Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 07:15

P1240427.JPG

 

Les Editions Atlas poursuivent leur collection avec cet autorail De Dietrich en livrée Alsace Lorraine. Le modèle en question vient d'être équipé à titre d'essai de 4 essieux aux normes fines NEM diamètre 9 mm (fourniture Limousin Modélisme Trains) dont les pointes ont été tronçonnées. Sur cette photo, nous voyons que l'autorail s'inscrit sans problème sur une courbe de rayon R5 Roco, soit 54 cm, et ce sans modification du chassis ni des flancs de bogies. Les travaux de motorisation devraient donc être facilités.

A noter que l'original était conçu avec des essieux de diamètre différent sur le même bogie, disposition qui ne sera pas reproduite ici, par souci de simplification.

 

P1240424.JPG

 

Comme tous les modèles produits par Atlas, l'autorail est trop bas et doit être réhaussé pour se situer à une hauteur convenable par rapport aux traverses de tamponnement d'autres engins aux normes (ici un picasso) J'ai inséré une rondelle de 0,75 mm d'épaisseur entre le bogie porteur et le chassis 

 

P1240425.JPG

 

Le bogie porteur ainsi équipé pourra être remonté en l'état. Le débattement est suffisant pour une inscription en courbe et le chassis n'a pas besoin d'être fraisé, les boudins fins ne frottant pas sur ce dernier.

 

P1240446.JPG

 

Pour la motorisation, j'ai opté cette fois ci pour un modèle produit par Léopold Halling (fourniture JOUETEC à Floirac 33) qui a la particularité d'être modulable au niveau des entraxes d'essieux, Sur cette photo, sorti de sa boîte, il est présenté avec un entraxe le plus court. Une fois démonté et remonté en modifiant le positionnement des essieux, l'entraxe maxi s'avère insuffisant de 5 mm environ pour correspondre à celui de l'autorail Atlas.

 

P1240448.JPG

 

Il va donc falloir adapter la motorisation au bogie de l'autorail De Dietrich. Nous voyons sur cette photo les éléments L/H extraits de leur chassis. Une chance, les roues sont aux normes fines diamètre 9 mm et les essieux tournent sur des paliers en téflon, ce qui va faciliter leur positionnement sur le bogie  Atlas.

 

P1240449.JPG

 

Il faut donc fraiser les extrémités du bogie pour permettre le passage des engrenages, les paliers seront bloqués entre le bogie et son carter. Pour ce faire, il faut créer un support avec deux petites cales de 3 mm d'épaisseur, sur lequel sera vissé le carter. Sur cette photo, le bogie est retourné, la partie supérieure constituant l'axe de rotation a été arasée pour présenter une surface plane.

 

P1240450.JPG

 

Deux vis de diamètre 1,4 mm permettent de bloquer le carter qui sera donc démontable pour sortir les essieux.

 

P1240451.JPG

 

Une cale en polystyrène de 1,5 mm d'épaisseur est collée sur la partie centrale du bogie, en limant légèrement la surface dans l'axe du rotor du moteur (celui-ci effleurant la surface) La partie la plus délicate est de fabriquer le palier des pignons primaires qui doit s'intercaler très précisément entre la vis sans fin du moteur et le pignon de transmission des essieux. La présence de volants d'inertie usinés directement sur la vis sans fin ne facilite pas le travail.

 

P1240452.JPG

 

Après de nombreux essais, les deux paliers sont enfin posés et collés sur le bogie. Il faut s'assurer à tout moment que la transmission se fait en douceur, et que rien n'accroche. Les axes ont été tronçonnés dans des forets au diamètre 1,5 mm qui sont également collés sur leur palier respectif, le pignon tournant librement à l'intérieur.

 

P1240453.JPG

 

Le moteur est simplement collé sur son support, un premier test est effectué pour vérifier que tout fonctionne souplement.

 

P1240471.JPG

 

il faut créer un nouvel axe de rotation, constitué d'une cale ajourée (aération du moteur) en polystyrène de 2 mm d'épaisseur, sur laquelle est collée à l'envers une vis à tête fraisée. bien vérifier qu'elle ne touche pas le rotor du moteur avant de l'encoller.

 

P1240472.JPG

 

Après vérification, j'ai ajouté quatre petites vis de 1 mm de diamètre aux deux extrémités du carter pour bien bloquer les paliers des essieux qui avaient tendance à flotter sur leur support. L'ensemble reste ainsi démontable.

 

P1240473.JPG

 

Le chassis doit être découpé pour loger le moteur.

 

P1240474.JPG

 

deux trous seront percés de part et d'autre du chassis pour fixer un cavalier qui supportera le moteur. Ces trous seront taraudés pour vissage 1,6 mm

 

P1240477.JPG

 

Des cales de renfort sont collées sous le bogie entre les flancs pour renforcer la structure.

 

P1240478.JPG

 

le cavalier est réalisé dans une plaque de laiton mise en forme pour assurer un bon positionnement en hauteur du bogie moteur par rapport au bogie porteur. L'ensemble du chassis est passé en peinture  (spray gris tamiya) . Un premier essai de lamelles de contact en chrysocal est réalisé, non satisfaisant, il sera revu pour frotter contre les flancs internes et non externes des roues. 

 

P1240480.JPG

 

vérification de la rotation du bogie moteur, il importe de contrôler que les volants d'inertie ne frottent pas contre le chassis.

 

P1240481.JPG 

 les lamelles de contact moteur ont été refaites.

 

P1240483.JPG

 

Cette fois ci, le contact est parfait et sera beaucoup moins visible après travaux de peinture du bogie moteur. Une petite pièce en polystyrène de 0,5 mm d'épaisseur est intercalée entre le moteur et les lamelles pour éviter tout court-circuit.

 

P1240484.JPG

 

la pose de lamelle de contact sur le bogie porteur est plus facile, celle ci étant dans le prolongement du chassis du bogie, elle est simplement collée après ajout d'une petite cale qui la bloque.

 

La suite de cet article portera sur l'aménagement intérieur de l'autorail, son éclairage, la pose d'un décodeur et la patine

 

A suivre 

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Patrick 11/03/2013 09:51

Salut J.C ,

Avec le principe de l' étrier plié & vissé après fraisage du chassis , les motorisations variables L/H & Tenshendo permettent de motoriser la plupart des modèles Atlas !vir le black beetle
& dummy .Bonne semaine.
A+

piouls 12/03/2013 07:40



les différents modèles de bogie moteur de L/H ne correspondent pas toujours à l'entraxe des modèles que l'on souhaite motoriser, même ceux qui sont variables, il y a souvent des écarts de qq mm,
mais on peut parfois faire l'impasse. A ma connaissance, le black beetle tourne trop vite pour une application analogique d'autorail



Patrick 09/03/2013 10:54

Bonjour J.C ,

Génial de simplicité cette motorisation en dehors du Bugatti est transposable à toute la gamme Atlas , voir certains des modèles suivants à sortir.
A+

piouls 11/03/2013 07:02



L'idéal serait de trouver un fabricant capable de produire en série des bogies motorisés adaptés aux entraxes des modèles Atlas, mais vu la diversité des besoins, ce n'est pas évident. Les
Editions Atlas auraient sans doute eu un marché demandeur sur ce type d'articles.  



Jean Charles 09/03/2013 00:36

Je suis tjrs stupéfait de la manière déconcertante que vous avez d'appréhender votre ouvrage et de le réaliser jusqu'à son terme bien sur! Combien de modélistes heureux (ou malheureux)doivent vs
enviez!Bonne continuation Jean Claude:)

piouls 09/03/2013 07:48



Sur le forum LR consacré aux modèles de la collection Atlas, de nombreux modélistes ont réalisé des motorisations souvent originales, et chacun trouve une solution à sa mesure. C'est sûr, ce
n'est jamais gagné d'avance!!! J'ai failli abandonner à plusieurs reprises notamment sur le bugatti



faulconnier 08/03/2013 19:16

bonjour
Avec celuis ci,combien avez vous d'autorail?
merci

piouls 09/03/2013 07:45



toute la collection y est passée, sauf deux ou trois modèles, actuellement:


picasso, VH Renault, decauville, Pauline, berliet, bugatti, Standard nord, De dietrich 



Jacques 08/03/2013 10:19

Bon, les copains! vous avez tout bien compris, hein!
yapuka, quoi!

piouls 09/03/2013 07:42



facetoche, encore qq modèles et je vais standardiser la fabrication!!!! bon là je plaisante, pas un autorail qui se ressemble



Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche