Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 10:47

P1210282

 

Dans un précédent article consacré à l'amélioration du picasso Atlas, j'avais prévu de coupler ce modèle avec un autre picasso Jouef motorisé, en adaptant un attelage simplifié monobloc qui relie les deux caisses selon la photo ci-dessus. Le ressort de rappel en compression fixé à l'intérieur du modèle Atlas permet une élongation de celui-ci dans les courbes, tampons joints. Sur l'autre autorail, un petit clips en laiton traversant le timon maintient ce dernier en traction.

 

P1210279

 

La prise flamand qui ornait la toiture du modèle Atlas??? a été ôtée libérant ainsi la sortie d'échappement du moteur diesel.........enfin, une légère patine a été ajoutée.

 

P1210234

 

Mais revenons au modèle Jouef qui avait déjà fait l'objet d'une remotorisation dans le passé. Nous voyons ici les trois éléments démontés à nouveau.

 

P1210261

 

Les bogies avaient été rééquipés d'essieux roco et de tringles latérales en laiton. J'ai refait un système de captation du courant sur chacune des roues toujours avec des lamelles de crysocal de 1/10ème découpées au ciseau selon le profil souhaité. La base de l'axe médian du bogie a été réduite de 1mm environ pour rabaisser la caisse du modèle Jouef, une comparaison avec le picasso Mistral ayant servi de référence. Désormais, les deux modèles Atlas et Jouef auront les tampons au même niveau.

 

P1210233 

Le bogie moteur avait été équipé d'un moteur RSF de récupération (platine de lecteurs CD) qui a un énorme avantage (très silencieux) mais limité à une transmission directe par vis sans fin sur un seul essieu équipé de bandages d'adhérence............c'était insuffisant.......il fallait donc alourdir le modèle pour permettre de tracter le picasso Atlas, notamment dans les rampes.

 

P1210232

 

 J'ai d'abord rempli les soutes de plombs (articles de pêche) en les collant.

 

P1210239

 

et ajouté deux lests taillés à la scie à métaux dans des barreaux métalliques, l'un est fixe collé dans le compartiment à bagages, l'autre collé derrière le moteur sur le bogie, pour une meilleure assise sur la voie. Au premier plan, qq moteurs du même type que celui utilisé.......ils fonctionnent généralement sous une tension de l'ordre de 5 à 6 V, mais supportent sans trop de problème des tensions supérieures........néanmoins, la présence d'un décodeur permettra de brider la tension à une valeur maxi de 6 à 8 V.........autre avantage, pas besoin de volant d'inertie, les ralentis sont extraordinaires.......J'ai ajouté également quelques voyageurs.

 

P1210229

 

 J'ai dû refaire également l'éclairage des feux du modèle Jouef, en installant des leds bicolores blanches/rouges qui seront commandées par le décodeur. La caisse a été peinte en noir mat avant de les poser pour éviter des fuites par transparence du plastique.

 

P1210230

 

Le compartiment voyageur avait été équipé d'un ruban de leds CMS positionnés sur la toiture, des trous espacés ayant été percés pour laisser affleurer les leds  et permettre un débattement optimum du moteur en hauteur. 

 

P1210245

 

 Deux petits tubes en laiton peints couleur argent cacheront les fils du bogie capteur qui relieront le décodeur sur la toiture.

 

P1210246

 

Il ne reste plus qu'à connecter tous les fils au décodeur ESU, à savoir:

 

rouge et noir (bogies capteur) sur la photo, le noir est en fait un marron

orange et gris (moteur)

bleu pôle commun + de tout l'éclairage

blanc - cathode éclairage feux blanc  

jaune - cathode éclairage feux rouges

vert pôle négatif de la rampe d'éclairage intérieur

A noter, l'intensité d'éclairage doit être limité, j'ai intercalé une résistance de 10 Kohms pour les feux et 2 Kohms pour la rampe d'éclairage.

Sur le décodeur du modèle Atlas, j'ai installé un éclairage de la cabine qui est commandé avec la touche AUX 2 de la centrale (fil violet)

L'éclairage intérieur des deux modèles Atlas/jouef est commandé avec la touche AUX 1 de la centrale

Chaque décodeur est calé sur la même adresse.

Je n'ai pas prévu de raccorder électriquement les feux AV/AR de chaque modèle du côté de l'accouplement, puisqu'ils sont condamnés à rouler ensemble!!!!!!

 

P1210263

 

 Sur cette photo du modèle Atlas, un conducteur a été collé. On aperçoit la led qui éclaire la cabine

 

P1210264

 

Plusieurs valeurs de résistance ont été calibrées en fonction de la luminosité des leds sur le modèle Atlas.

 

sortie fil bleu du décodeur + (anode commune)

2 Kohms pour la rampe d'éclairage intérieure

10 Kohms pour les leds bicolores des feux

47 Kokms pour la led installée dans la cabine

 

Ces valeurs sont fonction des leds utilisées.........et ne sont données qu'à titre indicatif. 

 

P1210247

 

C'est terminé, juste un petit tour en solo du modèle Jouef pour voir si tout fonctionne bien.........

 

P1210270

 

Sur cette photo, c'est le modèle Atlas en pousse avec l'éclairage de la cabine.........à noter, les plateaux des tampons en résine ont été accrochés durant les manipulations........très fragiles........cassés.......il faudra les remplacer!!!!!

 

P1210248

 

Le fonctionnement est parfait, même dans les courbes...........j'avais quelques réticences à acquérir le modèle Atlas, mais je ne regrette pas cet achat, et je pense poursuivre la collection.........il y aura sans doute des modèles qui mériteront d'être motorisés!!!!! Je viens de recevoir la micheline Type 5 (un drôle d'engin monté sur pneumatiques et conçu par Marcel Michelin en 1931) et j'attends surtout le prochain modèle, le renault VH de 1933, très peu reproduit en HO, et sans doute plus facile à motoriser??? 

A +  

Partager cet article

Published by piouls - dans trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : biscatrain
  • biscatrain
  • : réseau miniature modèle de trains à l'échelle HO Biscatrain
  • Contact

glossaire

A la demande de nombreux internautes, et pour faciliter leur recherche, j'ai entrepris de constituer un glossaire regroupant tous les articles, photos et vidéos diffusées depuis la création du blog en janvier 2008.

Recherche