Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 septembre 2019 3 11 /09 /septembre /2019 18:35
415

415

J'ai entrepris la restauration de deux locos vapeur issues de kits du fabricant DJH qui m'ont été confiées par l'ami Marc, un modéliste passionné de Dunkerque. Il s'agit d'une 140 A et d'une 231 C en version 3 rails toutes deux digitalisées sonores. L'objectif est de débloquer la transmission de chacune d'elle et de réparer les éléments cassés ou manquants. La photo ci dessus présente la 231 C 78 Nord en phase de tests sur un tronçon de voie Marklin à plot central. Pour faciliter les travaux, Marc m'a confié une centrale digitale de la marque dont le fonctionnement est spécifique au matériel à restaurer. 

448

448

La seconde machine est une 140 A DJH dont l'embiellage bloqué est à revoir.

412

412

Sur la 231 C, la motorisation se situe sur la loco, basée sur un moteur de qualité et une transmission logée dans un carter dont la pignonnerie est totalement bloquée par une graisse qui a dû sécher. Cet élément démonté nécessite un sérieux nettoyage effectué avec du diluant. Lors du remontage après un nouveau graissage, j'ai vérifié que la transmission vis sans fin/pignon n'avait pas de point dur avant de la refixer sur le moteur. 

413

413

La transmission carter/moteur se fait par le biais d'un manchon souple en plastique qui raccorde le carter au moteur, solution parfois adoptée par les concepteurs. Une mise sous tension permet de vérifier que l'embiellage fonctionne correctement et n'est pas à l'origine du blocage.  

414

414

Une fois sur les rails, je constate que cette loco peine à tirer son tender, ce qui laisse augurer une incapacité à tracter le moindre convoi. Les 3 essieux moteur patinent, malgré le poids conséquent de la loco dont la structure est métallique. Je vais donc tenter de l'équiper d'un essieu avec des roues bandagées, ce qui nécessite de les démonter en sortant l'embiellage.

417

417

L'opération est risquée, je n'ai pas droit à l'erreur!! Il faut d'abord faire sauter la rondelle pleine qui masque l'écrou, le dévisser en s'aidant d'un embout de tournevis mis au gabarit correspondant à l'écrou fendu, puis sortir chaque roue qui sera ensuite usinée. 

418

418

Les bandages d'adhérence sont des modèles Roco acceptant le diamètre correspondant. Après vérification de l'épaisseur et de la largeur du bandage, chaque roue sera bloquée sur l'essieu pour être usinée. 

419

419

Avant de fraiser une gorge, il faut vérifier que la roue tourne parfaitement sans voilage. Bien sûr, il faut vérifier les cotes en permanence, la fraiseuse Proxxon permet de faire cette opération délicate avec précision.

420

420

Ouf, je m'en suis sorti sans dégât. Les roues sont remontées sur leur essieu équipé de paliers en laiton qui se positionnent sur le châssis. Un test de roulement permet de vérifier qu'elles tournent sans voilage. A noter que la conception des essieux et le système de calage automatique à 90° des manetons de bielles facilitent le montage. 

421

421

J'en ai profité pour revoir le système de fixation du carter et du raccordement mécanique et électrique entre la loco et le tender, ce dernier abritant le décodeur sonore. 

423

423

456

456

Sur la 140 A, le problème sérieux se situe au niveau de l'embiellage qui bloque la rotation des roues. La motorisation se situe au niveau du tender via un moteur entraînant deux essieux extrêmes équipés de bandages d'adhérence, selon une disposition de faux bogies parfois adoptée par Roco. Un rapide contrôle permet de vérifier que tout est OK. Niveau structure, il manque certains éléments (tampon) et les flancs de bogie du tender en résine sont à consolider (l'un d'entre eux étant cassé en deux)

442

442

Les deux essieux médians du tender sont équipés pour capter le courant, le câblage sera à revoir car il ne communique pas avec la loco.

444

444

le flanc de bogie en résine cassé a été recollé et consolidé en glissant dans une rainure confectionnée au dos une tige de laiton de 6 dixième de mm. Cette opération a été faite également sur un autre flanc déficient

445

445

Pas beaucoup de solution pour restaurer cette pièce trop fragile. Une opération de patine sera exécutée pour masquer les défauts de relief visibles. Sans doute un moulage résine à partir d'un élément en meilleur état aurait permis de reconstituer correctement le flanc de bogie, mais je ne sais pas faire!!!!

446

446

Autre problème propre à ce modèle, l'inscription en courbe est impossible sur le rayon de 35 cm (base du système Marklin) De plus, les marchepieds situés au niveau du bissel AV bloquent ce dernier dans les courbes. La 140 A n'accepte que les courbes de 60 cm de rayon minimum, alors que la 231 C passe sur tous les rayons de la marque.  

448

448

j'ai pu réinstaller un jeu de tampons de type Nord que j'avais dans mes tiroirs.

449

449

Là, cela se complique pour trouver l'origine du blocage de l'embiellage. La bielle accroche sur le moyeu central du dernier essieu et frotte sur le réservoir. Il faut dessouder le maneton et intercaler une micro rondelle avant de replacer la bielle. Le réservoir a été fraisé de l'intérieur.

Un autre problème de taille se situe au niveau du tiroir où le support de piston sort de ses glissières. Bref, le montage d'origine n'était pas au top!!! Après une bonne prise de tête et des heures de recherche, la loco roule enfin sans point dur sur ses rails!!!!

458

458

Terminé pour la partie mécanique, il est temps de faire quelques améliorations dont notamment la dépose de véritable charbon concassé dans les soutes tender. (fixation à la colle blanche à bois rapide Sader)

469

469

et pour finir, une légère patine qui apporte à cette fabrication un aspect un peu moins Jouet. Les travaux sont exécutés à l'aérographe en prenant soin de faire tourner les roues durant l'application. Un nettoyage des bandes de roulement est effectué immédiatement avec des cotons tiges imbibés de diluant de la marque Décapod

471

471

Idem pour la 140 A, les locos vont pouvoir reprendre du service sur le réseau de Marc. C'est vrai que les kits laiton de nombreux artisans ont permis de proposer aux passionnés des modèles originaux, souvent bien conçus, mais qui sont aujourd'hui dépassés par les productions actuelles dont le fonctionnement est irréprochable. Avec un peu de soin et beaucoup de patience, il peut être intéressant de les restaurer sauf à s'accommoder de modèles destinés à exposer en vitrine.  

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2019 2 03 /09 /septembre /2019 05:32
363

363

J'aborde maintenant l'aménagement intérieur de la motrice avec notamment la fabrication d'une platine qui facilitera la pose d'une rampe de leds CMS assurant l'éclairage et le branchement des feux blancs/rouges réversibles. Dans un premier temps, elle est réalisée dans une plaque de PVC recouverte de 3 pistes cuivrées adhésives

fil bleu : commun positif anode pour les feux et l'éclairage compartiment et cabine

fil blanc: feux blancs cathode + résistance CMS 8,2 Kohms

fil jaune: feux rouges cathode + résistance CMS 8,2 Kohms

 

 

365

365

Sur l'autre face, côté plafonnier, rampe de leds CMS:

fil bleu commun positif

fil vert négatif rampe de leds + résistance 2 Kohms 

 

 

369

369

En définitive, j'ai revu ma copie sur la base d'une platine réalisée dans une plaque époxy. Elle sera fixée par collage directement sur le compartiment voyageur dont les cloisons ont été légèrement réduites en hauteur. Préalablement, les fils sont raccordés aux pistes de la platine supportant le décodeur, ce qui permet une soudure facile et bien repérable 

370

370

Un second élément de plafonnier est fixé au dessus du moteur, il est équipé d'une micro led CMS (Miniatures Passion) pour l'éclairage cabine. Cette partie étant relativement masquée par la caisse, j'ai ajouté un lest au dessus de la bride de fixation du moteur, ce qui améliore la traction de la rame. Enfin, j'ai installé des voyageurs et un conducteur. 

371

371

la caisse est posée provisoirement pour vérifier l'éclairage cabine

372

372

tests:

Aux 1: éclairage compartiment voyageur

Aux 2: éclairage cabine

376

376

La voiture de queue ne pose pas de problème particulier, j'ai adopté le même système de construction des bogies, sachant que les roues participeront à la prise de courant de toute la rame via les attelages magnétiques conducteurs des voitures intermédiaires. 

379

379

une première couche de peinture gris neutre est appliquée sur le châssis et les bogies. 

381

381

même principe de construction pour l'éclairage du compartiment voyageurs et des feux. Un second décodeur de fonction sera installé pour obtenir la réversabilité des feux et l'éclairage via la touche Aux 1. Bien sûr les décodeurs motrice et voiture de queue seront programmés sur la même adresse.

Des résistances limiteront l'éclairage trop violent de la rame:

8,2 Kohms sur les cathodes des feux

2 Kohms sur les rampes de leds CMS plafonnier 

382

382

J'ai ajouté une cloison derrière la cabine conducteur qui permet de fixer le micro décodeur de fonction, la totalité des fils débouchant à ce niveau. 

383

383

la platine est raccordée, tout est OK, je vais pouvoir préparer les travaux de patine de toute la rame avant de reposer les vitrages. 

384

384

Un dernier test pour vérifier que les polarités des attelages de la rame sont conformes, sinon court circuit assuré.

385

385

sous le châssis, repose des marchepieds que j'ai réduits en épaisseur à la lime

386

386

idem pour quelques éléments d'infrastructure sous le châssis qu'il convient de bien coller. 

388

388

l'opération de patine sera faite à l'aérographe. Les châssis des barquettes ont été démontés et les deux voitures extrêmes sont protégées avec du ruban de masquage.

390

390

le châssis et les bogies ont reçu un voile de patine acrylique à solvant (noir sale toiture) Décapod en veillant à essuyer immédiatement la peinture sur les bandes de roulement avec un coton tige imbibé de diluant. Il importe de faire tourner les roues durant la projection afin d'avoir une surface uniforme sur les voiles. Même traitement pour le châssis des barquettes

391

391

Les plateformes de barquettes ont reçu un léger voile de patine poussière Décapod, sans trop insister, la différence de couleur étant visible sur celle présente au premier plan de la photo. 

392

392

On passe ensuite aux caisses des voitures 

393

393

Les vitrages peuvent être maintenant reposés. Avant de reposer la caisse, il faut souder les fils des feux AV sur les pistes cuivrées dont le repérage a été préalablement fait. 

397

397

la caisse est positionnée sur le châssis par quelques points de colle cyanolit gel en utilisant des mini serre joints. Cette méthode permet de s'affranchir des affreuses colonnes à vis très voyantes de l'intérieur et qui d'ailleurs ne peuvent pas être conservées lors de la motorisation. A tout moment, il est possible de déposer la caisse en glissant une lame de cutter sans faire de dégâts. Enfin quelques touches de noir et rouille terminent la déco.  

399

399

Sur la voiture de queue, j'ai ajouté également un conducteur, sachant que la rame circule très bien dans les deux sens. 

400

400

La toiture a reçu une couche de noir sale toiture Décapod légèrement délavée avec un voile couleur poussière.

401

401

la réversabilité des feux est opérationnelle sur les deux voitures extrêmes

411

411

les deux barquettes ont été équipées de voyageurs

405

405

Terminé, les quatre éléments sont prêts à prendre du service. ils vont retrouver leur heureux propriétaire. Sur cette photo, nous voyons cinq voitures et deux barquettes. (base de travail au départ sur deux rames complètes)

J'ai dû sacrifier une voiture automotrice lors de mes essais, le décollage des vitrages ayant provoqué de la casse, je m'en tire pas trop mal, il reste encore une voiture de queue dans sa boîte qui n'attend plus qu'un acquéreur potentiel.

Pour conclure, je dirais que la rame traitée à l'échelle HOm m'a posé autant de problèmes que celle réalisée auparavant à l'écartement HO, la plus grosse difficulté étant de loger un moteur sur un espace très réduit. J'en suis venu à bout après trois semaines de travaux, la patience est de rigueur!! Je pense que tout bon bricoleur bien équipé peut se lancer dans ce type de travaux. 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2019 7 01 /09 /septembre /2019 06:17
388

388

dernière étape dans la réalisation du train jaune, le masquage avant patine qui sera traitée à l'aérographe. 

Partager cet article
Repost0
25 août 2019 7 25 /08 /août /2019 18:44
334

334

Les travaux se poursuivent sur le train jaune avec la pose de la plateforme voyageurs qui a été sectionnée partiellement. Un léger fraisage sous le plancher permet de faire circuler les fils d'alimentation du bogie porteur et de l'attelage conducteur REE. J'ai peint le sol en gris moyen et une première couche de peinture beige est appliquée à l'intérieur des caisses des deux voitures. 

335

335

le décodeur ESU sera installé sur une cloison que j'ai reconstituée à partir d'une plaque époxy qui servira de point de jonction avec le câblage. 

336

336

côté cuivre, j'ai réalisé 9 pistes isolées pour raccorder le décodeur aux fils d'alimentation, feux, éclairage intérieur et cabine

337

337

Le décodeur est fixé sur la cloison côté cabine conducteur avec un point de colle sur son enveloppe plastique

339

339

Les fils sont ensuite soudés sur la platine. Trois micro résistances de 8 Kohms sont intercalées sur les pistes réservées à l'éclairage des feux et de la cabine. Un premier test est effectué pour vérifier que le moteur fonctionne dans le sens conventionnel. 

341

341

Les optiques de phares sont percées pour le passage des fils des micro leds CMS blanches et rouges. L'intérieur a été peint en noir mat pour éviter la dispersion d'éclairage dans le support plastique. 

349

349

lorsque la peinture est bien sèche, j'applique une touche argent sur les optiques avec la pointe d'un stylo Posca. 

353

353

test d'éclairage des feux blancs

354

354

idem pour les feux rouges

355

355

Des enjoliveurs (Haxo Modèle) sont ensuite collés sur chaque optique

342

342

j'ai appliqué une seconde couche de peinture beige à l'intérieur des deux caisses.

343

343

Il est temps de se pencher sur les voitures découvertes dont les travaux se limiteront à l'installation de bogies fonctionnels et d'attelages magnétiques conducteurs REE. J'avais dans mes tiroirs un deuxième élément que je vais également équiper. C'est toujours utile d'avoir des pièces de rechange au cas où une opération de charcutage tourne mal!!!

344

344

Les bogies Atlas ne peuvent pas être utilisés en l'état, il faut dans un premier temps dégager le carter clipsé sur deux tenons qui sont hélas bien collés. En perçant avec un foret de 2 mm, on parvient à ouvrir le bogie qui sera ensuite sectionné au niveau des flancs avec une mini scie circulaire montée sur flexible dremel.

345

345

Il faut ensuite tronçonner des supports d'essieux dans un tube en laiton:

diamètre extérieur 3 mm

diamètre intérieur  2 mm

longueur 95 mm

346

346

Les deux éléments du bogie sont ensuite ajustés à la lime pour obtenir la largeur recherchée (95 mm)

347

347

Il ne reste plus qu'à repercer les bogies Atlas avec un foret de 3 mm afin de loger les paliers laiton support d'essieux. Attention à bien percer dans l'axe pour obtenir un équerrage correct à 90°

348

348

C'est fait, les tubes sont ensuite collés dans leur logement respectif en vérifiant qu'ils reposent bien à plat. 

356

356

Les carters de bogie sont ensuite collés, et les essieux replacés en vérifiant au pied à coulisse l'écartement dos à dos des roues (10,5 mm) ce qui correspond au 12 mm des bandes de roulement en contact avec les rails HOm

Je n'ai pas abandonné les flancs de bogie, mais ils doivent être affinés en épaisseur et biseautés sur leur extrémité pour l'inscription maximale des bogies en courbe serrées. 

357

357

Compte tenu des marchepieds métalliques qui longent toute la longueur des voitures découvertes, j'ai pris l'option de coller les flancs sur ces marchepieds ce qui autorise un débattement maxi des bogies, les essais d'intégration directement sur les bogies n'ayant pas donné les résultats attendus.

358

358

Des attelages magnétiques conducteurs REE sont ensuite installés, ce qui permettra de raccorder électriquement la voiture de queue qui sera elle équipée pour capter le courant, assurant ainsi au convoi un fonctionnement sans faille. Un léger fraisage permet de fixer les attelages après perçage 2mm en limitant leur rotation. 

359

359

Sur cette photo, nous voyons que l'accouplement réalisé permet d'aborder des courbes très serrées. Qui peut le plus peut le moins!!

360

360

Les travaux sur les deux voitures découvertes sont OK, le traitement de patine interviendra lorsque toute la rame sera terminée.

361

361

Sur cette photo, nous voyons que les flancs de bogie sont largement masqués par les marchepieds, ce qui ne nuit pas à l'esthétique de la rame. 

362

362

Un test de traction confirme que la motrice tracte sans problème les deux voitures intermédiaires dans une courbe serrée. Reste à vérifier son comportement lorsque la voiture de queue sera terminée!! 

A suivre

Partager cet article
Repost0
22 août 2019 4 22 /08 /août /2019 05:20
799

799

En 2016, j'avais déjà réalisé ce type de travaux pour le compte d'un modéliste, mais en adaptant le modèle pour circuler sur son  réseau à l'écartement HO. Aujourd'hui, je renouvelle l'expérience sur commande d'un autre amateur, mais cette fois ci à l'échelle conforme, l'original circulant sur de la voie métrique, reproduite en HOm notamment par Peco, Bemo, Tillig, soit un écartement de 12 mm.

302

302

les travaux porteront sur les trois voitures produites par Atlas. La première étape consiste à démonter chaque élément maintenu par vissage en décollant proprement chaque pièce du châssis métallique. 

290

290

Cette fois ci, j'ai prévu d'emblée que le bogie moteur serait équipé de roues avec bandage d'adhérence, car le faible diamètre retenu limite la capacité de traction de la rame, notamment sur les rampes qu'elle doit pouvoir franchir attelée aux deux autres voitures.

Les travaux sont exécutés avec la fraiseuse Proxxon, utilisée en mode "tour à métaux". L'outil de coupe (un carré acier de 3,5 mm de section) est mis en forme et affûté avec un disque à tronçonner proxxon, puis serré dans les mors d'un étau lui même bloqué sur la table à coordonnées. Cette méthode permet de confectionner des gorges dans n'importe quelle roue métallique avec une précision remarquable.  

291

291

Les roues sont des modèles LMT 22 (diamètre 9 mm) dont les essieux sont équipés de pignons Roco (module 0,4) 

295

295

Compte tenu du faible entraxe des bogies (23 mm), j'ai retenu un micro moteur japonais mashima à double sortie d'arbre sur lequel j'ai ajouté deux vis sans fin (module 0,4 récup sur moteurs Mitsumi) et deux volants d'inertie. Le châssis a été confectionné dans des profilés de laiton de section 3 x 1,5 mm (l'Octant) mis au gabarit adéquat et soudés, après perçage dos à dos (2 mm) des longerons supportant les essieux. Il importe de positionner ces éléments bien à plat et d'équerre lors de la soudure.

293

293

le volant d'inertie (Micro-Modèle) est découpé en deux avec une lame de scie à métaux en le faisant tourner à grande vitesse bloqué/collé dans un foret de 1,5 mm. Cette solution permet d'obtenir deux masses bien équilibrées. 

296

296

le faible empattement à l'échelle HOm ne permet pas un positionnement à plat du moteur, il faut donc fraiser les longerons sur la partie centrale

297

297

Là encore, la fraiseuse se révèle l'outil indispensable, et permet un calage millimétrique du moteur sur son berceau.

298

298

Enfin pour solidifier le bâti, j'ai ajouté un carter découpé dans une plaque de laiton de 5 dixième mise en forme et soudée. 

299

299

Le moteur est ensuite collé sur sa base en vérifiant que la transmission vis sans fin/pignon est OK sans point dur. Les traverses latérales largement dimensionnées seront ajustées lors de la pose des flancs de bogie.

300

300

Le moteur est surmonté d'une petite plaque de PVC collée sur laquelle j'ai centré une vis de 2,5 mm constituant l'axe de rotation du bogie. 

303

303

Pour supporter les flancs de bogie, j'ai confectionné deux plaques de PVC de 2 mm d'épaisseur qui seront collées de part et d'autre du moteur. Elles ont été fraisées pour ne pas gêner la rotation du rotor.

305

305

Deux autres cales PVC (profilés en L) sont ajoutées pour permettre de fixer les flancs de bogie. L'ensemble est consolidé par collage de l'étrave chasse pierre à l'avant et une autre traverse mise en forme à l'arrière du bogie. 

306

306

Une ouverture a été réalisée sous chaque pignon afin de pouvoir les graisser si nécessaire.

308

308

Un tracé a été exécuté avec un compas pour la découpe du châssis sur la zone qui recevra la motorisation 

309

309

j'utilise la scie à chantourner Proxxon équipée d'une fine lame permettant une découpe précise, la finition est faite à la lime. 

310

310

confection d'une bride en laiton vissée sur les longerons du châssis après taraudage 1,6 mm. Il importe de calculer la hauteur du support pour maintenir une garde sur rails la plus basse possible. 

311

311

Le débattement du bogie sur son axe est important et permettra de franchir les courbes les plus serrées, les flancs ayant été réduits en épaisseur pour permettre un passage sous le châssis sans accrocher.  

312

312

Pour les bogies porteur de toutes les autres voitures, j'ai adopté un système basé sur des morceaux de tube laiton (diamètre 3 extérieur, 2 intérieur) sectionnés et collés sur la largeur des supports d'origine Atlas. L'avantage est d'éviter un charcutage laborieux des bogies qui peuvent être refermés en l'état, tout en assurant une bonne rotation des essieux LMT

 

 

 

313

313

de plus avant de reclipser le bogie, j'ai raccordé électriquement les deux tubes qui assureront une prise de courant très fiable sur la file de roues non isolée, limitant l' utilisation de lamelles de contact aux seules files de roues  isolées de la motrice. Chaque voiture participera à la prise de courant de la rame sur chacun des bogies via des attelages conducteurs magnétiques REE

315

315

Enfin, il convient d'améliorer le support de rotation des bogies par introduction de bagues en PVC sectionnées sur des tubes aux diamètres adaptés. 

317

317

dernière intervention sur le châssis, un léger fraisage pour éviter tout frottement des roues qui pourraient provoquer des court circuits. 

333

333

Les bogies sont maintenant positionnés et ils ont reçu une première couche de peinture gris clair avant traitement de patine qui sera exécuté en phase finale de montage. 

321

321

L'attelage magnétique conducteur REE est vissé directement sur le châssis après perçage/taraudage 1,6 mm et agrandissement du trou situé au centre de l'attelage. Un léger fraisage de la traverse de choc est nécessaire pour permettre un débattement correct. Il peut ainsi pivoter sur son axe sans gêner la rotation du bogie.  

322

322

Un petit ressort de rappel a été ajouté en introduisant une tige de laiton de 5 dixième dans la queue d'attelage après perçage et un petit clou en laiton positionné derrière le pivot de rotation du bogie. Il maintient ainsi l'attelage en position médiane tout en lui assurant une grande souplesse niveau débattement lors des inscriptions en courbe de la rame 

234

234

Le châssis a également été repeint avant d'aborder les travaux suivants, à savoir l'équipement intérieur et le raccordement électrique au décodeur. 

326

326

Il est temps maintenant de préparer la motrice en vue de sa digitalisation. 

325

325

les deux voitures devant être équipées d'éclairage intérieur, il est indispensable de peindre l'intérieur des caisses (gris foncé) le plastique laissant filtrer la lumière par transparence. Une seconde couche sera ensuite appliquée (beige) sur toute la surface. Pour ce faire, les vitrages doivent être décollés, et cette opération est parfois délicate en fonction du niveau de collage réalisé par nos amis chinois (c'est tout ou rien!!!) Une patine légère des caisses sera exécutée dans la foulée à l'aérographe. 

A suivre

Partager cet article
Repost0
13 août 2019 2 13 /08 /août /2019 12:53

vidéo 222

Avec l'ami Gilles, nous avons rendu visite à Bruno en mai dernier, et avons eu le plaisir de retrouver le réseau biscatrain dans son nouvel environnement. C'était l'occasion rêvée de découvrir les multiples extensions réalisées depuis sa reconstruction, et d'apprécier les énormes travaux de câblage pour parvenir à une gestion totalement informatisée du réseau .

Ce reportage permet de se faire une idée du travail accompli au cours des trois dernières années. La capacité de stockage des rames est à la hauteur du parc matériel de l'auteur avec pas moins de trois niveaux de gares souterraines, un important dépôt abritant deux rotondes desservies par deux ponts tournant.

Le reportage vidéo que je vous propose est un peu décousu, pris sur le vif en direct, et sans montage particulier, il sera suivi d'une seconde partie où nous pourrons suivre entre autre le parcours développé d'une loco en caméra embarquée. 

Bon visionnage  

  

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
8 août 2019 4 08 /08 /août /2019 18:13
278

278

278 bis

278 bis

281

281

279

279

280

280

Les deux kits laiton Loco Set Loisirs "cage à poule" et "230 Nord" font leur premier tour de roues sur le réseau de l'ami Gilles 

Partager cet article
Repost0
4 août 2019 7 04 /08 /août /2019 18:35
836

836

837

837

838

838

839

839

840

840

841

841

842

842

843

843

845

845

848

848

850

850

Quelques superbes dioramas militaires que nous avons pu admirer lors de notre visite avec Gilles en mai chez Bruno. J'aurai l'occasion prochainement de présenter ses travaux d'extension de mon ex réseau biscatrain, au travers d'un reportage vidéo dont le montage des séquences est en cours.

A + 

Partager cet article
Repost0
1 août 2019 4 01 /08 /août /2019 05:11

la totalité de la collection de locos a été vendue dans les 24H00 qui ont suivi la parution de l'offre. Malheureusement, j'ai dû refuser de nombreuses demandes après coup, certains amateurs ayant fait des réservations sur des lots complets, ce qui a accéléré la transaction. 

Je remercie chacun d'entre vous qui ont marqué un intérêt particulier à la reprise de cette collection que j'ai dû abandonner plus tôt que prévu, mais c'est la vie et il faut parfois prendre des décisions, même lorsqu'elles sont douloureuses!!!

Je poursuivrai dans les jours prochains avec une nouvelle offre portant sur du matériel roulant tracté, photos à l'appui, avec cette fois ci le prix proposé pour chaque article, ce qui facilitera une prise de décision rapide pour les amateurs intéressés. 

Bonne journée à tous et encore merci de votre réactivité.  

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2019 7 28 /07 /juillet /2019 12:13

Suite à mon récent article publié ce matin, j'ai reçu de nombreux mails d'amateurs intéressés souhaitant connaître le tarif à la vente des locos proposées. Je répondrai individuellement à chacun d'entre vous. 

Sachant que certains ont marqué leur intérêt pour les mêmes locos, je propose donc d'éditer l'inventaire en question (voir fichier excel joint) qui situe le coût de revient de chaque machine et son prix de vente estimé.

En fonction de vos choix éventuels, je vous demanderai de bien vouloir me les faire connaître, toujours par mails privés. Je précise que toute commande ferme portant sur au moins trois modèles bénéficiera d'une remise de 20% sur le prix proposé. 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche