Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2018 4 25 /10 /octobre /2018 04:50
335

335

Une vue du dépôt de Gilles sur les deux premiers modules réunis

Partager cet article

Repost0
23 octobre 2018 2 23 /10 /octobre /2018 18:00
255

255

Le local TIA reproduit par PN Sud Modélisme va devoir subir une cure d'amaigrissement pour s'insérer dans l'espace disponible, sachant qu'il est solidaire d'un portique qui doit desservir trois voies principales du dépôt. En effet, j'ai mal apprécié la taille de ce bâtiment lors de l'implantation des voies......toujours un problème d'espace!!!

263

263

Il faut donc réduire la largeur du bâtiment, ce qui ne devrait pas poser de problème particulier de découpe, vu sa conception simpliste.    

262

262

Un petit auvent est situé au dessus de la porte d'entrée du local. La fixation de son support nécessite de percer le mur avec un foret de 5 dixième.

273

273

C'est fait, la découpe des panneaux a été réalisée avec la mini scie circulaire Proxxon, ainsi que la toiture. La largeur du local a été calculée pour le loger entre deux voies qui dirigent vers le pont tournant. Derrière, nous apercevons le portique de distribution en cours de construction qui enjambe les trois voies principales du dépôt.

882

882

Un jointage à base d'enduit, suivi d'un ponçage fin permet de bien masquer les arrêtes du bâtiment avant de repasser en peinture

283

283

La toiture a subit le même traitement. 

257

257

Avant d'aborder la construction du portique, il importe de repérer et découper tous les éléments du kit laiton 

264

264

le fabricant recommande de confectionner une réglette en bois de 20 x 10 mm de section pour couder à 90° les cornières qui supporteront la passerelle supérieure

 

 

265

265

Les cornières sont ensuite réunies en insérant en sandwich un treillis destiné à renforcer la structure du portique. Un point de soudure à chaque extrémité permet de solidariser les 3 éléments

266

266

Un jeu de cinq goussets est ensuite inséré avant la pose de la passerelle supérieure. 

 

267

267

A ce stade, je peux souder la passerelle en la fixant sous les cornières. j'utilise du flux Décapod que je badigeonne sur les pièces à souder. Il est utile d'avoir un fer puissant (minimum 60 Watts) qui permet une prise immédiate de la soudure en évitant si possible les pâtés disgracieux.   

268

268

Les cornières présentent de nombreux orifices facilitant les points de soudure. Situés sous la passerelle, ils seront invisibles une fois le portique installé.  

269

269

On passe ensuite à la confection des trois piliers IPN dont il est important de respecter la disposition lors des opérations de soudure. les embases sont retournées à 180° une fois le pilier soudé sur ses deux faces. 

270

270

le portique prend forme, bien veiller à l'équerrage lors de la soudure des piliers à la plateforme

276

276

Pour mettre en forme l'échelle d'accès, j'ai utilisé la réglette en CP de 10x20 mm de section qui permet de couder les montants à 90°

277

277

les marches sont ensuite redressées à l'aide d'un cutter à lame plate, ou la pointe d'un tournevis fin

278

278

Il faut veiller à donner l'inclinaison correcte de chaque marche à l'aide d'une pince à long bec

279

279

les rambardes peuvent être ensuite soudées, ce qui consolide la structure de l'échelle d'accès

280

280

Le portique est équipé de trois projecteurs dont les supports en laiton sont mis en forme et soudés. 

284

284

Le corps des projecteurs (résine) est ensuite fixé à l'aide de petits clous en laiton dont il faut réduire la longueur. Je les ai collés pour garantir une bonne fixation selon l'angle d'éclairage souhaité. Préalablement, les projecteurs avaient été peints avec un spray noir mat. 

285

285

Dans le kit, l'éclairage n'est pas inclus. Il est facile d'ajouter des leds blanches de 3 mm, l'orifice étant prévu dans le corps des projecteurs. J'ai soudé directement la cathode sur le support en laiton qui constituera la masse, l'anode étant reliée à un fil noir qui longera le dessous de la passerelle et les IPN

286

286

On passe ensuite à l'alimentation TIA qui transite par un circuit de tuyaux accrochés le long du portique et qui débouchent dans le local. Des étriers doivent être soudés sous la passerelle

287

287

Une pièce issue de fonderie est assemblée le long du pilier IPN qui sera raccordée au local TIA lors de l'installation finale

289

289

Pose des vannes le long des IPN, avec raccordement sur les tuyauteries, opération nécessitant une mise en forme laborieuse des profilés laiton de 8 dixième

290

290

dernière phase, pose des rambardes sur la passerelle avec soudure de chaque pied, et des projecteurs en veillant à les installer à l'aplomb des voies qu'ils surplombent. 

292

292

Avant la mise en peinture et déco de l'ensemble, dernière vérification d'implantation in situ 

297

297

test du système d'éclairage des projecteurs

299

299

Les 3 goulottes sont soudées sur les IPN, un tuyau souple constitué de fil électrique noir raccorde les goulottes à la tuyauterie via des robinets situés sur l'autre face.  

300

300

dernière intervention: la soudure de l'échelle d'accès au portique

302

302

Il est temps de nettoyer avec une brosse trempée dans l'acétone pour dégraisser tous les points de soudure, afin d'assurer une bonne prise de la peinture. 

304

304

Une première couche d'apprêt est appliquée avec un spray sur l'ensemble du portique. Préalablement, j'ai protégé les leds à l'intérieur des projecteurs.

305

305

Une seconde couche avec un spray gris plus foncé permet de bien couvrir l'ensemble de la maquette

306

306

Quelques touches de peinture Humbrol appliquées avec un pinceau fin terminent l'opération:

corps et visières des projecteurs en noir

réflecteurs couleur argent

robinets en rouge

Pieds IPN et escalier bande blanche

 

307

307

et pour terminer pose de panneaux autocollants fournis dans le kit "Arrêt des machines"

308

308

Il ne reste plus qu'à patiner le portique et le local TIA avant la pose définitive.

318

318

Avant patine, le local a reçu une seconde couche de peinture acrylique Pébéo "blanc antique" et un système d'éclairage intérieur et mural extérieur

322

322

terminé, la maquette peut être installée définitivement sur le module.

325

325

Trois fûts rouges salis sont ajoutés aux pieds des IPN sous les goulottes.

326

326

Le muret est prolongé sur le module 2 avec pose de filets floqués destinés à faire une transition harmonieuse avec le diorama de fond de décor

329

329

Le bac à scories peut être positionné, j'ai ajouté de la poudre de charbon mélangée avec qq touches de flocage gris pour représenter les cendres. 

322

322

Les travaux de déco sont bien avancés, je vais pouvoir attaquer la construction du complexe de stockage de fuel + l'espace de distribution pour loco diesel, ainsi que la sablerie, installations prévues également sur le module 2 

Partager cet article

Repost0
21 octobre 2018 7 21 /10 /octobre /2018 06:48

vidéo 212

Cette vidéo présente quelques mouvements de locos de ma collection personnelle et celles de Gilles réalisés sur le réseau en construction (module 1). Elle sera suivie de nouvelles séquences en cours de réalisation lorsque les modules 1 et 2 seront réunis. 

bon visionnage

Partager cet article

Repost0
20 octobre 2018 6 20 /10 /octobre /2018 17:58
291

291

portique d'alimentation TIA (kit PN Sud Modélisme) une belle maquette qui trouvera sa place sur le second module dépôt. (pas simple à construire, tous les éléments devant être soudés)

Partager cet article

Repost0
18 octobre 2018 4 18 /10 /octobre /2018 05:37
130

130

Le précédent article présentait le mode de raccordement des deux premiers modules assemblés. Dans la mesure où le premier entièrement décoré doit repartir chez Gilles, il importe de faire une jonction la plus précise possible des voies et des éléments de déco. En façade et sur le fond, nous avons deux chaussées bordées de murets dont je dois assurer la continuité. 

132

132

J'ai fait un léger décrochement avec les murets Busch pour masquer au mieux la ligne de sectionnement des modules, ce qui permettra au passage d'augmenter la zone réservée au dépôt

246

246

le muret qui longe la chaussée clôture tout le dépôt en façade. Un portail mixte piéton/véhicules (fourniture Faller) permet un accès routier vers une zone de fret qui est prévue sur le troisième module et qui desservira la grande halle marchandises PN Sud modélisme. 

250

250

La route traverse une voie en impasse qui a été traitée avec un revêtement à base de poudre de gravats de ciment mélangés avec un flocage gris très fin. L'ensemble est collé et écrasé avec une roulette de tapissier.  

251

251

Sur cette photo vue d'avion, les travaux de déco sont bien avancés. Je vais pouvoir construire les maquettes qui doivent figurer sur cette partie du dépôt. 

183

183

184

184

Le ballastage est effectué les deux modules réunis afin d'obtenir un raccordement précis du décor. Après 24 H, je peux désolidariser ces derniers. Désormais, les travaux de finition pourront être effectués sur le module 2 avec plus de facilité, la place dans le garage étant très limitée.   

134

134

Le bac à charbon PN Sud modélisme est mis en peinture et patiné avant remplissage. 

136

136

Une série de tas de traverses est également mise en peinture et patinée à la terre à décor et rejoindra des zones du dépôt lors de la déco finale. Leur reproduction venue de moulage en pierre synthétique est très réaliste. Il s'agit d'articles trouvés lors de la dernière expo de Chartres "Colinter Production" 

140

140

Leur installation finale sera choisie en fonction des emplacements disponibles sur l'ensemble du dépôt. 

153

153

162

162

les bacs sont ensuite chargés de véritable charbon collés sur un lit de colle à bois. Pour une meilleure fixation, j'ajoute quelques gouttes de colle liquide à ballast. 

245

245

Le tas de briquette est ajouté dans le secteur de ravitaillement en charbon. Une grue en cours de réfection sera installée sur l'une des voies qui bordent ces installations. 

260

260

tests de circulation après ballastage et installation des fosses, il importe de vérifier que rien n'entrave la bonne marche des locos. 

255

255

les travaux de construction du portique et local TIA vont pouvoir commencer. A première vue, c'est un chantier délicat, le portique étant constitué d'un grand nombre de pièces en laiton photodécoupé dont l'assemblage mérite beaucoup de soins. 

A suivre

Partager cet article

Repost0
16 octobre 2018 2 16 /10 /octobre /2018 17:22
243

243

diesel G1206 TSO piko après travaux de patine. 

Partager cet article

Repost0
14 octobre 2018 7 14 /10 /octobre /2018 05:24
872

872

Notre firme française Jouef Champagnole a reproduit il y a qq temps dans une version modéliste une BB66400 dont le fonctionnement est digne des productions actuelles.

j'ai pu acquérir un modèle d'occasion dont le vendeur avait déjà amélioré la livrée en remplaçant les garde corps par des modèles métalliques très fins, suivie d'une légère patine d'un bel effet visuel. J'ai entrepris de l'équiper d'un décodeur sonore micro ESU Loksound pré programmé par TMC Bastiani (train-modélisme) et d'un système d'éclairage des feux AV et AR par leds CMS plus réaliste. 

 

163

163

La soute métallique moulée avec le châssis ne permet pas d'installer un HP, la seule possibilité serait de le loger en cabine, mais je souhaite la conserver en l'état avec ajout d'un conducteur et de l'éclairage. Je vais donc devoir pratiquer un fraisage sérieux du bloc en question.  

164

164

première étape, débarrasser le châssis de tous les éléments, moteur, cardans, bogies, vis, ressorts, platines, rambardes, etc

165

165

Pour démonter les bogies et accéder à leur fixation, il faut sortir la vis sans fin et sa noix de cardan en déclipsant le carter supérieur.  

166

166

C'est fait, le châssis métallique va pouvoir être usiné. Sur cette photo, nous voyons le bloc mousse sur lequel repose le moteur qui devra être conservé.

167

167

L'orifice sous le moteur a été largement ouvert après un usinage laborieux exécuté à main levée avec une fraise montée sur perceuse Dremel 

168

168

Vue de dessous, la soute permet maintenant de loger le mini HP rectangulaire qui s'encastre dans l'orifice correspondant. La partie fraisée a été repeinte en gris

171

171

Avant de fixer le HP, il faut dessouder les deux fils marron du HP et les faire passer dans un trou à percer dans le châssis, puis les ressouder.  

169

169

La soute en plastique qui coiffe le HP a été percée de plusieurs trous pour améliorer la restitution sonore. A ce stade, je peux vérifier le résultat en connectant la prise 8 pins sur le testeur de décodeur ESU. C'est OK

175

175

J'ai confectionné des platines plus longues que celles d'origine découpées dans une plaque de CI, avec des pistes isolées qui permettront de raccorder tous les fils du décodeur, des roues, du moteur, des feux, de la cabine.  

176

176

Ces plaques sont vissées sur le bâti à l'instar du système conçu par Jouef, elles ne gênent pas la rotation des bogies, et permettent d'accueillir le décodeur une fois les soudures exécutées. Un test de repose de la caisse permet de vérifier que tout est logeable.

177

177

montage identique sur l'autre extrémité de la loco, avec 7 pistes isolées, qui serviront à la connexion des feux réversibles et la prise de courant via les roues de chaque bogie.  

178

178

la présence de garde corps métalliques munis d'enjoliveurs à pincettes permet d'installer aisément des micro leds CMS câblées BTC/rouges avec une pointe de colle cyanolit

179

179

Les fils passeront dans le logement libéré par le conduit d'éclairage diffusant qui sera supprimé, ce qui permet un passage discret et invisible sous le platelage de la loco. Pour ce faire il faut démonter la traverse de choc qui par chance, n'était pas collée!!!

180

180

On obtient ainsi un éclairage atténué en insérant une résistance de 10 kohms sur les cathodes de leds montées en parallèle.

181

181

Il faut veiller à bien positionner les micro leds lors du collage afin d'obtenir un éclairage uniforme sur les deux feux. Sur cette photo, nous voyons que les résistances sont installées directement sur la platine. 

185

185

Sur l'autre extrémité, les résistances sont logées en façade, la présence du décodeur limitant la place disponible sur la platine. 

208

208

Avant de refermer la caisse, j'ai raccordé un module d'éclairage cabine au fil bleu et vert du décodeur (fourniture Miniature Passion)

191

191

et ajout d'un conducteur

212

212

vue de la cabine éclairée.

204

204

repose des rambardes

215

215

Une légère patine a été rajoutée sur l'ensemble de la loco caisse/châssis/bogies

216

216

terminé

220

220

Bonne pour le service. En conclusion, des travaux délicats à mettre en oeuvre, à l'instar de toute la gamme des bb 66000 de cette génération qui n'offrent pas beaucoup de place pour l'installation de décodeurs sonores. Pour tous les amateurs qui souhaiteraient équiper leur modèle d'un module sonore, je recommande celui proposé par train-modélisme dont la programmation de TMC Bastiani offre une gamme de fonctions très réalistes.   

A +

Partager cet article

Repost0
12 octobre 2018 5 12 /10 /octobre /2018 05:17
162

162

Pose du ballast sur le module 2 dépôt en cours de construction. Le bac PN sud modélisme est en place et rempli de véritable charbon. 

Partager cet article

Repost0
8 octobre 2018 1 08 /10 /octobre /2018 05:32
126

126

Cette loco est équipée d'une prise NEM 8 broches pour la connexion d'un décodeur classique ou sonore. Ayant acquis un décodeur sonore ESU 54480 programmé pour cette machine chez  "train-modélisme" j'ai vite réalisé que le modèle standard n'était pas adapté vu la faible place disponible sous le capot et qu'il fallait se doter d'un HP mini rectangulaire, celui fourni par le fabricant ESU n'étant pas logeable. 

119

119

Sous le châssis, un emplacement est prévu pour encastrer le mini HP ESU, ce qui nécessite de dessouder les deux fils du HP rond livré avec le décodeur et les ressouder sur le rectangulaire après avoir passé les fils dans l'orifice prévu par le fabricant Piko 

120

120

Le HP est en place

129

129

Il ne reste plus qu'à refermer la trappe Piko à l'aide des deux vis qui la maintiennent en place 

121

121

Sur cette photo, nous voyons que la taille du décodeur ne permet pas de le poser sur le support prévu par le constructeur. En fait, Piko a prévu sur ce type de machine des mini décodeurs, je me suis trompé dans le choix, et je vais devoir l'adapter. Une chance, il rentre en largeur sous le capot avant mais il faut libérer de la place sous le bogie avant, en supprimant une partie du support en plastique. Pour limiter le câblage en volume, j'ai dû également enlever le circuit imprimé Piko et la prise 8 pôles, en remplaçant ces composants par une petite plaque de CI sur laquelle j'ai préparé 8 pistes sur laquelle je souderai les différents fils raccourcis. 

122

122

Il ne reste plus qu'à raccorder et souder tous les fils avec ceux du décodeur ESU, en respectant les couleurs qui sont identiques:

rouge file de roues de droite sens marche AV

noir file de roues de gauche sens marche AV

orange et gris moteur

fil bleu commun à tout le système d'éclairage

fil blanc feux blancs AV et rouges AR en marche AV

fil jaune feux rouges AV et blanc AR en marche AR

fil vert ou violet pour l'éclairage par exemple de la cabine que j'ai équipée d'un conducteur.

143

143

terminé, le fonctionnement de la loco est excellent avec une restitution sonore très correcte même avec ce type de HP, et une gamme de sons réalistes, notamment des klaxons superbes.

La phase suivante sera la réalisation d'une patine discrète.

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2018 5 05 /10 /octobre /2018 05:50
546

546

Petit retour en arrière où je présentais le mode d'assemblage du module 2 en vue d'obtenir un raccordement parfaitement plan avec les voies déjà présentes. Pour ce faire, un jeu de 4 chevilles permettent de réunir avec précision les deux modules et la fixation est ensuite assurée par quatre boulons et écrous papillon de diamètre 8 mm 

025

025

j'ai ajouté un troisième pied central sur le module 2, qui permettra de le maintenir debout lorsqu'il sera désolidarisé du module 1. 

982

982

Le plan d'implantation des voies du 1er module est validé, le second module prévu à l'origine sur une longueur de180 cm sera scindé en deux parties de 90 cm, n'ayant pas la place dans le garage pour réunir les deux premiers modules. Or, pour une jonction parfaite des voies, ils doivent être assemblés. Cette étape franchie, le 1er module pourra être transféré chez son futur propriétaire. 

018

018

Le diagramme du réseau reprend les grandes lignes du projet et le découpage au travers de 6 modules disposés en forme de L inversé dont les dimensions sont de 430 x 332 cm 

311
311
311
311

311

Le plan du second module prévoit l'implantation des principaux équipements que l'on trouvait sur les dépôts, à savoir:

complexe TIA avec portique et local

sablerie

station de stockage de fuel

poste de distribution de fuel

fosses à piquer

fosse de visite

parc à charbon 

tas de briquettes

bac à sable

007

007

Avant la pose des voies, il faut préparer l'implantation des fosses à piquer et de visite qui nécessitent d'ouvrir la plateforme en CP.  Réalisées par moulage en pierre synthétique, un rapide coup d'oeil montre qu'elles ne présentent pas toutes une surface plane au niveau de l'assise du rail et qu'il faudra donc les rectifier.  

008

008

Sur les fosses à piquer, l'épaisseur varie de plusieurs mm d'un bout à l'autre, le premier travail consiste à rectifier leur base à l'aide d'une scie circulaire d'établi munie de lame au carbure. La fosse au premier plan vient d'être "rabotée" et présente désormais une épaisseur uniforme sur toute sa surface  

011

011

la bande de roulement peut ensuite être usinée avec une petit fraise dremel montée sur une perceuse à colonne Proxxon, ce qui assurera une surface bien plane du rail destiné à être collé dessus.  

013

013

Pour réaliser ces interventions, il faut légèrement araser le sommet des tas de cendres venus de moulage et poncer préalablement la semelle des fosses. 

014

014

Sur cette photo, nous voyons que l'épaisseur de la fosse a été rectifiée afin d'obtenir une hauteur de 10 mm qui correspond à  celle de la plateforme en CP, ce qui permettra de consolider l'assise sous le réseau en refermant l'ouverture à l'aide d'une plaque de CP

026

026

La plateforme en CP est découpée avec l'outil Dremel ci-dessus et permet d'exécuter ce travail avec précision. 

104

104

Sur cette photo, la pose des voies est bien avancée, lors de l'encollage, il faut veiller aux points de jonction des rails pour qu'ils soient bien dans l'alignement et au même niveau. A cet endroit, la colle à bois est renforcée avec de la colle cyanolit déposée sur une série de tirefonds extérieurs. Lorsque toutes les jonctions seront réalisées, je pourrai désolidariser le module 2 du 1 afin d'avoir un accès périphérique plus facile durant les prochaines étapes de déco.   

103

103

notamment, il faut veiller à ce que la jonction avec le futur module 3 corresponde à l'angle de l'aiguillage qui raccordera les voies. L'outil Dremel équipé d'un disque à tronçonner permet de sectionner les rails avec précision. 

046

046

Une fois les modules réunis, tous les rails doivent être parfaitement jointifs. Avant la pose du ballast, il est encore possible si nécessaire de rectifier les niveaux en soulevant légèrement les traverses d'extrémité qui seront encollées avec la colle cyanolit 

105

105

Le sectionnement des rails à l'aplomb du module nécessite de les protéger à l'aide d'un tasseau vissé provisoirement, car on a tendance à les accrocher lors des travaux de déco ultérieurs effectués sur la périphérie. 

107

107

A ce stade, il est temps d'installer le fond de décor qui doit être le prolongement de celui du premier module. Une plaque de MDF de 3 mm et de 55 cm de hauteur renforcée sur son pourtour extérieur de tasseaux vient d'être vissée sur la structure CP. La partie visible du diorama mesure 40 cm de hauteur

106

106

J'utilise de la colle à papiers peints appliquée au mini roulor sur le support MDF et au dos du diorama, ce qui permet un bon encollage et laisse du temps pour bien positionner les images.

108

108

j'ai dû adapter le diorama Faller d'origine afin d'obtenir une continuité du thème reproduit, notamment en éliminant une partie de la zone industrielle pour ne retenir que la bourgade implantée derrière le rideau d'arbustes du premier plan. Pour ce faire, j'ai utilisé deux kits Faller en recherchant le meilleur découpage possible. Le fond de décor présenté sur ce module est en fait constitué de deux images qui se raccordent harmonieusement.   

115

115

114

114

110

110

Sur ces photos des deux premiers modules réunis, nous voyons que le raccord des immeubles de ville est peu visible avec toujours sur la ligne de rupture scénique un rideau d'arbustes choisi judicieusement par Faller couvrant la quasi totalité de son diorama. 

113

113

Vu sous cet angle, le fond de décor reste cohérent. Le site  industriel situé sur le 1er module laisse la place progressivement à une zone urbaine qui sera présente sur le second et troisième module. Je vais pouvoir maintenant installer les voies et les équipements du dépôt. 

Durant toutes ces étapes, j'ai veillé à respecter dans l'ensemble le plan de base qui doit rester le fil conducteur du projet. Même si j'ai dû faire quelques entorses par rapport à la réalité (toujours un problème d'espace) l'essentiel des installations du dépôt seront présentes sur une surface réduite. 

A suivre

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche