Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 19:30

P1190463 

 

Beaucoup d'entre nous connaissent le wagon Roco Clean avec son fameux patin équipé d'une gomme chargée de nettoyer la voie. A l'usage, on réalise vite que son efficacité est relative, puisqu'il frotte toujours au même endroit sur les files de rails qu'il a plutôt tendance à encrasser avec le temps.

 

Partant de ce constat, j'ai essayé de concevoir un système de nettoyage basé sur un mouvement orbital du patin Roco, actionné par un moteur installé sur un wagon. Le principe est calqué sur les ponceuses orbitales du commerce dont le mouvement particulier assure un travail soigné du support traité...........l'objectif étant  d'obtenir un polissage parfait des rails après passage du wagon. Je dois dire qu'à l'échelle HO, la mise au point est délicate, mais les premiers résultats sont encourageants..........et j'espère bien mener le projet à son terme...........malgré les nombreux écueils que j'ai rencontrés durant les étapes de réalisation décrits ci-après. La photo ci-dessus montre le chassis prototype dans sa version définitive

  

P1190378

 

le premier travail consiste à usiner un volant d'inertie compact taillé dans un rond de laiton de 24 mm de diamètre (fourniture l'Octant) l'utilisation d'un mini tour à métaux est nécessaire pour cette opération, mais on peut trouver des volants d'inertie pré usinés et percés au diamètre de 2 mm qui est généralement le standard des arbres de moteurs.

 

P1190380

 

Pour tester le mécanisme, j'ai utilisé un moteur à rotor sans fer fonctionnant sous 6 V DC qui offre un minimum de hauteur, celui-ci étant disposé à la verticale sur le chassis du wagon et fixé par deux vis sur une plaque de laiton pour l'instant à l'état brut. Un trou excentrique (1 mm de diamètre) a été percé à 1,5 mm de l'axe central du volant d'inertie dans lequel j'ai collé la queue d'un forêt de même diamètre, cette pièce en acier HSS étant soumise à un frottement important.

 

P1190381

 

Ensuite, il faut confectionner quatre coupelles sur lesquelles viendront s'encastrer des ressorts chargés d'appuyer sur le patin Roco tout en lui assurant un mouvement orbital via l'excentrique. Là encore, le tour à métaux permet d'usiner précisément la pièce tournée dans une ancienne roue en laiton de locomotive.

 

P1190383 

L'entraxe entre les deux coupelles est calqué sur celui du patin supportant la gomme abrasive Roco, les deux ressorts (sans doute origine du wagon nettoyeur Roco - sans certitude) sont collés sur l'embase des coupelles (colle UHU méga strong)

 

P1190385 

Le patin Roco doit être consolidé par une pièce métallique usinée qui viendra se loger dans la cavité supérieure en forme de fenêtre, laquelle sera collée et percée en son centre d'un trou de 1,1 mm de diamètre, de façon à assurer un léger jeu lors du déplacement orbital. Les deux autres coupelles viendront s'emboîter sur les ressorts.

 

P1190386

 

A ce stade, il faut trouver un wagon qui va servir de test pour l'application souhaitée. J'avais confectionné il y a qq temps ce chassis pour une caméra embarquée supporté par deux bogies Jouef..........il fera l'affaire........du moins c'est ce que je pensais!!!!!

 

P1190388 

l'heure de vérité!!! je fais tourner avec une pile de 4,5 V l'engin en question........à faible vitesse, pas trop de vibration........mais comment va t-il se comporter sur les rails???

 

P1190389

 

J'avais pris l'option de découper la gomme pour ne laisser que deux bandes de frottement sur chaque rail, et permettre ainsi de franchir les crocodiles qui sont légérement au dessus du niveau de la bande de roulement.

 

P1190390

 

Un lestage consistant du wagon (4 coils de wagon Piko) devait m'assurer une stabilité convenable.

 

P1190392

 

mal vu car le wagon trop long a tendance à désaxer le patin dans les courbes les + serrées du réseau..........avec un déraillement à la clé!!!

 

P1190393

  

il faut revoir la copie, avec une installation sur un wagon le + court possible, le roco clean lui-même étant trop long. Je vais donc sacrifier un wagon ETF Piko, qui sera sectionné en milieu du chassis pour loger le volant d'inertie. Prélablement, le dessous du chassis du wagon a été fraisé (Dremel) pour présenter une surface absolument lisse.

 

P1190394

 

Deux autres trous sont nécessaires pour loger les coupelles, le support moteur et le mécanisme devant pouvoir être démonté du wagon si nécessaire. Un renforcement des deux longerons du chassis a été rajouté à l'aide d'un profilé en U plat (fourniture l'Octant) qui sera collé.

 

P1190396 

le support moteur en laiton a été redécoupé en losange, pour libérer le maximum de portée sur le chassis du wagon porteur.

 

P1190395

 

nouveau test pour vérifier que rien ne bloque la rotation du moteur

 

P1190400

 

L'ensemble est remonté, le patin a dû être rogné au niveau de ses fixations pour ne pas cogner sur les roues du wagon.

 

P1190450 

mais il faut changer les patins, j'ai trouvé un jeu neuf (fourniture Limousin Modélisme Train). Eux aussi doivent être rectifiés au format de celui figurant au premier plan. Idem pour les coupelles accueillant les ressorts qui repasseront au tour à métaux pour réduire la colerette..........avec réalisation d'un filetage pour faciliter la pose avec une vis de 3 mm. Il faut que le débattement orbital soit totalement libre et sans heurts. Je n'ai pas retenu les cotes exactes de ces différentes pièces, l'important étant qu'elle doivent s'adapter à la configuration du wagon porteur.

 

P1190451

 

Un fraisage à 45° doit être réalisé dans les deux trous du patin pour encastrer la tête des vis (à l'envers sur la photo) Par ailleurs, 4 vis sous le chassis du wagon permettent de fixer solidement le moteur sur son support laiton

 

P1190452 

La fixation est plus facile désormais et permettra d'échanger facilement un patin usagé.

 

P1190453

 

J'avais pris l'option de ne pas fixer la pièce métallique au premier plan, mais c'est nécessaire........pour limiter les vibrations.........elle sera donc collée.

 

P1190454

 

Une petite rondelle en laiton a été collée sur la base de l'excentrique, le patin ne devant pas frotter sur le volant d'inertie. Ultérieurement, j'ai dû réviser l'emplacement de cet excentrique situé trop loin de l'axe du moteur en le repositionnant à 1 mm au lieu de 1,5 mm, ce qui limite la course orbitale du patin et donc les vibrations (le précédent indécollable a été tronconné à sa base) 

 

P1190455

 

Bon, notre wagon est prêt pour de nouveaux tests, reste plus qu'à remettre les essieux. deux brides en forme de cavalier en fil laiton de 1 mm ont été installés et collés afin de limiter le mouvement vertical du patin au délà du niveau des rails.

 

P1190457

 

vue de dessous............un peu de graisse au silicone sur les pièces en mouvement devraient limiter les frottements.

 

P1190458

 

Le wagon peut être posé sur la voie pour vérifier son comportement. S'agissant d'une motorisation sous 6 V, un premier test sera effectué avec un décodeur pour limiter la tension et rechercher le régime de fonctionnement le mieux approprié.........cette fois ci, je pense tenir le bon bout.........le rail est poli impeccablement après qq passages d'essai.........des vibrations très supportables à bas régime...........je peux continuer mon exploration............si tout se passe comme prévu, ce sera un outil efficace pour le nettoyage des voies, notamment sur les parties cachées/souterraines du réseau.

La suite de cet article sera consacrée à la mise au point en régime d'exploitation.

A +

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche