Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 19:37

P1280015

 

Cet engin conçu par Michelin en 1933 est plus proche du camion rail que de l'autorail, l'objectif étant de le faire circuler équipé de pneumatiques de la marque. Il a été reproduit par Marklin dans une version motorisée. Le modèle Atlas est constitué d'un châssis monobloc qui constitue d'emblée un gros handicap pour toute inscription en courbe. Dans un premier temps, j'avais envisagé de laisser tomber, et après réflexion, j'ai pensé qu'il était possible de le motoriser en adoptant la conception articulée de marklin. j'ai donc commencé les travaux décrits ci-après.

 

P1280017.JPG

 

Le châssis métallique est équipé de 5 essieux fixes, il va falloir l'articuler en deux parties, l'une concernant le tracteur, et l'autre le compartiment voyageur. Bien entendu, les roues en plastique devront être remplacées.

 

P1280024

 

Les deux traverses arrière venues de moulage du châssis devront être arasées par limage pour pouvoir installer un bogie capable d'assurer une légère rotation dans le logement disponible.

 

P1280025.JPG 

L'opération est assez longue, réalisée avec une lime plate douce et queue de rat pour les arrondis. La surface devant accueillir le bogie AR doit être parfaitement aplanie.

 

P1280027.JPG

 

j'ai utilisé le carter inférieur des deux essieux AR sur lesquels j'ai collé (UHU Méga strong and safe) deux profilés en U plat (l'Octant) percés à 2,1 mm et ayant un entraxe de 17 mm. Les profilés sont collés provisoirement dos à dos pour obtenir un entraxe identique lors du percement des trous de 2,1 mm.

 

P1280028.JPG

 

Les essieux sont au diamètre de 10,5 mm (normes fines des boudins RP25) fourniture limousin modélisme trains. Ils correspondent sensiblement aux roues plastiques Atlas. Les pointes d'essieux ont été tronçonnées à la bonne dimension.

 

P1280029.JPG

 

Il est possible d'extraire un moyeu des roues Atlas par découpe au tour à métaux, ce dernier pouvant être collé ensuite sur les roues en laiton, cela améliorerait la finition, mais l'opération est délicate et fastidieuse, je verrai au stade final si je retiens cette option.

 

P1280030.JPG

 

ce qui pourrait donner cela et améliorer le profil des roues d'origine après peinture des flancs en noir, mais le centrage doit être précis!!!

 

P1280036.JPG

 

En attendant, il convient de créer un support de rotation du bogie réalisé à partir d'un rectangle de polystyrène de 2 mm d'épaisseur surmonté d'une traverse de 2,5 mm d'épaisseur sur laquelle reposera le châssis.

 

P1280031.JPG 

A ce stade, il faut séparer les deux parties de la caisse avec un cutter bien affuté en suivant un pli du soufflet.

 

P1280032.JPG

 

Idem pour le châssis qui doit être découpé (scie à métaux) à la hauteur de l'arrière de la cabine du tracteur. La partie plane qui sépare les deux ensembles se prête bien à l'installation d'un point d'articulation. Sur cette photo, nous voyons mieux comment l'engin pourra s'inscrire désormais dans les courbes.

 

P1280033.JPG

 

Pour la motorisation, j'ai retenu un micro moteur fonctionnant sous 12 V (Conrad) avec une transmission par vis sans fin sur l'arrière du troisième essieu fixe. Un logement doit être creusé dans le châssis pour installer le moteur à la verticale. Une partie du compartiment voyageurs au niveau de la cloison a été ouvert, Ces moteurs ont un arbre de 1 mm de diamètre, ce qui nécessite de confectionner un manchon en plastique pour bloquer la vis sans fin (diamètre 2 mm),  Le support pour l'articulation est confectionné dans un morceau de circuit imprimé de 1 mm d'épaisseur. 

 

P1280035

 

il semblerait qu'il y ait encore de la place pour installer un volant d'inertie plat de l'autre côté du moteur, à ras du plafond, je vais voir!!!!

 

P1280038.JPG 

L'articulation a été renforcée avec un profilé laiton en U plat taraudé pour recevoir une vis de 2 mm

 

P1280040-copie-1.JPG

 

Gros plan sur la transmission. J'ai usiné l'essieu moteur au tour à métaux pour la pose de bandages d'adhérence, vu le poids de l'engin, je pense que je n'aurai pas de pb de patinage. La vis sans fin et le pignon proviennent de récup(voir du côté du car system Faller??)

 

P1280042

 

détail du train AV de la micheline, le support d'essieux Atlas a été conservé, les gorges sont simplement agrandies par perçage à 2,1 mm, ce qui laisse un peu de jeu aux essieux de 2 mm 

 

P1280043

 

Maintenant, on y voit plus clair, les premiers tests montrent que l'engin peut s'inscrire dans une courbe de rayon 54 cm sans problème. Le positionnement du moteur à l'aplomb de la cloison reste peu visible. Le plus gros obstacle est franchi!!!

 

P1280044.JPG

 

 zoom sur le train AV

 

P1280045

 

L'essieu moteur doit être démontable, aussi, j'ai ajouté une pièce de CI fixée par deux vis sur le châssis qui maintient celui-ci correctement dans ses gorges

 

P1280046.JPG 

Les roues ont reçu un voile de spray tamiya qui facilitera l'accrochage de la peinture lors de la finition. Le masquage des boudins de roues est réalisé avec une petite plaquette de médium percée de trous de 10,5 mm de diamètre. 

 

P1280048.JPG

 

On obtient ainsi un travail très propre sans la moindre projection sur la bande de roulement conductrice.

 

P1280049.JPG

 

Les différents éléments du châssis ont reçu également une peinture d'apprêt

 

P1280051.JPG

 

Le bogie AR est équipé de lamelles de contact en chrysocal de 1/10ème découpées au ciseau et soudées sur une tige de laiton de 5/10ème, les quatre roues seront conductrices.

 

P1280052.JPG

 

 A ce stade, il est possible de faire circuler l'engin sur une portion de courbe, tests OK

 

P1280056.JPG

 

Sur les deux essieux AV qui font office de bissel, l'installation de lamelles de contact a été réalisé sur un support de CI dont la piste a été isolée après soudure d'une barre de laiton de 1 mm. Attention, les lamelles ne doivent en aucun cas toucher le châssis métallique sous peine de créer un court-circuit. La micheline aura au total 8 roues pour capter le courant sur la voie, ce qui devrait assurer une excellente connexion au décodeur/moteur.

 

Le plus dur est fait, la suite de l'article portera sur la déco de l'aménagement intérieur, l'éclairage, la digitalisation et la finition.

 

A suivre.  

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Jean-Claude (papybricolo) 04/02/2014 21:12

Je viens de recevoir mon colis..
Il est vrai qu'il est petit et "mignon" mais le motoriser avec si peu de place et ces type de bogies !!!!

BRAVO Jean-Claude

je me mets ce "tuto" de coté avec les autres...

piouls 05/02/2014 07:20



exact, très peu de place, il faut utiliser des moteurs pour l'échelle N (voir chez Conrad dans la série mini moteurs Motraxx)



guilbert andré 04/02/2014 21:05

Bonsoir JC peux tu m'expliquer pr quelle raison je ne peux pas visionner tes photos ?

piouls 05/02/2014 07:19



Si d'autres visiteurs parviennent à les lire, c'est que le pb se situe sur ton PC, je n'ai rien changé au mode de chargement sur mon blog.



ghg59 03/02/2014 10:54

Bonjour j'avais raison il va rouler encore une petite merveille vivement la suite

Georges 03/02/2014 07:20

Bonjour Jean Claude
J'ai découvert votre site il y a quelque semaine.je cherchais de la doc car j ai commencé un petit réseau et la j'ai été émerveillé ce réseau est magnifique c'est un plaisir a regarder vos vidéos
La transformation de tous ces autorails et locomotives ma donné l'envie de me lancer a mon tour dans la motorisation et digitalisation d'un X 3800 atlas plus un en remorque (je copie). le plus
difficile c'est la découpe et le collage de petites pièces. Quand je voie en gros plan la finition de vos montage bravos quel maitrise. Merci a vous de nous faire partager votre passions
Georges

Alain Bruant 03/02/2014 01:11

De plus en plus fort !! Où s'arrêtera le génie de Jean-Claude ?
Chez Atlas il devrait le prendre comme consultant.
Bravo !!
Alain

piouls 03/02/2014 07:15



Dommage qu'Atlas n'ait pas réfléchi à une conception motorisable de ses modèles statiques, mais je pense que ce n'était pas leur objectif pour une diffusion à moindre coût de leur collection.



SAMUEL 02/02/2014 23:29

bel exemple quand ca parait impossible
il ne recule devant rien, alors bravo

huard 02/02/2014 22:14

Bonsoir , et bien vous y ete arriver malgré tout, formidable, belle démonstration bravo
jean paul

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche