Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2020 1 09 /11 /novembre /2020 07:04
485

485

La réalisation du fleuve s'est avérée plus difficile que prévu. C'était ma première expérience de reproduction d'un cours d'eau, du moins sur une surface importante, et je suis passé par diverses étapes malheureuses que je vais décrire, notamment ce qu'il ne faut pas faire.

Bref, j'en suis venu à bout après plusieurs jours de galère, la photo ci dessus présente le lit du fleuve coulé en résine dans sa version définitive.  

300

300

Tout d'abord les ingrédients, la résine d'inclusion conditionnée en deux composants A et B qui doivent être mélangés soigneusement dans les proportions suivantes A =100% B = 60% pour obtenir une polymérisation après coulée dans un délai d'environ 24 H 00 à température ambiante. Le produit est parfaitement transparent, s'étale facilement, ne produit pas de micro bulles, bref, il était adapté aux travaux entrepris. Se munir également d'acétone qui est très utile pour nettoyer les outils et les récipients.

301

301

La notice d'instruction est à lire attentivement.......j'ai dû oublier cette étape!!!

283

283

Tout d'abord, teinter le lit du fleuve, opération réalisée avec des peintures acryliques dans plusieurs tons de vert. Les rives reçoivent quelques touches de brun/ocre/terre  

Préalablement, la péniche et la grue portuaire sont fixés par quelques points de colle. La pelle est raccordée aux 4 câbles de la grue. Pour obtenir une tension de ces derniers, j'ai ajouté un fil de laiton de 8 dixième qui traverse la pelle et la péniche, ainsi que la base du réseau. Ainsi, l'ensemble grue/péniche est figé dans une position définitive même lorsque le réseau est basculé pour les travaux de connexion électrique. J'ajouterai un ressort de compression sous le réseau pour maintenir une tension constante sur les câbles de la grue. 

303

303

En limite de la coulée, j'ai collé deux plaques de PVC sur les façades du réseau. J'ai mélangé les deux produits en respectant les proportions, mais j'ai dû inverser les contenants, car plusieurs jours après la coulée, la résine ne se solidifiait pas..... râté, il faut tout refaire!! De plus, le lit du fleuve n'était pas imperméable, avec des micro fissures qui ont occasionné des coulées sous le réseau au niveau du transformateur. Bref des dégâts qu'il fallait réparer en urgence 

339

339

Un curetage de la résine à l'état pâteux a donc été entrepris avec des ciseaux à bois. Plusieurs jours pour se débarrasser de la matière collante et poisseuse avec de gros renforts d'acétone.

341

341

les travaux progressent, le lit du fleuve est asséché, tout doit disparaître! 

344

344

Retour à la case départ. Cette fois ci j'ai pris soin de badigeonner le lit du fleuve avec un mastic en tube AMF87 qui donne un léger relief tout en colmatant toutes les fissures

347

347

349

349

Et à nouveau, phase de peinture du lit et des rives du fleuve. J'ai d'abord étalé une première couche acrylique couleur taupe, puis une seconde avant séchage complet dans une gamme de verts  

454

454

Cette fois ci, le mélange résine/durcisseur a été respecté scrupuleusement et la coulée sur une épaisseur d'environ 1 cm s'est bien déroulée, avec une solidification effective sous 24H00

484

484

Pour plus de sécurité, j'ai attendu 48H00 que la résine soit bien prise. La plaque de pvc est ensuite décollée en glissant la lame d'un couteau de cuisine.

487

487

Idem sur l'autre façade.

504

504

500

500

476

476

j'en suis venu à bout, le produit résine/durcisseur se trouve sur le site du fabricant www.resinpro.fr et est conditionné en différents volumes ( pour mémoire 41€ les deux contenants de 1 litre et 60 dl présentés sur cet article) livraison rapide

je pense que ce sera plus facile lorsque j'entreprendrai la déco du second module, les expériences malheureuses sont toujours profitables, et j'ai pris la précaution de peindre le lit du fleuve sur le futur support afin qu'il y ait une unité dans le raccord des couleurs.  

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2020 6 07 /11 /novembre /2020 07:21
507

507

506

506

509

509

La petite dernière à l'inventaire nanotrain, l'A1A Mabar 468079 (Espagne) en version digitale, un modèle soigné au niveau reproduction et fonctionnement, très proche de ses homologues à l'échelle HO.

Le superdétaillage est possible avec notamment la pose d'attelage à choquelles sur la traverse AV ainsi que les câblots très fins fournis dans la boîte, travaux délicats exécutés à la loupe, c'est sans doute le plus gros handicap des amateurs pratiquant le N lorsque de surcroît la vue baisse avec l'âge!!!! 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2020 3 04 /11 /novembre /2020 12:03
458

458

Les travaux cette semaine portent sur la digitalisation d'une loco vapeur 232 TC 414 à l'échelle N de la marque Arnold Rapido. Il s'agit d'un modèle déjà ancien mais dont la gravure relativement correcte peut bénéficier de quelques améliorations. La photo ci dessus présente la loco terminée après une légère patine appliquée à l'aérographe

363

363

Le démontage est aisé, une vis située dans le dôme de la sablière et les 3 éléments ci dessus sont déposés. Préalablement, je me suis assuré que la loco fonctionnait bien en mode analogique 

365

365

Première intervention, isoler les prises de courant du moteur en éliminant les contacteurs qui relient les porte balais aux roues. Le moteur est maintenu par une bride qui s'extrait en tirant par l'arrière. Le capuchon en plastique qui maintient l'ampoule AR sera supprimé, ainsi que le condensateur shuntant les deux files de roues. 

 

366

366

Sur cette loco, la prise de courant est satisfaisante. Elle est assurée par les 6 roues motrices et les deux bissels agissant chacun sur une file de roues opposée.

367

367

Le lest occupe l'essentiel du volume intérieur disponible. J'ai choisi un décodeur (nano ESU 53664) de très petite taille qui trouvera sa place sur le moteur.

368

368

J'ai pris l'option de supprimer le système d'éclairage d'origine à base de mini lampes grain de blé, pour le remplacer par des micro leds CMS câblées. Pour obtenir une bonne luminosité sur le conduit lumineux, j'ai collé la led BTC directement sous celui-ci 

369

369

ce qui nécessite de faire sauter avec une fraise l'excroissance qui abrite le conduit sous la traverse avant de la loco

370

370

371

371

tests d'éclairage avant la pose

372

372

J'ai intercalé sur chaque cathode des micro résistances CMS de 1 Kohms afin d'obtenir un éclairage puissant dans le conduit lumineux. 

375

375

A l'arrière, j'ai positionné la led CMS face au conduit lumineux situé sous la hotte à charbon. Il ne reste plus qu'à raccorder les fils du décodeur aux sections correspondantes:

fil rouge et noir (files de roues gauche et droite)

fil orange et gris (moteur)

fil bleu commun anodes des leds

fil blanc et jaune cathodes des leds avec inversion à l'AR

438

438

461

461

J'ai ajouté du charbon véritable finement tamisé sur un lit de colle blanche avec quelques débordements sur la caisse. La patine est réalisée avec un voile de noir sale toiture (acrylique à solvant Décapod) sur l'ensemble de la caisse et des organes de roulement + embiellage suivi d'un voile poussière. Un nettoyage minutieux avec des cotons tiges imbibés d'acétone est ensuite appliqué sur les bandages de roues. 

426

426

J'ai supprimé l'attelage d'origine à l'avant de la loco et je l'ai remplacé par un modèle plus discret non fonctionnel en métal (production J.P Pennati) Dommage que les constructeurs à l'échelle N soient restés sur une norme d'attelage standardisé grossière qui ne se justifie plus aujourd'hui, car le niveau de reproduction des modèles récents est proche des productions à l'échelle HO, hormis ces horribles attelages qui défigurent les traverses AV. Bien sûr, Fleischmann propose des attelages un peu plus discrets mais les boitiers restent surdimensionnés.  

462

462

Quelques touches de tartre sur les boîtes à eau, et un peu de rouille terminent la déco. Au niveau des lanternes, j'ai ajouté une goutte de résine Soliq pour simuler des optiques plus réalistes.  

Bonne pour le service, elle viendra renforcer la flotte de vapeur sur le petit réseau nanotrain en construction. 

463

463

Et dans la foulée, j'ai également traitée la 150 X Minitrix qui perd ainsi son aspect trop neuf, ce qui évite une répétition des différentes interventions à l'aérographe chaque fois que l'on doit changer de couleur.  

465

465

Les prochains travaux porteront sur la confection du fleuve avec une coulée de résine qui m'a occasionné beaucoup de problèmes.

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2020 1 02 /11 /novembre /2020 18:47
439

439

patine en cours de deux locos vapeur version SNCF à l'échelle N dont je viens de compléter les soutes de véritable charbon finement concassé. 

en premier plan: 232 TC ARNOLD

en second plan: 150 X  MINITRIX

 

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2020 6 24 /10 /octobre /2020 17:11
333

333

334

334

337

337

338

338

Une maquette à l'échelle N diffusée par Régions et Compagnies représentant un petit atelier de mécanique en angle de rue de 120°. Elle est offerte en cadeau dès 145 € d'achats. Elle trouvera sa place sur l'un des modules du réseau nanotrain en cours de construction. 

A noter que l'éclairage par leds est inclus dans le kit, ce qui est d'ailleurs une généralité pour l'essentiel des maquettes produites par cet artisan.  

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2020 3 21 /10 /octobre /2020 04:53
291

291

La gamme de panneaux ferroviaires et routiers ARA Production à l'échelle N couvre une grande partie de nos besoins en matière de signalisation. Ils sont commercialisés entre autre chez Limousin Modélisme Train, que je remercie au passage pour son envoi. Chaque article est présenté avec une fiche donnant des indications sur leur rôle et leur implantation sur un réseau. 

289

289

292

292

La reproduction est fidèle et soignée, malgré la très petite taille.  J'aurai l'occasion de revenir sur leur implantation  lorsque le réseau sera plus avancé dans la déco, notamment lorsque j'aborderai l'étape signalisation ferroviaire où là encore, les artisans tels que DRIM 3 D proposent des articles finement reproduits quelle que soit l'époque représentée.  

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2020 5 16 /10 /octobre /2020 18:15
232

232

J'ai revu la disposition des équipements qui seront présents dans la zone de remisage des locos, avec notamment l'installation d'un bac à charbon, de sauterelles/convoyeurs, de grues à eau et de passages planchéiés. Le château d'eau sera donc déplacé.

Pour ce faire, j'ai étalé une fine couche de MAP pour surfacer les zones concernées 

231

231

Le bac à charbon est une production Faller réalisé à partir de plaques de bois véritable et carton découpés au laser. j'ai réduit sa surface compte tenu du peu de place sur le module. Il est chargé de charbon (fourni dans le kit) assez bien reproduit, que j'ai complété avec du véritable charbon, la maquette a été salie et patinée avant la pose 

235

235

Les sauterelles sont des modèles Auhagen en kit plastique à assembler livrées dans deux couleurs peu réalistes. J'ai repeint tous les éléments en gris avant le montage, et je les ai patinés à l'aérographe. 

236

236

les grues à eau sont des modèles Faller en kit à assembler. Là aussi, elles ont été patinées avant la pose

263

263

Le bac à charbon est installé à l'emplacement du château d'eau, ce dernier étant déplacé entre la remise et le bâtiment de la feuille

251

251

Un petit muret a été ajouté pour séparer le poste d'aiguillages du dépôt. Les buissons sont réalisés à partir de filets floqués Heki

238

238

Les sauterelles sont positionnées de part et d'autre du bac à charbon, l'approvisionnement et l'alimentation des locos étant réservé sur la voie de service longeant la remise. 

242

242

les grues à eau sont disposées pour pouvoir alimenter les 3 voies du dépôt

164

164

260

260

Pour positionner le château d'eau, j'ai dû revoir le passage piéton qui désormais le contourne par derrière. Un petit escalier rattrape le niveau plus élevé du local annexe et donne un accès direct à la remise/atelier

267

267

Il reste encore pas mal de déco à réaliser dans cette zone, et la dernière photo présentant un wagon moderne chargé de charbon n'est pas réaliste, je rectifierai le tir plus tard, il faut maintenant que je m'attaque à la construction d'une série de bâtisses (Régions et compagnies) qui doivent figurer en arrière plan derrière le dépôt en fond de décor. 

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2020 4 01 /10 /octobre /2020 05:24
072

072

L'aménagement de la zone de dépôt est en cours avec la construction de deux autres maquettes en Kit résine Artitec, à savoir un local annexe/bureau et un château d'eau. 

035

035

La mise en peinture est effectuée à l'aérographe sur chaque élément avant la pose définitive (murs beige, toiture gris clair, porte marron). Les encadrements fenêtre et porte couleur brique en relief sont exécutés avec un pinceau fin 

038

038

Avant de poser les portes et fenêtres, l'intérieur a été peint en vert de gris pour éviter les fuites de lumière par transparence de la résine

043

043

044

044

L'éclairage est réalisé avec une bande adhésive de leds CMS. J'ai ajouté une petite applique murale au dessus de la porte avec une micro led noyée dans une goutte de résine. Sa luminosité est réduite avec une résistance de 10 Kohms. Le bâtiment a été soigneusement patiné avant son installation 

046

046

Son implantation est prévue en surélévation de 10 mm par rapport aux voies de service sur une petite plateforme bordée par une piste piétonne et un muret. A cet endroit, la rampe hélicoïdale située juste en dessous ne laissait pas un gabarit suffisant en hauteur.  

047

047

048

048

la piste piétonne rejoint la remise et laissera un espace suffisant pour entreposer ultérieurement divers matériels qui traînent généralement sur les dépôts 

060

060

L'accès au dépôt se fera via le parking de la gare, ce qui devrait permettre de clôturer l'enceinte. Reste à placer le château d'eau! 

067

067

et le construire, il est composé de deux blocs en résine qui doivent être soigneusement ébavurés et surfacés avec de la toile éméri et une lime fine. La base est peinte en gris ciment et la cuve en brun/noir à l'aérographe (peinture acrylique à solvant décapod). Les pierres de parement sont ensuite repeintes en blanc Pébéo avec une fine brosse. Les garde corps et échelles sont traitées à l'aérographe en gris moyen avant la pose. J'ai confectionné un support soudé pour renforcer la tenue de l'échelle d'accès inférieure. Enfin, une touche de peinture vert foncé est appliquée au pinceau à l'intérieur de la cuve. Elle sera complétée d'une coulée de résine/eau ultérieurement. La maquette est soigneusement patinée avant la pose

074

074

081

081

le château d'eau trouve sa place de l'autre côté du dépôt. 

080

080

072

072

Là encore, j'ai recherché la meilleure implantation possible en fonction de la place disponible et cette étape passe souvent par une série de photos. Elles sont très souvent révélatrices de détails qui échappent à l'oeil, et cette échelle réduite ne facilite pas la tâche, surtout quand la vue baisse, ce qui est hélas le sort de beaucoup d'anciens!

 

114

114

117

117

Le parc vapeur vient de s'étoffer de quatre nouvelles locos en version analogique SNCF que je vais m'efforcer de digitaliser et patiner, mais en attendant, il faut poursuivre l'aménagement de la zone de remisage et il reste encore beaucoup d'équipements à installer avant d'entreprendre la construction du second module.

Je remercie l'ami Thierry qui est à l'origine de cette trouvaille, car l'offre vapeur en version SNCF n'est pas très présente à l'échelle N les principaux fabricants (Arnold, Fleischmann, Liliput, Minitrix) étant plutôt orientés vers des modèles germaniques. J'aurai l'occasion de présenter les travaux de digitalisation de ces modèles dans de futurs reportages. 

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2020 3 23 /09 /septembre /2020 05:37
985

985

A nouveau, mon choix s'est porté sur cette maquette Artitec que j'avais déjà installée par le passé sur un réseau à l'échelle HO. Cette fois ci, elle sera traitée à l'échelle N pour figurer sur le réseau en cours de construction "nanotrain"

984

984

Le fabricant utilise les mêmes composants (résine pour le corps du bâtiment et photo découpe laiton pour l'escalier d'accès)

997

997

problème classique avec les moulages résine, ils sont parfois voilés. Un trempage de quelques minutes dans de l'eau bouillante permet de ramollir les pièces et de les remettre en forme en les maintenant sous presse. Un détourage soigneux et ponçage des surfaces planes est nécessaire avant d'aborder la construction 

998

998

L'assemblage se fait par collage avec la cyanolit. La structure est peinte en beige clair à l'aérographe avant la pose des portes et baies vitrées

002

002

L'intérieur est également peint au pinceau (Humbrol) pour éviter un éclairage par transparence des murs et de la salle de contrôle, la résine laissant filtrer la lumière

004

004

J'ai créé un aménagement intérieur sommaire (non compris dans le kit) avec un opérateur pour évoquer l'activité du poste, pas très conforme mais c'est mieux que de laisser la salle vide! A cette échelle peu d'accessoires disponibles dans le commerce hormis les personnages 

008

008

La toiture est peinte également à l'aérographe en gris moyen, l'éclairage est réalisé avec des rubans de leds CMS adhésifs, une patine légère est réalisée avant la pose des vitrages. 

010

010

Le poste trouve sa place à l'entrée du grill de gare

012

012

013

013

Les rampes d'escalier sont soudées, et chaque marche est mise en forme à l'horizontale à l'aide de pinces brucelles fines. La peinture est réalisée également à l'aérographe en gris moyen avant la pose

019

019

021

021

026

026

Il ne reste plus qu'à l'installer dans son environnement après aménagement et déco de la plateforme d'accueil. Les pistes sont réalisées avec de la poudre de pierre obtenue par concassage et tamisage. Un petit muret (Noch) a été installé aux abords du poste

042

042

031

031

J'ai rajouté un vélo (Artitec) au pied du poste (minuscule à cette échelle) et pour le moment, il a été baptisé Saint Jean (tableur excels)

041

041

Une dernière vue de la maquette qui s'intègre assez bien dans l'environnement créé, les prochains travaux porteront sur la réalisation d'un château d'eau (également kit Artitec) et l'aménagement de la zone de remisage des locos.

 

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2020 4 17 /09 /septembre /2020 06:03
885

885

Lors de la planification de nanotrain, je n'étais pas très fixé sur le mode d'exploitation du futur réseau, j'ai franchi le pas grâce à l'intervention d'un passionné d'informatique Thibaut qui, à l'occasion d'un contact initié sur mon blog, a gentiment proposé de m'assister à distance pour la mise en oeuvre d'une gestion automatisée sur PC.

Elle sera réalisée via le logiciel Rocomotion qui était fourni par Roco lors de l'acquisition de ma centrale multimaus pro wifi, support que je n'avais jamais exploité à ce jour. Il s'agit d'une version allégée de Train Controller. Le diagramme TCO figurant sur cette photo a été réalisé par Thibaut sur la base du tracé du réseau.   

Dans un premier temps, il a schématisé sous forme de diagrammes le découpage des sections de voies, travail préalable à tout câblage, en me donnant toutes les étapes. 

 

691

691

692

692

Les deux diagrammes ci dessus présentent les sectionnements à réaliser et les raccordements aux modules de rétrosignalisation qui assureront la détection des trains sur les cantons de voie unique banalisée, les zones de gare, et les voies annexes. La circulation étant possible dans les deux sens, chaque canton nécessite deux zones d'arrêt

Le matériel retenu est de la marque Digikeijs. Chaque module permet de gérer 16 sections. Deux modules suffiront pour couvrir les zones essentielles du réseau (DR 4088 RB et DR4088 S88) Ces interfaces sont compatibles avec mon ancienne centrale Roco Pro dont la puissance est suffisante pour alimenter le mini réseau.

Nous voyons que chaque section est identifiée par un numéro qui permettra de faciliter le branchement aux modules de rétrosignalisation, après programmation de chacun d'eux. Les zones d'arrêt en gare ont été réduites au minimum à l'échelle N (10 cm) afin de permettre l'accès aux rames les plus longues possibles. C'est suffisant dans la mesure où les locos abordent las zones d'arrêt à vitesse très réduite, la décélération étant faite en amont. 

Un branchement particulier sera adopté sur le feeder K qui transite par un pont redresseur destiné à créer une chute de tension garantissant une détection fiable lors du franchissement d'une loco sur une section non rétrosignalisée. (voies de service Halle Fret et zone portuaire) Enfin, il est prévu que l'EP silo soit utilisé comme voie de programmation des locos. 

 

 

 

884

884

Le schéma de branchement général ci dessus reprend le câblage que je dois exécuter sur les deux modules gauche et droite. La programmation sur le logiciel Rocomotion est déjà effective sur l'ensemble du réseau.

873

873

Première étape, loger le transfo sous le réseau où il est maintenu dans un caisson amovible

874

874

875

875

puis la centrale digitale Pro Roco 10830 après découpe d'une ouverture située en façade du module 1. Cette disposition permettra un accès facile aux bus alimentant les multimaus filaires, dans l'hypothèse d'une gestion manuelle de plusieurs opérateurs. 

979

979

Une seconde ouverture permet le passage du câble USB reliant la centrale au PC. La façade a été peinte en gris moyen sur toute cette zone maintenant que la déco est réalisée

920

920

et enfin le branchement du module de rétrosignalisation Digikeijs via le R-bus raccordé à la centrale Roco. Ce dernier comporte 16 sections qui couvrent les besoins du module 1

923

923

sans oublier l'élément essentiel, le PC portable raccordé à la centrale par un câble USB. Une fois le logiciel Rocomotion installé, je peux accéder aux différents menus d'édition et de conduite paramétrés par Thibaut sur la base du tracé du réseau. 

924

924

972

972

Nous voyons sur le TCO la présence de nombreux boutons qui permettent de tracer dans un sens ou dans l'autre (flèches de direction) des itinéraires agissant directement sur la position des aiguillages, et qui donc peuvent commander les signaux. La programmation des feux sera réalisée ultérieurement. D'ores et déjà, je peux identifier les locos et paramétrer leurs fonctions, ainsi que visualiser leur marche sur le moniteur

668

668

Dans un précédent article, j'avais abordé la motorisation des aiguillages qui était assurée par des moteurs MP1 gérés par des décodeurs CDF Informatique. Pour faciliter leur pose et le câblage, je les ai installés sur l'établi avant de reposer la plateforme supérieure. 

664

664

A l'échelle N, la course des lames d'aiguilles est réduite, les moteurs MP1 doivent être ouverts pour modifier la position du têton amovible qui est repositionné en partie centrale. Le ressort de blocage des lames d'aiguillages Peco est ôté afin de ne pas imposer une trop grande résistance aux moteurs. Les pointes de coeur sont alimentées via les contacts R/T inclus dans le boîtier.  

669

669

670

670

Le ballastage et le brunissage des rails est effectué avant la pose de la plateforme supérieure, préalablement, j'ai vérifié que tout le câblage était correctement exécuté, avec la mutimaus Roco en mode manuel, notamment la polarité des pointes de coeur. 

678

678

643

643

Les décodeurs d'accessoires CDF peuvent maintenant être connectés sous le réseau, ils sont alimentés par le feeder J et K relié à la centrale Roco. A ce stade, je peux déjà vérifier le fonctionnement de tous les aiguillages avec la multimaus. A noter que la programmation des décodeurs CDF nécessite deux alimentations sur un bornier à quatre entrées, celle de la centrale et une autre indépendante de 14/16V. Une fois la programmation réalisée, on peut ponter les deux alimentations en une seule si la centrale est suffisamment puissante pour gérer tout le réseau. 

978

978

Deux dominos relient la centrale aux circuits "Main" et "Prog" ce dernier sera ultérieurement branché sur la voie de programmation prévue sur le second module. 

919

919

922

922

Le câblage est quasiment terminé sur le premier module. Une identification de toutes les sections est judicieuse pour assurer un branchement correct. La moindre erreur et la centrale nous rappelle à l'ordre (court circuit) Le feeder J et K est constitué de deux fils de cuivre tendus de forte section, ce qui permet de raccorder aisément les éclairages de bâtiments déjà installés et à venir, ainsi que les modules digikeijs et CDF. Compte tenu de la moindre taille du réseau, je n'ai pas créé d'alimentation spécifique pour les éclairages à base de leds. Par ailleurs, les locos à l'échelle N consomment très peu et la centrale Roco couvre normalement tous les besoins. 

Donc un grand merci à l'ami Thibaut qui m'a orienté et guidé tout au long de ce parcours, membre du club traindenfer en région parisienne, il apporte toutes ses connaissances dans ce domaine qu'il maîtrise parfaitement.

j'ai encore beaucoup à apprendre, mais je commence à entrevoir les énormes possibilités d'une gestion informatique, même appliquées au petit réseau nanotrain. J'aurai l'occasion de développer cette étape lorsque les deux modules seront construits, réunis et opérationnels. 

A +

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche