Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 06:09

P1130968

 

Cà y est, les travaux sont terminés, la loco vient de recevoir un voile de vernis mat pour fixer la patine........juste un petit retour en arrière pour terminer cet article

 

P1130920

 

Dans le passé, j'avais installé des lanternes AV en laiton (non fonctionnelles) que je souhaitais remplacer. Difficile à percer celles-ci pour loger une micro led. Elles ont donc été enlevées. Au premier plan les leds CMS ton chaud utilisées. Ces leds ont l'avantage d'avoir des pattes assez longues, une fois applaties, un corps carré de petite taille et un têton de 1,8 mm de diamêtre pouvant simuler une lanterne. (origine Ebay)

  

P1130923

 

Les pattes des leds sont applaties et l'une d'elle est recourbée derrière le corps de la led. Deux fils sont soudés sur chaque led qui traversent le trou de 1 mm percé à l'origine au dessus de la traverse de choc. Un petit cerclage (L'obsidienne) est collé sur le têton de chaque led. Lorsque la colle est bien sèche, les leds seront peintes en noir mat (deux couches pour éviter un éclairage par transparence)

 

P1130921 

Il ne reste plus qu'à raccorder les fils des deux leds aux deux pistes du circuit imprimé en intercalant une petite résistance de 1 Kohms. Les fils seront collés à la cyanolit car ils passent sous le bissel avant et ne doivent pas se balader!!!!! Les feux AV seront alimentés directement par les contacts des roues, sans passer par le décodeur situé dans le tender, pour faciliter le raccordement électrique entre la loco et ce dernier.

 

P1130922

 

Le corps de chaudière peut maintenant être remonté. Les lamelles de prises de contact ont été peintes en noir mat sur leur parties internes et externes. C'est le moment pour installer un mécanicien dans la cabine de la loco. Ensuite, il faut replacer les roues et tout l'embiellage en vissant les petits manetons sur les roues motrices.

 

P1130924

 

La pose d'un décodeur (SAI) à l'arrière du tender est aisée, j'ai ajouté un lest supplémentaire collé sous la caisse sur lequel j'ai ajouté un morceau d'adhésif double face qui sert à isoler les composants et fixer le décodeur. Le raccordement électrique est classique:

 

fils rouge et noir prise de courant sur les 2 essieux du bogies AR du tender et 3 essieux moteur de la loco via la mini prise tulipe visible sur cette photo

fils orange et gris au moteur

fils bleu et jaune aux leds des feux AR du tender

 

Le lest d'origine à l'avant du tender a été charcuté pour permettre le passage du pignon d'attaque du moteur. Sous le réservoir à fuel, j'ai ajouté en plus deux plombs mis en forme (origine articles de pêche) Notre tender pèse lourd........il ne peut plus patiner!!!!!

 

P1130929

 

La grille de protection des caténaires en métal est peinte en noir des deux côtés avant la pose (origine, je ne m'en souviens plus, sans doute sur Ebay) 

 

P1130955

 

Les principaux ingrédients pour la patine sont à base de terre à décor. Avant application, je badigeonne l'ensemble des éléments loco/tender/ flancs de roues, bissels, bogies  d'un lavis noirâtre à base de peinture Humbrol et de white spirit très dilué. Préalablement, qq touches de peinture blanche pour simuler le calcaire sur les conduites d'eau, réservoir TIA, sifflet, cylindres etc (elles seront atténuées après application du lavis) J'oubliais, les flancs de roues avaient reçu dans le passé une couche de peinture gris métal Humbrol 53 ainsi que les pièces d'embiellage, que j'ai laissée. 

 

P1130957

 

Lorsque le lavis est encore humide, j'applique généreusement de la terre à décor couleur crasse, rouille noirâtre, blanche, gris clair, poussière, avec une brosse en tamponnant, les coulées de calcaire sont faciles à reproduire à ce stade, et les rectifications sont encore possibles. L'excédent de terre à décor sera ensuite brossé et aspiré avec soin, qq heures plus tard.

 

P1130970

 

Lorsque le lavis est bien sec et que l'excédent de terre à décor a été enlevé, il est judicieux d'appliquer sur toutes les surfaces un vernis mat incolore (bombe aérosol ou aérographe) pour fixer la patine. Cette photo montre la loco après ce traitement. A ce stade il est encore possible d'ajouter qq touches de peinture rouille selon l'effet de vétusté recherché, notamment sur le foyer.

 

Voilà, notre 141 R Jouef a changé d'allure, et va pouvoir faire la belle pour qq séances photos et séquences vidéos prochaines. Je réserve cette loco pour les mouvements lents (manoeuvres sur le dépôt, traction de trains lourds) car la démultiplication du moteur, sa digitalisation, la bonne captation du courant permet des ralentis spectaculaires qui n'ont plus rien à voir avec la vitesse et le niveau sonore du modèle d'origine.  

 

 

 

 

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Simonelli 20/07/2010 10:35


Bonjour
Concernant les141 R ,il semblerai qu'il y ait eu une erreur de la part de feu Jouef.En effet je bidouille la N°416 Reims qui semble être verte &noire,le tender étant riveté sur le modèle la
seule photo dont je dispose ,le tender est soudé .Quelqu'un peut il m'éclairer sur ce point.Par avance .Merci.R.S


piouls 21/07/2010 07:48



Je ne pense pas que Jouef ait fabriqué des moules distincts pour les deux types de tender rivetés, et si le tender en question est soudé, il ne vous reste plus qu'à poncer les lignes de
rivets.........opération délicate!!!! Peut-être un spécialiste pourra t il vous confirmer ce point précis.



banlieueho 20/07/2010 09:47


bonjour J.C. merci pour ces articles formidable !!! j'ai du travail qui m'attend sur mes 3 141R !!! bonne continuation
cordialement FRED


piouls 21/07/2010 07:42



bon courage!!!



Stéphane Voillat 19/07/2010 19:20


Formidable photo, j'aime tes explications sur tes articles. Salut Jean-Claude, bonne continuations. Stéphane


piouls 20/07/2010 07:24



merci, il ne reste plus qu'à la faire circuler sur le réseau, une petite pointe de graisse au silicone sur toutes les articulations/embiellage est la bienvenue!!!!



Simonelli 19/07/2010 15:56


Bonjour
Au vu des photos,je n'ai qu'un mot a dire (Respect)Je suis entrain de super détailler la mienne, et n'en suis qu'à la rectifiquation des roues .Du pain sur la planche en perspective pour le
reste!!!!Bravo encore.R.S


piouls 20/07/2010 07:22



merci, sur les anciens modèles Jouef, il y a du taf pour en tirer qq chose de correct, mais ce sont des locos qui se prêtent bien au bidouillage!!!!!



gagu 19/07/2010 12:18


Du trés beau travail, le rendu est vraiment magnifique.
Je crois que je vais me lancer dans la patine des mes machines.


piouls 20/07/2010 07:20



merci, les vapeur se prêtent bien à ce type de patine, pour les locos modernes, c'est plus délicat!!!!



JARRET Bernard 19/07/2010 08:58


Bonjour Jean-claude. Un seul mot bluffant. Vraiment formidable le travail de patine. Moi qui voulait détailler ma 141R je me demande si c'est bien raisonable après un tel résultat. Plutot ça me
couperait les pattes! A bientôt.


piouls 20/07/2010 07:17



merci, mais je pense que la technique employée est à la portée de tous, car on peut à tout moment rectifier le tir, il suffit de ne pas trop charger le lavis qui doit rester très liquide et
faiblement teinté



gabuchon 19/07/2010 08:33


encore du travail de maitre superbe meme si je reconnais n'etre pas fan des vapeurs j'admire la qualité et le travail d'orfevre il serait intéressant de pouvoir comparer avant et après le roulement
de la machine vivement la vidéo


piouls 20/07/2010 07:15



merci, avant, aucune vidéo disponible avec le modèle d'origine, après, elle est en préparation.



Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche