Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 21:00

P1240686.JPG

 

Ayant acquis d'occasion deux anciens wagons porte autos Electrotren en état très moyen, j'ai entrepris de les restaurer, et d'équiper l'un deux de feux de fin de convoi fonctionnels.

 

P1240656.JPG

 

Les barres d'articulation de l'essieu central étant absentes, (cassées?) il importe d'en fabriquer d'autres, en prenant modèle sur un wagon neuf (à droite sur la photo) Sans cet accessoire, le wagon ne peut pas circuler correctement, les deux demi éléments ayant tendance à se désaxer par rapport à la voie.

 

P1240658.JPG

 

Un premier élément a été découpé dans une plaque de 2,5 mm d'épaisseur après repérage de l'entraxe (percé à 3,2 mm)

Les deux barres se croisant, il faut limer la plus grande longueur en dégageant environ 1,25 mm d'épaisseur. Le maintien par deux forets de 3,2 mm enfichés dans un bloc de bois dur facilite le travail, mais il faut avancer prudemment, il a fini par casser!!!

 

P1240660.JPG

 

Une chance, j'avais reproduit cet élément en 4 exemplaires sur une plaque de polystyrène de 1 mm d'épaisseur, car la découpe imposée en forme d'os de chien n'est pas aisée. Les trous ont été préalablement perçés en s'aidant du gabarit, ce qui garantit un entraxe parfait.

 

P1240661.JPG

 

La découpe a été faite avec un scie alternative Proxxon équipée d'une lame très fine, le travail au cutter étant toujours possible, mais beaucoup plus délicat. Nous voyons sur cette photo un des wagons déjà équipé. La forme particulière est imposée par le débattement de l'essieu central dans les courbes. Sur les originaux, la surface totale des axes de rotation est moulée d'un seul bloc, permettant aux barres de tenir toutes seules en appui sur le bogie. Avec ce montage, les barres sont plus fines et il convient de loger des vis pour les maintenir en appui sous le chassis.

 

P1240662.JPG  

Les tenons d'origine ont dû être rognés à la hauteur du trait de feutre

 

P1240663.JPG 

Idem sur les quatre tourillons extrêmes du chassis de l'essieu central

 

P1240664.JPG

 

Les tenons ont été repercés à 1,6 mm, puis taraudés à 2 mm pour fixer des vis à tête plate qui maintiendront les barres en diagonale. L'essieu central peut être ensuite revissé sur ses supports, A ce stade, je peux vérifier que l'articulation des deux semi plateformes est correcte, si tout est bien tracé, les roues ne doivent pas frotter sur les barres dans les courbes les + serrées.

 

P1240673.JPG

 

Les deux wagons sont maintenant réparés, s'agissant de modèles anciens, j'ai prévu de les équiper d'attelages courts à élongation variable, à l'instar des autres plus récents. J'ai utilisé les modèles Roco. Pour ce faire, il faut fraiser tout ce qui dépasse sous le chassis à la hauteur de la plaque métallique. Le wagon de droite est déjà équipé et celui de droite va l'être (assemblage par colle UHU strong and safe) qui permet le temps de prise de vérifier que l'écartement entre les tampons est convenable. 

 

P1240674.JPG

 

J'ai prévu également d'équiper l'un des wagons de feux de fin de convoi. La prise de courant se fait sur un  des essieux d'extrémité et l'autre central. Pour ce dernier, j'ai dû fabriquer la pièce ci-dessus découpée dans une plaque de chrysocal de 1/10 ème de mm.

 

P1240675.JPG

 

La lamelle de contact ainsi réalisée est fixée sur l'essieu central et sa forme incurvée permet d'avoir un contact très doux sur l'axe tout en faisant office de suspension. 

 

P1240676.JPG

 

la réalisation de l'autre contact est plus facile, il est simplement vissé sous le chassis. A noter que les essieux ont été remplacés par des modèles plus fins, dans la mesure où les originaux supportent des roues isolées de chaque côté.

 

P1240678.JPG

 

Vue globale du wagon. Un micro câble limande noir/rouge alimentera les feux de fin de convoi.

 

P1240687.JPG

 

sous le chassis, j'ai logé deux mini condensateurs de 100 uF 16 V montés en parallèle à la sortie d'un mini pont redresseur, avec une résistance de 10 Kohms, ce qui permet un éclairage assez doux des feux et surtout leur maintien éclairé même lors de grosses micro coupures, et ce dans les deux sens de marche, quel que soit le mode d'alimentation (analogique ou digital) 

 

P1240679.JPG

 

Pour les feux de fin de convoi, j'ai utilisé les modèles ci-dessus qui sont percés en dessous pour pouvoir loger des micro leds CMS rouges. J'ai tronçonné les poignées qui ne sont plus d'actualité pour des wagons modernes.

 

P1240680.JPG

 

Il ne reste plus qu'à les fixer sur l'un des rabattants du wagon, après avoir vérifié que les leds sont bien fonctionnelles après encollage (montage en série anode contre cathode)

 

P1240684.JPG

 

Un peu de peinture jaune et notre wagon est prêt à reprendre du service.

 

P1240685.JPG

 

Un petit tour de circuit des deux wagons tractés par une CC72000 confirme qu'ils sont aptes à circuler désormais sur le réseau. Il ne reste plus qu'à installer des voitures!!!

 

A +

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Chigory 29/03/2013 11:30

Merci beaucoup pour vos commentaires. Venant de vous, c'est un honneur.
Je suis un adepte de votre travail et j'ai beaucoup appris de nombreuses explications qui ont si généreusement partagés.

Chigory.

Chigory 28/03/2013 11:48

Un travail de finition délicate et fine.
Explication avec de nombreux détails. Je note pour les réparations futures.
Merci pour le partage.

Salutations, Chigory

piouls 29/03/2013 07:56



très intéressante, votre installation de caméras et moniteurs pour une application de surveillance de gare souterraine!!! site à visiter.



huard 28/03/2013 09:30

Bonjour ,très beau travail de réhabilitation de wagon chapeaux
Bonne journée
Jean Paul

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche