Plan et thème du réseau

Dimanche 27 janvier 2013 7 27 /01 /Jan /2013 23:30

P1230881.JPG

 

 Les travaux de pose de la voie s'achèvent. La gare souterraine N°3 pourra accueillir 9 convois + une voie de service en impasse pour le stationnement des locomotives (à droite sur la photo)

La jonction entre chaque plateau a été laborieuse, car toutes les voies ont dû être positionnées et alignées sur place. Elles ont simplement été collées avec de la colle à bois sur le support en médium.

 

P1230873.JPG 

chaque tronçon de rail au mètre a été prééquipé d'éclisses couvrant deux traverses, ce qui a permis de les positionner dans l'alignement du coupon précédent déjà posé, et de les coller avant d'opérer la jonction électrique, celle ci étant obtenue par glissement de l'éclisse sur le rail adjacent.

 

P1230877.JPG

 

la plus grosse difficulté étant d'assurer un alignement des voies le plus correct possible, sans grande visibilité!!!

 

P1230878.JPG

 

reste plus qu'à câbler l'ensemble

 

P1230879.JPG

 

au premier plan, la voie montante qui distribue sur les 9 voies de gare après franchissement d'une boucle.

 

P1230883.JPG

 

Un test de circulation sur toutes les voies a été réalisé avant d'entamer le câblage, en agissant manuellement sur les aiguillages d'entrée et de sortie du faisceau. Il importait de vérifier que les convois les franchissaient aussi bien dans un sens que dans l'autre. Pour ce faire, toutes les zones de stationnement des convois n'étaient pas encore sectionnées.

 

P1230887.JPG

 

Le plan de câblage réalisé avant la construction de cette gare situait à environ une cinquantaine de fils les points de raccordements électriques nécessaires pour alimenter les moteurs d'aiguillages, les ILS, les zones de sectionnement, ainsi que l'éclairage de la gare.

L'utilisaton d'un câble limande de 49 conducteurs bien identifiés au niveau des couleurs a été précieux, j'avais encore qq bobines de 10 mètres trouvées un jour sur Ebay, je bénis cet achat!!!! La pose du ruban a été faite avec un pistolet à colle.

 

P1240089.JPG

 

Le câble limande permet de détacher n'importe quelle portion de fils sans problème, et donc de les raccorder à tous les points de connexion éparpillés sous la gare souterraine. Il importe de bien repérer les fils car à l'arrivée sur le TCO, cela pourrait poser problème!!!

 

P1240091.JPG

 

J'avais pris soin de bien identifier sur barettes tous les conducteurs lors de la confection des plateformes en atelier.

 

P1240103.JPG

 

L'alimentation électrique (moteur d'aiguillages, ILS, relais) sera assuré par ce gros transformateur de puissance 150VA (Conrad) sous 12 V continu et 12 V alternatif

 

P1240106.JPG 

Le raccordement au TCO est réalisé également avec un coupon de câble limande sur barrettes à cosses, ce qui permet de bien identifier chaque fil et sa fonction.

 

P1240109.JPG

 

Automatisation:

 

Le schéma de câblage ci-dessus met en oeuvre des ILS, des relais bistables associés aux moteurs d'aiguillages, pour commander les itinéraires déclenchables soit directement par les convois, soit manuellement par l'opérateur.

 

Ce montage a été réalisé avec succès pour les gares souterraines N°1 et 2, et a l'avantage de pouvoir gérer les convois alimentés aussi bien avec une source analogique que digitale, puisque le déclenchement se fait par les locos équipées d'un aimant.

 

Le principe est le suivant:

 

une loco entre sur la voie N° 1, franchit l'ILS N° 1 qui provoque l'excitation du relais bistable N° 1 en position travail. Cette action coupe le courant sur la voie N°1 via les contacts R/T du relais, avec arrêt du convoi. Simultanément, l'aiguillage A1 en position déviée ouvre l'itinéraire de la voie N° 2 ou stationne un autre convoi, et les contacts du relais N°1 alimentent la voie N°2 avec départ du train 2. 

Lorsque le train N°2 revient après un tour complet du circuit sur la voie 2, il franchit l'ILS N°2, s'arrête, ouvre l'itinéraire de la voie N°3 qui déclenche le départ du train 3, et ainsi de suite jusqu'au passage du train N° 9. Ce dernier, au passage sur l'ILS N° 9 remet tous les relais en position repos, provoquant le départ du train N° 1 pour un nouveau cycle.

 

A noter que j'ai prévu un bouton poussoir RAZ (remise à zéro) qui permet d'effectuer manuellement cette dernière opération à tout moment.

 

Les relais bistables sont alimentés sous 12 V continu, et les aiguillages Roco et Conrad sous 12 V alternatif. Tous les moteurs d'aiguillages sont conçus d'usine avec une coupure d'alimentation en fin de course, sinon grillage assuré!!!!

 

P1240110.JPG

 

zoom sur l'organisation du câblage. Les relais bistables (R) sont au nombre de 8 pour l'automatisation des 9 voies de la gare souterraine. Ils sont équipés chacun de deux contacts R/T agissant respectivement sur les moteurs d'aiguillages (A) et sur l'alimentation/coupure des sections de voies. Seul, l'aiguillage A9 est géré manuellement car il dirige vers une voie en impasse pour stocker des locos seules.

 

P1240123.JPG

 

J'ai ajouté des fusibles sur les deux sources d'alimentation décrites plus haut, la totalité du câblage reliant le TCO au réseau est concentré sur deux séries de barrettes à cosses dont chaque borne a été identifiée par un numéro.

 

P1240125.JPG

 

zoom sur le TCO vu côté composants. Il me reste encore à câbler les leds bicolores vert/rouge qui indiqueront les itinéraires enclenchés et les voies alimentées. Ultérieurement, il est envisageable de commander les relais bistables via des décodeurs d'accessoires en mode digital pour créer des itinéraires directement sur les touches de la multimaus Pro de Roco sans fil,

 

Les tests sont conformes à ce que j'attendais de cette nouvelle gare souterraine. Je vais enfin pouvoir décongestionner la gare terminus, Compte tenu du circuit à boucler par chaque rame dans la traversée des gares souterraines 2 et 3, de leur vitesse respective, un cycle d'exploitation peut durer plus de  2 heures sans voir passer le même train.

 

C'était un gros chantier, sans doute le dernier au niveau des extensions, car il ne reste plus grand place pour poser de nouvelles voies, je ne regrette pas de m'être donné beaucoup de mal (au reins!!!) pour finaliser ce projet. Désormais, biscatrain dispose de 22 voies sur les trois gares souterraines pour loger la cavalerie!!!! 

 

 

Je diffuserai à l'occasion une vidéo d'un tour complet du circuit avec une caméra embarquée.

 

A +

 

 

Par piouls - Publié dans : Plan et thème du réseau
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Samedi 5 janvier 2013 6 05 /01 /Jan /2013 08:00

 

 

Avant de poursuivre la construction de la gare souterraine N°3, j'ai dû construire un deuxième TCO sur la facade ouest du réseau pour loger les composants nécessaires à son automatisation. J'ai également déplacé les relais qui assuraient déjà l'automatisation de la gare souterraine N° 2. Seul le tracé de la gare souterraine N° 3 sera représenté, soit 10 voies avec un témoin (leds bicolores rouge/verte) qui signalera la voie empruntée alimentée. Nous reviendrons ultérieurement sur le câblage correspondant. 

j'ai ajouté aussi tous les interrupteurs chargés de déclencher une sonorisation du réseau sur 3 voies distinctes ou juxtaposées. j'exposerai plus en détail la mise en oeuvre de cette installation qui a fait l'objet d'un article sur le dernier N° de janvier de la revue RMF

 

P1230346.JPG

 

 L'utilisation de relais bistables équipés d'interrupteur permet également d'intervenir manuellement pour déclencher un itinéraire ou modifier l'ordre de départ des trains, ce qui est très pratique.

 

P1230347.JPG

 

zoom sur le positionnement des ILS qui seront chargés de déclencher les automatisations (alimentation des voies empruntées et création des itinéraires), j'ai choisi des modèles de bonne taille pour un contact efficace, ce qui nécessite de fraiser légèrement les traverses afin qu'il ne dépasse pas du niveau des rails. Ils seront tous collés.

A noter qu'il existe des micro modèles ILS, mais qui se sont avérés peu fiables à l'usage, les contacts étant vite déficients après plusieurs passages de locos.

L'utilisation d'ILS impose l'équipement d'aimants sous toutes les locos, qu'elles soient digitalisées ou non. La gare pouvant être alimentée sous les deux modes (analogique/digital) le système fonctionnera dans tous les cas. Par contre, la détection des cantons occupés n'est opérationnelle qu'en régime analogique et se fait d'une façon classique par détection de consommation de courant.

 

P1230348.JPG 

Le câblage doit être préparé avant la pose des plateformes et tout doit être bien identifié.

 

P1230349.JPG

 

Les ILS sont situés à 60  cm des aiguilles de sortie de la gare souterraine. Lorsqu'ils seront connectés, chaque train franchissant l'ILS déclenchera la coupure du circuit qu'il occupe, et donc son arrêt avec simultanément, l'alimentation du circuit suivant et création de l'itinéraire correspondant, permettant de faire partir un autre convoi.

 

P1230352.JPG

 

Sur cette photo, nous voyons le gril de sortie, l'éclairage de toute la gare est assurée par 5 mètres de ruban de leds CMS adhésifs

 

P1230354.JPG

 

Ici, nous sommes sur le gril d'entrée avec à droite sur la photo la future voie qui se sépare pour s'engager sur une boucle de retournement.

 

P1230359.JPG

 

Là également, il est important que l'éclairage soit efficace. Entre le gril d'entrée et le gril de sortie, il faut maintenant faire la jonction par 10 voies parallèles qui sont parfaitement dans le même alignement!!!!!! vaut mieux 

 

P1230360.JPG 

Côté ouest du réseau, la boucle est raccordée.

 

P1230363.JPG

 

Les supports sont constitués d'équerres CP en L vissées et collées sous la structure de base du réseau

 

P1230381.JPG

 

Il ne reste plus qu'à confectionner les supports des plateformes qui accueilleront les 10 voies de la gare souterraine, la scie d'établi, le meilleur investissement qui doit être fait avant de construire un réseau!!!!! je ne le répéterai jamais assez

 

P1230382.JPG

 

l'assemblage des supports est réalisé par vissage et collage, avec des angles arrondis, because je n'arrête pas de me cogner la tête lorsque je rampe sous le réseau, çà limitera les bleus!!!

 

P1230383.JPG

 

Le positionnement des supports doit être précis, tout doit être au niveau horizontal

 

P1230385.JPG

 

Tout est en place, il ne reste plus qu'à positionner les trois plateformes en MDF de 10 mm qui recevront chacune les 10 voies parallèles

 

P1230498.JPG

 

un premier élément est posé après avoir tracé préalablement les entraxes des voies (50 mm)

 

P1230500.JPG

 

une dernière vérification d'alignement en atelier avant de poser définitivement les plateformes, ce qui nécessite qq corrections de tracé.

 

P1230518.JPG

 

Désormais, les rails seront posés in situ, car il n'est pas possible de prévoir un raccordement convenable en atelier, j'ai prévu d'avancer en créant des plateformes sensiblement de même longueur que les rails Peco au mètre, chaque coupon sera éclissé au moment de la pose.

 

P1230520.JPG

 

encollage d'un coupon de rail au mètre avec de la colle à bois

 

P1230521.JPG

 

la semelle du rail au mètre est ensuite posée sur la plateforme, éclissée en la tirant avec une pince recourbée.

 

P1230523.JPG

 

avant séchage, le coupon de rail est mis en alignement par appui sur une règlette métallique visible à droite sur la photo.

 

P1230719.JPG

 

 Retour côté Est de la gare souterraine où les deux branches d'entrée et de sortie se raccordent au circuit périphérique.

 

P1230740.JPG

 

Les dix voies sont maintenant posées et collées, reste plus qu'une vingtaine de mètres à installer pour faire la jonction. A l'étage supérieur, nous voyons la gare souterraine N°2 qui est fonctionnelle.

 

P1230743.JPG

 

 une nouvelle plateforme est prête à être posée.

 

le travail de pose touche à sa fin, la jonction sera effective lors d'une prochaine étape, dans un premier temps, il sera possible de faire emprunter l'une quelconque des voies à titre de test, ensuite viendra la phase laborieuse de câblage pour l'alimentation des voies, des aiguillages, des ILS et des relais.

 

A l'issue de ces travaux, la gare souterraine N° 3 permettra de désengorger la gare terminus, tout en apportant une grande diversité dans la circulation des rames. Compte tenu du circuit parcouru par chaque train pour faire un tour complet du circuit, un cycle complet d'exploitation mettant en circulation automatique 9 convois devrait dépasser une heure.

 

A +

 

    

Par piouls - Publié dans : Plan et thème du réseau
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Mardi 6 novembre 2012 2 06 /11 /Nov /2012 21:22

 

P1230281

 

Le tracé des gares souterraines est un exercice qu'il convient de bien étudier en fonction de la configuration du réseau. Nous voyons sur cet esquisse en rouge un tracé classique qu'il est judicieux d'adopter chaque fois que c'est possible car il permet de créer un nombre de voies à sa convenance qui ont toutes la même longueur, l'accès sur chacune des voies étant limité à la déviation d'un aiguillage en entrée et un en sortie.

 

Si j'avais dû adopter ce tracé, j'étais tenu d'utiliser 16 aiguillages droits.........alors que j'avais un stock à recycler de géométries diverses (droits, gauches, enroulés, symétriques) De plus, la configuration du réseau m'obligeait à créer des voies en souterrain parralèles à celles de la deuxième gare souterraine qui se trouve juste au dessus au niveau zéro, notamment en raison des nombreux obstacles que constituent les pieds. Enfin, l'emprise du gril d'entrée et de sortie de la gare devait être le plus court possible, et tenir dans un panneau de 1,22 m (largeur des panneaux de médium vendus dans le commerce)

 

Il est clair qu'une solution classique aurait nécessité un emplacement beaucoup plus important compte tenu de la disposition en ligne de tous les aiguillages. J'ai donc retenu le tracé en vert sur ce croquis. Les itinéraires d'accès sont plus complexes, mais ne posent pas de problèmes particuliers pour la création des automatismes que nous verrons plus tard dans d'autres articles. A noter que dans les deux cas de figure, seuls les aiguillages d'entrée de gril doivent être motorisés, en sortie, ce n'est pas indispensable, à condition d'utiliser des aiguilles talonnables avec une résistance minimum..........Roco est parfait pour ce type d'installation.......Peco à proscrire, car même en supprimant le petit ressort de rappel, les lames restent dures et font dérailler les wagons les plus légers lors du talonnement.  

 

P1230246.JPG

 

Nous voyons donc sur ce plan le tracé définitif (en vert) avec la grande boucle d'accès au gril sur la section Ouest du réseau. La totalité des voies se situent au niveau - 16 cm. La gare souterraine est située sur toute la facade nord du réseau, ce qui permet de créer des sections pour garer les rames les plus longues (min 310 cm, max 515 cm). Au total, lorsque tout sera terminé, le réseau gagnera environ 74 mètres de voies supplémentaires réparties comme suit:

 

circuit périphérique (en rouge)                 20,40 m

gare souterraine et accès (en vert)          47,00 m

grils d'aiguillages (en vert)                         6,80 m

 

P1230247.JPG

 

La boucle se prête bien à un retournement  (en pointillé rouge) je ne l'ai pas retenue dans l'immédiat puisque les voies supérieures permettent cette opération qui est très utile sur un réseau.

 

P1230235.JPG

 

Premier travail, positionner la boucle à l'extrême Ouest du réseau sur des supports en L. A cet endroit, divers meubles à tiroirs ont dû être enlevés pour faciliter l'accès.......il faut pouvoir sortir la plateforme avant la pose finale,.......aussi, les supports sont tous tournés du même côté!!!

 

P1230237.JPG

 

Les piétements étaient tous équipés de renforts en diagonale........il faut les supprimer........à la scie égoîne

 

P1230238.JPG

 

opération sans risque, la structure en caisson du réseau étant très rigide!!!!

 

P1230241.JPG

 

La plateforme accueillant tous les aiguillages du gril d'entrée est positionnée provisoirement pour vérifier son emprise 

 

P1230242.JPG

 

 il faut vérifier qu'elle est parfaitement horizontale.

 

P1230248.JPG

 

Maintenant, je peux travailler les éléments en atelier, j'ai collé une bordure en médium de 2 cm de hauteur qui normalement est suffisante pour éviter toute dérive de wagons ou voiture en cas de déraillement.

 

P1230249.JPG

 

Un filet de colle est rajouté sur les bandeaux intérieurs, assurant une meilleure rigidité de la plateforme après séchage.

 

P1230250.JPG

 

petite astuce pour éviter une cassure des rails flexibles au niveau de leur raccordement, il suffit de souder les éclisses en maillechort avant courbure des deux coupons.........et ensuite les coller en suivant l'axe tracé sur la plateforme........puis punaiser.

 

P1230253.JPG

 

La voie est posée, la plateforme peut maintenant être installée sur ses supports sous le réseau.

 

P1230277.JPG

 

le gril de gare est bien avancé sur cette photo, j'ai ajouté une voie en impasse qui permettra de faire stationner des locos seules. S'agissant d'aiguillages Roco code 100, il faut veiller au bon positionnement des moteurs apparents qui ne doivent pas gêner la circulation des plus longues voitures et autorails.

 

P1230278.JPG

 

 La forte concentration d'appareils de voies sur une surface réduite nécessite parfois de réduire la longueur de ces derniers...........il faut que les 9 voies de la gare soient en alignement parallèle sur 122 cm........pas facile à résoudre!!!!

 

P1230283.JPG

 

C'est bon!!!! j'en suis venu à bout

 

P1230284.JPG

 

vue d'avion..........les autorails n'accrochent pas les moteurs d'aiguillages........c'est OK..........il reste encore la place sur la plateforme pour accueillir la 10 ème voie qui sera raccordée à la boucle de retournement (sur la photo en bas à droite) Tout doit être confectionné en atelier avant la pose définitive, ce qui impose un nombre incalculable d'A/R entre le local et le garage!!!!  

 

P1230286.JPG

 

Idem sur tout le pourtour de la plateforme équipée d'un bandeau de 2 cm de hauteur.

 

Le plus gros des travaux de préparation est achevé............les deux grils de gare Est/Ouest sont construits et distribuent sur des voies en parfait alignement.........il ne reste plus qu'à fabriquer les plateformes intermédiaires qui accueilleront les 10 voies de stationnement sur 3 mètres environ.

 

Leur raccordement avec des éclisses sous le réseau risque d'être un vrai casse tête!!!!!!je pense que j'ai trouvé une autre solution!!!!

 

A +

Par piouls - Publié dans : Plan et thème du réseau
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Dimanche 7 octobre 2012 7 07 /10 /Oct /2012 12:29

P1230042.JPG

 

Les travaux se poursuivent pour tracer le nouveau circuit périphérique. L'objectif est de raccorder la partie déjà installée à l'extrême Est du réseau. Pour ce faire, je dois à nouveau libérer le passage couloir sur la zone nord/est, ce qui explique la position verticale du module "chateau d'eau" sur cette photo..........je vais avoir un dégât des eaux!!!!! c'est sûr. Le second module "immeubles ville" sera également déplacé et trouvera un logement provisoire..........sur la poutre qui soutient le toit du local.

 

P1230031.JPG

 

Dans ce couloir, je peux circuler et poursuivre la construction de la plateforme dont on voit ici un tronçon terminé.

  

P1230032-copie-1.JPG

 

Pas de problème particulier, j'ai juste dû enlever une partie de la marche qui longe le couloir à l'angle de la pièce, car je n'aurai pas pû me faufiler dans cette zone, sachant qu'il reste 22 cm entre le plan de roulement et le mur. Les travaux se font donc sous le réseau, avec les exercices d'assouplissement qui sont très bons pour les articulations!!!!! 

 

P1230035.JPG

 

 Par contre les éléments en courbe sont préparés en atelier avant leur pose, ce qui facilite le travail et repose le dos!!!!!

 

P1230037.JPG

 

Nous atteignons le niveau - 16 par rapport à la base du réseau, c'est le niveau qui sera retenu pour la jonction et les voies d'accès et de sortie de la gare souterraine à créer.

 

P1230038.JPG 

 

nous apercevons sur cette photo l'autre tronçon déjà réalisé qui se trouve dans le même alignement et au même niveau sur toute la facade Est du réseau...........il ne reste plus qu'à les raccorder

 

P1230039.JPG

 

 c'est chose faite..........mais il faut maintenant prévoir les bifurcations correspondant aux voies d'accès et de sortie de la gare souterraine..........sachant que j'ai prévu que le passage dans cette gare pouvait être évité.

 

P1230046.JPG 

 un premier tronçon a été réalisé en atelier qui correspond à la voie de sortie. Les aiguillages sont des Roco équipés de moteurs de la marque 

 

P1230049.JPG

 

Avant de positionner définitivement les plans de roulement, il faut vérifier qu'ils sont parfaitement horizontaux et que le raccordement ne présente pas de cassure (le niveau à bulle de 1 mètre) garantit que tout est OK

 

P1230050

 

dernier contrôle avant collage des plans de roulement, il faut que les rails soient en alignement

 

P1230055.JPG 

L'axe a été tracé, pour faciliter le collage des rails flexibles, j'ai préparé des petites cales qui seront insérées entre la bordure du plan de roulement et la traverse extérieure des rails.

 

P1230070.JPG 

Un petit travail de câblage a été préparé avant la pose sur barrettes, pour faciliter le raccord électrique ultérieur des aiguillages et le repérage des fils. J'ai prévu que les pointes de coeur soient alimentées par des relais auxiliaires, n'ayant qu'une confiance limitée dans les possibilités de polarisation prévue sur les moteurs Roco d'occasion achetés. Nous retrouvons sur chaque moteur les trois fils d'alimentation:

noir : feeder commun à tous les aiguillages

vert : voie non déviée

rouge : voie déviée

bleu : pointe de coeur

blanc/rouge : rail de droite +

jaune/brun : rail de gauche - 

 

P1230083.JPG 

 Le raccordement est effectué...........je peux tester désormais que le circuit périphérique fonctionne en faisant circuler divers convois dans les deux sens de marche.........tout est OK.........

 

P1230087.JPG 

 Le nouveau circuit peut-être totalement indépendant par rapport à l'existant ou bien raccordé à ce dernier selon le positionnement des 4 aiguilles de la bretelle double en facade sud/ouest............ici, nous voyons un AGC quittant le nouveau circuit pour remonter en surface............lorsqu'il reviendra à ce point, il empruntera à nouveau le circuit en "sous-sol" pour un tour supplémentaire............cette disposition permettant d'allonger le parcours des trains d'environ 25 mètres.

 

P1230088.JPG

 

 Mais le plus gros des travaux reste à faire..........nous voyons sur cette photo prise en contre-plongée les deux tronçons d'accès (à droite) et de sortie (à gauche) de la future gare souterraine.......il va falloir désormais organiser le tracé en fonction des nombreux obstacles que constituent les pieds du réseau..........et là, il faut contourner.........pas question d'en supprimer.......voire même d'en déplacer!!!!! je n'ai aucune idée du poids que peut représenter aujourd'hui biscatrain.........mais je ne voudrais pas finir coincé sous un module qui aurait lâché!!!

 

P1230090.JPG

 

Le seul point positif est que je peux désormais fabriquer en série les supports en U ou en L car les niveaux seront désormais identiques - 16 cm, ce qui reste une hauteur acceptable pour manipuler des convois récalcitrants qui circuleront sous le réseau

 

P1230091.JPG 

Petite précaution ...........tous les éléments de supports ont été usinés avec leurs angles arrondis et poncés, ce qui limitera les chocs inévitables de son auteur lorsqu'il traînera sous le réseau pour des travaux de maintenance ou de nettoyage.!!!!!!

 

Durant la phase de travaux qui suivra, le niveau circuit peut fonctionner sous les deux modes (analogique et/ou digital) en attendant la mise en oeuvre d'automatismes qui sont à l'étude.

 

A +

Par piouls - Publié dans : Plan et thème du réseau
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Samedi 22 septembre 2012 6 22 /09 /Sep /2012 20:06

P1220781.JPG

 

Les travaux ont repris pour poser la nouvelle voie le long de la structure nord du réseau. Le tracé étant tout droit sur environ 7 mètres de long, les plateformes peuvent être fabriquées en série. J'ai enlevé provisoirement les 3 modules qui ferment le couloir pour avoir un éclairage suffisant, et pouvoir circuler debout sur les 22 cm de large qui restent sur ce couloir!!!!!

 

P1220865.JPG 

Deux nouvelles sections sont maintenant posées, supportées tous les 50 cm par des équerres en CP, en veillant à respecter la pente de 2% 

 

P1220866

 

 Vue de dessous

 

P1220887.JPG

 

Arrivé à la hauteur du pilier mural (sensiblement situé au milieu du réseau), j'ai prévu de réaliser un plan de roulement escamotable, du même type que ceux utilisés sur les réseaux donnant sur une porte d'accès.........

pourquoi?

il faut que je puisse accèder par le dessous du réseau à la hauteur du module "baraque de cantonniers" Je peux me glisser sous 30 cm, mais je ne passe pas sur 22 cm!!!!! Nous voyons le long du pilier à la verticale la section qui raccordera le plan de roulement en aval qui est déjà posé. La pente doit être parfaitement respectée pour ne pas provoquer de cassure. L'exercice n'est pas simple, mais au bout de qq heures, tout est OK, je peux retourner en atelier fabriquer le "pont" en question.

 

P1220888.JPG

 

Le module devra s'encastrer précisément entre les plans de roulement fixes. Par ailleurs, la continuité électrique devra être assurée une fois posé.

 

P1220889.JPG

 

Un premier test de pose permet de vérifier qu'il n'y a pas de rupture dans la pente.........et que les plans de roulement se joignent bien au même niveau..........sinon gare aux déraillements!!!!

 

P1220892.JPG

 

Le raccordement électrique de la section de voie escamotable sera assuré par un système de plots qui viendront s'enficher dans un tube en laiton. à la manière d'une prise de courant secteur. Sur cette photo, nous voyons les éléments à fabriquer à partir de platines, de tiges et tubes en laiton.

 

P1220893.JPG

 

quatre platines ont été découpées dans la plaque de laiton. Elles sont percées de trois trous de 2 mm, le central accueille un morceau de tube de laiton de 2 mm de diamètre qui est positionné dans une plaque de CP de 16 mm d'épaisseur..........ce qui permet de souder les deux pièces parfaitement à angle droit 

 

P1220894.JPG

 

le diamètre intérieur du tube laiton est un peu trop faible pour enfiler une tige de laiton de 15 dixième de mm, il devra être repercé avec un foret de 16 dixième, afin que la tige puisse coulisser sans forcer dans le tube, tout en assurant une continuité électrique satisfaisante, vu la longueur du fourreau.

 

P1220895.JPG

 

Avant leur pose sur leur support respectif, il convient de souder les fils qui seront raccordés aux rails.

 

P1220896.JPG

 

Afin d'assurer un bon positionnement des tiges/tubes sur leur support, la plateforme escamotable a été percée (en place) préalablement de quatre trous de 1,5 mm de diamètre, traversant cette dernière et les supports qui l'accueilleront. Sur cette photo, les tiges sont positionnées, bloquées par une rondelle en laiton soudée

 

P1220897.JPG

 

vu de dessus, le rail collé sur son support est raccordé électriquement par deux fils soudés à la tige de laiton. 

 

P1220900.JPG

 

  Les supports sont fixés par vissage sous le plan de roulement et les fils raccordés aux deux files de rails.

 

P1220903.JPG

 

Sur cette photo, nous voyons la plateforme escamotable dans le fond posée, je peux maintenant vérifier que l'alimentation électrique est correcte.

 

P1220905.JPG

 

et vérifier que les rails sont bien jointifs au niveau de la passerelle

 

P1220906.JPG

 

le raccordement électrique ne pose pas de problème particulier, l'intervalle entre les rails (moins de 1 mm) assurera un passage des convois sans secousse !!!!

 

P1220907.JPG

 

test de circulation avec une rame VB2N dans les deux sens de marche.........cela passe impec!!!

 

P1220910.JPG

 

Le module baraque de cantonniers peut-être reposé, désormais, je pourrai le soulever et l'accrocher au pilier central en me glissant sous le réseau, après avoir ôté la passerelle que l'on voit en dessous et qui fait sensiblement la même longueur. j'ai retenu ce processus qui m'évitera de sortir les 3 modules couloir si je dois faire une intervention de maintenance dans cette zone rétrécie. J'ai intérêt à rester souple et svelte!!!!! 

 

P1220911.JPG

 

Maintenant, je vais passer à autre chose, car je dois ménager le dos si je veux mener le projet à terme.........le prochain tronçon devrait permettre la jonction avec celui déjà réalisé de l'autre côté du réseau...... au niveau -16........c'est à partir de là que seront construites les voies donnant accès à la troisième gare souterraine........c'est loin d'être fini!!!!

A +

 

Par piouls - Publié dans : Plan et thème du réseau
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Jeudi 13 septembre 2012 4 13 /09 /Sep /2012 07:20

P1220758

 

Les travaux ont repris pour construire la nouvelle ligne qui doit contourner l'ensemble du réseau existant. Il faut donc démonter tous les modules situés dans le couloir Nord, afin de faciliter son accès. Un problème se pose avec ce module situé au centre du couloir et conçu pour être rabattu à la verticale, un côté étant monté sur une charnière piano, il devra donc comme les autres reposer sur des tasseaux disposés de part et d'autre du couloir. 

Mais pour éviter d'avoir à dégager tous les modules lors des travaux de maintenance, j'ai prévu de pouvoir l'accrocher provisoirement en haut du mur le temps de l'intervention.

 

P1220759.JPG 

Son démontage ne pose pas de problème particulier........l'occasion de faire un petit toilettage!!!!

 

P1220763.JPG 

L'objectif est de poser deux anneaux sur l'un des côtés du module qui permettront de le fixer sur des crochets à installer en haut du mur.

 

P1220764.JPG 

rajout d'un tasseau en sapin vissé et collé (il faut que cela tienne bien pour ne pas courir le risque de voir le module s'écraser sur le réseau!!!!)........et pose de deux anneaux après avoir repéré l'emplacement des crochets fixés sur le mur..........sur cette photo, je me suis trompé d'emplacement, il faudra recommencer!!!!!

 

P1220766.JPG

 

et voilà!!!! notre module se balance tranquillement au dessus du réseau, laissant à son auteur le champ libre..........vue imprenable de la baraque des cantonniers!!!!!

 

P1220767.JPG

 

je peux désormais attaquer la pose des plateformes de roulement du nouveau circuit.........ici, nous nous trouvons à l'extrême nord/ouest du réseau (sensiblement derrière la rotonde du dépôt) une chance, le module a son angle biseauté à 45° ce qui va permettre de poser un plan de roulement d'un quart de cercle (toujours au rayon 54 cm et réalisé en médium de 10 mm d'épaisseur et de 80 mm de large) Néanmoins, les angles devront être rabotés en suivant le tracé courbe que l'on aperçoit sur cette photo (travail réalisé avec une bonne scie égoîne après avoir dégagé toutes les vis à bois) la structure du caisson ayant été collée à l'origine, sa solidité ne devrait pas être altérée.

 

P1220768.JPG

 

Les plateformes de roulement sont fabriquées en atelier après avoir repéré exactement leur implantation future.........nous voyons ici la section qui raccordera la ligne à l'ouest du réseau pour se diriger vers l'extrême nord/est (sous la gare terminus) où elle rejoindra au niveau - 16 cm l'autre section déjà installée.

 

P1220769.JPG 

il est recommandé de poser la voie préalablement, notamment la section en courbe qui est taitée d'un seul tenant avec une portion de rails au mètre.

 

P1220772.JPG

 

Maintenant, le plan de roulement peut-être positionné, collé et vissé sur le bâti..........une petite section de rail vient se raccorder au circuit niveau 0

 

P1220774.JPG 

deux mètres de circuit supplémentaires pour déboucher sur la face nord du réseau où la voie va s'enfoncer progressivement sur une longue ligne droite de 7 mètres.

 

P1220777.JPG 

A ce stade, nous sommes au niveau - 3 cm par rapport au niveau zéro, une chance, le pilier que l'on aperçoit en arrière plan laisse un passage de 10 cm qui permettra de poursuivre la rampe en longeant les modules déjà installés.

les travaux seront relativement faciles sur cette ligne droite!!!!!!

 

P1220778.JPG

 

Vue en plongée de la portion en question..........le couloir se réduit à qq 20 cm de large.........suffisant pour me faufiler........en rentrant mon ventre..........pas intérêt à grossir!!!!!!! mon épouse y veille attentivement........merci 

 

A suivre

 

  

Par piouls - Publié dans : Plan et thème du réseau
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Jeudi 30 août 2012 4 30 /08 /Août /2012 13:00

P1220464.JPG

 

Les travaux se poursuivent pour tracer le nouveau circuit périphérique qui va longer tous les murs du local, réduisant le couloir déjà étroit que j'avais prévu à l'origine de la construction du réseau.

 

Nous en étions restés au tronçon situé dans la courbe de la gare de Clairville, en contrebas, ce qui avait justifié les infrastructures présentes sur cette photo.

 

P1220598.JPG

 

La pose des plans de roulement en MDF (80 mm de largeur et 10 mm d'épaisseur) sous la ville de Clairville a nécessité le retrait de deux modules........qui seront réinstallés plus tard. Nous sommes ici dans la courbe à l'extrême sud/est du réseau. Des équerres en CP de 16 mm d'épaisseur supportent les plans de roulement bordés d'une bande de MDF de 3 mm d'épaisseur et de 30 mm de hauteur collée et vissée sur tout le pourtour. A cet endroit, nous sommes descendus à 9,5 cm en dessous du niveau zéro du réseau.

A noter le choix du CP multiplis (au nombre de 11!!!) pour tous les supports qui seront créés désormais et qui confère à l'installation une solidité et rigidité à toute épreuve.

 

P1220599.JPG

 

l'amorce de la courbe nécessitera de revoir le dernier couple supportant le décor en surface.............

 

P1220600.JPG

 

zoom sur une équerre vissée sur un des pieds supportant le réseau.

 

P1220601.JPG

 

L'élément courbe est posé et collé, la pente est repérée tout au long du nouveau tracé, afin de respecter à l'arrivée le niveau - 16 cm qui débouchera sur une grande gare souterraine. (rampe de 2% soit une chute de 1 cm par demi-mètre)

 

P1220605.JPG

 

A partir de là, il n'est plus question de se faufiler dans le couloir sud/est occupé par un module indémontable de montagne!!!! il faut donc préparer les plans de roulement sur établi, repérer leur positionnement, installer les supports, poser et coller la voie d'abord et installer le tout en se glissant sous le réseau..........je dois dire que c'est particulièrement douloureux pour le dos.........et que j'avance très lentement......... un petit mètre tous les jours!!!!! 

 

P1220606.JPG

 

Idem pour les bandes de sécurité qui borderont le circuit sur l'extérieur, il faut les coller et visser à l'avance, car une fois les plans de roulement posés, l'accès à une visseuse n'est plus possible.......

 

P1220608.JPG

 

Bon, j'ai avancé de 3 mètres environ en 3 jours, à ce train là, je risque d'être viré par la Direction!!!!!

Il faut vérifier si la rame Bréda Roco n'accroche pas dans les courbes........j'ai dû sectionner les pieds du dernier couple..........sans importance à cet endroit.........car non visible côté opérateur.

 

P1220614.JPG

 

Pour la suite du tracé, j'ai confectionné une série d'équerres qui seront fixées cette fois ci à l'intérieur, sur les tasseaux constituant la structure basse du réseau en forme de caisson

 

P1220616.JPG

 

 ce système permet d'ajuster précisément la hauteur du plan de roulement, car il est important d'être constant dans la progression de la pente.

 

P1220619.JPG

 

En fait, il faut alterner les équerres en fonction de la structure disponible.........chaque fois qu'un pied du réseau se trouve sur le parcours, je choisis le montage visible en premier plan sur cette photo...........l'important est de créer un support tous les 50 cm

 

P1220625.JPG 

 

Encore qq centimètres de rails posés.........au fur et à mesure de l'avancement, je vérifie que la circulation de la rame test s'effectue sans problème.

 

P1220624.JPG

 

notamment si le passage dans les courbes n'accroche pas!!!!! J'ai respecté le rayon minimum R5 de Roco soit 54 cm, norme que j'ai retenue pour faire circuler tout le matériel roulant qui a déjà été modifié

 

P1220627.JPG

 

La seconde portion en courbe se situe également sous la montagne, et l'accès couloir est impossible.........il faut préparer le rail flexible (Peco) le couder, le coller sur sa plateforme avant de l'installer. Le rail de jonction (à droite) devra être préalablement sectionné à la longueur exacte pour raccorder le circuit déjà installé. Chaque nouvelle section de plateforme comporte un embout en CP vissé et collé, ce qui assure une jonction sans cassure.

 

P1220628.JPG

 

Le tronçon a été raccordé, il reste moins de 20 cm entre le bord extérieur et le couloir, je ne suis pas épais, mais je ne passe pas.........et quand bien même je ferais une cure d'amaigrissement, la tête viendrait buter sur la montagne qui couvre toute la surface du couloir..........les déplacements se font en rampant sous le réseau!!!!!

 

P1220629.JPG

 

avec un peu de recul, on aperçoit au dessus la structure de montagne qui a été rajoutée il y a qq années.

 

P1220634.JPG 

Nous abordons maintenant la face Est du réseau en direction de St-Gilles.........une chance que tous les angles extrêmes du réseau ont été biseautés à 45°, ce qui permet d'avoir un peu plus de place pour la pose de cette seconde portion de courbe.

Nous sommes descendus au niveau -14 cm et nous allons gagner encore 2 cm pour atteindre - 16 cm avant de construire la rampe sur la face Nord et nord/ouest du réseau qui nous fera remonter au niveau zéro. Rappelons que ce circuit périphérique pourra être totalement indépendant, mais offre l'avantage de pouvoir se racccorder au circuit principal sur deux axes via la bretelle double shinohara.  

 

P1220639.JPG 

C'est à cet endroit (niveau-16) que la ligne va comporter une bifurcation via une série d'aiguillages pour diriger vers une gare souterraine de 10 voies.

 P1220642.JPG

 

J'ai raccordé électriquement le nouveau circuit à l'ancien, ce qui permet de tester le comportement de rames plus longues aussi bien en mode analogique que digital. (ici un RTG Jouef)

 

Avant d'attaquer l'autre rampe sur la façade Nord, je vais aborder d'autres travaux moins douloureux pour le dos......... il faut varier les plaisirs (galères???) en modélisme, comme en toutes choses d'ailleurs!!!

 

A +   

 

 

Par piouls - Publié dans : Plan et thème du réseau
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Vendredi 17 août 2012 5 17 /08 /Août /2012 08:00

P1220343.JPG

 

La tranchée sud/est longe la ville de Clairville et il est possible à cet endroit de lancer un second pont routier, il fermera le décor de la nouvelle ligne qui va ensuite s'enfoncer sous le réseau. La construction du pont en forme de caisson ne pose pas de problème particulier (structure en médium de 10 et 3 mm) avec quelques renforts en U plat ( profilés Evergreen)

 

P1220397-copie-1.JPG

 

J'ai pris l'option de construire un couloir anti avalanche jusqu'au pont routier, afin d'éviter une tranchée trop étroite.........enfin, c'est une appelation impropre, aucun risque d'avalanche à cet endroit !!!!!! disons que le mur en question retiendra les éventuelles chutes de rochers qui surplomberont le toit..........toujours découpe dans du médium de 10 mm

 

P1220398.JPG

 

un des éléments est construit différemment pour s'encastrer sous le pont routier

 

P1220399.JPG

 

Tous les éléments ont été peints en gris avant leur pose définitive par collage

 

P1220402.JPG

 

Le ballastage et flocage du sol a été fait avant la pose, c'est préférable!!!!!

 

P1220405.JPG

 

je peux maintenant m'attaquer à la toiture réalisée en médium de 3 mm renforcé avec des profilés Evergreen 

 

P1220406.JPG

 

finition sur le dernier élément avant patine.

 

P1220407.JPG

 

Les murs intérieurs ont été salis copieusement avec les encres Modelmates.

 

P1220409.JPG

 

Tout est en place et collé, on peut maintenant poser la toiture.

 

P1220410.JPG

 

quelques salissures du mur intérieur en brossant les encres avant séchage complet.

 

P1220415.JPG

 

Le toit est en place, je peux maintenant m'attaquer au relief sur toute cette zone.

 

P1220420.JPG

 

Il manque encore une structure au delà du pont routier constituée de couples de 8 cm de hauteur et 5 cm de large, la voie étant en alignement droit à cet endroit, pas de risque d'accrochage du matériel roulant.

 

P1220424.JPG 

Quelques rochers qui surplombent la toiture et beaucoup de végétation rampante...........

 

P1220426

 

Les écorces de pin reproduisent assez bien un relief rocheux, mais il faut ensuite éclaircir le ton brunâtre trop prononcé avec un léger voile de gris pâle à l'aérographe.

 

P1220427.JPG

 

mise en peinture du sol avec des gouaches avant collage du flocage et des buissons. 

 

P1220430.JPG

 

Quelques touches d'ocre jaune avec la pointe d'une brosse simulent les plaques de mousses séchées sur les rochers

 

P1220429.JPG

 

Le relief commence à prendre tournure........il faut maintenant attendre le séchage complet

 

P1220433.JPG 

vue globale de Clairville après les travaux de souténement de la nouvelle ligne..........pas trop de dégradation!!!!! l'administrateur veille!!!!

 

P1220436.JPG 

 J'avais quelques inquiétudes sur l'opportunité d'un mur de cette nature dans cette zone.........plus maintenant, car il crée une rupture de style avec les murs de soutènements en briques qui le précèdent.........le médium une fois peint et patiné est un matériau qui imite assez bien le ciment brut que l'on peut voir dans ce type d'ouvrage.

 

P1220439-copie-1.JPG 

Du côté de Clairville, il reste à terminer la déco de la route.

 

P1220451.JPG

 

 

C'est fait, avec un trottoir rajouté et une barrière garde corps dans le même style que le pont précédent.

 

 

P1220455.JPG

 

Une zone de verdure a été rajoutée au dessus de la voie. La portion de route a reçu son revêtement..........la déco est quasiment terminée.

 

P1220459.JPG

 

Maintenant, plus d'extension possible côté sud/est, il me reste 20 cm pour me faufiler entre le décor et le mur........faut pas que je grossisse!!!!!

 

P1220447.JPG

 

Un petit retour sur une zone d'arbustes/buissons dans le pré aux vaches (réalisation en zeeschium et filets floqués)

 

le plus dur est fait, je vais enfin pouvoir continuer le tracé du circuit souterrain, et aborder la construction de la troisième gare souterraine..........car c'est l'objet principal de tous ces travaux.

A +

 

Par piouls - Publié dans : Plan et thème du réseau
Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Vendredi 10 août 2012 5 10 /08 /Août /2012 20:22

P1220253.JPG  

les travaux se poursuivent lentement.......les renforts de murs de soutènement ont été équipés de plaques Slater's reproduisant les chaînons d'angle. Je peux maintenant m'attaquer à la patine, toujours en utilisant le même processus, a savoir une couche de peinture acrylique gris moyen sur toute la surface .......avant séchage complet........j'essuie énergiquement avec un chiffon la surface des briques pour ne laisser que les joints........et des traces grisâtres sur certaines zones à salir........enfin qq touches de vert mousse et ocre jaune. Les chapeaux découpés dans des baguettes de sapin sont peints en gris ciment, puis patinés.

 

 P1220255.JPG

 

Même traitement pour tous les murs en insistant sur les zones humides où s'installe généralement la mousse.

 

P1220256.JPG

 

Je peux maintenant coller les renforts (colle de contact au néoprène)

 

P1220262.JPG

 

.....et décorer la tranchée avec du ballast sur la voie (GPP) collé avec un mélange de colle/eau/goutte de détergent déposé avec un compte gouttes. Quelques touffes d'herbage (fibres GPP) et de poudre de ciment couvrent le reste du plan de roulement.

 

P1220264.JPG

 

zoom sur la plateforme. La base du mur de soutènement est plus sale.......avec des traces de mousse.........la finition se fera lorsque tout sera bien sec en pulvérisant finement à l'aérographe un voile de peinture acrylique Tamiya couleur poussière, pour uniformiser la couleur des traverses avec celle du ballast.

 

P1220286.JPG 

 En attendant, je peux passer à la déco du relief, l'enduit colle qui recouvre les plaques de dépron étant maintenant bien sec.

 

P1220290.JPG

 

Quelques raccords seront nécessaires pour installer une clôture dans le pré aux vaches..........j'ai retrouvé dans mes tiroirs ce kit de barrières qui sera bien pratique.

 

P1220292.JPG

 

la clôture est posée, Avant de floquer le relief, je badigeonne avec des gouaches (vert, ocre, terre de sienne) toute les surfaces à traiter. Le revêtement routier a été collé (mélange de flocage gris très fin avec de la poudre de ciment) compressé avec une roulette de tapissier, et légèrement poncé après séchage complet.

 

P1220293.JPG  

 J'ai aménagé un portail pour l'enclos des vaches, accessible via la route. Les rochers (écorces de pin) seront encadrés de végétation (buissons/arbustes) et repeints partiellement.

 

P1220295.JPG

 

 Sur cette photo, une partie du relief est traité avec du flocage en fibres (GPP) et diverses poudres (Heki, Woodland scenic) ainsi que du filet floqué dans diverses couleurs de vert (Heki)

 

P1220296.JPG

 

Cela commence à prendre forme.........je tiens le bon bout!!!!!

 

P1220313.JPG 

 on peut passer de l'autre côté du pont.............ce n'est jamais fini!!!!!

 

P1220299.JPG

 

Lorsque la colle sera bien sèche...........il faudra aspirer tous les excédents de flocage.

 

P1220305.JPG

 

et remettre en forme les buissons floqués toujours difficile à manipuler tant que la colle n'est pas prise.

 

P1220310.JPG

 

A ce stade, je peux rajouter quelques arbres fabriqués à partir de fleurs séchées du jardin et de flocage GPP. Ils feront le bonheur des randonneurs/campeurs qui sillonnent les routes en période estivale...... 

 

P1220311.JPG 

Faire du stop n'est pas gagné d'avance.........ce touriste n'a pas l'intention de balader tout ce petit monde!!!!!

 

P1220316.JPG

 

Le rideau d'arbres ne doit pas être trop dense pour ne pas occulter le paysage d'arrière plan 

 

P1220319.JPG 

Le plan de roulement sera ballasté sur toute la partie visible du réseau..........opération assez longue qui impose une répartition régulière du ballast entre les traverses (avec une brosse très souple) et le flocage tout autour.

 

P1220320.JPG

 

le dépôt de colle liquide avec un compte gouttes (50% colle à bois 50% eau, une goutte de détergent liquide vaisselle) est également une opération assez longue...........le lendemain, lorsque tout est bien sec, il faut évacuer les petites graviers qui restent sur les traverses, polir la surface des rails avec une gomme abrasive.

 

P1220323.JPG

 

La vitrine a été ôtée provisoirement le temps de réaliser le ballastage.

 

P1220331

 

Les vaches ont retrouvé leur vert paturage .........et vont pouvoir à nouveau regarder passer les trains!!!!!

 

P1220336.JPG 

La zone à droite du pont est terminée jusqu'à la sortie de la courbe...........je vais sans doute poursuivre avec un muret anti avalanche du côté de Clairville.........enfin, je verrai ce que cela donne!!!!

 

P1220338.JPG

 

Les rochers ont reçu un voile de gris à l'aérographe ainsi que toute la voie ballastée, afin d'atténuer notamment le brun foncé des écorces de pin. la végétation dense contribue à masquer partiellement ces dernières. 

 

le plus gros des travaux est achevé...........je vais pouvoir continuer le circuit sur le zone sud/est où un nouveau pont routier doit être lancé!!!!!!!! ensuite, plus de décor, on va passer sous le réseau pour construire la troisième gare souterraine.

 

A +

 

 

Par piouls - Publié dans : Plan et thème du réseau
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 4 août 2012 6 04 /08 /Août /2012 23:10

P1220196.JPG

 

Le tablier du pont routier a été revu afin de lui donner plus de consistance, ce qui a nécessité sa dépose, le tronçonnage des pieds sur 30 mm et l'ajout d'une structure supérieure de même hauteur.

 

P1220199.JPG

 

J'en ai profité pour confectionner le trottoir dans du polystyrène de 1,5 mm d'épaisseur, les piliers ont été découpés dans du profilé creux carré, ce qui a permis d'enfoncer une tige en laiton à l'intérieur qui vient s'encastrer dans la plaque de médium............pour solidifier le tout...........les garde corps en laiton photo découpé sont collés sur le trottoir et les piliers

 

P1220200.JPG

 

un petit chapiteau termine les piliers..........y'à plus qu'à décorer le tout!!!!

 

P1220209.JPG

 

sur la façade sud/est, opération destruction pour réduire la hauteur du mur de soutènement.........pas facile avec tous les tasseaux collés derrière la plaque de MDF à découper!!!!

 

P1220211.JPG

 

c'est la guerre!!!! les vaches fuient la zone dévastée........va falloir reconstruire.

 

P1220212

 

La saignée est terminée.........un peu de ménage s'impose!!!!

 

P1220213.JPG

 

Sous le pont de Clairville, la route devra être prolongée pour enjamber la nouvelle voie tracée en contrebas.........j'envisage cette fois ci un pont sur caisson métallique.........à étudier pour l'implantation!!!!

 

P1220217.JPG

 

 Les raccords de décor seront traités en dépron de 4 cm d'épaisseur après consolidation de la structure qui a été découpée.

 

P1220218.JPG

 

des couples en CP ont été découpés, puis collés et vissés pour consolider le mur de soutènement et accrocher les plaques de dépron (découpe avec un fil chauffant sous tension pile de 4,5V)

 

P1220220.JPG

 

le relief est maintenant terminé, les cavitées sont refermées........

 

P1220225.JPG

 

y compris sur la facade sud/est

 

P1220226.JPG

 

Une couche d'enduit/colle est badigeonnée sur le relief (produit utilisé pour coller les plaques de BA13 dans le bâtiment) c'est efficace, cela sèche vite et s'accroche bien sur tout support.

 

P1220227.JPG

 

les vaches vont bientôt retrouver leur vert paturage...........faudra sans doute clôturer...........une vache tombée sur la voie........çà fait un peu désordre!!!!!!

 

P1220228.JPG

 

Les contreforts ont dû être réduits au niveau de l'épaisseur (7 mm au lieu de 10 mm) car le gabarit de certains autorails décalé en courbe, risquaient d'accrocher.

 

P1220235.JPG 

notamment la rame TEE de Roco qui est sans doute l'élément le plus délicat pour l'inscription en courbe sur des tranchées étroites. Les contreforts seront peints et patinés avant la pose définitive pour faciliter le travail de déco du mur de soutènement.

 

P1220240.JPG

 

Il reste encore un travail important de déco sur toute cette zone, mais je commence à y voir plus clair.........Les photos prises sous différents angles permettent maintenant d'avoir une vision globale plus précise.........S'agissant d'une portion exposée du réseau, son traitement doit être soigné, l'inscription en courbe permet par ailleurs de casser l'angle droit du L qui était un handicap certain pour la prise de certaines photos/vidéos.  

A +

Par piouls - Publié dans : Plan et thème du réseau
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Créer un Blog

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés