Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 11:55

P1250002.JPG

 

Les travaux s'achèvent enfin sur le couplage bugatti PLM Atlas, sur cette photo, l'autorail vient de se garer en soirée devant le quai où l'attendent de nombreux voyageurs.

 

P1240973.JPG

 

Petit retour en arrière, nous voyons que les faces frontales intérieures ont reçu un petit cache pour masquer les leds canon et leur câblage qui étaient trop visible de l'extérieur, vu la conception inclinée des vitres

 

P1240975.JPG

 

La pose de rubans de leds CMS adhésifs est classique, par contre, j'ai voulu tester la ligne électrique pour l'alimentation des feux bicolores avec un ruban (copper foil tape) que j'ai trouvé chez un fournisseur anglais sur Ebay. Ces rubans autocollants et extrêmement fins (qq microns) sont conducteurs et se découpent au ciseau. Une fois collés sur le plafond, il est possible de les peindre et ils deviennent invisibles. A mon avis, c'est un produit super pour câbler sous les planchers de voitures voyageurs, sans créer de surépaisseur, ce que l'on ne peut obtenir mêmle avec des fils très fins. 

 

P1240978.JPG 

La surface cuivrée se soude comme un CI , mais il faut veiller à ne pas faire fondre le plastique sur lequel elle est collée en intercalant une petite plaque le temps de la soudure. Quatre fils alimentent le premier élément de l'autorail

bleu + commun

vert - éclairage intérieur (Aux 1 du décodeur)

orange et jaune (cathodes leds blanches/rouges)

 

P1240979.JPG

 

 Le toit gris/blanc étant très transparent, il convient d'appliquer une première couche de peinture gris moyen

 

P1240986.JPG

 

qui sera recouverte d'une seconde couche de blanc/gris le lendemain, le câblage présent sur cette photo a été remplacé par le ruban de cuivre décrit ci-dessus.

 

P1240990.JPG

 

Le décodeur (lenz standard) a été installé après adaptation en surélévation dans le compartiment cuisine/buffet du second élément, où il ne sera pas visible. Les câbles traversent les deux parois extrêmes de l'autorail et le soufflet d'intercommunication dans une large fente (l'articulation doit rester souple) A noter, j'ai dû remplacer un décodeur Uhlenbrock basique dont le fonctionnement était mauvais à bas régime, au démarrage et à l'arrêt (soubresauts du moteur????) phénomène inexistant sur le décodeur Lenz.

 

P1240992.JPG

 

Avant de remonter les caisses sur les chassis, elles ont été légèrement patinées avec un lavis de peinture très diluée au white spirit, les vitrages ont été démontés et recollés après coup avec micro kristal clean (colle qui ne laisse pas de trace)

 

P1240993.JPG

 

 Il ne reste plus qu'à câbler tous les conducteurs sur les plots du décodeur

 

P1240994.JPG

 

Le bogie moteur est situé sur le premier élément, le décodeur sur le second, cette disposition permettant de maintenir un maximum de fauteuils voyageurs. J'ai dû revoir également la bride de support du moteur qui était trop large et gênait la rotation dans les courbes serrées. A noter que le choix d'implantation du bogie moteur à cet endroit ne facilite pas l'accouplement, mais se révèle plus efficace au niveau traction que s'il se situait à une des extrémités de l'autorail. N'oublions pas qu'il doit fonctionner aussi bien en traction qu'en pousse!!   

 

P1250006.JPG

 

Les supports de fixation d'origine des caisses sur le chassis ont été arasées, trop visible de l'extérieur avec l'éclairage de l'autorail, et la seule fixation possible reste le collage par quatre points de colle (UHU strong and safe) aux droit des longerons transversaux. Si une intervention ultérieure est nécessaire, il est aisé de faire sauter ces points de colle en glissant un cutter entre la caisse et le chassis.

 

P1250007.JPG

 

Les flancs de roues ont été traités en deux temps (peinture gris moyen Humbrol) puis encres modelmates dans des tons de brun/rouille, en fait, peu visibles lorsque l'autorail est posé sur la voie.

 

P1250010.JPG

 

Bon pour le service, il circule en régime normal avec le second élement Atlas en pousse, et le comportement est parfait

 

P1250012.JPG

 

une dernière vue à l'arrêt en gare de Clairville, à la grande satisfaction des voyageurs présents!!!!

 

En conclusion, je dirais que c'est le modèle de la collection Atlas qui m'a posé le plus de soucis, car la conception originale des bogies du constructeur bugatti, alliée à la longueur de chaque élément, se prêtait assez mal à une motorisation à l'échelle HO. L'intégration d'un soufflet mobile capable de supporter l'effort de traction ou de pousse de l'élément non motorisé a été le plus gros problème à résoudre, au total, ce sont pas moins de trois semaines d'essais et de tests souvent infructueux qui ont été nécessaires pour parvenir à faire circuler correctement cet autorail. J'ai cru comprendre au travers du forum L.R. consacré à la collection ATLAS que chacun cherchait des solutions originales, et je suivrai avec attention les réalisations proposées.

Bon courage à tous les passionnés qui se lanceront dans cette entreprise, et pour ceux qui affichent encore avec assurance sur les sites que les modèles Atlas sont "FACILEMENT" motorisables, j'en arrive à douter de mes capacités ??

 

A +    

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

CRESSENVILLE 08/05/2013 18:43

Joli travail !
Et merci pour ce partage du travail effectué.
Amicalement
Myriam-Laurent

Alexandre 08/05/2013 08:30

Les yeux peur quand les mains travaillent:)! C'est le travail formidable!

Comme toujour, il y a des idees tres interessantes. A e temps, le bogie moteur et l'utilisation de bande cuivre auto collant. J'ai un rouleau de bande comme ca deja quelques annees, mais l'idee ne
m'a pas visite:(.

Bon trains!

Alexandre
Moscou

huard 08/05/2013 01:09

Bonjour jean Claude ,magnifique réalisation beaucoup de temps passé mais le résultat est formidable
Bon weekend
Jean Paul

Chigory 07/05/2013 23:19

Il est confortable observer la propreté de ses travaux et des bons résultats. L'assurance que c'était quelques semaines de beaucoup un mal de tête mais la fin a été "spectaculaire" et a valu la
peine.
Des félicitations par son effort et ténacité.
Comme je lui ai déjà dit dans d'autres occasions, ses travaux et la forme de les répandre créent une école ... et de la bonne.
Chaque jour met plus haute le niveau.

À +

Chigory

Michel BRUNETON 07/05/2013 16:48

Bonjour, .......... non ne doutez pas de vos capacités (;o))), comme tous les autres lecteurs (enfin surtout) je souhaiterais savoir réaliser le 10 eme .... et encore merci pour ces reportages. bon
long week-end- cdlt

piouls 08/05/2013 07:20



Je voulais simplement dire que la motorisation des autorails Atlas n'est pas aussi facile à réaliser que certains le prétendent......mais peut-être que ceux là n'ont jamais planché devant ce type
de travaux.



marc 07/05/2013 16:31

Bonjour...

comme d' habitude, une superbe réalisation...

oui ,trois semaines de recherche pour vous...

2 ans de travail pour des ingénieurs dans un bureau d' étude , pour nous produire un modèle foireux...

donc ,félicitation....bravo...

piouls 08/05/2013 07:17



J'imagine que l'engin réel a dû poser de sérieux problèmes aux concepteurs, je crois savoir qu'il ne pouvait pas emprunter des courbes de rayon inférieur à la moyenne de ce qui passe pour les
autres matériels roulants!!! mais il a connu ses heures de gloire et de prestige!!!



Pierre SAVIOZ 07/05/2013 14:15

Félicitations....oui, ça paraît si facile (quand c'est fait)...Dans une expo j'ai entendu quelqu'un qui expliquait tout à l'autre que nous récupérions tout (ce qui est vrai) et que par exemple,le
moteur du passage à niveau était un moteur d'essuie glace de voiture...Intérieurement j'ai bien ri...Encore merci pour vos envois

piouls 08/05/2013 07:14



Tout est utile dans la boîte à rabiot, le problème est de retrouver ce que l'on cherche au moment où l'on en a besoin.



Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche