Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 06:00

P1210831.JPG

 

Les travaux progressent lentement sur l'autorail Renault VH, avec un bogie moteur qui ne donne pas entière satisfaction. Je vais donc revoir ma copie...........en attendant, je dois découper l'aménagement intérieur pour pouvoir loger le moteur RSF qui vient d'être collé à la verticale de l'axe du bogie.

 

P1210833.JPG

 

C'est fait, le moteur sera peu visible car il se trouve à cheval sur le compartiment toilette, il laisse encore la place au poste de conduite, mais s'agissant de l'extrémité arrière de l'autorail, cela a peu d'importance.

 

P1210838.JPG 

il est temps de reprendre les travaux sur les bogies. Sur cette photo, nous voyons le bogie porteur qui vient d'être équipé d'essieux à boudins fins (normes NEM RP25 diamètre 11,4 mm) les axes en pointe ont été tronçonnées, les flancs de bogie ont recu des boitiers en laiton usinés comme les précédents sur le tour à métaux, deux cornières en laiton collées (UHU Méga Strong) renforcent le dessous du bogie. 

 

P1210839.JPG

 

Les essieux sont maintenus par deux plaquettes de circuit imprimé collées sur lesquelles j'ai usiné une gorge dans l'axe des essieux. Les flancs de bogie peuvent maintenant être recollés, leur empattement à donc été réduit d'environ 2 mm, des traverses en polystyrène ont été ajoutées pour solidifier l'ensemble.

 

P1210855.JPG 

Les deux bogies seront équipés de lamelles de contact découpées dans des feuilles de chrysocal de 1/10ème de mm. Les renforts (cornières en laiton) seront très utiles pour fixer ces lamelles par soudure. Le bogie moteur que l'on voit au dessus sur la photo a été déposé.........il devra être refait totalement.

 

P1210857.JPG

 

sur le bogie porteur, les lamelles ont été soudées directement sur les cornières en laiton, la prise de courant est efficace, la pression des lamelles étant très légère sur les flancs internes des roues.

 

P1210859.JPG

 

la fixation du bogie porteur sera assurée par une grosse vis de 6 mm (diamètre de l'axe sur le chassis métallique Atlas) elle sera maintenue avec un point de colle en vérifiant qu'il ne gêne pas sa rotation.

 

P1210867.JPG

 

mais revenons sur le bogie moteur que l'on voit sur cette photo en cours de reconstruction. Une rondelle de 1 mm d'épaisseur vient d'être collée sur l'axe de rotation, un essieu est repassé au tour pour usiner une gorge afin de pouvoir équiper les deux roues motrices de bandages d'adhérence.

 

P1210868.JPG

 

Cette fois ci, j'ai revu le système de fixation des essieux et des pignons qui tournent désormais sur des cornières en laiton percées avec un foret de 2 mm..........plus de jeu comme auparavant, la vis sans fin ne bloque plus et le bogie a une rotation sur son axe suffisante pour absorber les courbes les + serrées du réseau. J'ai dû revoir également la pignonnerie. 

 

P1210869.JPG 

Les lamelles de contact sur le bogie moteur doivent être isolées des deux cornières en laiton dans la mesure où elles sont traversées par les axes des essieux qui fait masse avec l'une des roues, aussi j'ai intercalé une petite feuille de polystyrène de 0,5 mm d'épaisseur pour éviter un court circuit. Elles sont soudées sur deux petites tiges en laiton qui traversent le bâti isolant du bogie avec les fils d'alimentation.

 

P1210894.JPG

 

J'ai revu également le système de fixation du bogie moteur afin qu'il puisse être facilement démontable par dévissage. Deux butées à l'avant et à l'arrière du bogie le maintiennent en place tout en assurant une rotation suffisamment lache. 

 

P1210895.JPG

 

vérification du débattement des bogies en courbe sur une portion de rail roco R5, ce qui a nécessité de refraiser les flancs internes du chassis métallique insuffisamment usinés.

 

P1210896.JPG

 

Cette fois ci, l'inscription en courbe ne posera plus de problème!!!!!! Pour les modélistes désireux de faire circuler cet autorail sur des courbes plus serrées.........peu de solutions possibles si ce n'est la suppression des flancs de bogies.......mais je ne voulais pas en passer par là!!!!

 

P1210899.JPG

 

Les bogies sont à nouveau démontés pour passer une première couche de primaire peinture à l'aérosol Tamiya (gris mat)

 

P1210898

 

A ce stade, la partie mécanique est terminée, les tests de roulement sont excellents, je peux attaquer la déco intérieure.

 

P1210900 

Les tampons d'origine métalliques sont grossiers, ...........je les ai remplacés par des modèles plus fins (Roco) mis en forme pour respecter la cassure existante sur les plateaux de ces autorails. Les boitiers seront collés sur une embase de 4x3 mm percée d'un trou de 2 mm de diamètre

 

P1210917.JPG

 

L'ensemble tampons/embases a été peint en gris métallisé H53. J'ai également changé les attelages à choquelles Atlas par des modèles plus fins.  

  

P1210902.JPG

 

Quelques personnages et un conducteur ont été collés sur les sièges.

 

P1210903.JPG

 

J'ai recherché l'emplacement le plus discret pour loger un décodeur à broches Lenz, il tient sous la hotte qu'il est aisé de décoller du toit, celle ci étant fixée par deux petits tenons. Le toit sera évidé pour encastrer le décodeur.

 

P1210911

 

il sera ainsi aisé de souder tous les fils d'alimentation aux broches du décodeur, celles ci seront réduites en longueur pour permettre de repositionner la hotte. 

 

P1210904.JPG

 

sur une petite plaquette de polystyrène, j'ai fixé une rampe adhésive de leds ton chaud qui sera collée sur les deux parois du compartiment voyageurs (sur la photo, elle n'est pas encore retournée.....) J'y ajouterai un éclairage intérieur de la cabine de conduite.

 

P1210919.JPG

 

Avant de coller des leds canon bicolores sur la face avant de l'autorail (blanc ton chaud/rouge) j'ai dû m'assurer que les pattes ne gênaient pas le poste de conduite, ce qui m'a imposé de les cintrer. Préalablement, la face avant de la caisse avait reçu une couche de peinture gris foncé pour éviter les fuites d'éclairage par transparence du plastique. Les orifices des feux ont été percés avec un foret de 2 mm, cette opération doit être faite délicatement pour ne pas éclater les feux.

 

P1210920.JPG 

A l'arrière, la fixation des leds est plus classique, les fils seront collés le long de la caisse pour ressortir sur le toit où ils seront connectés au décodeur

 

P1210921.JPG

 

cette disposition permettra de camoufler tout le câblage.

 

P1210922.JPG

 

des enjoliveurs (SMD productions) ont ensuite été collés sur les feux.

 

 

La suite de cet article secra consacré aux raccordements électriques, à la finition et aux essais de l'autorail, le plus gros des travaux est réalisé, je dois dire que j'en ai bavé.........mais le résultat est conforme à mes attentes, le type de motorisation retenu permettant un fonctionnement très souple à basse vitesse et une inertie que seuls les moteurs RSF de ce type peuvent conférer. 

 

A +  

 

 

 

 

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche