Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 15:47
La signalisation et la création d'itinéraires sont des sujets qui ont été largement traités dans les revues spécialisées. Pourtant, de nombreux modélistes hésitent encore à se lancer dans l'aventure, car il faut reconnaître que le câblage n'est pas simple à réaliser. Quand de surcroit l'exploitation d'un réseau fonctionne sous les deux modes (analogique et digital) cela devient un véritable casse-tête. 
Biscatrain n'échappe pas à la règle, et si jusqu'alors la signalisation fonctionne sur quelques cantons de pleine voie, rien n'est fait dans la zone de gare terminus, hormis quelques potences supportant des feux qui ne sont pas tous conformes et non fonctionnels. Par contre, une douzaine d'itinéraires permettent des enclenchements rapides et sûrs à partir d'un simple interrupteur. La signalisation devra donc dépendre de nombreux paramètres puisque la situation des feux sera fonction de l'itinéraire enclenché et de la position des trains en aval sur les cantons. La photo ci-dessous montre une ancienne potence en laiton (réalisation maison) avec des cibles et des panneaux lumineux (CRR) qui ne correspondent pas à l'implantation de la gare terminus actuelle. Tout devra être refait!!!!


Le premier travail consiste à repositionner sur un diagramme les cibles des signaux à implanter. Je précise que j'ai simplifié par rapport à la signalisation réelle, mais en gardant l'essentiel
.

       
On s'apercoit sur le tracé que la voie principale (canton 7) cisaille une grande partie des voies de la gare terminus côté départ, et celles du dépôt et de la gare marchandises. Si l'un quelconque des itinéraires V1 à V4 est enclenché, le signal (CRR7) situé à l'entrée du gril de gare devra être fermé (carré rouge) Par contre, si l'itinéraire donne la direction canton 7 et ensuite canton 1 le signal CRR7 présentera un feux vert ou jaune selon l'occupation ou non d'un convoi sur le canton 2. Enfin, si l'itinéraire donne la direction du dépôt ou de la gare marchandises, deux feux jaunes supplémentaires du signal CRR7 signaleront le rappel de ralentissement au franchissement du gril de gare.

Voilà en gros ce qui m'attend !!!! Concernant les cibles situées sur les voies principales et d'arrivée, elles sont limitées à l'indication carré (deux feux rouges) voie libre (vert) avertissement (jaune) toujours selon l'occupation des cantons aval. Dans la réalité, il faudrait ajouter un cinquième feu (blanc) pour donner la voie libre en direction du dépôt/marchandises


Pour les voies en impasse (tiroirs) un simple signal présentant deux feux (violet et blanc lunaire) protège leur sortie. 

Le circuit principal étant bouclé, les trains doivent franchir une bifurcation (BIF) pour revenir sur les voies d'arrivée (V5 à V8)
Le signal CRR5 (situé sur le canton 5) présentera alors deux feux jaunes supplémentaires(rappel de ralentissement) Entrant dans le canton 9, une bretelle donne deux directions (les quatre voies d'arrivée) ou (canton 1 à contresens) Le signal Carré 9 situé devant la bretelle devra présenter en plus un indicateur de direction (deux feux blancs) 

Maintenant que tout est bien clair, il ne reste plus qu'à réaliser le plan de câblage de tout ce petit chantier, en attendant de poser les signaux adéquats aux emplacements prévus.

 
Un petit coin du tableau de commande montre l'implantation des interrupteurs qui commandent les itinéraires et leur signification. Dans la mesure où certains d'entre eux nécessitent l'enclenchement de 4 aiguillages, j'ai choisi des interrupteurs 4 RT avec un point central neutre qui permet de créer deux itinéraires avec un seul interrupteur.

 
Ce type d'interrupteur se trouve assez facilement dans les magasins d'électronique type Conrad (ceux là proviennent des USA trouvé sur Ebay)


vue de dessous, le câblage ne pose pas de problème particulier dans la mesure où j'utilise des relais PTT pour actionner les aiguillages, avec un seul fil pour donner la position excitée du relais, celui ci retombant dès que l'interrupteur est repositionné en position centrale. 
Si les aiguillages fonctionnent avec des solénoîdes (produits du commerce en général) l'interrupteur en question ne pourra donner qu'un itinéraire (au lieu de deux) avec deux fils


Un zoom sur le plan montre la numérotation des appareils de voie, avec deux moteurs pour chacune des TJD ou TJS. Un bon repérage est nécessaire notamment pour ces derniers appareils complexes pour situer leur lames d'aiguillages en position neutre (moteurs non excités) car la création d'itinéraire implique la recherche d'un minimum d'actions à exécuter, pour simplifier le câblage. Par exemple, la traversée du gril de gare du canton 7 au canton 1 ne génère aucune action sur les interrupteurs d'itinéraires, et c'est rationnel puisque cela correspond au circuit bouclé. 
La suite de cet article donnera le plan de câblage retenu pour les itinéraires, avec une variante destinée aux utilisateurs de moteurs d'aiguillages classiques. Enfin, le câblage des signaux sera également abordé........si vous le souhaitez!!!!!
Donc à + et pour terminer, une petite photo d'un ancien signal CRR4 (fabrication maison) qui commande la bifurcation via la gare souterraine 1
    



 

  



Partager cet article

Published by piouls - dans automatismes
commenter cet article

commentaires

requiem29 26/11/2009 14:29


C'est un boulot de dingue ! je pensai pas


piouls 27/11/2009 07:04


hello!
intéressant et original ton blog! j'y retournerai volontiers......quant au câblage des signaux, ce n'est qu'une présentation sommaire de ce qui peut être réalisé en modélisme, tout en faisant
l'impasse sur de nombreux éléments de sécurité qui font de la SNCF le plus sûr réseau du monde......enfin tout le monde n'est pas convaincu!!!!!


Michel BEAUBAT 25/11/2009 15:29


Bonjour M. Barbut
Je salive par avance à l'idée de lire la suite de votre article car ce sujet d'une exploitation conforme aux principes réels me passionne depuis de (trop!) nombreuses années...
Par ordre chronologique, je suppose que vous connaissez bien les publications de P. Chenevez (qui restent pour moi LA référence, car les bases conceptuelles restent très actuelles en dépit du fait
que les relais deviennent - parfois - dépassés)
Je vous signale également celles de J. Chevassus parues dans l'IDR des années 70 - 75 (adaptation avec portes logiques des solutions précédentes).
Enfin, que pensez-vous du recours aux solutions "logiciel"? Gardez-vous cela en perspective?

NB:
1- je crois que l'un des éléments de choix le plus importants est de savoir quels types de tableaux de commandes on veut utiliser (quelle ergonomie pour piloter les itinéraires, les convois, la
signalisation et les retours d'information aux postes de commande?) Personnellement, je souhaiterais éviter le plus possible l'utilisation de la souris et du clavier, je penche pour une
reproduction des postes de travail réellement mis en œuvre dans le "vrai" Chemin de Fer
2- pour ne pas encombrer votre site par mes interventions, pourriez-vous me confier une adresse e mail afin que je vous communique plus de détails?


piouls 26/11/2009 08:02



Effectivement, les trois tomes de "l'électricité au service du modélisme" de P. Chenevez a été ma référence pour tout ce qui touche les automatismes, la signalisation, mais aussi la gestion
des cantons en BAL (bloc automatique lumineux) Certains composants décrits à l'époque ont du être remplacés par du matériel plus fiable ( je pense aux transistors de puissance germanium
vers silicium) aujourd'hui et depuis des années, tout fonctionne parfaitement, y compris les relais qui sont le matériel de base des automatismes en analogique. 
Certes, une gestion digitale programmée sur PC avec un logiciel adapté aurait simplifié terriblement le câblage, et surtout permis des évolutions constantes sans se "casser la tête" mais je reste
fidèle à un système que je maîtrise de A à Z, alors que le digital, je suis né trop tôt!!!!!! et je ne saisis pas bien tous les aspects. Donc, comme c'est mon dernier réseau, je fais avec
les moyens du bord..... 
voir message perso que je vous envoie sur votre mail
A +    



philippe Robbé 25/11/2009 15:12


décidément plus je viens sur ce blog et plus je reste pantois!!
votre projet d'itinéraires et de feux fonctionnels m'intéresse beaucoup (bien que je m'y perd un peu) par contre la représentation des feux voire de la potence me donne l'envie de consacrer du
temps à la réalisation de ces objets avez-vous une astuce un plan à partager et/ou me conseiller quant à la réalisation merci bon courage je voudrais vous faire parvenir quelques vues de mon réseau
pour conseil et je ne sais trop comment faire et surtout cela vous interesse t'il?


piouls 26/11/2009 07:48


Bonjour
la réalisation perso d'une potence de signalisation tout  laiton est une entreprise difficile, je l'avais tentée il y a une trentaine d'années avec des chutes et profilés de laiton, des
semaines de travail!!!!!!je ne recommencerai pas d'autant que l'on trouve chez certains fabricants (je pense à Zébulon) ce type de signal en kit d'une grande finesse à monter soi-même (pas
facile non plus sauf à être un champion de la soudure) Vous pouvez diffuser sur le site "espace train" des photos de votre réseau, dans la série image du jour, tout le monde peut ainsi en
profiter!!!!


LPAT67 24/11/2009 20:34


a chacun son choix et ses raisons, je ne connais p)as un distributeur de LEB ( je connais LOEB oui ) et Zébulon ( a monter ? bof ) encore aussi Disque rouge, marque aussi couteuse... bon voila, le
tour de table est fait.


piouls 25/11/2009 07:04


salut LPAT
Il ne manque pas de fabricants de signaux + ou - réussis, mais pour l'instant, le top reste Zébulon (kits en laiton à monter) qui sont des reproductions parfaites des signaux et potences ancienne
génération SNCF, ensuite je situerai LEB Signaux - époque actuelle (voir sur internet vente en ligne) qui propose toutes les cibles existantes, bien sûr Disque Rouge, Pégase, et un nouveau venu sur
le marché dont je n'ai hélas pas retenu le nom, mais avec des produits très prometteurs......... LOEB connais pas, qu'est-ce qu'il fabrique?  


LPAT67 23/11/2009 20:34


Rebonjour, pour ce qui est des signaux, je recommande personnellement puisque utilisateur de cette gamme de la marque Pégase...( la boutique jura modélisme tient en vente cette marque mal
distribuée mais tout de même de bonne qualité et fine en détail ! Je n'ai pas pour habitude de faire de la pub, juste aider certains en panne de choix ! Voilà c'est dit.


piouls 24/11/2009 08:00


Salut LPAT,
Je connais cette marque pour avoir fait des tests de gestion avec leur logiciel driving Railway (qui est génial mais bien trop côûteux pour un grand réseau) J'ai malgré tout une préférence pour
Zébulon qui est au top de ce que l'on peut produire aujourd'hui (kits en laiton à construire) et LEB qui présente une gamme de signaux prêts à être posés (version moderne) très bien reproduits.


samuel 23/11/2009 20:03


Salut,
Je suis un débutant et je t'ai posé des questions.Regarde ta boîte mail.Et super ton blog.


piouls 24/11/2009 07:56


Bonjour
Peux tu me renvoyer un mail relatif à tes questions?, je ne suis pas sûr de l'avoir vu, car j'en reçois beaucoup ces jours-ci, et j'y réponds systématiquement. Merci.


christian collet 23/11/2009 07:02


Question subsidiaire: Jean-Claude, pouvez-vous nous indiquer l'origine des signaux qui sont actuellement implantés sur votre réseau? ... et de ceux qui le seront dans le futur?


piouls 23/11/2009 08:22


construction intégrale maison il y a une trentaine d'années (tout en laiton avec les premières leds de 3 mm que l'on pouvait trouver à l'époque) seul défaut, les cibles sont un peu
surdimensionnées par rapport à l'échelle HO, mais ce défaut n'est pas trop visible. Pour la suite, je pense que j'irai faire un tour chez ZEBULON ou LEB qui à mon avis sont au top


Le réseau des trois frontières 23/11/2009 06:58


Bonjour Mr BARBUT,
Maintenant vous allez detailler la partie du réseau que je maitrise le moins! Le tracé de mon réseau a été simplifié au possible car toutes les histoires de cablages, interupteurs, signalisations
et autre concernant l'électricité me dépasse. D'ailleur, vous serait il possible d'étudier le tracé de mon reseau et me donner quelques conseils pour réaliser des cantons. Aujourd'hui mon réseau
est constitué de deux boucles autonomes et les trains ne se ratrappent pas suite à la longueur des boucles (environs 50 mètres de voies chacune).
Merci et à bientôt
Juan
Le réseau des trois frontière


piouls 23/11/2009 08:17


Bonjour, je connais votre site pour l'avoir déjà visité. Si vous n'avez pas encore opté pour le tout digital, vous devriez trouver dans le commerce des cartes de cantons analogiques toutes faites
que vous pourriez installer sur votre réseau à raison de cinq par boucle de 50 mètres, soit 10 cantons sur les 2 boucles, ce qui vous permettrait de faire tourner en toute sécurité 3 x 2 = 6 trains
sur l'ensemble de votre réseau. Sur Ebay, il y a souvent des revendeurs qui proposent ce type  (voir aussi à l'adresse suivante jeanluc.tissot@yahoo.fr tél 06.34.77.00.85 qui vend entre autres des modules tous montés de block automatique 2 feux sous la référence MRE28A (intégrant la
gestion des signaux, et le démarrage et arrêt progressif)


christian collet 23/11/2009 06:55


Bonjour Jean-Claude. Bravo pour cette mise en bouche. J'attends la suite avec impatience d'autant que je suis en plein dans l'étude de la signalisation de mon réseau et bien que mon projet soit
modeste (BAPR sur VU et petite boucle à deux voies, en os de chien), ma faible maitrise de l'électronique me fait redouter des difficultés.


piouls 23/11/2009 08:01



Il est certain qu'une gestion entièrement digitale sur PC m'aurait simplifié la vie, mais je n'y connais pas grand chose........alors, je reste sur le bon vieux système tous relais qui
permet de trouver des solutions dans presque tous les cas de figure.......au prix c'est vrai d'un câblage compliqué. Bon courage pour votre projet de signalisation. 



LPAT67 22/11/2009 22:09


Ah les joies du câblage de plus en plus complexe !
moi même n'ayant pas encore fini le TCO, les voies dépôts, la rotonde, une partie des signaux et prévoir des relais bistables!.... bon courage .


piouls 23/11/2009 07:54


Salut LPAT
Eh oui! ce n'est jamais fini et je n'ai pas encore trouvé toutes les solutions pour faire fonctionner la signalisation correctement, mais je ne désespère pas!!!!! à +


Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche