ailleurs que chez Conrad qui vend ce produit bien trop cher!!! "
Pouvez-vous nous confier les coordonnées de votre fournisseur?

piouls 01/12/2012 06:48



Je suis en travaux dans mon bureau et je n'ai pas retrouvé le catalogue du fournisseur en question logé dans des cartons, je n'ai pas en mémoire son nom, mais je me souviens l'avoir acheté sur un
stand à Rail Expo en 2011 presque deux fois moins cher que le prix catalogue Conrad.



Jean Charles 28/11/2012 15:42

Bravo J.Claude voilà encore une preuve de votre savoir faire et de votrre faire savoir!C'est vraiment de la belle ouvrage!J'adore toutes les photos aussi!En espèrant une p'tite vidéo en bonus:)
Bien à vous.

huard 28/11/2012 13:40

Réalisation très complexe mais bien réussi,le temps on ne le compte pas lorsque l'on est passionné et que l'on possède l'outillage adéquate ,encore merci pour la démonstration .
Bon train.
Jean paul

traintrain76 28/11/2012 08:37

Encore un heureux exploi!je suis impatient de voir la vidéo, ceci dit il me semble que cela valait la peine d'une semaine de dur labeur.
Merci pour ce travail qui nous inspire;
Jean-Louis

Éric Padieu 28/11/2012 07:09

Autant je comprenais que vous perçassiez en trois passes successives dans les demi carters métallique, autant j'ai du mal à comprendre que vous ayez utilisé le même processus pour le perçage des
feux dans du plastique. Ou alors, à la limite, une passe de 2mm suivi d'une rectification à 2,1mm.
J'en profite pour relever quelque chose du précédent article : avez-vous utilisé une vis de 2mm en guise de taraud ? Pour votre info, j'ai acheté l'an dernier chez Conrad une petite boîte de
tarauds et filières (une dizaine de diamètres entre 1mm et 2,5mm): génial et pratique, notamment pour créer des petits goujons avec de la corde à piano.

piouls 28/11/2012 07:37



Pourquoi plusieurs passes, le conduit lumineux d'origine est collé dans le feu, il est difficile de bien centrer même en pointant. En utilisant des diamètres progressifs, on ne risque pas de
faire un perçage raté, sachant qu'il faut travailler à très faible vitesse, j'utilise une visseuse équipée d'un mandrin. Quant à tarauder un bloc de métal avec une vis.........c'est
irréalisable........et j'utilise comme vous un coffret de micro filières/tarauds, mais acheté ailleurs que chez Conrad qui vend ce produit bien trop cher!!!



Nico 27/11/2012 22:22

Réalisation de plus en plus pointues, mai le modèle est tellement original qu'il vaut bien quelques heures de casse tête.

Hervé 27/11/2012 21:17

Bravo pour votre travail et merci de nous le faire partager.
Hervé

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche