Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 05:26

P1130888

 

Les premiers modèles fabriqués par Jouef ne captaient pas le courant sur les roues de la loco, c'est un point qu'il est important de corriger pour éviter les plantages, notamment  sur les zones d'aiguillages. Une petite pièce (8 mm large) découpée dans un morceau de circuit imprimé de 1 mm d'épaisseur sera collée sur le fond du chassis supportant les 4 essieux. La partie cuivrée sera séparée en deux pistes distinctes par un rainurage (pointe à tracer pour tirer le trait central, puis grattage avec la pointe d'une mini lime queue de rat) Les 3 trous (4 mm diamètre) sont équidistants de 27 mm. Un autre plus petit (diamètre 2,50 mm) est percé à 6 mm du premier.

 

P1130889

 

Avant de la coller sur le fond du chassis, il faut souder les deux fils qui alimentent la mini prise tulipe reliant le tender (voir article précédent) en s'assurant que les deux pistes soient bien isolées électriquement.........sinon court circuit assuré!!!!

 

P1130890

 

Cà y est, le circuit imprimé est collé à la cyanolit. A l'autre bout du circuit, deux points de soudure qui serviront à alimenter les feux AV de la loco.

 

P1130891 

Maintenant, on peut poser les lamelles de contact. Pour simplifier, j'ai utilisé la réf AD 901 de Miniatures Passion (boutique sur le net)

 

P1130892

 

Toutefois, il convient de modifier la géométrie des lamelles en question, à gauche lamelle d'origine, à droite lamelle découpée à l'aide d'une paire de ciseaux.

 

P1130893  

La fixation d'origine du bloc d'embiellage sur le chassis limite les prises de courant à 3 essieux sur les quatre, ce qui est suffisant pour assurer une captation parfaite. Il faut donc percer un trou (diamètre 1,2 mm) qui traverse le chassis de part en part. Le percage doit être précis car il doit être situé exactement entre les deux axes d'essieux AR et la mêche doit affleurer le circuit imprimé sans le détériorer.

 

P1130906

 

Un petit gabarit en bois est utilisé pour souder les lamelles de contact en crysocal sur une petite tige de laiton de 1,2 mm de diamètre (longueur 5 à 6 mm). Une fois soudée, la pièce est posée sur le chassis comme le montre la photo ci dessus.

 

P1130908

 

Les lamelles sont maintenant positionnées pour alimenter les 3 essieux AR de la loco. Celles concernant le 2 ème essieu doivent être coupées. Les tiges de laiton ne doivent pas dépasser les pistes du circuit imprimé à l'intérieur. Un point de soudure les solidarise électriquement sur ces dernières. Lorsque tout est bien en place, il faut couder légèrement les lamelles sur leur support pour exercer une pression suffisante sur la face interne des 6 roues conductrices.

 

P1130909

 

Cette photo montre la disposition des lamelles de contact sur les roues des trois essieux AR. L'ensemble sera peint en noir mat lors des travaux de patine.

 

P1130919

 

J'oubliais, après les travaux de brunissage de toutes les roues de la loco et du tender, il faut passer une fine couche de fixateur (produit Zébulon) qui assure après un séchage de 24 H environ un meilleur contact électrique et évite l'oxydation.

 

Pour répondre à la question d'un lecteur relative aux cotes des boudins de roues de la loco, elles sont les suivantes:

 

bissel avant 12,35 mm

roues motrices 19,45 mm

bissel arrière 13,90 mm

 

Ces cotes ne répondent pas forcément aux normes requises, mais l'important, c'est d'affiner les boudins pour alléger la silhouette, car c'est un défaut très visible sur les premiers modèles Jouef.

 

Les prochains travaux porteront sur la pose de lanternes CMS à l'avant de la loco, de sa digitalisation, remontage et patine.

 

A bientôt 

 

 

 

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

banlieueho 15/07/2010 20:41


bonsoir J.C. très bonne article je prend des notes si vous le permettais !!! ?? combien d'heures de travaille sur cette machine ? bonne continuation FRED


piouls 16/07/2010 07:27



Aucune idée, les premières transformations faites il y a qq années avaient déjà pris beaucoup de temps, plusieurs après-midi sans doute!!!!!! je ne compte pas le temps passé et je ne le vois pas
passer



marc 14/07/2010 19:20


Bonjour, voila une trés bonne idée pour améliorer ou refaire la captation du courant par les roues...Amicalement Marc


piouls 15/07/2010 07:40



j'avais déjà appliqué cette métode sur la 231 K Jouef.



BRUANT 14/07/2010 17:24


Ah encore du très beau travail et très pédagogique! J'avais pas pensé à ce type de montage, je m'en souviendrai.

Mais comment enlever et remonter les bielles? Sont-elles clipsées en force sur les manetons ?


Et encore bravo pour ces explications.

Alain qui se régale sur ce site et qui attend la suite avec impatience.


piouls 15/07/2010 07:38



Sur les anciens modèles Jouef, les manetons sont vissés sur les roues, je crois me souvenir que sur les modèles plus récents, ils étaient clipsés en force......mais le démontage des bielles est
identique une fois les manetons sortis.



Simonelli 14/07/2010 16:34


Bonjour
Merci d'avoir donné les côtes des différentes roues .Néamoins a réduire le boudin de chaque roue ,je pense également rectifier l'arrière de chaque roue,car le plat qui en résulte n'est pas très
joli.Ce qui implique a mon sens une rectification complète de chaque roue.Concernant le captage électrique votre méthode me semble être très efficace.Encore bravo pour tout celà ,et Merçi!R.S


piouls 15/07/2010 07:35



Bien entendu, lorsqu'on réduit les boudins de roues, il faut rectifier aussi le profil interne et externe de ceux-ci en arrondissant le méplat qui en résulte. Concernant les lamelles de contact
en crysocal, leur souplesse pemet de ne pas trop freiner le roulement de la loco.......la pression doit être légère



Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche