Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 06:00

P1250175.JPG

 

La BB 426184 Piko en livrée fret est un modèle de base dont le rapport qualité prix est imbattable (57 euros) Moyennant qq interventions, il est possible d'améliorer très sensiblement cette loco qui par ailleurs bénéficie d'une motorisation convenable, du moins en régime digital.

 

La photo ci-dessus montre la machine terminée légèrement patinée. Elle a été équipée d'un décodeur et de feux leds réversibles, ainsi que d'un éclairage de cabine. Les archets de pantos ont été remplacés, et j'ai ajouté des cablots sur la traverse avant et un attelage à choquelles

 

P1250132

 

première intervention, modifier la disposition du ressort en ajoutant sur le bras du panto un fil de laiton de 5 dixième qui le traverse sur sa base (attention perçage délicat)

 P1250153.JPG

 

Le ressort d'origine doit être sectionné en son milieu avec un cutter tranchant. il suffit ensuite de rabattre une boucle extrême pour créer un anneau d'ancrage.

 

P1250164.JPG 

l'archet a été remplacé (fourniture Mécanic trains), celui d'origine est grossier. j'ai choisi ce modèle 25 KV dont la palette un peu plus large que le modèle Jouef/Hornby (à droite) passe un peu mieux sous les caténaires en courbe.

 

P1250135.JPG

 

Le boitier d'attelage NEM est mal positionné sur cette loco, je l'ai réduit de 4 mm, et l'attelage Roco doit lui aussi être sectionné côté attache, ce qui le rend lâche. Il faut donc le bloquer en perçant un trou de part en part de 1,2 mm qui sera taraudé pour pouvoir y loger une micro vis. Il est également possible de coller l'ensemble, mais il est préférable de pouvoir changer l'attelage s'il devient défectueux.

 

P1250136.JPG

 

Attention, la vis doit affleurer côté traverse de tamponnement pour ne pas gêner l'articulation du timon d'attelage.

 

P1250137-copie-1.JPG 

les platines d'éclairage d'origine sont équipées de leds CMS pour les feux blancs, sur ce modèle, pas de feux rouge, mais il serait possible d'en souder, le CI étant prévu pour loger deux leds supplémentaires + les résistances correspondantes. N'ayant pas les composants adéquats, j'ai pris l'option de tout changer le système d'éclairage des feux, d'autant que les feux rouges sont occultés sur la caisse de la machine.

 

P1250142.JPG

 

 Après perçage des feux rouges dans la caisse (2 mm), il est aisé de loger un jeu de leds canon blanches et rouges dont les têtons ont été tronçonnés pour ne pas déborder à l'extérieur. Leurs corps, ainsi que l'intérieur de la caisse ont été peints en noir mat. Un petit morceau de carton noir est collé entre chaque led pour éviter une dispersion des feux dans chaque couleur.

 

P1250143.JPG

 

zoom sur la face avant équipée de leds

 

P1250144.JPG

 

les deux cabines de conduite, à l'envers sur cette photo, doivent être arasées suivant la découpe de l'élément de droite pour loger les leds.

 

P1250145.JPG

 

l'une d'elle a été équipée d'un conducteur, on peut maintenant les repositionner, elles se clipsent le long des vitrages latéraux. une led supplémentaire blanche a été collée sur la partie supérieure de la cabine pour éclairer cette dernière. Le câblage est mis en place et positionné avec des rubans de masquage adhésifs Tamiya.

 

P1250146.JPG

 

vérification de l'éclairage cabine avec une pile de 9 V équipée d'une résistance de 1 Kohms, c'est OK

 

P1250149.JPG

 

Les extrémités du chassis doivent être fraisées, pour accueillir le corps des leds à l'intérieur de la caisse et pouvoir repositionner la caisse.

 

P1250150.JPG

 

J'ai pris l'option d'ouvrir le toit sous le lanterneau amovible, afin de pouvoir raccorder plus facilement les différents câbles avec le décodeur.

 

P1250152.JPG

 

vue de dessus.

 

P1250154.JPG

 

chaque fil négatif alimentant les leds est équipé de résistances (2,7 Kohms pour les feux et 640 ohms pour la cabine) 

 

P1250156.JPG

 

J'ai supprimé le CI d'origine et positionné à sa place un décodeur Lenz standard + réf 10231 dont j'ai raccordé les plots rouge/noir aux roues, et orange/gris au moteur. les quatre autres fils seront connectés au système d'éclairage.

 

P1250158.JPG

 

Cette disposition permet de raccorder facilement les leds au décodeur, une fois les soudures effectuées, les câbles peuvent être repoussés sous la toiture tout en maintenant une longueur suffisante pour pouvoir extraire si nécessaire la caisse du chassis. Il ne reste plus qu'à vérifier que tout fonctionne bien et repositionner le lanterneau sur la toiture. j'ai souhaité également pouvoir neutraliser le feu rouge AR de la loco lorsqu'elle tracte un convoi, je l'ai donc connecté associé à l'éclairage cabine (touche AUX 1 de la centrale fil vert) n'ayant pas un second AUX 2 (fil violet) sur ce décodeur. Ainsi, en traction convoi, le feu de cabine et le feu rouge AR sont éteints.

 

P1250159

 

A ce stade, il convient de vérifier le comportement de la loco en régime digital. j'ai reprogrammé les CV d'inertie et de vitesse maxi, sur les valeurs suivantes:

 

CV 3  accélération      60

CV 4  décélération      60

CV 5  vitesse maxi     120 (contre 255 valeur d'usine) la loco ayant tendance à se comporter comme un TGV à pleine puissance en analogique.

 

Avec une rame de 20 wagons marchandises, la loco réagit bien et tracte en douceur même dans les rampes de 2,3°

 

P1250160.JPG 

Les autres feux AV/AR sont commandés avec la touche * de la centrale en fonction du sens de marche.

 

P1250166.JPG

 

une légère patine a été appliquée. 

 

P1250168.JPG 

j'ai changé également la palette 1500 V avec un élément de récup pas génial, je verrai ultérieurement si je la remplace par un produit du commerce.

 

P1250178.JPG

 

la traverse de choc a reçu des câblots et un attelage à choquelles, éléments non reproduits sur le modèle Piko. 

 

P1250182.JPG 

vue sur la ligne de toiture.

 

P1250184-copie-1.JPG

 

Les bogies et les flancs de roue ont été repeints en gris 27 humbrol, puis patinés. 

 

Au total, quelques heures de travaux pour réaliser une loco convenable à partir d'un modèle basique bon marché, la machine peut entrer sans complexe à l'inventaire du parc biscatrain et évoluer à côté de modèles plus élaborés. Il est évident qu'elle gagne à être digitalisée, car son moteur se comporte mieux avec une compensation de charge, en régime analogique, ses capacités de traction sont nettement inférieures. 

 

à + 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 04:58

P1250183.JPG

 

BB126008 Piko améliorée

Partager cet article
Repost0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 05:27

 

VIDEO 130
quelques séquences regroupant l'autorail bugatti double PLM A1tlas circulant sur le réseau après travaux de motorisation, digitalisation et éclairage. La sonorisation est un mixage de sources provenant d'un véritable moteur Bugatti et de circulation d'autorails anciens. Les prises de vue caméra embarquée ont été réalisées avec la flycam one HD, une séquence montrant l'autorail en circulation avant repose de la caisse.
bon visionnage
A +
Partager cet article
Repost0
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 05:22

P1250108.JPG

 

treillis métalliques en attente de chargement

Partager cet article
Repost0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 05:23

P1250089.JPG

 

wagon de travaux Piko en livrée Viecchetti

Partager cet article
Repost0
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 04:59

P1250074.JPG

 

trouvé sur Ebay, un article intéressant pour nos applications de modélisme, chaque barrette pèse 60 grammes et est constituée de 12 lests sécables autocollants

Partager cet article
Repost0
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 05:56

P1250085.JPG

 

BB426184 Piko, un modèle basique qui sera amélioré.

Partager cet article
Repost0
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 18:14

P1250075.JPG

 

Cette rame constituée de quatre éléments a fait l'objet de nombreuses interventions au cours des années passées. Sa digitalisation, associée à une remotorisation sur la base d'un bogie moteur Roco adapté (voir article 03/03/2012) nécessitait un recâblage total des autres voitures. J'ai donc repris les travaux abandonnés en 2012.

La photo ci dessus au premier plan montre l'élément d'extrémité de la rame (non motorisé) que je vais équiper d'attelage conducteur, d'un décodeur de fonction permettant de faire fonctionner les feux blancs/rouges, d'un éclairage de cabine, et des compartiments voyageurs.

 

P1250076.JPG

 

première intervention, repeindre les sièges dans une couleur moins criarde que le jaune bouton d'or Jouef, sans doute pas la livrée d'origine, mais cela passera mieux vu de l'extérieur. Idem pour les cloisons et le sol.

 

P1250078.JPG

 

confection d'une cloison avec un conducteur pour simuler une cabine de conduite succincte.

 

P1250083.JPG

 

Un morceau de plexiglas percé permet d'accueillir une led canon qui éclairera la cabine et par transparence la fenêtre d'identification de la voiture.

 

P1250079.JPG

 

 L'étage inférieur est équipé d'un ruban de leds CMS dont l'alimentation se fait par deux tiges de laiton soudées sur les plots extrêmes

 

P1250080.JPG

 

Le câblage sera ainsi facilité pour raccorder électriquement la partie supérieure.

 

P1250081.JPG

 

Le conduit lumineux d'origine est supprimé et remplacé par des leds canon blanches et rouges séparés par un petit bout de plastique noir afin de ne pas disperser l'éclairage. La face frontale interne a été peinte préalablement en noir mat pour limiter les fuites par transparence.

 

P1250093.JPG

 

Pour l'éclairage de la partie supérieure de la voiture d'extrémité, il faut trois coupons de rubans de leds CMS, deux seront collés sous la toiture, et le troisième à l'envers sur un support en plexiglas préalablement percé de trous au gabarit des leds

 

P1250094.JPG

 

Le ruban est collé sur le plexiglas côté surface composants et sera ensuite positionné sur la verrière supérieure dont la toiture a été découpée. La totalité du câblage et de l'installation du décodeur de fonction se fera donc sous le lanterneau qui est facilement déclipsable.

 

P1250095.JPG

 

J'avais équipé dans un premier temps toutes les voitures d'attelages à élongation variable Roco. j'ai prévu d'y ajouter des attelages conducteurs à 4 fils de la même marque, deux serviront à capter le courant sur la voie par plusieurs éléments de la rame, et les deux autres alimenteront l'éclairage de toutes les voitures, évitant ainsi les traditionnelles micro-prises dans les soufflets. La rame sera donc indivisible, mais avec toutefois possibilité de détacher les voitures séparément pour d'éventuels travaux de maintenance.

 

P1250096.JPG

 

L'essentiel des fils de câblage sortent sur la partie supérieure de la voiture

 

P1250098.JPG 

premier test d'éclairage des feux AV et cabine, le vitrage est très sale, la rame ayant plutôt souffert au cours de ses nombreux passages en atelier!!!!

 

P1250101.JPG

 

vu du dessus avant de refermer le lanterneau/cache supérieur. Le décodeur est à droite et les raccords et résistances bien isolés par de la gaîne thermo plastique.  Les feux de la voiture seront donc actionnés par la touche * de la centrale digitale selon le sens de marche, l'éclairage compartiments de toute la rame par AUX 1, et l'éclairage cabine AUX 2

 

P1250102.JPG

 

L'éclairage des feux AV et AR est réduit par des résistances de 5 Kohms, celui des compartiments voyageurs de 1 kohms, celui de la cabine 500 ohms

 

P1250111.JPG

 

L'une des voitures intermédiaires est équipée également de lamelles de contact qui sont raccordées directement aux deux plots inférieurs des attelages conducteurs Roco, les deux autres servant à acheminer la ligne d'éclairage sur toute la rame. Les essieux Jouef ont été remplacés par des modèles Dynam que j'avais en stock.

 

P1250112.JPG 

Sur cette photo, nous voyons que les deux fils en question seront connectés à chaque extrémité de la rampe de leds CMS collée sous la toiture. Il faut veiller à bien respecter la polarité sur toute la rame. 

 

P1250116.JPG

vue d'un accouplement avec les attelages Roco, la captation du courant se fera en tout sur trois voitures sur quatre, ce qui assurera une alimentation parfaite de l'ensemble de la rame.

 

P1250117

 

un autre point qui mérite d'être amélioré. Jouef n'avait pas prévu de boisseaux sur les traverses de tamponnement, les tampons étant accrochés dans le vide sur les soufflets d'intercommunication. Il est facile d'en fabriquer avec des tubes (2,5 mm de diamètre emmanché dans un autre plus petit de 2 mm)

 

P1250119

 

plus de jour disgracieux entre la traverse et les tampons, l'ensemble sera peint en gris moyen!!

 

P1250129.JPG

 

petite amélioration sur la motorisation dont nous voyons ici le bloc moteur d'origine Roco adapté au système Jouef, il faut consolider le bogie moteur qui jusque là était enclipsé et n'assurait pas une transmission parfaite.

 

P1250130.JPG

 

zoom sur le bogie moteur, j'ai dû changer les bandages d'adhérence.

 

P1250131.JPG

 

la fixation est désormais plus solide à base de vissage.

 

P1250121.JPG

 

il ne reste plus qu'une voiture à équiper, je tiens le bon bout!!

 

P1250125.JPG

 

premier tour de circuit, tout est OK.

 

P1250122.JPG

 

la même photo en situation nocturne avec éclairage de la cabine de conduite.

 

En conclusion, il est vrai que la reproduction de cette rame est aujourd'hui dépassée, lorsqu'on la compare aux voitures De Vitrain, mais elle a le mérite d'exister. Les travaux entrepris m'ont conforté dans l'idée qu'elle avait sa place sur un réseau, son fonctionnement est excellent, tant en traction qu'en pousse, elle va pouvoir reprendre son service interrompu qq années où elle mijotait dans une vitrine. 

 

A + 

 

Partager cet article
Repost0
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 05:33

P1250087.JPG

 

voiture bar inox J/H

Partager cet article
Repost0
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 05:26

P1250105.JPG

 

chargement de treillis mlétalliques sur un plat électrotren.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : biscatrain
  • : réalisation de réseaux modèles de trains à l'échelle HO biscatrain et nanotrain à l'échelle N et travaux de restauration de locos, motorisation, digitalisation, construction de kit laiton, bricolages divers et variés.
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche