Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 19:10


Dans la rubrique transports exceptionnels, la SNCF nous a habitué à voir circuler des convois parfois bizarres, c'est peut-être la question que l'on peut se poser en regardant ce drôle de wagon dont la fonction unique est de nettoyer la voie. Je me suis donc lancé dans sa construction.

Sa fabrication est assez simple puisqu'elle fait appel à un mini aspirateur  que l'on trouve aisément chez les revendeurs d'accessoires pour PC, et qui sert à enlever la poussière sur les claviers d'ordinateurs en le branchant sur une prise USB. L'appareil posé à côté d'un wagon Roco clean permet d'apprécier sa taille.

 
Premier travail
démonter tous les composants, en ôtant trois vis qui maintiennent les deux demi-carters. Le câble USB , la platine électronique et le petit moteur (à gauche) ne seront pas utilisés (tension délivrée trop faible) Déposer la turbine à ailettes pour la réinstaller sur un moteur plus puissant (en l'occurrence un moteur Faulhaber à droite sur la photo) N'importe quel moteur 12-16 V puissant ayant une vitesse de rotation élevée peut faire l'affaire (axe diamètre 2mm) 

En fonction du moteur à réinstaller, il faut "charcuter"  l'intérieur des deux demi-carters. j'ai pris l'option de tronconner l'arrière de l'aspirateur avec une mini-scie, et raboter tous les supports internes à l'aide de fraises, de cutter et de limes pour pouvoir accueillir le nouveau moteur.
A ce stade, j'ai découpé dans une plaque de polystyrène de 2 mm d'épaisseur un support pour positionner l'arrière du moteur dans le carter (en blanc sur la photo). Un deuxième couple collé sur le premier permet de bien maintenir l'arrière du moteur.


second travail
construire un bâti en forme de berceau sur un wagon plat (ici un vieux Roco à ridelles) dont la fonction sera de maintenir l'aspirateur en position correcte, tout en permettant son retrait pour vider le réservoir à poussières. 
Son positionnement sur le wagon doit être calculé  précisément pour que le bec d'aspiration effleure les deux rails sans les frotter (prévoir un espace de l'ordre de 1 à 2 mm) Les deux fentes inclinées visibles sur le bâti en polystyrène (2 mm) assurent une inclinaison correcte de l'aspirateur. 
A l'avant du wagon, faire sauter au cutter les supports de ridelles et fabriquer un couple (toujours en polystyrène 2 mm) épousant le galbe du réservoir. Sa hauteur (quelques mm) doit être ajustée pour que l'aspirateur repose sans forcer sur le wagon.
Faire sauter l'excroissance sous le carter de l'aspirateur qui abrite une LED (inutile pour cette application). Coller une petite traverse en polystyrène sur la base interne du carter de l'aspirateur pour éviter tout débattement latéral de ce dernier. 

zoom sur le berceau ainsi fabriqué qui sera collé sur le fond du wagon plat Roco


test pour positionnement correct du bec d'aspiration


un petit coup de peinture et le wagon est terminé

Troisième travail

le raccordement électrique: deux options possibles:

1er test: 
alimentation de l'aspirateur via une batterie de piles posées sur un deuxième wagon et délivrant 12 V
le fonctionnement est correct mais le moteur ne donne pas toute sa puissance.

2 ème test:
alimentation directe par la voie, via un câble raccordé à la loco et connecté sur une mini prise tulipe. Sur Biscatrain, la source d'alimentation peut être analogique (0 à 16 V continu) ou digitale (16 V alternatif) Sur la première, pas de problème, sur la seconde, il faut redresser le courant. J'ai donc installé un petit pont redresseur de tension à la sortie du moteur de l'aspirateur afin que celui-ci ne recoive que du courant continu avec une polarité constante, quel que soit la source utilisée et le sens de marche de la loco.
  
L'aspirateur supporte sans broncher le courant redressé entre 17 et 18 V et s'avère très efficace. Après un tour complet du réseau, j'ai vidé le réservoir à poussière où j'ai trouvé une petite quantité de tout ce qui traîne sur la voie (poussière, poils de pinceau, flocage, débris divers) ce que n'aime pas nos "chères locos"

Attention, ses capacités d'aspiration sont proportionnelles à sa taille, ne vous en servez surtout pas pour faire tout le ménage de votre réseau, encore moins de votre salon, car vous seriez déçus !!!!!!

En conclusion:     

La fabrication de ce wagon est à la portée de tout bricoleur. Son coût est très modeste (aspirateur 10 euros livré) Il rendra de sérieux services à tout possesseur de réseau. J'ajoute que le gabarit de ce wagon permet de le faire circuler partout, il passe sans problème sous la caténaire et sous les tunnels, là où le nettoyage de la voie est toujours un gros problème!!!!!!!

Je diffuserai prochainement une séquence vidéo montrant son fonctionnement.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche