Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 18:00

P1130834

 

Il y a quelques années, j'avais entrepris d'améliorer la 141 R Fuel (première version fabriquée par Jouef) Les modifications avaient porté à l'époque essentiellement sur les organes de roulement et la motorisation, et qq travaux de superdétaillage de la loco et du tender.  La photo ci-dessus montre la machine avant retour dans les ateliers pour y être charcutée. 

 

P1130835

 

La loco avait notamment été équipée de lanternes AV (non fonctionnelles, elles seront remplacées) de tampons en laiton, et toutes les roues avaient été rectifiées au tour à métaux pour "passer" sur de la voie au code 83 de Roco 

 

P1130836

 

Le tender quant à lui avait fait l'objet d'une remotorisation , les mains montoires refaites en fil de laiton soudé de 0,5 mm, et les boudins de roues également rectifiés

 

P1130837

 

Le moteur RSF Maxon équipé d'un réducteur apportait une grande puissance et surtout des ralentis d'excellente qualité. Il sera conservé

J'avais équipé la loco de prises de courant sur deux essieux transmis au tender par une mini prise tulipe. Le système de captation du courant sera revu

 

Cette loco aurait pu terminer sa carrière en l'état, mais sa digitalisation en a décidé autrement. J'ai donc entrepris de la démonter entièrement pour revoir tous les points perfectibles

 

P1130853

 

Le démontage des anciens modèles Jouef est aisé, beaucoup de visserie facilite la tâche, sans risque de casse!!!!!

 

P1130838

 

Premier travail, changer les tampons d'origine du tender, un petit coup de scie circulaire montée sur une perceuse Dremel et la traverse de choc est dégagée. J'en profite pour percer deux trous de 2 mm dans les lanternes AR qui recevront des leds

 

P1130839

 

Dans mes tiroirs, j'ai récupéré deux tampons de CC 65000 "Mistral" qui s'emboitent bien dans le carré dégagé par les anciens tampons. Les plateaux devront être modifiés.

 

P1130842

 

Quelques coup de lime et les plateaux de tampons sont conformes. Les boisseaux sont peints en rouge mat (Humbrol 60) 

 

P1130840

 

Revenons à nos leds (blanches ton chaud) dont les tétons un peu trop longs seront arasés d'un mm environ.........attention les doigts!!!!!! A noter, j'utilise souvent cette mini scie circulaire à main levée qui fait une découpe très nette dans tous les plastiques, mais j'ai inversé la lame pour que l'attaque des dents soit plus douce. 

 

P1130841

 

Pour éviter les fuites par transparence de la caisse du tender, je peint le corps des leds en noir mat. La petite paire de lunette au dessus est en fait deux cerclages de lanternes à détacher (l'Obsidienne)

 

P1130843

 

Pour faciliter la mise en place des leds à l'intérieur du tender, j'ai reperé l'entraxe des deux feux AR, et j'ai percé deux trous de 2 mm de diamètre sur un bâti en bois. Les leds ainsi enfichées permettent de souder leur patte respective, anode sur cathode (montage en série) les deux autres recevront deux fils bleu et jaune connectés au décodeur (+ une résistance de 2 Kohms) 

 

P1130845

 

Il ne reste plus qu'à coller les leds à la cyanolit et les cerclages de lanternes 

 

P1130844 

Petit test d'éclairage avec une pile de 9V pour vérifier que la lumière ne déborde pas de la caisse (fil bleu +, fil jaune -)

 

P1130847

 

Les essieux du tender avaient été brunis sommairement à l'époque, l'opération devra être refaite et au passage, je m'aperçois que les bandages caoutchouc d'origine des essieux moteur sont détendus et usés, il faut les remplacer par du matériel plus fiable (bandages Roco) Comme ils sont plus fins, les bandages de roues doivent être rectifiés au tour.

 

P1130848

 

A ce stade, il faut tout démonter, l'extraction de la partie du bâti en laiton est possible en redressant à la verticale avec une mini pince à long bec les quatre petits têtons visibles sur cette photo, S'ils cassent au cours de cette intervention, ce n'est pas très grave, une pointe de colle maintiendra le bâti sur le bogie lors du remontage!!!

 

P1130850

 

La rectification des roues ne porte pas sur la gorge, mais sur la cote des boudins qui seront réduits de 14,70 à 13,70 mm, la bande de roulement quant à elle passe de 11,90 mm à 11,40 mm. Je profite de cette opération pour décaper le laiton avant brunissage.

 

P1130854

 

Le brunissage des roues est fait avec un produit "Zébulon" de même que le fixateur. Les bandages neufs sont posés lorsque tout est bien sec. La photo ci-dessus montre le bogie moteur remonté. Une petite pièce en laiton sera refixé sous la soute, son rôle étant de limiter le cabrement éventuel du bogie lors de gros efforts de traction, ce qui provoquait parfois des déraillements du tender dans le passé.

 

P1130870 

Un autre travail exécuté au tour avec une gomme abrasive Roco, le décapage des 4 essieux porteur de la loco (eux aussi démontés) Sur cette photo, la roue prise dans les mors du mandrin de tour vient dêtre décapée, l'autre roue a été brossée avec du brunisseur de laiton "zébulon" lorsque c'est bien sec, on fait l'inverse. Les manipulations sont longues et fastidieuses, mais je considère que c'est l'amélioration essentielle qu'il ne faut pas négliger pour affiner la silhouette de cette loco dont les boudins sont trop épais et surtout brillants!!!  

 

La suite des travaux portera sur la pose de lanternes CMS fonctionnelles à l'avant de la loco, la pose de lamelles de contact sur les roues de la loco, d'un décodeur dans le tender, d'un mécanicien dans la cabine, d'une grille de protection caténaires, et lorsque tout sera remonté, la patine sera refaite

 

A bientôt  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Trotignon 23/11/2016 11:16

Bonjour,
Vos articles sont toujours du plus grand intérêt
et je vous en félicite. J'ai plusieurs locomotives
Jouef de la belle époque (241 P, 141 P, 141R,
150 X, 231 K et 140 C) et j'aimerais les équiper
d'éclairage. Pour les tenders, c'est sans problème,
mais je n'ose pas démonter les chaudières. Si vous
pouviez me donner quelques tuyaux ce serait super.
Cordialement,
Jean Gabriel (67 ans).
P.S. Pour les prises de courant et l'électronique c'est ok,
j'ai bien compris ce qu'il fallait faire, c'est seulement le
démontage qui m'interpelle.

BARBUT 23/11/2016 18:14

Sur les modèles vapeur Jouef anciens, il faut enlever les vis qui solidarisent le châssis avec les chaudières, éviter si possible de démonter l'embiellage, dans l'ensemble pas de très gros risques avec ce type de matériel, et utiliser de préférence des micro leds cms précâblées à installer dans les lanternes, les fils émaillés étant extra fins et faciles à loger le long du châssis.
bon courage
JCB

banlieueho 20/07/2010 17:04


bonjour J.C. petite question : ou peut on trouver c est moteur et sous quelle référence ci cela et possible ??
cordialement banlieueho


piouls 21/07/2010 08:06



Ces moteurs Maxon avec réducteur incorporé ont été achetés il y a une trentaine d'années dans une bourse d'échange, j'ignore où l'on peut trouver actuellement ce type de moteur.



BRUANT 13/07/2010 22:13


Ah merci de tous ces détails. Moi qui compte me lancer dans l'amélioration de machines vapeur anciennes j'ai trouvé là ce que je cherchais. Juste une question: comment faites vous pour enlever et
remonter les bielles sur les roues des locos ? j'ai essayé en force mais ca résiste et la roue en a pris un peu de voile.
Et si j'osais ... aller je me lance ... SVP un petit reportage sur votre atelier et son outillage ... après les vacances bien méritées.

Continuez à nous faire révez sans modération et surtout faites vous plaisir.

Chapeau bas pour votre travail.

Bien sincèrement.

Alain qui commence chaque journée par consulter votre site en premier.


piouls 14/07/2010 07:14



Les petits manetons qui retiennent les bielles sur ce modèle Jouef sont vissés, il faut les dévisser avec une petite pince long bec pour les sortir. Quant à l'outillage du petit bricoleur,
pourquoi pas un petit article à l'occasion!!!!



Simonelli 13/07/2010 07:30


Bonjour
Je suis intéressé par l'amélioration de la 141R .quelle côte donnez vous aux boudins des roues de la loco .Dans tout les cas ce que vous faites là est très intréssant,et est aussi un autre aspect
du modélisme ferroviaire.R.S


piouls 13/07/2010 08:13



Je donnerai les cotes que j'ai retenues dans le prochain article que je prépare sur cette loco. A mon avis, il est essentiel de réduire tous les boudins de roues pour lui donner un aspect moins
jouet....



banlieueho 08/07/2010 09:09


bonjour J.C. merci pour votre réponse pour la 231k je me souvient de votre article j en avais pris des notes mais je reste très passionner des R je vais suivre a la lettre vos conseil !! bonne
continuation FRED


piouls 09/07/2010 08:17



Avec les beaux jours revenus, et les records de chaleur actuels (40° hier à Biscarrosse) la seule issue possible, c'est la plage océane, les travaux sur la 141 R (et les autres dans la maison)
vont accuser du retard......Bonne continuation et à +



SIMONELLI 07/07/2010 11:40


Bonjour
Félicitations pour ce que vous faites ,même si parfois il y a une baisse de régime .Tant que la passion est là c'est important .Le jour ou la passion n'y est plus il faut arrêter .Pour ma part ce
que je préfère dans le modélisme ferroviaire,c'est la bidouille (amélioration mécanique,peinture ect...).Où puis je trouver un moteur qui s'adapterai sur une 141 feu Jouef ,car l'original n'est pas
terrible .En tout cas continuez a nous faire réver .R.S


piouls 08/07/2010 07:01



merci, la bidouille comme vous dites, c'est bien ce qui permet de dire qu'un réseau n'est jamais fini, car il y a toujours qq chose à améliorer!!!! Pour un moteur plus performant, faites un tour
sur Ebay, il se vend tous les jours des quantités de moteurs adaptés à nos modèles HO



Jean-François ANTOINETTE 07/07/2010 09:49


Jean-Claude.
J'ai la chance de posséder l'une des premières 141R CHARBON
fabriquée par Jouef il y a au moins 40 ans. Je la garde pour la collection dans son état d'origine, surtout qu'en plus elle fonctionne toujours parfaitement sans aucunes modifications.J'ai toujours
été étonné de sa puissance de traction avec son moteur "morceau de sucre" ! ! ! Malgrés tout,elle mérite bien d'être remise au standart actuel, comme vous modifiez la votre ! Chapeau !
A+ Jean-François


piouls 08/07/2010 06:56



Le seul pb des premiers modèles Jouef de l'époque est qu'ils ne sont pas aptes à circuler sur de la voie au code 83, les boudins touchant les tirefonds des rails, sans doute les versions plus
récentes ont été améliorées sur ce point, mais les roues manquent toujours de finesse.



veyrié 07/07/2010 09:36


Encore du superbe boulot dont je vais pleinement m'inspirer pour remettre en état ma toute première 141R à charbon offerte par mon paternel dans les années 70.
Merci encore et vivement la suite.
Romain.


piouls 08/07/2010 06:52



merci, c'est vrai que le modèle de base produit à l'époque par Jouef tient encore la route!!!ou plutôt le rail



banlieueho 07/07/2010 09:30


bonjour J.C du super travail je prend des note car ayant trois 141R numérotation différente !! et une 231 k que j aimerai digitaliser et éclairer !! je suis vos travaux avec préscition !!! bonne
continuation FRED


piouls 08/07/2010 06:50



merci, j'ai fait un article dans le passé sur l'amélioration:digitalisation de la 231 K Jouef si cela peut t'aider dans tes travaux (voir article 20/09/2008 dans catégorie trucs et astuces)



Julien 07/07/2010 09:25


Comme d'habitude, du super TRAVAIL!!!!!!!!!!
Vivement la suite des travaux

Julien


piouls 08/07/2010 06:49



merci, on va changer un peu d'activité dans l'immédiat, plage, tennis, jardin, et pose de carrelage, on ne s'ennuie pas à la retraite!!!!



Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche