Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 12:26
photo 005

photo 005

Une fois n'est pas coutume, mais je ne peux résister au plaisir de présenter cette photo d'un diorama évoquant à merveille l'ouest américain, oeuvre de Monsieur et Madame Gérard Couture, passionnés de modélisme, que j'ai eu le privilège de rencontrer récemment. Ils sont les derniers à avoir eu l'occasion de voir fonctionner biscatrain avant son démontage. C'est pour moi l'occasion de les remercier.

Monsieur Couture a rédigé un article intitulé "billet d'humeur" que l'on peut lire sur le dernier numéro de Loco Revue d'octobre (page 117) Souhaitons que ce magnifique diorama soit présent lors de la prochaine expo d'Orléans les 8 et 9 novembre 2014.

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 05:23
photo 131

photo 131

Les travaux de démontage progressent lentement, j'aborde le module N°2 (1,50 x 1,00 cm) où se situe l'amorce du dépôt vapeur. Les dernières modifications réalisées sur les voies d'accès compliquent un peu la découpe. C'est donc une section qui nécessite davantage de soins. La photo ci dessus montre la structure sur la face ouest du module 2

photo 132

photo 132

La ligne de découpe sur la tranche Est du module 2 est bien visible en surface, les rails ayant été sectionnés avant assemblage et reliés par des éclisses glissantes sur chaque file de rail. Il convient de délimiter cette ligne avec un cutter à lame plate pour découper le ballast. S'agissant de ballast minéral, la lame souffre terriblement!!!

photo 133

photo 133

Quelques éléments qui se trouvent sur la ligne de coupe doivent être décollés (passage planchéiés, leviers de manoeuvre d'aiguillage)

photo 127

photo 127

mais aussi le poste d'aiguillage N°2, dont l'extraction se fait en douceur!!!

photo 138

photo 138

les éléments de déco (barrières notamment) doivent être séparés proprement, pour faciliter leur réinstallation ultérieure

photo 139

photo 139

Là, ça se complique car la bretelle fabriquée à l'origine comporte un aiguillage qu'il ne faut pas sectionner sur la ligne de coupure. Je n'avais pas trouvé d'autre place lors de la construction du réseau, (erreur de conception qu'il ne faut surtout pas faire!!)

photo 140

photo 140

autre problème, le circuit périphérique ajouté en façade Sud n'était pas prévu pour un démontage, il a donc été tronçonné avec une lame de scie à métaux.

photo 150

photo 150

après avoir découpé au cutter tout le décor sur la ligne de rupture du module 2, celui ci peut enfin être détaché du module 1

photo 151

photo 151

Les deux aiguillages à cheval sur les deux modules ont pu être conservés intégralement, mais il faudra les protéger lors du transport

photo 152

photo 152

La dépose de chaque module se fait en deux temps, une section repose provisoirement sur un large tabouret et les pieds peuvent être ensuite démontés.

photo 153

photo 153

La section du module est ensuite équipée d'une plaque de CP vissée, et une petite étagère a dû être confectionnée pour la protection de l'aiguillage débordant.

photo 154

photo 154

idem pour l'aiguillage qui dirige sur une voie d'approvisionnement en charbon du toboggan, cet ajout ayant été réalisé ultérieurement

photo 155

photo 155

les tranches du module sont maintenant protégées, mais il faut prévoir un bâti pour ne pas accrocher les maquettes en surface lors du déménagement.

photo 156

photo 156

Les modules devront être stockés sur la tranche pour faciliter leur transport

photo 157

photo 157

Des équerres métalliques ont été vissées sur chaque côté du module avec un assemblage de tasseaux en partie supérieure, plus rien ne dépasse!!!! On limite la casse et on facilite la manipulation lors du transport. Par ailleurs, il faut avoir à l'esprit que tout le réseau devra sortir par une porte dont la largeur n'est pas extensible, et là j'ai qq inquiétudes pour le module de montagne!!!! mais bon, on verra.....

photo 137

photo 137

Comme je l'avais annoncé dans mon précédent article, le plateau de la gare souterraine N° 3 a été sectionné en deux parties, pour faciliter le transport. Je pense que cette gare sera reconstruite dans une autre pièce à découvert ou l'accès sera plus facile. En fait, les gares souterraines sont un pis aller lorsque l'on manque de place, l'idéal étant de créer des coulisses hors du visuel du réseau proprement dit, ce que je n'ai pas pu faire dans mon local exigu. La reconstruction sur le nouveau site du repreneur devrait être une expérience passionnante pour son auteur, j'espère pouvoir suivre son déroulement et peut être participer à distance à qq suggestions concernant les extensions envisagées.

photo 181

photo 181

La sortie du gril de gare souterraine 3 et toute la rampe nord a pu être démontée sans trop de difficulté, car il est temps d'attaquer le module central N°1, sans doute celui qui va poser le plus de problème, en raison du nombre de voies qu'il comporte.

Son démontage fera l'objet d'un prochain article.

A +

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 04:35
photo 174

photo 174

photo d'un semi remorque mercedes que je dédie à LPAT, créateur de ce superbe modèle équipé de tous les feux, ici sur un morceau de module périphérique biscatrain qui vient d'être démonté, à la sortie du tunnel du VALH. L'occasion ultime de prendre quelques clichés sous des angles qu'il m'était impossible de trouver lorsque le réseau était unifié.

photo 172

photo 172

Ce tunnel se situait en limite sud/est du réseau et franchissait le massif montagneux.

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 04:38

C'est parti pour le démontage de biscatrain, un chantier au terme duquel je dois extraire 8 modules principaux et 10 périphériques, en veillant à limiter au maximum les dégâts inhérents à ce type d'intervention. Ce n'est pas ma première expérience en la matière puisque j'ai dû par le passé démanteler plusieurs réseaux, mais ils n'étaient pas destinés à être déménagés et réinstallés ailleurs, ce qui simplifiait les travaux. Néanmoins, le câblage existant devenu trop compliqué ne sera pas conservé, pas plus que les postes de commande qui étaient une véritable "usine à gaz", l'objectif du repreneur étant d'informatiser le réseau.

Par ailleurs, les différentes extensions réalisées ces dernières années, notamment la troisième gare souterraine "accrochée" sous le réseau et ses accès périphériques compliquent l'intervention. Aussi, j'ai prévu de désolidariser tous les éléments pour un transport plus facile des modules.

A l'origine, j'avais construit biscatrain à partir d'un premier module de 200X150 cm situé au centre du réseau, face au tableau de commande. Deux autres modules correspondant au dépôt et ses installations ont été ajoutés à l'ouest. C'est donc dans ce secteur que je vais aborder les travaux. Je vais essayer de décrire chronologiquement les différentes étapes du démontage

photo 122

photo 122

La photo ci dessus correspond au module N°3 (150x150 cm) situé à l'extrême ouest du réseau. Son dégagement en positionnement vertical va me permettre ensuite d'accéder plus aisément aux autres modules, il faudra ensuite prévoir un cadre supérieur protégeant les installations et bâtiments en surface lors du transport, la dépose de certains éléments, notamment la toiture de la rotonde non collée, pylône d'éclairage, cuve du château d'eau, etc...voyageront séparément.

photo 102

photo 102

Le démontage des modules périphériques ne pose pas de problème, ceux ci étant simplement positionnés entre le réseau et le mur, ici c'est l'EP de l'usine Continental qui sera stocké provisoirement dans le garage.

photo 103

photo 103

Là, c'est un ensemble de bâtiments industriels

photo 104

photo 104

Une photo zoomée d'un bâtiment, sous un angle que je pouvais pas obtenir jusqu'à présent Comme quoi un démontage a du bon!!!

photo 105

photo 105

idem sur cette saynette

photo 106

photo 106

l'occasion également de faire un bon dépoussiérage, et d'éliminer qq toiles d'araignées!!!!

photo 107

photo 107

le troisième module périphérique est dégagé, je peux maintenant circuler dans le couloir nord

photo 112

photo 112

Sur cette photo, nous voyons la boucle du circuit périphérique qui sera démontée, pour faciliter le transport, la structure inférieure des modules principaux, ici le N°3, étant plane.

photo 109

photo 109

Le plateau supportant les voies de la gare souterraine N°3 a pu être déposé après démontage de ses supports.

photo 110

photo 110

Le plateau étant très long, il devra être sans doute séparé en deux parties pour faciliter le transport.

photo 111

photo 111

Le gril d'accès de la gare souterraine 3 (côté N/Ouest) a pu être conservé en l'état.

photo 113

photo 113

Le dessous de la plaque tournante Roco sous le module N°3

photo 115

photo 115

Pas d'affolement, la scie égoïne ne sert qu'à vérifier que plus rien ne s'oppose au détachement des deux modules, ces derniers étant solidarisés par des boulons et écrous situés sur leur tranche. Par précaution, le toboggan qui était en limite extrême du module 2 a été déposé, étant très fragile, il circulera à part bien emballé dans un carton.

photo 116

photo 116

Quelques passages planchéiés qui se trouvaient à cheval sur les deux modules ont été décollés et stockés, leur repose ne devrait pas poser de problème. A l'origine de la construction du réseau, les rails ont été sectionnés dans l'alignement des modules, ce qui évite un tronçonnage. Néanmoins, sur certains niveaux inférieurs, notamment lors d'extensions de la gare souterraine 1, cela n'a pas toujours été prévu, il faudra sans doute rajouter des coupons de rail pour faire une jonction propre.

photo 117

photo 117

photo de la boucle de retournement donnant accès à la gare souterraine N°3, qui a pu être démontée en un seul élément. Elle se situait au niveau -15 cm sous le module N° 3

photo 123

photo 123

Certains éléments hauts de la maquette seront décollés pour faciliter le transport et limiter le volume, ici la cheminée de l'usine Kibri, son recollage ne devrait pas laisser de trace.

photo 121

photo 121

Pour protéger la déco et les sectionnements de rails sur la tranche du module, j'ai vissé une plaque de CP sur toute la largeur, ce qui permet de le poser au sol sans risque de détérioration. Ultérieurement, il faudra confectionner un cadre supérieur sur chaque module démonté pour éviter d'accrocher les installations et bâtiments.

Cette première étape me situe désormais la marche à suivre pour les suivantes, j'ai deux mois devant moi pour finaliser l'intervention, et cela ne sera pas de trop, quand je réalise qu'il m'a fallu trois jours pour réaliser ces travaux.

A suivre

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 05:00
photo 091

photo 091

Photo du réseau avant son démontage. Vide de tout matériel roulant qui a pris la direction des boîtes et des cartons de déménagement. j'en dresserai un inventaire lorsque je serai installé dans mon futur logement, à l'horizon 2015

C'est vraisemblablement la dernière photo de biscatrain dans son environnement d'origine. Le démontage des 8 modules principaux et 10 périphériques va être engagé dès la semaine prochaine. j'essaierai d'en détailler les étapes successives avec photos à l'appui.

Pour l'info des fidèles lecteurs et tous les autres, je précise que le réseau a été vendu dans son intégralité, pour être reconstruit en région lyonnaise chez un amateur passionné qui envisage de l'informatiser, d'où la seconde vie annoncée dans cet article, avec des projets de développement que je ne pouvais plus envisager, ayant vendu la maison. Bien sûr, je me réjouis de cette finalité qui m'offrira, je l'espère, la possibilité de revoir biscatrain dans un nouveau local bien plus vaste offrant des perspectives d'extensions.

Ayant reçu plusieurs offres de rachat partiel ou total du réseau, je tenais à faire passer cette information auprès des personnes concernées, leur ayant promis une réponse privée à laquelle je ne donne plus suite.

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 04:25
photo 071 la gare de Clairville

photo 071 la gare de Clairville

Partager cet article

Repost0
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 18:00

circulation de l'autorail Billard A75D Atlas après travaux de motorisation et digitalisation.

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2014 6 13 /09 /septembre /2014 05:21

Merçi pour vos très nombreux témoignages de sympathie privés et publics qui confirment que le modélisme ferroviaire reste une source de satisfaction inépuisable pour tous les passionnés dont je fais également partie. j'ai eu l'occasion tout au long de ma vie active et retraitée de vivre cette passion avec la bénédiction de mon épouse, ce dont je lui en sais gré, et l'orientation vers une activité "atelier" devrait permettre de franchir un nouveau cap et rester en relation avec mes fidèles lecteurs.

Concernant le réseau, je vais entamer son démontage dans les prochains jours, et je répondrai individuellement aux nombreuses questions posées. Vu le peu de temps dont je dispose pour quitter les lieux, il est probable que les modules seront conservés et stockés dans le garage de mon futur logement, de même que le matériel roulant. Il me sera plus facile ensuite d'en dresser un inventaire et de le proposer à tous ceux qui ont formulé une demande. Le blog restera un moyen de communication avec chacun d'entre vous. 

A l'horizon 2015, je serai en mesure de diffuser de nombreuses photos et vidéos du réseau, actuellement stockées dans le PC, ainsi que des articles portant sur l'amélioration, motorisation, réparation, digitalisation de modèles qui pourront m'être confiés. 

Un nouveau cap, d'autres projets, c'est aussi un moyen de garder la forme et le moral, heureusement, nous ne sommes pas nostalgiques, et nous nous préparons à franchir cette étape avec sérénité.

A +  

photo 021

photo 021

Partager cet article

Repost0
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 15:30

Dans un précédent article consacré à l'évolution de biscatrain, j'avais laissé entendre que ce réseau risquait de connaitre une fin prochaine dans la mesure où nous avons programmé avec mon épouse de quitter notre maison devenue trop grande (raison de santé) pour nous repositionner sur un logement plus petit et donc plus facile à entretenir.

D'où une échéance qui se rapproche et qui scellera définitivement le sort du réseau. 

C'est donc avec un petit pincement au coeur que je me prépare à cette nouvelle étape, bien que j'ai connu par le passé ce type de situation imposée par de nombreux déménagements qui nécessitaient chaque fois le démantèlement des réseaux construits, la plupart de moindre importance. En effet, biscatrain restera la plus aboutie de mes réalisations, en raison du temps et du budget que j'y ai consacré.

En fait, les évènements se précipitent plus vite que je l'avais imaginé, car je dois libérer la maison avant la fin de l'année, celle ci ayant été vendue en quelques jours......et le futur acquéreur ne fait pas de trains, à mon grand regret!!!!, car je lui aurais laissé le réseau en prime, m'évitant du même coup un démontage fastidieux. Tout n'est pas perdu, il désire conserver le fond de décor mural, y compris les posters.

Avant d'entreprendre le démantèlement du réseau, j'ai pensé qu'il pourrait peut-être intéresser un (des) amateurs sachant que le réseau est constitué de 8 modules principaux et 10 modules périphériques constituant le fond de décor. Compte tenu des nombreux ajouts que j'ai intégrés au fur et à mesure de l'avancement des travaux, je ne pense pas qu'il soit possible de le reconstruire ailleurs en l'état de fonctionnement actuel, notamment le câblage devenu très compliqué serait à revoir intégralement. 

Une autre option consisterait à revendre au détail chaque élément de décor une fois l'infrastructure dépouillée (bâtiments, ouvrages d'arts, signaux, caténaires, aiguillages, rails, voitures, figurines etc) Je n'aurai pas le temps d'en dresser la liste, et j'espère pouvoir récupérer les modules qui seront provisoirement stockés dans le garage de mon futur logement. La quasi totalité du parc matériel roulant sera revendue.

Quel que soit le sort qui lui sera réservé, je continuerai ultérieurement l'activité "atelier" en me recentrant sur l'amélioration, la réparation de modèles défectueux, la digitalisation, au travers d'articles du blog qui sera maintenu. Par contre, je ne reconstruirai plus de réseau, biscatrain sera le dernier, mais vivra encore longtemps au travers de centaines de séquences vidéos stockées sur le PC et qui n'ont pas encore été éditées à ce jour sur you tube. 

Aussi je tenais à remercier les fidèles lecteurs du blog, mais aussi les visiteurs occasionnels, qu'ils soient français ou étrangers (dans des langues que je n'ai pas toujours pu traduire!!!!) tous ces passionnés de modélisme ferroviaire qui ont contribué à faire vivre biscatrain, en apportant leur contribution au travers de commentaires judicieux visant à améliorer notre hobby commun.

 

Contacts: barbut.jeanclaude@wanadoo.fr

 

Statistiques:

 

création du blog: janvier 2008

visiteurs à ce jour: 1.876.832

pages parcourues: 4.684.680

articles édités: 581

 

   

 

 

photo 486

photo 486

photo 487

photo 487

photo 488

photo 488

photo 489

photo 489

photo 491

photo 491

photo 492

photo 492

photo 493

photo 493

photo 494

photo 494

photo 497

photo 497

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2014 2 09 /09 /septembre /2014 05:51
photo 866

photo 866

TGV Thalys tintin, un superbe modèle collector produit par Marklin en 2499 exemplaires, exclusivement destiné aux réseaux 3 rails. Une adaptation pour un fonctionnement en deux rails est envisagé, et fera l'objet d'un article décrivant l'opération. 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche