Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 07:23

P1010996.JPG
Module 2

Module intermédiaire entre le grill d'accès en gare, le dépôt vapeur/diesel et la gare marchandises
Situé à l'ouest du module 1
Dimensions (1,50 x 1 m)

Niveau + 28:  il accueille un embranchement particulier situé au nord/ouest qui dessert un complexe     
                         industriel

Niveau + 30 à + 26 sont situées les deux voies principales d'accés à la gare terminus en rampe très légère

Niveau + 20 : voie unique donnant accès à la gare souterraine après franchissement d'une rampe 
                         hélicoîdale ramenant le niveau à O 

Niveau + 30 côté sud sortie du grill de gare et accès au dépôt et à la gare marchandises

Ce module développe 22 m de voies

Bâtiments:

                        Complexe industriel Kibri constitué de 4 bâtiments principaux
                        Poste d'aiguillage amélioré N° 2 St Gilles de marque Jouef
                        Sablerie Jouef
                        Dépôt de charbon avecportique et grue Kibri
                        Fosses de visite fabrication personnelle
                        Huilerie et lampisterie Jouef
                        Station ravitaillement fuel traction diesel
                        lampadaires doubles

Les modules sont tous montés sur des pieds équipés de molettes à vis permettant d'ajuster parfaitement leur niveau pour un raccord parfait des plans de roulement. Tous les rails sont sectionnés dans l'alignement de chaque module et maintenus en contact électrique avec des éclisses glissantes pour un démontage possible ultérieur.!!!!!      



IMGA0015.JPG

Une autre vue du grill de gare. En bas à gauche la biburcation donnant accès à la gare souterraine  

Repost 0
Published by piouls - dans modules
commenter cet article
10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 07:54
P1010888.JPG
Module 1

Situé en partie centrale du local et face à la porte d'entrée. C'est le plus important (2 x 1,50 m) et le plus complexe au niveau de sa réalisation car il regroupe le grill de gare et l'ensemble des appareils de voie (8TJD, 13 aiguillages + 2 croisements) dont l'essentiel a été fabriqué par mes soins. Ils sont tous motorisés avec les pointes de coeur alimentées/polarisées en fonction des itinéraires programmés. Je donnerai dans des futurs articles la méthode utilisée pour réaliser à moindre coût des aiguillages avec des angles de déviation très faibles et donc réalistes. Fiabilité parfaite au niveau de la circulation des trains.

Une partie importante est déjà équipée de caténaires de type nord/est (fabrication maison) et les portiques de marque JV  ont été améliorés et patinés. Reste à électrifier toutes les voies à quai dépendant de la gare terminus.

Ce module, le premier,  a été conçu en 2 ans environ. sachant que je m'évertue à terminer le décor avant d'entamer la construction du module suivant. L'accès est plus facile et on a une meilleure vision du résultat au fur et à mesure de l'avancement du réseau. Mes expériences passées (j'ai réalisé une dizaine de réseaux depuis mon adolescence) m'ont incité à réaliser une pré-maquette à l'échelle 1/5 ème pour visualiser le résultat de l'ensemble du réseau et ainsi apprécier/corriger les défauts qui n'apparaissent pas lorsqu'on conçoit le plan. Aussi, l'emplacement des éléments clés du réseau, gare terminus, dépôt, montagne, vallée, ont pu être rectifiés à temps......ce qui évite des gros problèmes ultérieurement.

La seule contrainte, et elle est de taille, c'est que les plans de roulement (et il y en a quantité!!!) doivent se raccorder avec des pentes parfaitement identiques entre chaque module, d'où l'importance d'un plan parfaitement à l'échelle et mentionnant précisément ces éléments.   

Description:

Niveau + 30 cm important grill d'accès de la gare terminus avec jonction vers le dépôt et vers la gare marchandises, traversée d'une ligne à voie unique rejoignant les voies principales

Niveau + 26 CM embranchement particulier donnant accès à une usine

Niveau + 20 à + 15 double voies principales en rampe longeant la gare terminus et s'enfonçant sous l'usine

Niveau + 20 bifurcation d'une voie principale vers une voie secondaire donnant accès à la gare souterraine après franchissement d'une rampe hélicoîdale située sous le dépôt

Niveau + 0 gare souterraine constituée de 9 voies développant chacune entre 2 et 4 m de longueur, cette gare est visible par des vitrines coulissantes situées sur la face frontale du module.

Accès:    Nord/est          gare terminus
                                          messagerie
                                          tiroirs

                Sud/ouest        Dépôt locomotives   
                                          Gare marchandises 

                Nord/ouest      voies principales
                                          Bifurcation gare souterraine
                                          embranchement particulier

                Sud/est            voie secondaire banalisée

Ce module développe 64 m de voies dont 28 m pour la gare souterraine

Bâtiments:   Poste d'aiguillages N° 1 Saint-Gilles marque Jouef reconstruit à partir de trois kits
                      Divers lampadaires

 

Repost 0
Published by piouls - dans modules
commenter cet article
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 19:22

undefined

Le tableau de commande et de contrôle regroupe sous forme d'un pupitre mobile tous les éléments électriques et électroniques nécessaires à son fonctionnement

Equipé de 4 roulettes, il peut se glisser aisément sous le réseau lorsqu'il est inutilisé,et plusieurs câbles souples multifils assurent sa liaison électrique avec le réseau.

Je lui ai adjoint récemment  un moniteur TV afin de visionner et enregistrer en temps réel les vidéos réalisées à l'aide d'une micro caméra embarquée sans fil (j'en décrirai le fonctionnement dans d'autres articles)

Le socle du TCC regroupe tous les transformateurs, ponts redresseurs, nécessaires pour l'alimentation des différentes sources de traction, d'éclairage du réseau.

L'ensemble du réseau peut être alimenté indifférement par des sources de tractions analogiques ou digitales, mises en oeuvre partiellement ou totalement sur toutes les portions du réseau, grâce à des interrupteurs à glissière permettant le transfert de l'une ou l'autre des sources selon les besoins.

Seule, la source analogique (16 V continu) est conçue pour un fonctionnement automatique des trains avec espacement et signalisation conforme à la SNCF (B.A.L.) sur les 9 cantons. En mode digital (16 V alternatif), la gestion des trains équipés de décodeurs se fait pour l'instant manuellement à partir de multimaus Roco.

Le système peut donc évoluer vers une gestion assistée par ordinateur. Pour l'instant, la gestion analogique dont l'électronique a été concue entièrement par mes soins me donne entière satisfaction, d'autant que j'ai remotorisé toutes mes plus anciennes locos avec des moteurs à rotor sans fer Maxon pour un fonctionnement sans faille.

Sous le pupitre sont installés 11 circuits imprimés enfichables chacun sur des barrettes de connexion de 45 plots (2 concernent les circuits électroniques d'alimentation des section de voies A - B et C, et les 9 autres les cartes électroniques gérant les cantons) 

Le tableau de commande proprement dit est divisé en deux panneaux. Sur chacun d'entre eux est reproduit en blanc sur fond noir le diagramme des voies du réseaux.

Le panneau principal (TCC) regroupe toutes les commandes (interrupteurs d'alimentation générale avec leur voyant led, potentiomètres linéaires, ampéremètres, interrupteurs de commande d'aiguillages, interrupteurs de commande d'itinéraires, interrupteurs de commande d'éclairage, commande du pont tournant Roco. Chaque canton est équipé de leds pour signaler la présence d'un convoi en marche avant, et une led rouge signale en plus la marche arrière.

Le panneau vertical (TCO) fixé sur le mur (fond du réseau) regroupe toutes les leds bicolores (rouges ou vertes) signalant la position des aiguillages, le sens de marche sur les voies de dépôt et de gare.

Repost 0
Published by piouls - dans TCO et TCC
commenter cet article
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 07:43
P1010941.JPG
Matériaux

Voies flexibles Roco line code 83 et Peco code 75 (environ 200 m)

Appareils de voie: fabrication maison à partir de profilés et flexibles Roco line (géométrie à la demande - angle de déviation 9° maxi - lames d'aiguilles souples sans axe de rotation (seules 6 TJD et 1 TJS proviennent de chez Roco, ainsi que les aiguillages de la gare souterraine de marque Peco et Rivarossi)

Pointes de coeur alimentées par contacts R/T des moteurs d'aiguillages

Moteurs d'aiguillages provenant de relais téléphoniques PTT adaptés et fonctionnant sous 48 V continu (résistances de 3000 ohms) très faible consommation (16 mA)

Semelle ballast fabrication maison à partir de panneaux d'isolation de 5 à 6 mm d'épaisseur (feutre ou dépron) découpés à la scie circulaire d'établi selon le profil réel

Poteaux de caténaires de marque JV nord/est améliorés sur les portiques (renforcement des longerons horizontaux supportant les consoles et supports de tendeurs réalisés en fil de laiton de 0,5 mm de diamètre)

Caténaire de type Nord/est fabrication maison sur profilés de laiton de 0,5 mm de diamètre

Signaux et portiques lumineux : fabrication maison tout en laiton - éclairage par leds
Repost 0
Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 13:11
P1020362.JPG

Vue d'ensemble des 8 modules constituant la partie visible du réseau (en jaune)

            à gauche: dépôt vapeur/diesel et gare marchandises
            au centre: grill de gare terminus assurant la jonction dans toutes les directions 
            à droite: gare terminus surplombant les voies de départ et d'arrivée + voies de messagerie
            au centre en bas: gare de passage avec sa voie de service marchandises
            au centre à droite: grand viaduc surplombant un lac
            en bas extrême droite: zone montagneuse

La gare souterraine au niveau 0 (non visible sur ce plan) est accessible par deux rampes hélicoidales (entrée - sortie) disposées à chaque coin extrême du réseau. Une troisième rampe hélicoidale courant sous la gare terminus relie l'une des voies secondaires à la sortie de la gare souterraine. 

Au total, c'est à peu près 200 m de voies qui ont été disposées sur 4 niveaux.
Repost 0
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 07:18
undefined

Grande gare terminus implantée à l'est du réseau (niveau+30 cm) comportant 8 voies d'une longueur de 2 à 2,50 m chacune, plus une voie de messagerie et 2 tiroirs

Grill de gare (niveau+30) assurant la jonction dans toutes les directions entre:
               gare terminus et dépôt
               gare terminus et voies principales
               gare terminus et gare marchandises

Grand dépôt (niveau+30) avec pont tournant et rotonde, situé au nord/ouest

Gare marchandises (niveau+30) comportant 4 voies, située au sud/ouest

Gare de passage (niveau + 15) avec une voie de desserte matrchandises, située au sud/est

Ligne principale évoluant sur quatre niveaux +30 +20 +10 +0 et formant un circuit bouclé à double voie sur sa plus grande longueur, développe un parcours d'environ 85 mètres découpé en 8 cantons

Ligne à voie unique accidentée évoluant du niveau +30 à 0 traversant direction nord/sud le grille de gare et se raccordant à la ligne principale

Ligne secondaire (niveau +20) accessible par bifurcation de la ligne principale et accédant à une gare souterraine de 9 voies côté sud (niveau 0) rejoignat la ligne à voie unique à l'est (chaque voie d'une longueur de 2 à 4 m peut accueillir les convois les plus longs.

Pas d'époque précise, les matériels les plus modernes cotoyant des locos vapeurs anciennes, le dépôt étant toutefois le domaine réservé à la traction vapeur et diesel

Niveau décor, deux zones sont évoquées, l'une très accidentée et montagneuse, dont la vallée est traversée par un grand viaduc, l'autre relativement plane où sont implantés la grande gare terminus et le dépôt        
Repost 0
6 janvier 2008 7 06 /01 /janvier /2008 11:14

IMGA0001.JPGLocal

situé dans un bâtiment annexe à la maison (2 pièces de 13 m2 chacune réaménagées en une seule de 26 m2 après suppression d'une cloison, isolation des murs et pose d'un plancher en parquet flottant.

Forme du réseau
         en L
                      plus grande longueur 7 m
                      plus grande largeur 3,75 m
                      plus petite largeur 1,50 m
                      surface totale 16,125 m2

Echelle: HO

Conception

          8 modules en forme de caisson

infrastructure constituée d'une ossature en tasseaux de sapin de section 4,6 x 1,5 Cm  assemblée par vissage et collage

plans de roulement en CP de 8 mm et 6 mmm

face externe des caissons habillée de panneaux de médium de 5 mm

face frontale équipée de vitrages coulissants pour accès à la gare souterraine (facon vitrine)

ballast découpé à la scie circulaire d'établi suivant le profil réel à partir de panneaux de dépron de 6 mm ou de dalles d'isolant en feutre pour parquets flottants de 5 mm d'épaisseur, ce dernier matériau ayant ma préférence pour le support des aiguillages de construction maison

structure en relief réalisée par empilage de plaques de dépron de 4 cm d'épaisseur collées, recouvertes d'enduit avant peinture et flocage. Les rochers sont constitués de plaques d'écorces mis en forme et décorés.

        


  

Repost 0
5 janvier 2008 6 05 /01 /janvier /2008 07:48

P1020350.JPG

Destiné aux amateurs de beaux réseaux, j'ai créé ce blog afin de présenter le mien au travers d'une description détaillée appuyée d'un reportage photos.

Sa construction a commencé en 2000, année où j'ai pris ma retraite et pu me consacrer  à plein temps à sa réalisation. Il n'est pas encore achevé, mais bien avancé. Il fera l'objet de mises à jour régulières.

Mon objectif est d'entrer en relation avec des modélistes passionnés par le train miniature en donnant dans la limite de mes compétences, tous les trucs et astuces qu'il convient de maîtriser pour réaliser un réseau modèle.

Je précise que je pratique le modélisme depuis 45 ans environ, et la réalisation de nombreux réseaux m'a permis de me familiariser à la fabrication (souvent à moindre coût) de certaines infrastructures et éléments de décor introuvables dans le commerce (bâtiments, ponts, viaducs, caténaires réalistes, aiguillages à géométrie particulière, etc...)

Je diffuse régulièrement depuis quelque temps des photos de mon réseau sur l'excellent site Espace train, lequel sera un vecteur de diffusion   

Repost 0

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche