Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2018 2 24 /04 /avril /2018 17:30
799

799

L'ami Gilles m'a confié son pont tournant Fleischmann, une reproduction plutôt réussie d'un modèle germanique qu'il souhaite franciser avant de l'installer sur son futur réseau. Pour ce faire, il s'est équipé d'un kit laiton Rotamagus conçu pour ce type de modification.

Nous allons voir les différentes étapes à mettre en oeuvre, sachant que j'ai souhaité apporter quelques améliorations non prévues par le concepteur, qui concernent la structure même du pont tournant.   

798

798

le kit Rotamagus est constitué de plusieurs planches en laiton photodécoupé de 2/10 ème de mm et de fil de laiton destiné à confectionner les rambardes du pont tournant sur des chandelles à positionner sur le nouveau platelage. 

800

800

Pour effectuer ces travaux, il faut sortir le pont tournant en ôtant le cache central, ce qui permet d'accéder au clips de maintien du pont sur son axe de rotation. Les sections de voies d'accès de chaque côté du pont doivent être enlevées pour dégager ce dernier. 

801

801

vue sur le mécanisme assurant la rotation et le blocage sur les voies d'accès. La commande sera digitalisée à l'aide d'un module LDT 010503 en cours de livraison. 

802

802

les différents éléments (cabine, rambardes, échelles d'accès, treuil) simplement clipsés sur le PT, sont démontés aisément.

803

803

le concepteur préconise de poncer le platelage afin de positionner les pièces en laiton par encollage sur un adhésif double face. J'opterai plutôt pour un collage classique sous serre joints. Le mécanisme (partie jaune) est moulé dans la masse et ne peut être conservé, la cabine (modèle français) plus petite ne pouvant l'abriter. J'ai donc prévu de découper cette surface et de la remplacer par une pièce de polystyrène.  

806

806

Avec une lame de scie circulaire montée à l'envers sur un flexible Dremel (dents inversées afin de limiter les risques de dérapage au niveau de la découpe) j'ai pu dégager proprement le mécanisme qui sera conservé sans détérioration. Le poste de commande sera réinstallé dans la nouvelle cabine avec un opérateur. 

807

807

La finition est faite avec une lime plate. Nous voyons sur cette photo que Fleischmann a prolongé la plateforme pour supporter un train de roulement qu'il faudra supprimer et replacer, car le kit Rotamagus n'a pas prévu de recouvrir cette surface, a priori inappropriée sur un modèle français.    

808

808

les quatre éléments de platelage sont calibrés un peu juste en longueur, de plus, une section supplémentaire est présente sur le kit et absente sur le pont (en haut à gauche sur la photo), il faudra donc confectionner un support à cet endroit. 

809

809

la plaque de polystyrène est positionnée pour affleurer le platelage d'origine. A ce stade, je peux éliminer la section qui déborde et sur laquelle je dois récupérer la roulette.

810

810

vue de dessous, nous voyons que le support de roulette est moulé dans la structure du pont. Sa découpe doit être faite précisément, car il devra être recollé sous l'extrémité de la plateforme en veillant à son positionnement conforme sur le rail circulaire de la fosse et surtout à sa hauteur qui doit être identique à celle de toutes les autres roulettes. 

812

812

C'est fait, il faut creuser légèrement sous la plateforme pour dégager un espace suffisant permettant une rotation libre de la roulette. La partie extérieure de la plateforme côté cabine a été découpée et sa surface correspond maintenant exactement à celle du kit laiton Rotamagus. 

813

813

Une équerre de renfort en plastique est collée  pour maintenir solidement le support de roulette

816

816

La cabine de contrôle du pont est constituée de deux éléments à plier à 90° et souder l'un à l'autre. 

817

817

Le toit est soudé de l'intérieur, ce qui solidifie l'ensemble. Dans l'immédiat, il n'est pas fixé sur le platelage, dans la mesure où j'envisage d'aménager l'intérieur et d'installer un éclairage cabine 

818

818

Avant de coller les platelages, il est judicieux de percer avec un foret de 5 dixième tous les emplacements de chandelles de la future rambarde. A noter que le kit ne figure pas tous les points de perçage et il est nécessaire d'en créer d'autres. 

819

819

Un léger ponçage du pont Fleischmann est effectué avant encollage. Idem pour les éléments de platelage, opération réalisée avec une gomme abrasive Roco

821

821

L'encollage doit être précis pour ne pas déborder sur la fosse circulaire. Une petite pièce de laiton est à intercaler entre les deux éléments du platelage, leur longueur ayant été calculée trop juste par le concepteur pour être mise bout à bout. 

820

820

La base des rambardes Fleischmann sera récupérée après découpe à la scie circulaire Proxxon pour reboucher les orifices d'infrastructure du pont et reconstituer les poutrelles extérieures. 

823

823

Idem pour les deux échelles d'accès à la fosse que j'envisage de réutiliser après suppression des rambardes en plastique qui seront retraitées avec du fil laiton plus fin.  

824

824

L'armoire électrique est mise en forme et soudée. 

829

829

pose des échelles d'accès à la fosse 

825

825

Une première mise en peinture d'apprêt est effectuée avec un spray gris clair avant la pose des rambardes. La cabine et l'armoire électrique centrale reçoivent le même traitement, mais seront collées ultérieurement

826

826

Les chandelles supportant les rambardes sont positionnées avec un point de colle cyanolit dans chaque trou pré percé du platelage en laiton. Je n'ai pas souhaité souder l'embase pour éviter toute déformation du PT en plastique. Par contre, les fils de laiton ont reçu un petit point de soudure sur chaque support pour solidifier la rambarde. Une goutte de soudure liquide déposée avec un pinceau fin facilite cette opération. Bien veiller au positionnement correct de chaque chandelle durant cette intervention.

827

827

C'est une opération assez longue, mais la finesse des chandelles (2/10 ème mm) et du fil laiton (4/10 ème mm) améliore sensiblement l'esthétique du pont.  

830

830

j'ai pu récupérer le poste de commande d'origine qui sera installé en cabine.

831

831

Idem pour le treuil mécanique Fleischmann dont la facture est très proche de celle contenue dans le kit Rotamagus

834

834

Nouvelle phase de peinture après avoir pris soin de masquer les rails avec un ruban adhésif très fin et tout le mécanisme sous le PT

835

835

la prochaine intervention portera sur la patine de l'ensemble du pont tournant après remontage et sa digitalisation. 

A suivre

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

TURRINI Jean-Louis 27/04/2018 14:56

Le pont est métamorphosé. Il est bien plus beau comme ça. Vivement la patine, ça va m'inspirer.

Encore bravo.

Jean-Claude 25/04/2018 18:42

lors là c'est pile/poil le tutoriel qu'il me fallait pour "franciser" mon pont qui est resté dans son décor d'origine.
Merci Jean-Claude de toutes ces explications et j'attends la suite
Amicalement
Jean-Claude

Yannick 25/04/2018 09:52

J'ai le même pont tournant, je suis pressé de voir la suite car je vais m'en inspirer pour le digitaliser.
Encore bravo pour ce travail de longue haleine.

guilbert andré 25/04/2018 07:39

très belle réalisation !

guilbert andré 25/04/2018 07:36

une très belle réalisation ! hâte de voir la suite !

Présentation

  • : biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche