Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 05:52
P1120560
vue plongeante de la gare de passage de Clairville prise du tunnel sud/est. Le  Picasso (Mistral) vient de déposer les derniers voyageurs et va rentrer au dépôt après une journée laborieuse!!!!!

 
Partager cet article
Repost0
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 06:40
P1060704.jpg
ambiance nocturne aux abords de la gare de passage de Clairville
Partager cet article
Repost0
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 06:29
P1120525
Un petit bijou la CC 65017 de Mistral sonorisée fait son premier galop d'essai sur le dépôt, aimablement mise à disposition par son heureux propriétaire. 

P1120528  
La qualité de reproduction est superbe, le fonctionnement excellent, et la sonorisation remarquable, encore une performance du constructeur Mistral qui s'est imposé sur le marché (après ses Picasso) avec un modèle très prisé des amateurs.

Je diffuserai une vidéo dédiée à cette loco dans les prochains jours
Partager cet article
Repost0
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 07:10
2-image 3659
pré maquette à l'échelle 1/5 ème réalisée en 2001. Voilà à quoi ressemblait Biscatrain au stade de projet. Je ne regrette pas ce travail préparatoire, qui m'a évité de nombreuses erreurs!!!! notamment d'implantation de la gare terminus et du dépôt qui sont aujourd'hui inversés.
Partager cet article
Repost0
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 12:09
P1120489
Le bas de cette photo montre une bifurcation qui cisaille la voie à contresens. L'aiguillage (A30) impose un câblage particulier de toute cette zone, car les polarités sont inversées selon que l'itinéraire est dévié ou non. Par ailleurs, les deux voies parallèles dépendent de cantons distincts, il faut donc que ces derniers soient alimentés correctement.

P1120494
premier point: le croisement doit être isolé sur toutes ses sections de voies et son alimentation (zone + et zone -) dépendra de la position déviée ou non de l'aiguillage A30. Idem pour les pointes de coeur.

Le schéma ci-dessus montre qu'il faut utiliser un relais disposant de 6 contacts RT (repos/travail) pour alimenter le croisement et ses pointes de coeur. Un autre contact RT est nécessaire pour la pointe de coeur de l'aiguillage A30. On s'aperçoit également que l'aiguillage A 30 dévié (6 contacts en position travail) transfère la source d'alimentation du croisement (le canton 1 devient le canton 5) 

Je n'ai pas représenté la signalisation correspondante, avec le carré rouge sur la zone d'arrêt du canton 1 qui stoppe la circulation d'un train dès lors que l'aiguillage A30 est dévié. De même, un train arrivant du canton 4 verra le signal en amont de l'aiguillage A30 afficher un rappel de ralentissement signalant qu'il doit être franchi au ralenti.

Pour nous résumer, un relais 6 RT associé au moteur d'aiguille A30 est nécessaire pour alimenter correctement toute la zone du croisement, et un autre relais ou contacts auxiliaires du moteur d'aiguillage A30 pour la pointe de coeur de cet aiguillage.

Là encore, je précise que la même disposition est nécessaire avec une source digitale car les deux voies parallèles ont des polarités inversées (circuit bouclé) et le croisement qui les relie agit de la même manière qu'une boucle de retournement sur une voie unique où il est nécessaire d'utiliser un module spécifique. 

P1120537
Le câblage des bretelles sur une ligne à double voie respectant le sens conventionnel pose le même type de problème, que l'on peut résoudre à l'aide d'un relais stable (ou bistable) associé aux moteurs des deux aiguillages qui doivent être actionnés en même temps. La photo ci-dessus montre bien la coupure sur les deux files de rails que l'on retrouve sur le schéma ci-dessous

P1120535
La présence d'un relais avec ses 6 contacts RT est nécessaire pour alimenter correctement les pointes de coeur des deux aiguilles A1 et A1' sur leur source respective (position non déviée = 4 contacts repos utilisés) En position déviée, les 4 contacts travail utilisés du relais ont une double action:
         inversion de la polarité des pointes de coeur dépendant de la source d'alimentation du canton X
         transfert de l'alimentation du canton X sur le canton Z avec maintien de la circulation du train dans le sens opposé à la marche conventionnelle (flèche orientée dans les deux directions)  

Une autre solution est également possible, c'est de prévoir un inverseur manuel pour le canton Z, mais si on oublie de l'actionner, c'est le court-circuit garanti !!!!!! d'où l'intérêt d'associer la commande du relais 6 RT à la commande des deux aiguillages qui règle le probléme automatiquement. Sur Biscatrain, le canton Z aux abords du gril de gare rejoint une voie unique banalisée qui peut donc être empruntée dans les deux sens. Comme de surcroit tous les cantons (source analogique)peuvent être basculés sur une source digitale, le passage sur la bretelle déviée ne pose plus aucun problème sur l'une ou l'autre des sources utilisées.

Le type de relais secondaire à utiliser dépend du type de moteur actionnant les aiguillages (relais, fil à mémoire, moteur lent ou solénoide) Sur le schéma, c'est un relais classique qui nécessite un seul contact permanent pour donner la position travail, alors que le relais bistable nécessite deux contacts momentanés du même type que ceux actionnant les solénoides

D'où l'intérêt d'utiliser des relais pour motoriser les aiguillages car outre le fait qu'ils n'ont besoin que d'un contact permanent pour les exciter, ils ont souvent une très faible consommation (par rapport aux solénoides) et l'on peut actionner simultanément une grand quantité sans la moindre surcharge. Pour mémoire 60 relais/moteurs de 3000 ohms alimentés sous 48 V consomment 960 mA au total!!!!! Pratique lors de la constitution d'itinéraires....   
   

P1120482
Il est parfois difficile de visualiser la position des aiguilles sur une TJD car elles sont actionnées par deux moteurs, et il est impératif que leurs commandes soient compatibles avec l'itinéraire donné, sinon déraillement assuré!!!!!! Quand de surcroit, il y a une forte concentration de ces appareils sur un gril de gare (cas de biscatrain) cela se complique!!!!!

La solution est de visualiser leur position sur un TCO à l'aide de LEDS qui signaleront l'itinéraire enclenché. Pour ce faire, on peut utiliser des leds bicolores donnant le feu vert ou rouge selon la position des aiguilles. Ces leds se trouvent facilement dans le commerce et comportent trois pattes (une cathode commune centrale et deux anodes donnant respectivement le feu vert ou le rouge) 

Le schéma montre ici le branchement à effectuer. Les interrupteurs à glissière 1 et 2 (constitués de 2 contacts repos/travail) ont une double fonction, ils commandent le moteur des aiguilles de la TJD (câblage non représenté) et alimentent sur un feeder distinct 12 V les leds qui vont s'allumer en vert ou rouge selon la position de l'interrupteur et donc de l'aiguille correspondante. Ainsi, il est aisé de visualiser la direction donnée sur les 4 branches de l'appareil. Si c'est vert, la traversée de la TJD est correcte, si c'est rouge, on ne passe pas. 

Aujourd'hui, j'ai résolu le problème en créant des itinéraires pré-programmés qui fonctionnent avec un simple interrupteur, agissant via des relais auxiliaires sur la commande de tous les aiguillages/TJD concernés, ce qui me simplifie l'exploitation, mais c'est une autre option........j'ai donc abandonné cette idée et le TCO prévu à l'origine a été mis au rebut car devenu inutile.

Voilà qui clos le chapitre toujours indigeste du câblage des réseaux, auquel on n'échappe pas, car même en digital avec un courant alternatif sur la voie, on se retrouve confronté à un problème similaire pour les deux cas ci-dessus abordés

A +
  

 
    
Partager cet article
Repost0
5 février 2010 5 05 /02 /février /2010 07:37
P1020120
Encore une très belle vue du réseau de Jack Damen. On ne s'en lasse pas. Pour moi, c'est la référence absolue en matière de modélisme d'atmosphère!!!!!!
Partager cet article
Repost0
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 21:43
Je vous propose une nouvelle vidéo au format 16/9 en HD réalisée avec un nouvel APN Panasonic DMC -ZX1embarqué sur un truck porteur de ma conception. La taille de l'appareil limite les mouvements de trains aux portions de voies parallèles, hors tunnel où il ne passe pas.........mais les images sont de bien meilleure qualité que la micro caméra sans fil avec récepteur et enregistreur séparé qui génére de surcroit de nombreux parasites.

P1120121
La photo ci-dessus montre l'appareil sur son support qui est tracté par une loco digitalisée dont la vitesse est calée sur celle filmée, également digitalisée.

P1120122
Cet APN est doté d'un zoom (25 - 200 mm) d'excellente qualité, mais les meilleures prises sont réalisés avec le grand angle de 25 mm qui ouvre un large champ de vision, ainsi que le montre l'écran ACL ouvert




Bon visionnage sur You tube
Partager cet article
Repost0
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 06:33
P1120490
En modélisme, le franchissement correct d'un gril de gare est un exercice difficile, car il a souvent une forte concentration d'appareils de voie + ou - complexes dont la polarité des divers éléments sont fonction des itinéraires enclenchés. La photo ci-dessus montre une vue d'avion d'un morceau du gril de gare terminus avec notamment quatre TJD (Roco Line bidouillées) qui encadrent un croisement de 20° (fabrication maison)
Lors de la conception, le cahier des charges précisait que toutes les pointes de coeur seraient alimentées électriquement et correctement polarisées, ce que je ne regrette pas aujourd'hui, car je ne connais pas de plantage de locos sur ces zones délicates. J'ajoute que la pose doit être particulièrement soignée, et le meilleur test est le passage au ralenti d'un convoi marchandises dans tous les sens en marche AV ou AR sans déraillement.

P1120489
Un autre cas de figure qui complique le câblage, c'est une bifurcation qui cisaille une voie principale à contresens, avec des polarités inversées sur le croisement, de même que les pointes de coeur!!!!!
Ne nous faisons pas d'illusion, le problème reste sensiblement le même que l'on fonctionne en digital ou analogique, de nombreux sectionnements sont indispensables, sinon court-circuit garanti!!!!
Pour corser le tout, il fallait que tous ces automatismes réagissent de la même manière que ce soit sur une alimentation digitale ou analogique

P1120486 
Voyons comment fonctionne une TJD. Quatre directions possibles selon la position des aiguilles (ici numérotées 15 et 16) Vous remarquerez que les pointes de coeur sont alimentées par le contact R/T (repos/travail) de deux relais auxilaires qui fonctionnent en même temps que celui du moteur actionnant les lames d'aiguilles, mais à l'opposé (le relais 16 alimente la PC pointe de coeur 15 et le relais 15 alimente la PC 16.
Les quatre directions possibles sont: A vers D, C vers B, A vers B, et C vers D

P1120487
Le tableau ci-dessus résume la polarité des pointes de coeur selon l'itinéraire enclenché. Le câblage d'une TJD est donc assez simple à réaliser, elle nécessite pour une TJD ou des contacts auxiliaires de vos 2 moteurs d'aiguilles (1 RT) ou un relais stable ou bistable fonctionnant simultanément selon le type de moteurs (relais, fil à mémoire ou solénoîdes) Sur Biscatrain, ce sont des relais téléphoniques 48 V recyclés en guise de moteur qui ont l'avantage d'avoir de nombreux contacts R/T pour polariser les pointes de coeur, évitant si possible des relais auxiliaires. 

P1120485
Bon, maintenant, cela se complique un peu, car le schéma ci-dessus introduit un croisement encadré par quatre TJD, qui lui aussi a deux pointes de coeur X et Y.
En y regardant de plus près, on s'aperçoit que ce croisement ne peut être franchi que dans deux directions (ici repérées Est/ouest A/D et Nord/sud CB)
L'inversion des polarités est obtenue par un inverseur (visible sur le schéma). Le franchissement dans le sens Est/ouest se fait lorsque les TJD 8 - 9 - 15 - 16 sont non déviées (relais moteurs position repos) Le franchissement dans le sens Nord/sud modifie la position  des aiguilles de TJD 13 - 14 - 10 et 11 selon les voies qu'elles desservent . En fait deux moteurs d'aiguille en position travail imposent la traversée du croisement dans le sens CB, le 13 et le 11. A partir de ce constat, on peut facilement réaliser l'inversion des polarités de PC du croisement par deux contacts travail des relais moteur 13 et 11 en lieu et place de l'inverseur manuel, afin d'automatiser la fonction selon les itinéraires enclenchés, ce qui a été fait et fonctionne très bien

En résumé, seul, le câblage des pointes de coeur des TJD et croisement est délicat, les autres éléments de rail (repérés en rouge et bleu) ne sont pas concernés. On peut toujours faire l'impasse mais plus les angles des appareils de voie sont étroits (TJD 10° chez Roco) plus les pointes de coeur sont longues et donc nécessitent d'être alimentées. Celles du croisement  (20°) n'était pas indispensable, mais puisque c'était prévu!!!!!

Par contre, je ne regrette pas d'avoir passé du temps à alimenter toutes les pointes de coeur des aiguillages que j'ai fabriqués dont les pointes de coeur sont assez longues, avec des angles de 7 à 9°

La suite de cet article sera consacré au câblage de la biburcation, et d'un montage assez simple à mettre en oeuvre basé sur l'utilisation de leds bicolores vert/rouge pour signaler la position des aiguillages sur un TCO et donc l'itinéraire enclenché. 

A +  
 

 

Partager cet article
Repost0
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 06:13
LPAT67 2010b
Sur le réseau de Patrick circulent de nombreux véhicules tous feux et warning éclairés, un régal pour les yeux. Pour les amateurs de Car-system Faller, une visite s'impose !!!!! http://lpat67.free.fr
Partager cet article
Repost0
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 07:23
P1120478
BB 25175 Roco en tête d'un convoi de wagons marchandises vient de croiser une rame inox dans la tranchée sud
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche