Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2021 7 09 /05 /mai /2021 06:35
969

969

A l'échelle N, nous sommes confrontés fréquemment à des faiblesses de prise de courant sur le matériel moteur, liées à la légèreté des locos en contact avec le rail, mais aussi au nombre limité d'essieux capteurs. Il est parfois possible d'y remédier en ajoutant des "power pack" ou "stay alive", mais la place manque le plus souvent, notamment sur les petits locos tracteur deux essieux, ou sur les locos tender dont chaque cm3 est occupé. 

Rappelons que ces améliorations sont basées sur une réserve d'énergie constituée de condensateurs associés aux décodeurs, permettant de maintenir le courant lors de micro coupures. 

Pour obtenir une marche sécurisée des convois, j'ai pris l'option de multiplier le nombre d'essieux capteurs de courant via un ou plusieurs wagons reliés électriquement à la loco via des attelages magnétiques conducteurs. Cela implique que chaque loco soit équipée de ce type d'attelage, ce qui est assez simple à réaliser sur la plupart des modèles. Pour les wagons, il faut les aménager en conséquence. J'ai choisi un modèle Roco à parois télescopiques comportant deux bogies de trois essieux, soit une capacité de contacts sur 6 points. 

951

951

La caisse clipsée sur le châssis se dégage facilement, idem pour les bogies. Sur ce modèle, les roues sont toutes isolées et devront être échangées avec des essieux prélevés sur d'autres wagons de la marque Roco, afin d'obtenir une file de roue solidaire électriquement de l'axe.

953

953

Il faut confectionner des lamelles de contact découpées dans une plaque de chrysocale de 1/10 ème de mm d'épaisseur en créant trois pistes. Elles sont ensuite traversées par sur une tige de laiton soudée de 5 dixième. L'axe de rotation du bogie est percé délicatement en son centre. Une fois le bogie reposé, il doit pouvoir tourner librement, et il faut veiller à ce que la pression des lamelles sur les essieux soit suffisamment souple pour ne pas freiner leur rotation.  

955

955

Les lamelles ont reçu un point de colle cyanolit pour les solidariser avec les bogies, le montage permet à tout moment d'extraire les essieux pour revoir éventuellement la pression exercée sur ces derniers. 

956

956

le lest d'origine Roco a été remplacé par deux plaques de plomb collées sur le châssis. j'ai installé un attelage magnétique conducteur dont on voit sur cette photo la sortie des deux fils noirs derrière l'axe de rotation du bogie. Il ne reste plus qu'à les raccorder électriquement

962

962

963

963

La prise de courant via les roues passe par un petit circuit électronique qui redresse et stabilise le courant, pour alimenter un condensateur de 1000 microfarads 25 V qui servira à l'éclairage de feux de fin de convoi sur ce wagon. J'ai utilisé des micro leds CMS 402 rouges après perçage de deux trous de 8 dixième dans la caisse du wagon. Elles sont simplement collées sur la paroi. Une résistance de 47 Kohms est ajoutée pour limiter l'intensité de l'éclairage. 

967

967

J'obtiens un éclairage constant sur une durée d'environ 2 minutes une fois l'alimentation coupée. 

968

968

964

964

Il ne reste plus qu'à reposer la caisse. j'ai ajouté un peu de graisse cuivrée sur les points de contact ce qui améliore notablement le roulement du wagon. 

965

965

Un petit test de circulation en rampe permet de vérifier que le convoi roule librement. La prise de courant est sans faille, même sur les pointes d'aiguillages non alimentées, on peut multiplier le nombre de wagons capteurs, mais normalement, un seul suffit, bien sûr la loco en mode HLP retrouvera ses faiblesses, l'objectif de ces améliorations étant d'obtenir des convois sécurisés lorsque le réseau sera opérationnel.   

Partager cet article
Repost0

commentaires

Kleinermann jacques 11/05/2021 18:43

Bonjour j’ai trouvé des attelages conducteurs micro mini chez fb système 10 pc pour17,98€ + frais d’envois merci pour l’idee il ne reste plus que a l’appliquér
Jacques

BARBUT 12/05/2021 08:31

bonjour
ce n'est pas le même produit, ce qui est proposé chez FB system ne sert qu'à relier électriquement les voitures éclairées entre elles, mais n'assurent pas en même temps l'attelage magnétique, d'ailleurs, les prix sont très différents, une paire d'attelage magnétique conducteur à l'échelle N tourne autour de 10€

thierry 11/05/2021 12:17

Les attelages conducteurs sont pratiques pour l'éclairage d'une rame avec une seule voiture équipée de prise de courant ou mieux de se servir de la locomotive, mais il faut des contacts très fiable. Les rails Arnold sont très bons (pas de nettoyage de voie ni de roue) mais pas esthétique. j'ai des voies Peco et pour assurer de bons contacts et ne pas avoir nettoyer (rail et roue) je mets de l'huile Peco power -lub sur les rails. Les locos aussi sont bien huilées surtout les frotteurs de contact de roue.

thierry 12/05/2021 09:44

Pas trop de patinage il en faut très peu. Il vaut mieux en remettre plus souvent dés que la circulation devient moins fluide.
Pour compenser je déleste les voitures et une BB 9400 Lima avec deux essieux moteur remorque facilement une rame de 14 DEV en rampe de 2%. Mais ne pas nettoyer les voies et les roues est , pour moi, un avantage qui compense ce petit inconvénient.. On peut installer tout un tas de petits détails près des voies, caténaire, voie à accès difficile sans crainte de casser quelques choses. Les locos aussi demandent moins de maintenance juste de l'huile sur les pignons et de l'huile Peco sur les contacts environ toutes les 20 heures de fonctionnement ou tous 4 ans (j'en mets vraiment le surplus va couler sur le carter de boggie et il suffit de l'essuyer). J'ai une bonne partie de mon parc de locos qui n'a jamais été démonté et elles roulent toutes à merveille, le démontage est toujours risqué (casse, perte de pièce et parfois le remontage n'est pas une partie de plaisir mais d'énervement). Même les bandages durent beaucoup plus longtemps, certains sont d'origine et ont plus de 50 ans.
Cela peut paraître aller à l'encontre de tout ce que peut lire ou entendre, mais pour ma part je trouve cela très efficace. je me vois mal passer mon temps à nettoyer 150 locos, 700 wagons et des dizaines de mètres de voie une fois par mois ou même une fois par an, je préfère m'amuser avec.
J'espère vous avoir convaincu d'essayer car j'ai toujours pratiqué de la sorte depuis plus de 50 ans. Si vous voulez plus d'infos contacte- moi sur ma messagerie.
Salutation.

BARBUT 12/05/2021 08:33

Bonjour
En huilant les rails, on doit perdre pas mal de capacité de traction en rampe, (patinage??) notamment avec les locos les plus légères

Kleinermann jacques 09/05/2021 16:37

Tres bonne idee ou peut-on trouver ces attelages conducteurs ?

BARBUT 10/05/2021 06:44

a ma connaissance, ce produit existe chez REE en HO mais pas à l'échelle N, j'ai pu m'en procurer quelques exemplaires sur Ebay vendeur italien "mobazweitehand2" en faisant une recherche sur objet N° 274315835027 (article difficile à trouver en quantité)

Jean-Claude DRION 10/05/2021 00:33

REE en fait

Jean-Claude DRION 09/05/2021 11:07

Bien vu, cependant la question que je me pose toujours :est-ce que cela ne freine pas le convoi ?

BARBUT 09/05/2021 12:31

Bonjour
la résistance des lamelles sur les essieux est faible, mais il importe de bien régler la pression, rien à voir avec des lamelles qui seraient en contact sur les flancs internes des roues dans ce cas, on pourrait craindre effectivement qu'elles freinent le convoi.
Bonne journée JCB

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche