Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2018 2 20 /03 /mars /2018 06:55
652

652

Dans la série des 141 TA produites par Jouef/Hornby, j'ai choisi le modèle 476 en version analogique, afin de l'équiper du décodeur sonore ESU programmé par TMC Bastiani commercialisé par train-modélisme.com. Celui-ci propose 20 fonctions originales dont pas moins de 5 sifflets très réalistes. Je n'ai pas retenu le montage prévu sous la toiture de la cabine, la taille du HP et son positionnement par simple clipsage restituant un son plutôt étouffé, du moins c'est mon avis. J'ai préféré adapter un autre modèle ESU rectangulaire inclus dans une capsule qui donne un meilleur résultat.  

643

643

Le démontage de la réhausse, soute à charbon, cabine doit être fait délicatement, car de nombreuses pièces très fines ont tendance à faire la valise lors de la manipulation, d'autant que certaines ne sont pas collées, mais simplement enfichées dans la caisse. j'ai très vite mis de côté des mains montoires, lanternes qui seront repositionnées/recollées lorsque la loco sera équipée du décodeur sonore. Ce dernier (ESU micro) est logé dans la soute à charbon où il s'enfiche sur une prise Next18, ce qui le rend invisible. Sur cette photo, nous le voyons en position retournée. Il faut bien s'assurer qu'il est correctement enfiché dans la prise femelle prévue par le constructeur J/H

645

645

zoom sur la toiture cabine et sur le HP rond qui ne sera pas retenu après qq tests d'audition. 

646

646

Une chance, le HP rectangulaire inséré dans son caisson de résonance tient juste à l'intérieur de la cabine, en faisant sauter au cutter les deux plots de fixation qui deviennent inutiles.   

647

647

toutefois, j'ai dû déclipser quelques accessoires de commande dans la cabine, qui seront conservés si retour en mode analogique. (peu probable)

649

649

La capsule blanche a été peinte en noir mat. Une fois la cabine reposée et après installation d'un mécanicien, le HP devient très peu visible, et la restitution sonore améliorée. 

650

650

C'est OK, j'ai recollé une lanterne qui manquait, retrouvée au fond de la boîte lors de la livraison. Les premiers tests de circulation confirment les qualités de roulement et de captation du courant de cette loco décrits dans les revues spécialisées. 

671

671

Quelques pièces de détaillage sont incluses dans la boîte, l'attelage à choquelles en métal très bien reproduit, ainsi que les câblots sur la traverse de choc. Dans ce cas, on se passe d'une possibilité d'attelage réel pour une marche en refoulement. Les échelles d'accès et les tiges de piston à la verticale du bissel avant ont été ajoutées, il importe de vérifier qu'elles ne bloquent pas la rotation du bissel sur des courbes trop serrées, sinon il faut s'en passer!. Enfin, j'ai collé chaque élément "baladeur" d'infrastructure avec la pointe d'un cure dent trempé dans une goutte de cyanolit pour éviter la perte de pièces minuscules dont est équipée cette loco réussie en tous points.

673

673

Pour terminer, un peu de charbon véritable dans la hotte. Ne pas trop charger, car il faut pouvoir démonter la réhausse pour d'éventuelles opérations de maintenance.

677

677

et commence le laborieux travail de patine, en commençant par le châssis et les organes de roulement, effectué avec une brosse fine et un lavis Humbrol peu dilué (mélange noir/brun/beige) pour obtenir une couleur boue.

678

678

Durant cette intervention, il faut faire tourner les 4 roues motrices afin de couvrir toute leur surface et l'embiellage. Deux tiges de laiton soudées sur une plaque de CI isolé facilite l'opération exécutée avec les deux mains.

679

679

Ne pas oublier de couvrir l'intérieur des rayons de chaque roue. 

681

681

Avant de passer à l'étape suivante qui sera réalisée à l'aérographe, quelques touches de rouille sont appliquées çà et là sur quelques éléments du châssis et de la caisse.  

682

682

Nettoyer soigneusement les bandes de roulement des roues avec un coton tige imbibé de diluant

686

686

La boîte à fumée et l'environnement supérieur de la chaudière ont reçu un voile de peinture noire brillante qui sera atténué ensuite avec la patine acrylique Décapod appliquée sur toute la caisse. Quelques traces de coulées de tartre sur les trappes de boîtes à eau, sifflet, tuyauteries, robinets, sont faites avant cette intervention.

683

683

Les traverses de choc sont patinées à l'aérographe avec un voile de couleur boue/poussière + crasse sur l'attelage, câblots et les tampons (Décapod)

684

684

La finition se fait ensuite par application de plusieurs voiles de patine couleur poussière, voile de rouille, crasse en veillant à ne pas trop uniformiser les couleurs sur l'ensemble des éléments de la loco. L'avantage des patines acryliques à solvant Décapod est qu'elles sont utilisables en l'état et mixables entre elles, ce qui évite de nettoyer l'aérographe après chaque application. 

690

690

688

688

terminé, la loco peut rejoindre ses congénères sur le dépôt où elle va faire ses premiers tours de roues. 

694

694

En service en tête d'une rame de voitures fleischmann

Liste des fonctions programmées par TMC Bastiani

F0 feux blancs et dynamo

F1 sound on/off

F2 sifflet court 1

F3 sifflet court 2

F4 sifflet long 1

F5 sifflet long 2

F6 mode manoeuvre + feux blancs AV et AR

F7 sifflet long 3

F8 crissements de rails

F9 chargement de charbon = lumière foyer

F10 pompe à air

F11 purge des cylindres

F12 injecteurs

F13 pompe à eau

F14 recharge d'eau

F15 sablage

F16 déversement

F17 valve de sécurité

F18 annonce de départ très ancienne

F19 sifflet chef de gare

F20 mode muet 

Partager cet article

Repost0
18 mars 2018 7 18 /03 /mars /2018 11:30

vidéo 204

quelques séquences filmées sur les deux modules mettant en scène plusieurs locos vapeur et un autorail:

140 C 314 Liliput

141 TA 670 Roco

230 TB 1 Fleischmann

130 TC 10 Roco

X 5616 + XR 9207  R37

Bon visionnage

Partager cet article

Repost0
16 mars 2018 5 16 /03 /mars /2018 06:36
634

634

La BB67229 J/H sort des ateliers où elle a subit une petite cure de vieillesse réalisée à l'aérographe avec les patines acryliques Décapod

Partager cet article

Repost0
14 mars 2018 3 14 /03 /mars /2018 06:23
617

617

loco tracteur EPM en stationnement devant la remise/atelier

Partager cet article

Repost0
11 mars 2018 7 11 /03 /mars /2018 17:00
753

753

Notre ami Renaud YVER que de nombreux modélistes connaissent bien (cf sa dernière vidéo sur you tube) s'est inspiré du matériel que j'avais mis au point pour supporter la caméra embarquée SONY HDR-AZ1, en améliorant un des points que je n'avais pas résolu. En effet, la longueur du wagon kangourou Roco et le positionnement de la caméra généraient une image polluée par la vision d'une extrémité du wagon, ce qui n'était pas le but recherché.  

739

739

Le choix du wagon est bon, car la caméra trouve sa place dans le logement surbaissé, ce qui permet de maintenir un gabarit passe partout, notamment sous les tunnels. Il suffit donc de raccourcir une de ses extrémités. Par contre, j'avais réalisé un système d'éclairage par projecteurs leds que j'ai dû revoir.

614

614

Le wagon a été tronçonné avec un disque Dremel à la hauteur de l'axe d'articulation du bogie, Dans la mesure où j'avais installé des lamelles de contact pour alimenter les projecteurs, j'en ai profité pour poser un attelage conducteur magnétique REE, ce qui permet d'améliorer la captation du courant sur le convoi tracté. 

622

622

j'ai pu recycler une rampe de projecteurs positionnée juste sous l'objectif de la caméra, sans l'occulter. Une traverse peinte en rouge a été rajoutée sur l'extrémité du châssis tronçonné. j'ai abandonné au passage le montage précédent qui mettait en oeuvre un décodeur de fonction permettant de programmer l'allumage/l'extinction des rampes de projecteurs .

616

616

Terminé, désormais, l'image enregistrée par la caméra n'est pas dégradée, les projecteurs munis de visières n'influencent pas l'objectif, mais trouvent toute leur utilité dans les zones sombres (tunnels/souterrains/intérieur des remises) De plus, le couplage conducteur avec le loco tracteur EPM améliore le contact sur la rame. J'aurai l'occasion de diffuser quelques séquences vidéo sur cette composition très utile pour nos applications de caméra embarquée.  

Partager cet article

Repost0
5 mars 2018 1 05 /03 /mars /2018 17:39
390

390

Nous avons vu dans un précédent article comment il était possible d'améliorer la captation du courant sur l'autorail X5600 de la marque R37 en installant un attelage magnétique conducteur REE reliant l'élément moteur et sa remorque. Il demeure néanmoins que sa capacité de traction reste très faible, avec un seul essieu moteur, ce qui condamne quasiment ce couplage à une circulation en palier ou en très faible rampe. Partant de ce constat, j'ai souhaité améliorer les performances en équipant l'autorail d'un essieu moteur muni de bandages d'adhérence, trois essieux restants suffisants pour une prise de contact efficace. 

 

601

601

L'extraction de l'essieu moteur est aisé, deux vis à enlever pour dégager le carter. Il est monté sur deux paliers en laiton qui assurent une rotation excellente. La difficulté est d'extraire les deux roues sans faire de dégâts. Ma première idée était de fraiser des gorges dans les roues concernées pour loger des bandages d'adhérence, mais je me suis ravisé devant un test de remontage qui présentait un voile que je n'ai pas pu neutraliser.

En fouillant dans mes tiroirs, j'ai trouvé des essieux Roco RTG dont l'un était muni de roues équipées de bandages d'adhérence. Elles sont du même diamètre que celles du X5600. Les extraire ne pose pas de problème. Il ne reste plus qu'à les remonter sur l'essieu R37 avec un petit point de colle cyanolit en veillant à respecter l'écartement adéquat. 

602

602

C'est fait, il faut vérifier que les roues ne sont pas voilées. La face externe diffère légèrement du modèle d'origine, mais c'est totalement invisible une fois l'essieu reposé.  

603

603

l'épaulement interne des roues Roco doit être rogné pour pouvoir repositionner l'essieu sur son berceau. Un examen rapide confirme qu'il tourne sans contrainte, je vais pouvoir faire un test de traction avec la remorque dans la forte rampe qui sépare mes deux modules. C'est OK là où antérieurement, l'autorail patinait misérablement....Niveau captation du courant, le couplage franchit les aiguillages sans plantage. Un plus indéniable!!!

Il aurait été intéressant que le fabricant R37 prévoit ce type d'essieu dans les coffrets contenant les deux éléments, avec une modification des attelages très fragiles et non conducteurs d'origine. Je viens d'apprendre qu'on pouvait se les procurer auprès de R37 moyennant 10 euros, ce que je vais m'empresser de faire. 

C'est vrai que l'autorail seul ne peut en aucun cas fonctionner avec les modifications que je viens de réaliser, mais de toutes façons, il plantait déjà souvent, à l'instar de nombreux modèles qui ne captent le courant que sur deux essieux. Un gros progrès vient de voir le jour avec l'équipement du power pack ESU sur les loco tracteurs Moyse REE, mais il faut un minimum de place pour loger les condensateurs, et le X5600 ne s'y prête pas!!! 

229

229

Bon pour le service!!

A +

Partager cet article

Repost0
3 mars 2018 6 03 /03 /mars /2018 07:41
image du jour
image du jour

En photo du jour, une réalisation d'éclairage original d'un bus Saviem Norev par notre ami modéliste Gérard, qui travaille entre autre sur la construction/finition de son réseau que j'ai présenté il y a quelques mois. Du très beau travail!! 

Partager cet article

Repost0
25 février 2018 7 25 /02 /février /2018 13:54
474

474

Les travaux de patine du jour (ou plutôt de la semaine écoulée!!) ont porté sur une partie du parc vapeur, dont nous voyons sur cette photo quatre locos traitées stationnant sous la remise.  

447

447

la première intervention consiste à repeindre les flancs de roues et tous les organes du châssis dans un mélange de peinture Humbrol ou Revel. L'application est faite avec une fine brosse, en veillant à faire tourner les roues motrices pour bien couvrir toutes les zones de rayons. L'embiellage subit du même coup un traitement identique.

La première loco est une 230 TB Fleischmann que j'avais préalablement digitalisée.

534

534

Pour faire tourner les essieux moteurs, j'ai confectionné une petite plaque de circuit imprimé sur laquelle j'ai soudé deux fils de laiton qui viennent en contact sur la bande de roulement de chaque roue d'un essieu capteur

487

487

J'ai utilisé les trois teintes Revel ci dessus pour faire un lavis assez consistant couleur boue. Je ne retiens pas de proportions particulières, lorsque le mélange me paraît de la teinte souhaitée, j'ajoute quelques gouttes de diluant pour faciliter l'application à la brosse. 

448

448

Cette étape est la plus longue, car il faut veiller à bien couvrir toutes les surfaces (longerons, réservoirs, bloc cylindre, dessous châssis, lames de ressort, freins etc), et procéder juste après à un nettoyage des bandes de roulement de toutes les roues avec un coton tige imbibé de diluant. La caisse, chaudière, cabine sera également badigeonnée d'un lavis un peu plus dilué du mélange Revel ci dessus, avec prépondérance de noir. 

En fait, il est utile de préparer deux récipients basés sur le même type de mélange, l'un pour les organes de roulement et le châssis, l'autre pour le reste de la loco. A noter qu'il est possible à tout moment d'atténuer/d'accentuer l'effet de patine sur certains points en mouillant avec une brosse trempée dans du diluant pur. Avant la finition à l'aérographe, veiller à ne pas créer des surcharges trop voyantes de lavis qui devra être sec au moment de la pulvérisation. 

450

450

Ensuite, on peut passer au traitement de la caisse et de la cabine à l'aérographe, mais avant, il est judicieux de salir l'échappement de la cheminée et le prolongement supérieur de la chaudière et de la cabine avec un voile de noir brillant (traces de fumée). La prochaine étape consiste à passer un voile de patine acrylique à solvant Décapod couleur poussière/boue sur les organes de roulement préalablement peints à la brosse (Ne pas oublier de faire tourner les roues motrices durant cette pulvérisation). Pour la chaudière et la cabine, j'utilise également la patine acrylique Décapod dans la gamme noir de châssis mat et voile de rouille. Ensuite, il est possible d'appliquer quelques touches de rouille avec un pinceau fin (Humbrol 113) 

459

459

Les travaux sont bien avancés sur cette photo, la traverse de choc a été salie avec un voile de patine Décapod couleur crasse. Quelques touches de blanc sale pour simuler les coulées sur les trappes de boîtes à eau, et sur les tuyauteries concernées. Elles doivent être discrètes, ne pas hésiter à les estomper avec un peu de diluant lors de l'application au pinceau. 

461

461

Les plateaux de tampons reçoivent qq touches de noir gras (brillant) simulant la graisse, estompés ensuite par un petit jet poussière à l'aérographe. 

465

465

C'est quasiment terminé, notre loco a changé d'allure, il est encore possible à ce stade d'ajouter des points de rouille selon l'effet souhaité. Pour ma part, j'en resterai là, disons que cette loco n'a pas encore trop souffert des dégâts provoqués par le temps.  

517

517

La seconde loco est une 140 C Liliput à tender trop propre à mon goût. Voyons comment la patiner sans trop dénaturer sa livrée verte seyante bordée de filets jaunes et de cerclages chaudière très bien reproduits. L'ayant équipée d'un décodeur sonore, je n'ai pas droit à l'erreur!!! 

518

518

Même traitement que la 230 TB au niveau du châssis et des organes de roulement de la loco et du tender. Cette fois ci, c'est plus facile de faire tourner les essieux moteur en branchant l'alimentation DCC sur les essieux du tender qui captent également le courant.

519

519

le traitement qui suit à l'aérographe permet d'atténuer le vert trop prononcé par passes successives tout en conservant les filets et les marquages. Le dessus de la chaudière et de la cabine ont reçu un léger voile de noir brillant évoquant également les traînées de fumée, en insistant dans l'environnement immédiat de la cheminée. Les flancs de la chaudière, cabine, tender sont traités avec une patine couleur boue/poussière, ainsi que les organes de roulement, embiellage, flancs de bogie. Le dessous du foyer est plus marqué au niveau des traces de rouille   

526

526

Sur cette photo, nous voyons le dégradé noir sale sur la partie supérieure de la cheminée qui estompe quasiment la couleur verte d'origine.

525

525

La plateforme du tender chargée de véritable charbon a été également souillée de traces noirâtres, de touches de rouille. La patine du bas de caisse est plus accentuée, mais laisse toujours apparaître les filets jaunes. En fait, il ne faut pas avoir la main lourde, plusieurs passes étant souvent nécessaires à l'aérographe, parfois dans des coloris différents.

538

538

La traverse de choc et les tampons sont traités à part comme pour la 230 TB, la finition se faisant avec un voile poussière.

540

540

idem pour l'arrière du tender

569

569

Quelques passes à l'aérographe de voile de rouille sur la grille de protection caténaires et parties métalliques de la hotte à charbon terminent l'opération de patine

532

532

En fait, les risques de raté d'une patine de loco vapeur est moindre que sur un modèle diesel ou électrique dont les livrés sont plus colorées. De plus, il est toujours possible de corriger certaines zones avec le solvant dédié aux produits de patine/peinture utilisés, mais à éviter si possible, car risque de dégradation de la peinture d'origine !!!

508

508

La 141 TA Roco avait déjà fait l'objet d'une patine traitée avec un lavis humbrol du même type que ceux utilisés plus haut. La finition a été réalisée également à l'aérographe, ce qui améliore sensiblement la présentation

467

467

A mon avis, rien ne peut remplacer l'aérographe au niveau des dégradés et de l'uniformité de couverture des produits appliqués. De plus, la nouvelle gamme de patine/peinture acrylique à solvant utilisable en l'état (décapod, Prince August, etc) est bien plus facile à mettre en oeuvre que ses homologues glycéro, et je ne parle même pas du nettoyage après chaque intervention.

463

463

Sur cette photo, la 050 TA Fleischmann est en cours de traitement, un voile de patine sur la caisse devrait améliorer sa présentation. 

496

496

497

497

la 130 TC Roco présentée sur les deux photos ci dessus termine le premier lot de locos traitées. 

490

490

Compte tenu du nombre d'interventions, il est judicieux de travailler en séries.....limitées tout de même (je  suis loin d'avoir atteint un niveau pro), ceci afin de limiter les travaux de nettoyage des différents outils utilisés (pinceaux, brosses, aérographe, bacs et fioles diverses) et le gâchage de peintures qui sèchent assez vite. 

A +

Partager cet article

Repost0
24 février 2018 6 24 /02 /février /2018 07:42
481 A

481 A

481 B

481 B

481 C

481 C

481 D

481 D

481 E

481 E

481 F

481 F

481 G

481 G

481 H

481 H

481 I

481 I

481 J

481 J

481 K

481 K

481 L

481 L

481 M

481 M

481 N

481 N

482

482

Il peut être intéressant de retraiter certains clichés, les applications photos étant nombreuses à proposer des effets divers et variés qui offrent des possibilités quasi illimitées de retouches portant sur la luminosité, le contraste, la coloration, le cadrage, zoom etc. De plus, le traitement est immédiat et permet de corriger selon ses goûts un cliché jugé insatisfaisant.

Les photos diffusées çi dessus ont été prises le matin avec un soleil rasant, lequel a tendance à accentuer les contrastes et créer des zones sombres que le logiciel peut aisément atténuer. je me suis amusé à explorer quelques propositions sur la base d'un cliché, ce qui donne les différentes versions 481 A à N, la dernière 482 étant quasiment retraitée en noir et blanc sans ajout de luminosité.

Laquelle vous semble la + ou - réussie? Merci d'avance de vos éventuelles communications sur ce sujet. 

     

Partager cet article

Repost0
23 février 2018 5 23 /02 /février /2018 07:10
472

472

La patine de vieilles vapeur est en cours. Sur cette photos stationnent quatre loco tender (deux fleischmann, une liliput, une Roco toutes digitalisées). Je diffuserai prochainement un article détaillant la méthode employée qui est un peu différente de celle utilisée pour les locos diesel ou électrique.  

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche