Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 11:05

Le plan de masse a permis de vérifier si les différents éléments repris dans le cahier des charges étaient susceptibles d'être logés sur la surface disponible de la pièce. Nous avons vu qu'il était important de positionner d'abord les quatre rampes hélicoïdales dont l'emprise sur le réseau est incompressible.

 

Maintenant, nous pouvons nous attaquer au plan précis des voies. Leur superposition sur deux niveaux nous oblige à tracer deux schémas, l'un concernant le niveau supérieur visible, et l'autre tout ce qui sera caché au niveau inférieur.

 

niveau supérieur 

 

P1210070.JPG

 

A ce stade, il est judicieux de situer les éléments du décor, pour se faire une idée de l'habillage qui pourra être réalisé, en essayant d'être le + cohérent possible, malgré les impasses que l'on est contraint de faire..........sauf à disposer d'une surface illimitée........ce qui est rarement le cas!!!!!

 

Nous voyons donc que le circuit principal (en bleu) est totalement bouclé après un retour (raquette) situé en haut à droite du plan. L'essentiel du circuit est à double voie et en palier (niveau + 0) hormis le passage derrière la rotonde où la voie se sépare et s'enfonce au niveau -10 cm, formant une seconde raquette 

 

P1210052.JPG

 

 A la sortie de la BIF dirigeant sur le dépôt, la voie principale contourne la rotonde dans une tranchée en pente de 2% qui disparait sous le village où s'effectue le second retour.  Cette vue zoomée sur le dépôt situe les principaux éléments tous situés au niveau + 0; à savoir

 

pont tournant fleischmann

rotonde fleischmann à 10 stalles

un atelier à droite

une remise à gauche

un pont roulant brawa permettant le remisage de locos diesel ou autres

une sablerie

un parc à charbon avec grue de manutention

deux grues à eau

un poste de ravitaillement diesel

un poste de lavage 

un faisceau de remisage des voitures ou rames réversibles

un poste d'aiguillage à l'entrée du dépôt

un CRO d'entrée et sortie

bureaux administratifs, foyer, etc....

 

A noter qu'une petite route dessert les installations.

 

Je n'ai pas représenté les maisons du village.........sur cet emplacement, on peut envisager quelque relief.

 

P1210053.JPG

 

 Au nord ouest du réseau, sur le module mural, nous apercevons la petite gare de passage en courbe dont l'une des voies de dédoublement dirige sur une voie secondaire qui conduit à la rampe hélicoïdale (à l'opposé de la pièce) La voie principale franchit un viaduc avant de rentrer sous un tunnel où se cache la raquette.

 

Sur le module central, nous apercevons l'entrée du gril de la grande gare de passage avec 7 voies à quai dont 6 permettent de stationner des rames de 9 à 10 voitures, la 7ème pouvant accueillir des trains plus courts (omnibus, TER, autorail), enfin une huitième voie en impasse permet de garer des locos. Les deux quais longs mesurent 3,20 m, dont une partie (1,25 m) sera sous verrière (Kibri)

 

Une route dessert la ville haute et basse, les immeubles de plusieurs étages pourront fermer le fond de décor.

 

P1210054.JPG

 

 Au sud ouest,  la voie secondaire (en rouge) descend au niveau - 9 où elle s'enfonce sous un tunnel au sud est du réseau (accès à la rampe hélicoïdale N° 3)

 

Sur cette partie en large courbe, il est possible de prévoir deux petits ponts accolés à des niveaux différents, qui enjambent  une rivière.

 

P1210055.JPG 

 le module mural au sud est peut accueillir un embranchement particulier desservant une usine, ou un silo, voire une carrière avec ses installations spécifiques........le choix est vaste!!!!! Là encore, il y a de la place pour quelques maisons le long d'une route de campagne

 

P1210056.JPG

 

Au nord est, le module mural permet de créer une zone montagneuse qui démarre du tunnel. la ligne principale (en bleu) est au niveau + 0, la rampe (en rouge) s'y raccordant pour distribuer sur une grande gare souterraine

 

Le module central situe la voie en tranchée (en rouge) qui rejoint  la voie principale à la sortie du gril côté Est du réseau.

 

Le BV pourra être largement dimensionné (de l'ordre de 1 m de long) et sera positionné à l'aplomb des verrières. Les quais devront être confectionnés sur mesure, car ils doivent épouser le tracé des voies sur une large parabole.

 

niveau inférieur

 

P1210072.JPG

 

le tracé des voies au niveau inférieur dépend largement du positionnement des rampes hélicoïdales d'accès. Or la configuration du couloir en forme de G allongé nous laisse peu de possibilités. Ce schéma situe chacune d'elles, ainsi que leurs cotes.

 

Nous voyons que deux gares souterraines importantes ont pu être logées, la première sur les modules centraux, la deuxième, sur les modules muraux, chacunes d'elles ayant leur spécificité. Voyons cela de plus près. 

 

P1210075 

La rampe N°1 se situe sous l'entrée du gril de gare, elle passe du niveau -30 (gare souterraine 1) au niveau -10 pour sortir au point Z où elle se raccordera à la sortie du gril de gare au niveau +0

Le rayon est de 54 cm ce qui correspond à un dénivellé de 8 cm par tour complet, les cotes sont affichées sur leur pourtour, ce qui situe aussi le nombre de tours en superposition.

 

Elle dessert deux faisceaux de chacun 10 voies dont l'un longe le couloir sud pour faciliter les interventions manuelles. La longueur des voies minimum est de 2,00 m et maxi 4,80 m, ce qui permet d'accueillir les convois les + longs

 

P1210076

 

la rampe N°2 démarre au point X sous le tunnel (niveau -2) pour rejoindre le point Y au niveau - 30. J'ai fait un repère sur 8 points le long de chaque rampe hélicoïdale, qui correspond exactement à un dénivellé de 1 cm de hauteur au passage de chaque point, cette méthode appliquée sur biscatrain facilite le calcul de la pente qui doit être parfaitement régulière (rampe de 2,3%)

 

P1210077.JPG 

la rampe N° 3 démarre sous le tunnel au niveau - 9 et dessert la gare souterraine N°2  installée au niveau - 30 le long des murs. Cette gare est constituée de 3 faisceaux de 6 voies dont l'une est en ligne directe vers la sortie. Cette disposition permet des manoeuvres plus faciles pour le triage des convois marchandises ou autres, dans la mesure ou un raccordement avec le triage est possible à chaque angle de la pièce. 

 

P1210078.JPG

 

la rampe N°4 démarre au niveau - 30 (sortie de la gare souterraine 2) pour remonter au niveau +0 ou elle se raccorde avec le circuit principal avant le tunnel. Les trois faisceaux de voies qui longent les murs permettent d'accueillir des convois de 2,80 m à 3,40 m

 

A noter que les rampes 1-2 et 3-4 sont totalement indépendantes l'une de l'autre, leur construction ou non dépend du matériel roulant à loger sur le réseau.........j'ai cru comprendre que l'ami en question possède une collection impressionnante, pour l'instant stockée dans des vitrines murales qui courent sur des pans de murs entiers. Elle devrait pouvoir tenir dans les deux gares souterraines, pas sûr !!!!! reste peut être la place pour quelques extensions possibles???

 

En conclusion:

 

Le tracé d'un réseau est un exercice passionnant, qui doit être mûrement réfléchi avant de se lancer dans la construction proprement dite, car elle est souvent semée d'embuches, l'objectif étant d'en limiter les impacts.

 

Bien entendu, le projet ci-dessus peut être traité différemment selon les goûts de chacun, la distribution du couloir conditionnant d'emblée la forme du réseau et son contenu. 

 

Je n'ai pas abordé les techniques de construction, qui seront laissées à l'initiative de mon ami, n'étant pas sur place..........y'a plus qu'à !!!!!!

J'espère que cet article suscitera un intérêt auprès des lecteurs désireux de se lancer dans l'aventure, et je répondrai volontiers aux questions posées.

Bon courage à tous les amateurs, et surtout, soyez patients, une dizaine d'années n'est pas de trop pour finaliser un projet d'envergure!!!! 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche