Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2018 4 19 /04 /avril /2018 05:39
781

781

Roco a produit il y a quelques années ce type de voiture équipée de trois essieux dont un central flottant latéralement, ce qui permet de franchir toutes les courbes. J'ai souhaité l'équiper d'un éclairage intérieur, après qq travaux de patine réalisés à l'aérographe.

787

787

Pour simplifier la prise de courant, j'ai prévu une prise de courant sur les deux essieux extrêmes du wagon, avec un condensateur qui sera logé dans le compartiment toilette aménagé (donc non visible de l'extérieur).

788

788

les quatre éléments simplement clipsés se démontent aisément (châssis, compartiment, caisse, toiture) Le compartiment toilettes sera fraisé pour éliminer les deux WC et la cloison.

789

789

Comme pour la rame de voitures anciennes "boite à tonnerre" déjà traitées, j'ai choisi un ruban pré équipé d'un pont redresseur et de leds peu lumineuses donnant un éclairage jaunâtre vieillot. Les deux essieux alimenteront le pont redresseur (courant DCC) et en sortie (DC) le condensateur polarisé 1000 microfarads et les leds, ce qui permet d'obtenir un éclairage autonome et bien stable quelle que soit l'alimentation utilisée (analogique ou digital)      

790

790

La barrette de leds est collée sous la toiture et le condensateur positionné à la verticale du compartiment toilettes. Il faut éliminer la partie supérieure en plexiglas qui relie les deux vitrages latéraux sur la caisse. Quelques voyageurs sont installés. Il ne reste plus qu'à remonter les différents éléments de la voiture en prenant soin de faire ressortir les deux fils d'alimentation dans l'orifice existant du compartiment toilette.

792

792

Les deux fils traversent le châssis et sont soudés à deux palpeurs en laiton de 8 dixième faisant contact avec chaque essieu extrême 

793

793

zoom sur le montage. Veiller à limiter la pression du palpeur sur les deux essieux et bien inverser la position des roues conductrices lors du remontage.    

795

795

Terminé, la voiture diffuse un éclairage réaliste assez doux et bien stable même sur les passages difficiles d'aiguillages. 

797

797

Sur cette photo, nous voyons que l'éclairage est similaire à celui de l'autre voiture Roco, bien que je ne sois pas certain qu'elles aient pu circuler à la même époque..... mais sur biscatrain tout est possible!!

A +

Partager cet article

Repost0
18 avril 2018 3 18 /04 /avril /2018 05:06
784

784

782

782

786

786

232 TC 415 Fleischmann en phase terminale de patine

Partager cet article

Repost0
15 avril 2018 7 15 /04 /avril /2018 06:15
577

577

la classe en 1955!, un coupé 203 rouge (modèle Atlas) stationne devant la gare 

Partager cet article

Repost0
6 avril 2018 5 06 /04 /avril /2018 06:49
753

753

la caméra SONY HDR-AZ1 se révèle un accessoire très utile pour la création de photos/vidéos en mode embarqué, de par sa taille mini, mais surtout par la qualité des images HD enregistrées et ses multiples options de réglage.

Par contre, sur les réseaux de petite taille de type vitrine, l'ouverture grand angle est plutôt un handicap avec des images qui débordent de la maquette. 

Pour limiter le champ de vision grand angle et simuler un rendu proche de celui obtenu dans la cabine conducteur, j'ai construit un cache qui pourra être positionné selon les besoins sur l'objectif, et dont la découpe devrait suggérer l'équivalent d'un vitrage avant de loco.

Il est confectionné à partir de plaques de polystyrène collées. Il s'emboîte directement sur l'objectif après perçage d'un orifice circulaire de 24 mm de diamètre. Sa conception tient compte de la rampe d'éclairage qui est masquée par une plateforme horizontale. Il importe en effet de maintenir sa fonction sans perturber l'objectif.    

756

756

Positionné en appui sur le wagon porteur Roco "raccourci", j'ai dû faire plusieurs essais pour trouver l'ouverture adéquate, néanmoins, il n'est pas possible d'avoir un contour net dans la mesure où la fenêtre rectangulaire est trop proche de l'objectif.

759

759

Le cache en forme de caisson a été peint en gris moyen. L'éclairage installé précédemment sur le wagon reste opérationnel et les visières sur les leds évitent de parasiter l'image.  

760

760

le gabarit du cache a été mesuré au plus juste, de manière à franchir les tunnels, les ponts ou les remises locos sans accrocher. 

336

336

le meilleur résultat est obtenu dans un environnement peu éclairé, les projecteurs étant suffisamment puissants pour éclairer l'image qui est bien encadrée, malgré la déformation liée à l'effet fish eyes . Ainsi, l'intérieur cabine est plongé dans le noir. 

352

352

Dans un environnement fortement éclairé, la lumière extérieure pénètre dans le cache en créant des zones plus claires mouvantes dans l'encadrement   

368

368

Idem sur cette vue

380

380

En réduisant l'ouverture du cache et en modifiant le profil de la fenêtre, on peut obtenir un contour différent dont la forme est plus proche de celle d'une loco moderne.     

416

416

J'ai également fait un test avec un cache plus long fixé sur le nez de la caméra, lequel réduit encore le champ de vision, mais déforme moins le contour de l'image. Là encore, ce n'est pas très probant et l'intérieur du cache reste soumis à des reflets d'éclairage ambiant parasites. 

422

422

Par ailleurs, il est impossible de masquer l'image en bordure immédiate du réseau. Ici, la cloison vitrée visible à droite n'échappe pas à l'objectif. Bien sûr, il serait plus facile de retraiter numériquement une photo en éliminant tout ce qui n'appartient pas au décor du réseau, mais cela devient quasiment impossible en mode vidéo.   

420

420

En conclusion, la caméra embarquée a ses limites, d'autant que le modèle testé n'a pas été conçu pour nos applications de modélisme, mais pour les reportages extérieurs où le grand angle (120°) est un atout majeur. Il est regrettable que le fabricant n'ait pas proposé plusieurs options d'ouverture de champ de vision parmi les très nombreuses programmations offertes par cette caméra.

Je vais donc poursuivre mes recherches, en m'orientant plutôt vers une solution qui consisterait à créer un environnement de décor en façade des étagères/vitrines qui supportent mes deux modules. Ainsi, l'image vidéo serait entièrement dédiée au réseau et ne serait plus polluée par le bric à brac du garage qui l'abrite. Dans cette option, il faudrait que le décor en façade soit escamotable et utilisé uniquement pour les prises de vue caméra embarquée. Pas simple à mettre en oeuvre!!!

 

Partager cet article

Repost0
31 mars 2018 6 31 /03 /mars /2018 05:00
711

711

Après les travaux d'installation d'un décodeur sonore ESU (programmation TMC Bastiani chez Modélisme Train) j'ai dû revoir le système de captation du courant défaillant, suite à des plantages fréquents alors que 7 essieux participent normalement à l'alimentation du décodeur (loco 4 tender 3). Le constructeur a tout simplement "oublié" d'alimenter une file de roues motrices. Lors du démontage du carter maintenu par 10 vis, j'ai constaté qu'il manquait un fil de laiton chargé de conduire le courant sur toutes les lamelles de contact, opération qu'il est assez facile de corriger.

Mais le remontage n'est pas aisé, car les fils d'alimentation trop courts soudés à l'intérieur du carter ont dû être coupés pour réparer ce dernier, et j'ai dû les ressouder à l'extérieur après avoir réalisé un feeder au niveau du 4ème essieu moteur. Cela reste très discret au vu de cette photo. Le plus gros problème est de maintenir les lamelles de contact isolées du châssis métallique pour éviter un court circuit. Un petit morceau de ruban scotch sur chaque plot a été la solution.

On peut déplorer tout de même la légèreté des contrôles qualité du fabricant, car ces locos ne sont pas des produits bas de gamme, c'est vrai que c'est du made in China!!    

702

702

Maintenant, je peux entraîner les roues motrices en établissant un contact sur deux roues, opération nécessaire pour couvrir tout le rayonnage et l'embiellage avec un mélange humbrol couleur boue (noir, brun, beige) sans oublier le châssis et les conduites, tubulures, cylindres situés sous le tablier. 

703

703

Dans un premier temps, je peins uniformément tous les organes de roulement et les châssis de la loco et du tender

704

704

La cheminée et la partie supérieure de la chaudière est peinte en noir brillant. Quelques touches de rouille appliquées çà et là sur la structure avec la pointe d'un pinceau fin. Elles seront atténuées lors du traitement suivant à l'aérographe. 

705

705

sans oublier des traces de tartre au voisinage des soutes à eau et des tuyauteries, robinets.

710

710

La finition se fait avec diverses patines acryliques à solvant décapod (crasse, boue, voile de rouille, poussière, délavé teintes froides) pulvérisées sur toute la structure. L'embiellage est sali et graissé après toutes ces interventions. Les bandages de toutes les roues conductrices sont soigneusement nettoyés avec du diluant appliqué au coton tige.  

724

724

Je n'ai pas pu garder les tiges de piston (pièces de détaillage) qui freinent la rotation du bissel avant, toutefois je les ai sectionnées afin de masquer le trou correspondant dans le bloc cylindre. 

718

718

Bonne pour le service, ici en tête d'une rame de "boites à tonnerre" Fleischmann

Partager cet article

Repost0
27 mars 2018 2 27 /03 /mars /2018 18:42
721

721

la 150 C 824 Jouef/hornby rejoint ses congénères après un passage en atelier où elle a reçu une légère patine à l'aérographe.

Partager cet article

Repost0
24 mars 2018 6 24 /03 /mars /2018 07:20
641

641

autorail VT 62.9 Brawa après travaux de patine légère. 

Partager cet article

Repost0
20 mars 2018 2 20 /03 /mars /2018 06:55
652

652

Dans la série des 141 TA produites par Jouef/Hornby, j'ai choisi le modèle 476 en version analogique, afin de l'équiper du décodeur sonore ESU programmé par TMC Bastiani commercialisé par train-modélisme.com. Celui-ci propose 20 fonctions originales dont pas moins de 5 sifflets très réalistes. Je n'ai pas retenu le montage prévu sous la toiture de la cabine, la taille du HP et son positionnement par simple clipsage restituant un son plutôt étouffé, du moins c'est mon avis. J'ai préféré adapter un autre modèle ESU rectangulaire inclus dans une capsule qui donne un meilleur résultat.  

643

643

Le démontage de la réhausse, soute à charbon, cabine doit être fait délicatement, car de nombreuses pièces très fines ont tendance à faire la valise lors de la manipulation, d'autant que certaines ne sont pas collées, mais simplement enfichées dans la caisse. j'ai très vite mis de côté des mains montoires, lanternes qui seront repositionnées/recollées lorsque la loco sera équipée du décodeur sonore. Ce dernier (ESU micro) est logé dans la soute à charbon où il s'enfiche sur une prise Next18, ce qui le rend invisible. Sur cette photo, nous le voyons en position retournée. Il faut bien s'assurer qu'il est correctement enfiché dans la prise femelle prévue par le constructeur J/H

645

645

zoom sur la toiture cabine et sur le HP rond qui ne sera pas retenu après qq tests d'audition. 

646

646

Une chance, le HP rectangulaire inséré dans son caisson de résonance tient juste à l'intérieur de la cabine, en faisant sauter au cutter les deux plots de fixation qui deviennent inutiles.   

647

647

toutefois, j'ai dû déclipser quelques accessoires de commande dans la cabine, qui seront conservés si retour en mode analogique. (peu probable)

649

649

La capsule blanche a été peinte en noir mat. Une fois la cabine reposée et après installation d'un mécanicien, le HP devient très peu visible, et la restitution sonore améliorée. 

650

650

C'est OK, j'ai recollé une lanterne qui manquait, retrouvée au fond de la boîte lors de la livraison. Les premiers tests de circulation confirment les qualités de roulement et de captation du courant de cette loco décrits dans les revues spécialisées. 

671

671

Quelques pièces de détaillage sont incluses dans la boîte, l'attelage à choquelles en métal très bien reproduit, ainsi que les câblots sur la traverse de choc. Dans ce cas, on se passe d'une possibilité d'attelage réel pour une marche en refoulement. Les échelles d'accès et les tiges de piston à la verticale du bissel avant ont été ajoutées, il importe de vérifier qu'elles ne bloquent pas la rotation du bissel sur des courbes trop serrées, sinon il faut s'en passer!. Enfin, j'ai collé chaque élément "baladeur" d'infrastructure avec la pointe d'un cure dent trempé dans une goutte de cyanolit pour éviter la perte de pièces minuscules dont est équipée cette loco réussie en tous points.

673

673

Pour terminer, un peu de charbon véritable dans la hotte. Ne pas trop charger, car il faut pouvoir démonter la réhausse pour d'éventuelles opérations de maintenance.

677

677

et commence le laborieux travail de patine, en commençant par le châssis et les organes de roulement, effectué avec une brosse fine et un lavis Humbrol peu dilué (mélange noir/brun/beige) pour obtenir une couleur boue.

678

678

Durant cette intervention, il faut faire tourner les 4 roues motrices afin de couvrir toute leur surface et l'embiellage. Deux tiges de laiton soudées sur une plaque de CI isolé facilite l'opération exécutée avec les deux mains.

679

679

Ne pas oublier de couvrir l'intérieur des rayons de chaque roue. 

681

681

Avant de passer à l'étape suivante qui sera réalisée à l'aérographe, quelques touches de rouille sont appliquées çà et là sur quelques éléments du châssis et de la caisse.  

682

682

Nettoyer soigneusement les bandes de roulement des roues avec un coton tige imbibé de diluant

686

686

La boîte à fumée et l'environnement supérieur de la chaudière ont reçu un voile de peinture noire brillante qui sera atténué ensuite avec la patine acrylique Décapod appliquée sur toute la caisse. Quelques traces de coulées de tartre sur les trappes de boîtes à eau, sifflet, tuyauteries, robinets, sont faites avant cette intervention.

683

683

Les traverses de choc sont patinées à l'aérographe avec un voile de couleur boue/poussière + crasse sur l'attelage, câblots et les tampons (Décapod)

684

684

La finition se fait ensuite par application de plusieurs voiles de patine couleur poussière, voile de rouille, crasse en veillant à ne pas trop uniformiser les couleurs sur l'ensemble des éléments de la loco. L'avantage des patines acryliques à solvant Décapod est qu'elles sont utilisables en l'état et mixables entre elles, ce qui évite de nettoyer l'aérographe après chaque application. 

690

690

688

688

terminé, la loco peut rejoindre ses congénères sur le dépôt où elle va faire ses premiers tours de roues. 

694

694

En service en tête d'une rame de voitures fleischmann

Liste des fonctions programmées par TMC Bastiani

F0 feux blancs et dynamo

F1 sound on/off

F2 sifflet court 1

F3 sifflet court 2

F4 sifflet long 1

F5 sifflet long 2

F6 mode manoeuvre + feux blancs AV et AR

F7 sifflet long 3

F8 crissements de rails

F9 chargement de charbon = lumière foyer

F10 pompe à air

F11 purge des cylindres

F12 injecteurs

F13 pompe à eau

F14 recharge d'eau

F15 sablage

F16 déversement

F17 valve de sécurité

F18 annonce de départ très ancienne

F19 sifflet chef de gare

F20 mode muet 

Partager cet article

Repost0
18 mars 2018 7 18 /03 /mars /2018 11:30

vidéo 204

quelques séquences filmées sur les deux modules mettant en scène plusieurs locos vapeur et un autorail:

140 C 314 Liliput

141 TA 670 Roco

230 TB 1 Fleischmann

130 TC 10 Roco

X 5616 + XR 9207  R37

Bon visionnage

Partager cet article

Repost0
16 mars 2018 5 16 /03 /mars /2018 06:36
634

634

La BB67229 J/H sort des ateliers où elle a subit une petite cure de vieillesse réalisée à l'aérographe avec les patines acryliques Décapod

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche