Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 06:40

P1240554.JPG

 

Roco a produit il y a quelques années cette belle loco vapeur avec un jeu de plaques permettant une immatriculation SNCF ou PLM, le modèle présenté sur cette photo est la 050 B 70 SNCF. Celle ci ayant des problèmes de captation du courant suite à une détérioration de la prise la reliant au tender moteur, j'ai profité du démontage pour la digitaliser et apporter quelques améliorations.

 

P1240546

 

deux vis relient la chaudière au chassis, le démontage ne pose pas de problème, la tête d'embiellage a tendance à se décrocher de son logement dans la partie supérieure du cylindre, un petit point de colle la maintiendra désormais en place, évitant un blocage de tous les essieux. Les lamelles de contact sur 8 roues de la loco transmettent le courant au tender moteur via un timon d'attelage équipé de 2 lamelles souples conductrices. Celles ci ont dû être repositionnées sur leur support et collées.

 

P1240547.JPG

 

Zoom sur le timon d'attelage conducteur en phase de collage.

 

P1240548.JPG

 

La loco peut être remontée. c'est le tour du tender, qui se démonte également en ôtant deux vis aux extrémités du chassis. La soute à charbon est juste enclipsée sur la caisse et se décroche aisément.

 

P1240549.JPG

 

 Une fois le tender démonté, nous voyons la prise femelle sur laquelle s'emboite le timon d'attelage, le support équipé d'une ampoule et le conduit lumineux avec ses lanternes. L'éclairage AR sera remplacé par des leds canon bicolores et l'ampoule supprimée.

 

P1240550.JPG 

la platine d'origine sera conservée car elle assure le contact avec les balais du moteur, par contre, il faut isoler la prise de captation du courant de celle du moteur, supprimer également le condensateur avant l'installation du décodeur. j'ai choisi le modèle Lenz direct à broches (sans fil) qui tient exactement dans la cavité arrière du tender. Le fil noir et rouge est raccordé aux roues, et l'orange et gris au moteur. Attention de bien repérer la fonction des 8 broches du décodeur qui sont inversées dans la mesure où il se présente à l'envers.

 

P1240551.JPG 

Les leds canon bicolores seront peintes en noir mat avant d'être collées à l'intérieur des lanternes. Leurs pattes seront sectionnées au plus court pour souder les fils (bleu anode commune, jaune et blanc sur chaque cathode montée en parralèle)

 

P1240556.JPG

 

Le chassis en zamac devra être légèrement fraisé sur les côtés pour accueillir les leds. J'ai inséré entre le décodeur et le commun (fil bleu) une résistance de 10 Kohms qui atténue sensiblement la luminosité trop violente des leds; Veiller à ce que les pattes des leds ne fassent pas contact avec le corps du chassis métallique du tender, mettre si nécessaire un petit bout de ruban adhésif isolant.

 

P1240561.JPG

 

Si tout se passe bien, la loco doit être en mesure de fonctionner en mode digital avec commande des feux rouge/blanc AR  inversé selon le sens de marche. La reproduction du charbon dans la soute n'est pas très réaliste, nous allons donc lui adjoindre une couche de vrai charbon.

 

P1240571.JPG 

 A partir d'un morceau d'anthracite, il est aisé de fabriquer le charbon en le cassant à l'aide d'une grosse masse (enrouler le morceau en question dans un vieux tissus et cogner dessus jusqu'à obtenir des fragments très fins, voire de la poussière)

 

P1240573.JPG

 

L'encollage est fait avec une couche épaisse de colle de type Pattex (une colle blanche classique peut faire l'affaire) La poudre de charbon concassée est ensuite saupoudrée dessus. Il est possible de laisser çà et là qq dépôts de charbon sur les côtés de la soute (débordements lors du chargement)

 

P1240567.JPG

 

Eclairage des feux en marche arrière. Je n'ai pas modifié les feux AV pour simplifier, car il aurait fallu abandonner le système de prise de courant loco/tender et adjoindre deux fils supplémentaires.

 

P1240575.JPG

 

Terminé, la loco peut rejoindre la cavalerie vapeur de son propriétaire. Elle fonctionne sous les deux modes (analogique et digital) et la qualité des ralentis est excellente. En digital, les feux rouges peuvent être éteints lorsque la loco tracte un convoi, les feux AV restant allumés. Sa livrée verte trop neuve mériterait une légère patine, mais elle ne m'appartient pas et si je rate l'opération, je risque d'être licencié par la Direction! en ces temps difficiles, je ne tiens pas à perdre mon emploi.

A +

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

LPAT67 15/07/2016 21:13

Bonjour Jean-Claude.... un petit soucis pour voir les photos sur ton article .... j'ai des logos overblog....
Merci

BARBUT 16/07/2016 07:40

bonjour Patrick
j'ai vérifié en consultant mon blog via l'accès visiteur, les photos sont bien présentes, le problème doit se situer à ton niveau
bonne journée
Cordialement

ORY 07/04/2013 21:26

Formidable, j'ai cette loco et je vais pouvoir la digitaliser grâce à cet article illustré. Merci
Je lis avec beaucoup d'intérêt les articles sur les autorails ATLAS. C'est du grand art, merci encore.

victor 16/03/2013 12:19

Ce modèle que je ne connaissais pas là, semble très sympathique…

Je déteste les par vapeur et celui-ci en est dépourvu.

Jieff 16/03/2013 12:14

Bonjour Jean-Claude
Félicitations pour toutes les réalisations
Pour le charbon réel sur les tenders,comme je suis du "NORD", je voudrai ajouter une petite précision, il faut toujours mettre une petite couche de vernis sur celui-ci, car il a tendance a s'oxyder
a l'air libre, phénomène tout à fait naturel
En plus, est ce que je pourrais avoir votre adresse mail (si c'est possible), car j'ai des conseils (type, marque, modele) a vous demander, pour remplacer les moteurs un peu poussifs de mes locos
"Jouef" anciennes années 70/80
Merci d'avance
Jieff

piouls 17/03/2013 06:41



Merci pour l'info, je n'avais pas constaté ce problème sur les locos déjà équipées de vrai charbon depuis plusieurs années, sans doute l'hygrométrie des régions humides y est pour quelque chose.



Voillat Stéphane 16/03/2013 08:03

C'est merveilleux de regarder le résultat final, rien ne t'arrête Jean-Claude, c'est plus que réel. Bonne journée. Stéphane

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche