Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2014 6 16 /08 /août /2014 18:20
image 767

image 767

la collection Atlas se poursuit avec l'autorail Billard A 75D dont la construction date de l'après guerre. Le modèle est plutôt bien reproduit hormis les échelles d'accès à la galerie qui sont surdimensionnées. Sa conception simpliste permet d'envisager une motorisation par transmission classique vis sans fin sur un seul essieu.

image 771

image 771

Pour la première fois, Atlas a adopté un système de fixation caisse/châssis compliqué qui maintient les deux éléments par des ergots (pare chocs) qui s'enfichent sur les deux extrémités du châssis en traversant la caisse, le tout étant collé, c'est quasiment indémontable, j'ai dû les sectionner en passant une lame effilée de cutter entre la caisse et le châssis, en veillant à ne pas détériorer la carrosserie.

image 772

image 772

Après pas mal de résistance, les trois éléments sont enfin déposés, le seul avantage est qu'il n'y a plus la colonne classique et inesthétique située sur le compartiment voyageur qui permettait de fixer les éléments par vissage sur les autorails précédemment produits.

image 775

image 775

Pour la motorisation, j'ai utilisé un micro moteur 12 V équipé d'une double sortie d'arbre, dans l'espoir de pouvoir loger un mini volant d'inertie. J'ai trouvé un lot auprès d'un revendeur particulier anglais sur Ebay. Ces moteurs sont assez silencieux et avec un couple largement suffisant pour tracter l'autorail.

image 773

image 773

Le diamètre de l'arbre est de 1,5 mm et celui de la vis sans fin 2 mm, il faut introduire un manchon découpé dans un tube de polystyrène ( fourniture l'Octant) et ajuster le tout pour maintenir en force la vis sans fin.

image 774

image 774

Ma première idée était de positionner le moteur horizontalement, mais j'ai vite abandonné cette solution qui imposait un fraisage important du châssis et du compartiment voyageur, après vérification, j'ai constaté que le moteur pouvait tenir à la verticale derrière l'une des cabines conducteur, mais en sectionnant à ras l'autre arbre, par contre, cette disposition ne permet plus de loger un volant d'inertie.

image 777

image 777

Le moteur est situé du côté cabine offrant le maximum de place, le châssis et le compartiment voyageurs doit être fraisé pour pouvoir loger les essieux, le pignon d'entraînement et la vis sans fin du moteur (diamètre des roues 10,4 mm) Les gorges situées sur le châssis ont été agrandies avec un foret de 2,1 mm pour laisser tourner librement les essieux. Pour cette opération, il faut déposer les ressorts de suspension sous le châssis qui sont également collés.

image 778

image 778

Le moteur est positionné sur un petit berceau en polystyrène qui s'encastre derrière la cabine conducteur, il faut fraiser légèrement l'emplacement du pignon

image 783

image 783

La pignonnerie est issue de modèles Jouef de récup. Sur cette photo, nous voyons l'emplacement des ergots sectionnés supportant les pare chocs, lesquels sont restés collés sur le châssis métallique. Je les ai repercé avec un foret de 1 mm, pour permettre un nouvel accrochage des pare chocs lors de la repose de la caisse.

image 784

image 784

les essieux sont maintenant en place, ils sont pris en sandwich entre le compartiment voyageur et le châssis métallique, ces deux éléments peuvent être collés désormais. Avant, il convient de s'assurer que leur rotation est libre.

image 787

image 787

Je n'ai pas prévu de bandage d'adhérence, la captation du courant se fera sur les 4 roues (isolées de leur essieu respectif) Pour ce faire, j'ai découpé une plaque de CI constituée de deux pistes et collée sous le châssis.

image 788

image 788

Le moteur est positionné et collé sur le châssis, j'ai pu réinstaller le fauteuil conducteur entre le moteur et le pupitre de commande

image 789

image 789

Après mise en peinture, le compartiment a été équipé de voyageurs, sur ce modèle, pas besoin de sectionner les jambes!!!! Aucune garantie sur la couleur bleutée adoptée.

image 791

image 791

Comme sur tous les modèles Atlas, il convient de repeindre (gris foncé) le dessous de toiture et les flancs intérieurs pour ne pas laisser diffuser la lumière. Une deuxième couche sera ensuite appliquée (beige clair) pour retrouver la teinte d'origine.

image 795

image 795

Les lanternes sont équipées de micro-leds CMS bicolores pré câblées (BTC et rouge) J'ai percé leur centre avec un foret de 0,8 mm qui traverse les feux et la carrosserie. Il faut ensuite creuser l'intérieur des lanternes avec une micro fraise sphérique Dremel, en veillant à ne pas les faire fondre. J'utilise une mini visseuse/dévisseuse équipée d'un mandrin qui tourne à vitesse très réduite. J'ai une préférence pour les leds pré câblées sur des fils émaillés qui s'enroulent très bien, plutôt que ces mêmes articles équipés de micro fils isolants peu maniables et difficiles à manipuler (fourniture Limousin Modélisme Trains)

image 793

image 793

une micro goutte de colle UHU méga strong and safe permet de fixer définitivement les leds. Avant séchage, il convient de vérifier avec une pile + résistance qu'elles fonctionnent bien

image 796

image 796

Le plafond a été équipé d'un ruban de leds CMS adhésif. Il faut maintenant raccorder tous les fils assurant l'éclairage intérieur et des feux. Ne pas oublier d'ajouter une résistance sur les cathodes des leds et repérer la couleur des feux. L'anode (fil bleu) sera commune à tout le système d'éclairage, le fil blanc et jaune (cathode des feux) et le fil vert (négatif du ruban de leds

image 807

image 807

La captation du courant se fait via deux fils de maillechort de 4 dixième soudés sur les pistes du CI

image 798

image 798

Les fils et les résistances cheminent sous la toiture où ils ont été collés. L'intérieur a reçu une deuxième couche de peinture beige.

La prochaine étape portera sur l'installation d'un décodeur, les tests de roulement et d'éclairage, la finition et patine de l'autorail.

A +

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche