Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 04:47

P1180997

 

Le remplacement du PN est à l'ordre du jour. Le modèle présent sur le réseau n'était pas motorisé, et les feux clignotants n'étaient fonctionnels qu'en mode d'alimentation analogique, leur déclenchement étant lié à la détection des trains sur les cantons concernés via le BAL

 

P1180975

 

Pégase Info produit un passage à niveau fonctionnel basé sur une motorisation faisant appel au fil à mémoire de forme, qui a l'avantage d'assurer une ouverture et fermeture des demi barrières très réaliste, et absolument silencieuse. Ces mêmes moteurs ont une application similaire pour la motorisation des aiguillages.

 

P1180976

 

La notice accompagnant les éléments du kit est bien explicite. Bien entendu, le fabricant privilégie sa commande basée sur le système de gestion "driving railway" au demeurant très performante. Toutefois, il est possible de motoriser le passage à niveau d'une manière classique, et je me suis penché sur un système de commande pouvant fonctionner aussi bien en analogique qu'en digital.

 

P1180977

 

Les différents éléments du kit constitué de deux moteurs, deux demi-barrières, deux feux clignotants et la tringlerie nécessaire.

 

P1180994

 

premier travail, concevoir un système de commande permettant la fermeture des demi-barrières lors du passage de convois sur la voie double empruntée dans le sens conventionnel, de plus, il faut que le système fonctionne également si les trains se dépacent à contresens sur la zone à protéger (refoulement, manoeuvres etc) L'utilisation de 8 ILS, de deux relais bistables, et un module électronique assurant le clignotement des feux rouges, permet d'obtenir ce résultat. J'ai reproduit le plan de câblage correspondant qui met en oeuvre trois sources d'alimentation, une pour les deux relais (2 contacts R/T) une pour les moteurs Pégase, et une pour le module électronique clignotant. A noter que les moteurs Pégase fonctionnent sous 8 V courant continu filtré. Nous voyons sur ce schéma que quatre ILS situés dans la zone à protéger déclenchent les relais en position travail (fermeture des barrières) quel que soit le sens de circulation des trains, et quatre autres ILS situés en aval libèrent les relais, assurant du même coup la réouverture des barrières. Le déclenchement des feux rouges fonctionne à l'identique sur une autre paire de contacts R/T des relais. Seule contrainte, un aimant à placer sous toute les locos ou engins circulant sur le réseau. Pour un réalisme parfait, il serait également possible de créer une temporisation afin de générer la fermeture des barrières avec un retard de qq secondes par rapport à l'éclairage des feux clignotants, ce que prévoit entre autre le système de gestion "driving railway" 

 

P1180974

 

C'est parti pour la construction du module constitué de deux circuits, l'un supportant les deux relais, et l'autre le CI chargé d'assurer le clignotement des feux. A noter que le type de relais utilisé est équipé d'un interrupteur permettant de basculer la position R/T, très utile lors des tests. Un petit cadre en bois a été confectionné pour supporter l'ensemble.

 

P1180978

 

Le module pourra être fixé sous la table de roulement, près du PN, ce qui facilitera les raccordements électriques.

 

P1180979 

test d'éclairage des feux clignotants qui fonctionnent en alternance sur les deux leds de contrôle du CI (elles seront dessoudées ensuite) Les deux moteurs Pégase fonctionnent parfaitement avec une pile de 9 V, vu leur faible consommation, je vais peut-être retenir ce mode d'alimentation??

 

P1180980

 

Le mode de fonctionnement du PN Pégase est astucieux, le moteur situé à la verticale sous le plan de roulement actionne une tige en laiton qui remonte lorque le fil à mémoire de forme  est sous tension, abaissant lentement du même coup la demi-barrière. Dès que le courant est coupé, le fil reprend sa forme originale et relève les demi-barrières.

 

P1180981

 

Lors des tests, j'avais tenté de faire fonctionner les moteurs Pégase et le module clignotant avec la même alimentation, ce qui a échoué, car la consommation supérieure des moteurs par rapport au feux ne permet pas d'assurer le clignotement de ces derniers. C'est pourquoi j'ai prévu des alimentations distinctes.

 

P1180982 

Reste plus qu'à câbler le module avant de l'installer sous le réseau. au total 13 fils sont nécessaires.

 

P1180985

 

Le module est prêt à être installé, il sera vissé sous le plan de roulement.

 

Il convient maintenant de positionner les ILS en amont et aval du PN à une distance suffisante pour que la fermeture/réouverture des barrières soit sécurisée quelle que soit la longueur des convois.......une chance, les zones concernées se situent sensiblement en souterrain, et les ILS ne seront donc pas visibles........D'autres solutions pour la commande pourraient être envisagées (cellule infra-rouge) mais avec un coût final excessif.  

 

A suivre........  

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche