Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 15:30

Dans un précédent article consacré à l'évolution de biscatrain, j'avais laissé entendre que ce réseau risquait de connaitre une fin prochaine dans la mesure où nous avons programmé avec mon épouse de quitter notre maison devenue trop grande (raison de santé) pour nous repositionner sur un logement plus petit et donc plus facile à entretenir.

D'où une échéance qui se rapproche et qui scellera définitivement le sort du réseau. 

C'est donc avec un petit pincement au coeur que je me prépare à cette nouvelle étape, bien que j'ai connu par le passé ce type de situation imposée par de nombreux déménagements qui nécessitaient chaque fois le démantèlement des réseaux construits, la plupart de moindre importance. En effet, biscatrain restera la plus aboutie de mes réalisations, en raison du temps et du budget que j'y ai consacré.

En fait, les évènements se précipitent plus vite que je l'avais imaginé, car je dois libérer la maison avant la fin de l'année, celle ci ayant été vendue en quelques jours......et le futur acquéreur ne fait pas de trains, à mon grand regret!!!!, car je lui aurais laissé le réseau en prime, m'évitant du même coup un démontage fastidieux. Tout n'est pas perdu, il désire conserver le fond de décor mural, y compris les posters.

Avant d'entreprendre le démantèlement du réseau, j'ai pensé qu'il pourrait peut-être intéresser un (des) amateurs sachant que le réseau est constitué de 8 modules principaux et 10 modules périphériques constituant le fond de décor. Compte tenu des nombreux ajouts que j'ai intégrés au fur et à mesure de l'avancement des travaux, je ne pense pas qu'il soit possible de le reconstruire ailleurs en l'état de fonctionnement actuel, notamment le câblage devenu très compliqué serait à revoir intégralement. 

Une autre option consisterait à revendre au détail chaque élément de décor une fois l'infrastructure dépouillée (bâtiments, ouvrages d'arts, signaux, caténaires, aiguillages, rails, voitures, figurines etc) Je n'aurai pas le temps d'en dresser la liste, et j'espère pouvoir récupérer les modules qui seront provisoirement stockés dans le garage de mon futur logement. La quasi totalité du parc matériel roulant sera revendue.

Quel que soit le sort qui lui sera réservé, je continuerai ultérieurement l'activité "atelier" en me recentrant sur l'amélioration, la réparation de modèles défectueux, la digitalisation, au travers d'articles du blog qui sera maintenu. Par contre, je ne reconstruirai plus de réseau, biscatrain sera le dernier, mais vivra encore longtemps au travers de centaines de séquences vidéos stockées sur le PC et qui n'ont pas encore été éditées à ce jour sur you tube. 

Aussi je tenais à remercier les fidèles lecteurs du blog, mais aussi les visiteurs occasionnels, qu'ils soient français ou étrangers (dans des langues que je n'ai pas toujours pu traduire!!!!) tous ces passionnés de modélisme ferroviaire qui ont contribué à faire vivre biscatrain, en apportant leur contribution au travers de commentaires judicieux visant à améliorer notre hobby commun.

 

Contacts: barbut.jeanclaude@wanadoo.fr

 

Statistiques:

 

création du blog: janvier 2008

visiteurs à ce jour: 1.876.832

pages parcourues: 4.684.680

articles édités: 581

 

   

 

 

photo 486

photo 486

photo 487

photo 487

photo 488

photo 488

photo 489

photo 489

photo 491

photo 491

photo 492

photo 492

photo 493

photo 493

photo 494

photo 494

photo 497

photo 497

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 05:51
photo 866

photo 866

TGV Thalys tintin, un superbe modèle collector produit par Marklin en 2499 exemplaires, exclusivement destiné aux réseaux 3 rails. Une adaptation pour un fonctionnement en deux rails est envisagé, et fera l'objet d'un article décrivant l'opération. 

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 05:48
photo 953

photo 953

les travaux se poursuivent sur la loco vapeur Piko, sur cette photo en phase de tests de motorisation

photo 948

photo 948

La prise de courant sur les 4 roues de gauche dans le sens de la marche AV est assurée par le tender, et celles de droite par la loco, ce qui impose un câblage entre les deux éléments

photo 949

photo 949

la loco et le tender sont raccordés électriquement, le décodeur (lenz silver 10331) étant logé dans le tender.

fil rouge, file de roues de droite de la loco

fil noir, file de roues de gauche du tender

fil orange et gris (moteur)

fil bleu anode leds éclairage des feux AV et AR

fil blanc  cathode leds feux AV + résistance 10 Kohms

fil vert cathode leds feux rouges + résistance 10 Kohms

 

 

photo 951

photo 951

au total, cinq fils transitent entre la loco et le tender

photo 952

photo 952

pose d'un attelage à choquelles sur la traverse de choc AV

photo 955

photo 955

l'éclairage des feux AR du tender est atténué par une résistance de 10 Kohms, programmable avec la touche F1 de la centrale

photo 967

photo 967

pour les feux AV, une résistance de 20 Kohms est nécessaire pour atténuer les feux des lanternes

photo 966

photo 966

Les roues et l'embiellage ont été patinés avec un mélange de brun, noir et rouille

 

photo 970

photo 970

Le reste de la loco+tender a reçu un lavis très dilué dans du white spirit à base de brun boue, poussière, rouille, rehaussé de touches de noir brillant et de blanc pour les traces de tartre.

photo 972

photo 972

un voile de vernis mat incolore Tamiya est appliqué pour fixer la patine. C'est terminé. La loco peut rejoindre le reste de la cavalerie vapeur.

photo 975

photo 975

Les tests de traction sont satisfaisants, ici en tête d'un convoi de 15 wagons bi foudres Electrotren en sortie de rampe dans la traversée du viaduc. J'ai dû réduire la vitesse maxi compte tenu du voltage du moteur 9 V CV 5 ramenée à 150 contre 254 valeur d'usine.

Bien entendu, ce modèle n'égale pas les productions plus récentes de 230 notamment au niveau de la gravure, avec la nouvelle motorisation, le fonctionnement est très souple, et elle ne jure pas trop à côté de ses congénères!!!!! Bonne pour le service.

A +

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2014 4 04 /09 /septembre /2014 05:30
photo 923

photo 923

Il s'agit d'une ancienne loco vapeur produite par Piko de type 230 numérotée 715 et ayant circulée sur le réseau PO-MIDI. Sa motorisation déficiente et bruyante est à revoir, j'ai profité de sa digitalisation pour l'équiper d'un éclairage plus performant. Sur cette photo, le moteur a été changé, il s'agit d'un modèle mabuchi de récup fonctionnant sous 9 V

photo 919

photo 919

moteur d'origine aujourd'hui dépassé. j'ai pu extraire la vis sans fin à l'aide du puller. Le diamètre de l'arbre (2,5 mm) nécessite l'adaptation d'un manchon que j'ai confectionné au tour, l'arbre du moteur mabuchi étant de 1,5 mm.

photo 920

photo 920

La vis sans fin a pu être remontée sur le moteur mabuchi dont les dimensions plus modestes permettront de le loger sans problème dans la loco

photo 922

photo 922

J'ai du confectionner un berceau en polystyrène pour repositionner le moteur en position inclinée, le tout collé solidement.

photo 924

photo 924

L'éclairage des feux AV était assuré par une ampoule via un conduit lumineux. Celui ci sera assuré par des micro leds CMS ton chaud logées à l'intérieur des lanternes.

photo 925

photo 925

Les nouvelles lanternes (Jouef) s'encastrent dans les logements existants sur le tablier avant.

photo 928

photo 928

la micro led CMS est collée à l'intérieur de la lanterne avec une goutte de colle UHU méga strong and safe

photo 927

photo 927

L'intérieur de la lanterne est ensuite remplie de colle Micro Kristal clear qui, une fois bien sèche, sera totalement transparente

photo 932

photo 932

l'intensité d'éclairage des feux se trouve atténuée et les leds parfaitement invisibles lorsque celles ci sont éteintes.

photo 929

photo 929

J'ai rajouté un lest à l'arrière du moteur, celui ci étant moins lourd que le modèle d'origine. Par ailleurs, les bandages de roues ont dû être rectifiés au tour, s'agissant d'une machine ancienne inapte à rouler sur des rails au code 83.

photo 930

photo 930

Le câblage des feux AV et du moteur sera raccordé au tender où sera logé le décodeur

photo 934

photo 934

Sur cette loco, les roues de droite font masse avec tout le bloc moteur, les roues de gauche ne sont pas conductrices, car elles sont équipées d'origine de bandages d'adhérence. J'ai ajouté un fil rouge de masse qui sera connecté au décodeur, le fil noir (roues de gauche du tender) assurant l'autre alimentation.

photo 935

photo 935

Le tender avait des feux factices, j'ai installé des leds canon rouges après perçage des lanternes (2mm)

photo 936

photo 936

Le lest existant dans le tender a dû être rogné à l'arrière de 5 mm pour laisser la place aux leds. Le décodeur Lenz silver réf10331 tient sans problème à l'intérieur du tender. J'ai changé l'attelage AR avec une adaptation Roco sur boitier NEM.

Le prochains travaux porteront sur le câblage et la patine de la loco et du tender avec dépôt de véritable charbon dans la soute.

A +

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 05:41
photo 871 BB4100 Roco convoi de bi foudre

photo 871 BB4100 Roco convoi de bi foudre

Partager cet article
Repost0
30 août 2014 6 30 /08 /août /2014 05:58
photo 860 vue nocturne sur le dépôt vapeur

photo 860 vue nocturne sur le dépôt vapeur

Partager cet article
Repost0
26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 06:17

autorail Alsthom Soulé en stationnement sur le dépôt

 

photo 756

photo 756

Partager cet article
Repost0
24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 05:50
photo 831

photo 831

diesel blue tiger bombardier Méhano

Partager cet article
Repost0
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 06:02
photo  385

photo 385

vue globale du réseau depuis la zone ouest

Partager cet article
Repost0
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 05:21
820

820

les travaux progressent sur l'autorail Billard A 75D. Sur cette photo, il est quasiment terminé.

799

799

Le décodeur, un Lenz gold est logé contre le moteur où il est fixé avec un ruban adhésif

811

811

Maintenant que la caisse est reposée sur le châssis, il faut repositionner les éléments qui ont dû être détachés pour l'ouvrir, à savoir le pare choc qui a été recollé.

812

812

J'ai rajouté des enjoliveurs pour encadrer les leds CMS (fourniture SMD)

813

813

les échelles d'accès à la galerie ont été démontés, affinés à la lime, puis repeints avec un aérosol Tamiya gris clair

814

814

qq points d'attache des échelles ayant cédé lors du démontage, celles ci ont été recollées (UHU Méga strong and safe)

816

816

les ressorts de suspension des essieux ont été reposés et collés, ils ont été repeints en gris humbrol 27 ainsi que les voiles de roues

817

817

premiers tests d'éclairage des feux et du compartiment intérieur. Des résistances de 4,7 Kohms sur chaque feu et une de 2,2 Kohms sur le ruban de leds plafonnier permettent d'atténuer l'intensité lumineuse.

818

818

tests d'éclairage sur les feux rouges AR, l'engin pouvant circuler dans les deux sens de marche, j'ai utilisé des leds CMS bicolores réversibles

825

825

photo prise en contre plongée

822

822

et pour terminer, une patine légère réalisée avec de la peinture brun/boue très diluée dans du white spirit, et qq touches de noir mat/rouille sur les organes de roulement et le bas de caisse.

824

824

sans oublier le conducteur bien visible lorsque l'autorail est éclairé.

Terminé, l'autorail fait ses premiers tours de circuit sans problème, j'ai dû réduire la vitesse maxi en programmant une valeur de moitié (125) sur la CV 5 du décodeur, l'engin n'ayant pas dépassé les 75 Km/h dans la réalité.

Ce petit modèle plus proche de l'autocar que d'un autorail classique est un choix judicieux des Editions Atlas, car de nombreux amateurs ne disposent pas de beaucoup de place pour faire circuler leur matériel, avec ce type d'engin, tout devient possible!!!

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche