Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 16:50

P1250692.JPG

 

Sur cette photo, nous voyons deux aiguillages enroulés de grand rayon shinohara code 100 récupérés dans un état très moyen, les lames d'aiguilles étant inexistantes sur les deux appareils, et les pointes de coeur tronconnées avaient quelque peu malmené les traverses, bref, ils étaient inutilisables. 

S'agissant de matériel de qualité, J'ai entrepris de les restaurer et la première intervention s'est portée sur l'aiguillage du bas qui avait le plus souffert.

 

P1250693.JPG 

 zoom sur la zone d'aiguilles, il faut en reconfectionner d'autres!!!

 

P1250689.JPG

 

Deux portions de rails issues d'une voie flexible au code 100 Peco ont été tronconnées à la bonne longueur, les pointes ont été effilées avec une lime plate douce, le rail étant bloqué en biais entre les mors d'un étau, Elles sont ensuite légèrement cintrées pour épouser la courbe de la voie, il faut vérifier que leurs pointes se plaquent bien le long du rail. Ensuite, il convient de fabriquer une traverse pour l'articulation des lames, celle ci est découpée dans une plaque de circuit imprimé dont la largeur correspond à l'espace disponible entre les deux traverses chargées de l'accueillir.

 

P1250688.JPG

 

Comme sur tous les aiguillages de la marque Shinohara, le point d'articulation se fait avec une éclisse dont la plus grande surface est soudée sur la lame mobile, il faut garder 3 à 4 mm pour pouvoir l'emboîter ensuite sur la partie de la lame fixe.

 

P1250705

 

zoom sur le système d'articulation

 

P1250694.JPG

 

La fixation sur la traverse mobile se fait en perçant deux trous de 0,5 mm sur la base de chaque lame d'aiguille, dans lesquelles sont insérées deux tiges de laiton de même diamètre coudées à 90° qui seront soudées sur les pointes internes des lames.

 

P1250707-copie-1.JPG 

 attention, le perçage est délicat sur cette surface très étroite.

 

P1250708.JPG

 

détail de la tige de laiton avant soudure.  

 

P1250695.JPG

Prévoir un écartement suffisant (14 mm) lors du perçage des deux trous dans la traverse mobile. Celle ci a été affinée sur sa partie centrale et la bande de cuivre a été supprimée, les deux lames devant être isolées électriquement. Les deux tiges de laiton seront ensuite repliées à 90° sous la traverse mobile, ce qui maintiendra définitivement l'ensemble des lames d'aiguilles. J'ai prévu trois trous positionnés latéralement pour la connexion à un moteur d'aiguillage, mais il sera toujours possible de créer une motorisation plus discrète sous la table de roulement.

 

P1250706.JPG

 

La pointe de coeur avait été tronçonnée pour une alimentation distincte, mais les traverses avaient souffert au cours de cette opération, et j'ai dû consolider l'ensemble.

 

P1250687.JPG

 

Là encore, une pièce de circuit imprimé découpée au gabarit des traverses endommagées et collée côté face non cuivrée permet de consolider l'aiguillage, une chance, l'épaisseur des traverses 1,5 mm est identique à celle du CI

 

P1250690.JPG

 

C'est OK pour le premier appareil, je peux passer à l'autre qui était un peu moins endommagé.

 

P1250709.JPG

 

 

terminé, les deux aiguillages peuvent reprendre du service, mais je ne vois pas où je pourrais l'utiliser sur biscatrain, plus d'extension possible!!!! c'était juste l'exercice du jour pour ne pas perdre la main. Un modéliste ne jette rien, il restaure avec plus ou moins de bonheur.

 A +   

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

marc 11/07/2013 22:06

Très bonne opération..

Comme quoi ,avec un peu de bon sens ,tout peu se réparer ou être améliorer...Bravo

gerard27 10/07/2013 20:01

Bonsoir,
Tout cela ma rappelle les années 50/60 où l'on fabriquait ses aiguilles soi-même à l'aide profilé Weber st de travelage presphan et agrafes Baby-Train, le fer à souder volait bas, époque révolue
aujourd'hui où l'on achète du "tout-fait". Les pointes de coeur étaient soit en bronze de Baby-Trains, soit entièrement maison.
Bonne soirée, Gérard

piouls 11/07/2013 07:37



époque révolue, mais on était loin de la qualité de fonctionnement du matériel actuel, du moins lorsqu'il n'a pas été martyrisé!!!



huard . 10/07/2013 19:29

Bonsoir tres beaux travail de restauration merci
jean paul

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche